Samedi 19 Septembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Afrique

Angola : Isabel dos Santos, une « princesse » aux abois

Single Post
La décision du tribunal provincial de Luanda lève pour la première fois le voile sur l’étendue de son empire financier.
Le gel préventif de ses avoirs et l’ouverture d’une enquête au Portugal écornent un peu plus l’image de businesswoman à succès que s’était forgée Isabel dos Santos, la fille de l’ex-président angolais. Laquelle a déjà lancé la riposte.

L’année 2020 commence mal pour Isabel dos Santos, huitième fortune africaine et fille aînée de l’ancien président angolais, José Eduardo dos Santos. Le 30 décembre, la justice a annoncé le gel de ses avoirs, comptes bancaires et participations dans plusieurs sociétés en Angola. Une mesure préventive visant à obtenir le paiement à l’État d’un préjudice estimé à 1,1 milliard de dollars, mais qu’Isabel Dos Santos qualifie de « persécution politique ».

Dix jours plus tard, le 10 janvier, au Portugal – autre place forte de la Princesse, actionnaire d’Eurobic (banque), d’Efacec (énergie), de Galp (pétrole) et de Nos (télécommunications) -, la justice portugaise a annoncé l’ouverture d’une enquête sur les opérations financières de la femme d’affaires angolaise. Le processus a été déclenché après le dépôt d’une plainte par l’ancienne eurodéputée socialiste Ana Gomes pour blanchiment d’argent.

liiiiiiiaffaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    Amour

    En Janvier, 2020 (15:02 PM)
    k dieu soit notre juge
  2. Auteur

    En Janvier, 2020 (16:20 PM)
    Boen mal acquis

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email