Mardi 18 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Au Mali, deux nouvelles attaques meurtrières de villages dogons

Single Post
Au Mali, deux nouvelles attaques meurtrières de villages dogons

Au moins 38 personnes ont été tuées près d'une semaine après l'attaque d'un autre village dogon qui avait fait 35 morts.

MALI - Au moins vingt personnes, voire une quarantaine, selon différents bilans, ont péri lundi 17 juin dans l'attaque de deux villages dogons au centre du Mali, ont indiqué différentes sources à l'AFP ce mardi 18 juin.

Les villages de Gangafani et de Yoro, près de la frontière avec le Burkina Faso, ont été touchés par des attaques, a annoncé le procureur du pôle judiciaire spécialisé de lutte contre le terrorisme, Boubacar Sidiki Samaké, évoquant un "bilan provisoire de 14 morts" à prendre avec prudence.

Une source militaire malienne évoque pour sa part un bilan de "40 civils tués". Des estimations confirmées à l'AFP par des élus locaux sous le couvert de l'anonymat. Aux alentours de 22h30, un nouveau chiffre a été annoncé par le gouvernement malien: "le bilan provisoire officiel est de 38 morts et de nombreux blessés".

Les auteurs de ces attaques "ont tué et éventré certains corps et brûlé des greniers. En quittant ils scandaient Allah akbar" (Dieu est le plus grand, en arabe), a décrit à l'AFP Goundjou Poudiougou, conseiller communal à Dinagourou.

Ces nouvelles attaques ont lieu une semaine après le massacre d'un autre village dogon le 10 juin qui avait fait 35 morts.

La lourde menace du conflit ethnique

Depuis l'apparition en 2015 dans la région du groupe jihadiste du prédicateur Amadou Koufa, recrutant prioritairement parmi les Peuls, les affrontements se multiplient entre cette communauté et les ethnies bambara et dogon qui ont créé leurs "groupes d'autodéfense".

Les violences, qui déchirent cette région depuis quatre ans, ont culminé avec le massacre le 23 mars, attribué à des chasseurs dogons, de quelque 160 Peuls, dans le village d'Ogossagou, près de la frontière avec le Burkina Faso.

Lors d'un déplacement à Sobane Da le 13 juin, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a récusé toute notion de "conflit interethnique" mais la menace reste lourde.

Le nord du Mali était tombé en 2012 sous la coupe de groupes jihadistes, en grande partie dispersés par une intervention militaire, toujours en cours, lancée en janvier 2013 à l'initiative de la France. Mais des zones entières échappent encore au contrôle des forces maliennes, françaises et de l'ONU.

Depuis 2015, ces violences se sont propagées du Nord vers le centre, voire parfois le Sud, se mêlant très souvent à des conflits inter-communautaires.


liiiiiiiaffaire_de_malade

12 Commentaires

  1. Auteur

    En Juin, 2019 (21:41 PM)
    L Etat Malien à sa tete IBK sont incapables de résoudre ce problème. Une réunion des Grands Chefs des Tribus s´impose. Je vous assure qu´ils ont plus d´autorité sur le terrain que ces politiciens de Bamako !
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (22:10 PM)
      oui, l'incroyable capacité de ibk de tenir le gouvernail de la nation malienne. très mal au mali.
  2. Auteur

    En Juin, 2019 (23:50 PM)
    Vous comprenez maintenant quand les peuls se vengent cela donne quoi. Meme si je suis pour ces meutres, nous devons rester calmes et éviter les manipulations extérieures.

    VIVE L'AFRIQUE
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (00:29 AM)
      la honte ultime ton message;

      c'est ce genre de penser qui me conforte dans l'idée qu'il ya bien un jugement dernier...
    Auteur

    Galsen

    En Juin, 2019 (23:54 PM)
    liy ram ci niak bila dieum (guerre civle)....si je faisait partie d'une de ces deux communautés j'allais pas rester au Mali. Parceque y'aura tjr vengeance et ca se muri avant.

    C'est l'etat qui est incapable. Comment peut on gouverner un pays aussi grand et ne pas trouver des solutions pour reduire la diversité. Prenons le cas au senegal si vous remarquez bien c'est grace a la confrérie (Touba tivaoune Kaolack etc)que l'ethnicisme disparait ou diminue. Ca fédere les ethnies . En suite on met la laicité en place qui unie le peuple (suis ibadou mais je suis parfaitement d'accord avec la laicité qui est un moyen de fédérer le peuple...la paix avant tout)
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (00:39 AM)
      l'ethnicisme disparait un peu. mais tu oubli les problèmes récents sur les confréries avec des excités de part et d'autres sur les réseaux sociaux qui s'insultaient. ethnies ou confréries, le senegal n'est pas à l'abri. surtout avec notre pétrole. le mali était un pays calme jusqu'à ce que la france et autres déstabilisent la lybie. tout ça pour controler les pays de l'afrique de l'ouest. on installe le chaos et on jou au pompier. sénégalais, restons vigilent
    Auteur

    Mooo

    En Juin, 2019 (00:29 AM)
    Ce malheureux conflit malien est bien la preuve que tout le Senegal doit se soulever pour exiger le départ de Macky SALL pour imposer la renégociation de nos contrats de notre pétrole et mettre un homme honnête au palais et sécuriser notre pays avant que les arabes nous apportent le terrotisme sur notre sol.Les arabes ne savent pas travailler ils ne savent que faire la guerre et des attentats,tandis que les français aiment leur pays mais n'ont pas d'amis sur la scène internationale,ils ne défendent que leurs intérêts partout ils vont et sont toujours prêt à tuer ou à assister à des génocides en Afrique s'il le faut pour parvenir à leurs fins.
    • Auteur

      Galsen

      En Juin, 2019 (00:49 AM)
      dis moi quel rapport a notre pétrole et les arabes . me dire de faire attention aux français oui parce c'est eux qui sont derrière tous ces conflit. soit ils veulent l'or du mali soit ils veulent renouveler leurs armes en organisant un conflit pour pouvoir les utiliser...comme ya rarement de guerre dans ce monde...c'est dans leur sang ils sont des laches. de génération en génération ils font la meme politique. c'est a nous d'etre malin pour les contrer. premierement en méttant quelqu'un comme sonko a la tete de ce pays et deuxiement en changeant la mentalité selon laquelle on peut pas avoir une monnaie sans la france et tout doit venir de la france ....il faut diversifier les partenaires je pense. l'allemang est la...la russie la chine la corée le japon la turkie etc
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2019 (06:37 AM)
      c'est qui un president honnete pour toi?
      jespere bien que tu ne me dira pas que celui qui s'est allie avec les britannique pour destabiliser le senegal. s'il ya guerre civil au senegal ce sera a cause de nos opposants malhonnetes
    Auteur

    En Juin, 2019 (00:51 AM)
    Meme dans ce terrible drame il y’a des gens d’esprit tordus sans cœur qui politisent tout....
    • Auteur

      Lima

      En Juin, 2019 (01:00 AM)
      on ne peux pas rester a pleurnicher sur la situation. la balle est déja parti.il faut dire le problème et apporter des solutions...wassalam
    Auteur

    Agboville Diako

    En Juin, 2019 (01:47 AM)
    Il suffisait d integrer les peuples nordistes dans la politique pour que le Mali ne connaisse pas la catastrophe qu il vit en ce moment . Mais , les noirs du sud ont marginalisE les arabes du nord comme des citoyens de seconde zone , Ainsi , toutes les infrastructures ont ete realisees au sud . C est cette injustice qui a justifiE la lutte armee des nordistes . Par exemple , le general Elhadj Gamou { arabe } qui est le soldat le plus valeureux sur le terrain , et qui a liberE tous les villages de Gao avec sa plateforme pro-gouvernementale Gatia , n est pas encore integrE dans la chaine de commandement de l armee malienne . Il est sous les autres d un subalterne colonel hypertendu et diabetique qui lui donne des ordres a partir de son bureau climatisE de Bamako . Lorsque j ai cherchE a savoir pourquoi tous les generaux sont a Bamako , on m a fait savoir qu ils ont tous un conteneur de dossiers medicaux qui ne leur permettent pas d aller sur le terrain . Incroyable mais vrai . Tous les hauts gradEs de l armee malienne souffrent dit-on de maladies chroniques . Chacun evite d aller au front , et le seul general arabe qui tient le front , n est pas non plus recompensE malgre ses multiples victoires contre ses propres freres djihadistes . Non seulement l armee malienne est disloquee a cause de ses multiples debacles sur le terrain , mais les politiciens sont en manque de vision . Sinon , il suffisait de nommer un premier ministre arabe ou touregue des le debut de la crise en 2012 pour apaiser les ardeurs secessionnistes des nordistes . En effet , la resolution de la crise malienne passe par l integration politique des nordistes qui ont deja gagnE sur le terrain militaire . Et la France ne viendra pas faire cela a la place des politiciens de courte vue qui ne comptent que sur les forces internationales pour se battre a la place de leur armee vaincue .
    Auteur

    En Juin, 2019 (02:50 AM)
    Abbngoville diako, on aime lire ce genre de commentaire sur ce genre de sujet car instructif. Les autres frustrés des présidentielles sénégalaises, vous êtes pathétiques en pensant mettre sonko avec ses 15% à la tête de ce pays.......arrêtez ce débat politique sur le pétrole et laissez-nous tranquille.......en paix. On a pas encore vu une goutte de pétrole et vous pensez pouvoir brûler ce pays. Sonko est patriote mais prompt à être entre deux avions pour sillonner l'Occident avec les compagnies occidentales. Je ne l'entends jamais dans un pays africain mais pas étonnant de quelqu'un qui n'a fait aucun combat citoyen mais qui se prend pour un révolutionnaire......drôle cet énergumène
    Auteur

    En Juin, 2019 (03:07 AM)
    "me dire de faire attention aux français oui parce c'est eux qui sont derrière tous ces conflitS".......VA AU MALI DÉFENDRE TES FRÈRES

    et le coq te dit d'aller te faire mettre bien profond encore et encore par Timis et le brother de Guediawaye !!....Dukon

    Auteur

    Lion

    En Juin, 2019 (08:49 AM)
    Si q lq groupe de conspirateurs malhonnêtes aigris veulent enlever macky avant la fin de son mandat .le Sénégal sera ingouvernable jusqu'à la fin du monde.
    Auteur

    Happy

    En Juin, 2019 (09:24 AM)
    savez vous pourquoi on entend jamais ce genre de conflit chez les blancs lol dans un état ou un pays ils sont soit tous américains soit européens pas de distinction d'ethnie. dans certains pays africains leur haine est culturelle comme disait poutine les africains se détestent mdr. Sommes nous maudit??? Non c'est à cause de l'islam lolll
    Auteur

    Deus

    En Juin, 2019 (09:38 AM)
    VOILA A QUOI MENE LE "OEIL POUR OEIL, DENT POUR DENT" TEL QUE PRESCRIT PAR LE CORAN.



    VOILA A QUOI MENE LE "OEIL POUR OEIL, DENT POUR DENT" TEL QUE PRESCRIT PAR LE CORAN.



    VOILA A QUOI MENE LE "OEIL POUR OEIL, DENT POUR DENT" TEL QUE PRESCRIT PAR LE CORAN.
    Auteur

    En Juin, 2019 (09:54 AM)
    COPPET CI BI NDONG CI BII, BII NOKO RAJAKH ! Certains se souviennent peut être de ce jeu de nos enfances qui consistait à provoquer de petites bagarres entre jeunes.

    C'est fort possible que les terroristes qui pilulent dans cette zone incluant le nord du Burkina soient les auteurs de ces attaques, pour pousser à l'affrontement généralisé entre peuls et dogons.

    Faisons très attention car ça peut déborder très vite !



Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email