Samedi 04 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Au moins 14 soldats maliens tués dans l’attaque d’un camp militaire

Single Post
Une patrouille de l'armée malienne le 2 novembre 2017 dans le désert du centre du Mali, aux confins des frontières du Burkina Faso et du Niger

Au moins quatorze soldats maliens ont été tués samedi lors d’une attaque contre leur camp militaire dans le nord du Mali, a annoncé l’armée malienne en évoquant une action de «terrorisme».

«Les (Forces armées maliennes) FAMa ont été attaquées tôt ce matin aux environs de 4H00 à Soumpi (Tombouctou). Les FAMa déplorent 14 morts, 18 blessés et des dégâts matériels», indique l’armée malienne sur sa page Facebook.

Joint par l’AFP, un responsable militaire local avait indiqué que dix soldats avaient péri dans «cette attaque des terroristes contre le camp de Soumpi. Il y a eu 17 blessés».

Un responsable civil local avait confirmé ce bilan de dix morts et ajouté que cinq blessés avaient été transférés vers la ville voisine de Niafunké, à 100 km au sud-ouest de Tombouctou.

L’attaque contre le camp de Soumpi intervient deux jours après la mort de 26 civils, dont des mères et leurs bébés, tués par l’explosion d’une mine à Boni, dans le centre du Mali, selon un bilan des Nations unies.

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a indiqué dans un tweet avoir annulé son déplacement au sommet de l’Organisation de l’unité africaine (OUA) à Addis Abeba pour se rendre à Boni samedi.

Le Conseil de sécurité de l’ONU avait indiqué «condamner de la manière la plus ferme une attaque terroriste barbare et lâche», à propos de l’incident de jeudi.

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda. Ces groupes en ont été en grande partie chassés par une intervention militaire internationale, lancée en janvier 2013 à l’initiative de la France, qui se poursuit actuellement.

En juin 2015, le gouvernement malien a signé un accord de paix avec des coalitions de groupes armés non jihadistes. Mais des zones entières du pays échappent encore au contrôle des forces maliennes et étrangères, régulièrement visées par des attaques, malgré la signature de ce texte censé isoler définitivement les jihadistes, mais dont l’application accumule les retards.

Le Conseil de sécurité de l’ONU, unanime, a sommé mercredi les signataires de l’accord de paix de 2015, d’en relancer l’application, sous peine de sanctions d’ici à fin mars.

Il a évoqué «un besoin pressant de fournir aux populations du nord et d’autres régions du Mali des dividendes tangibles et visibles de la paix» avant les élections prévues cette année.

Depuis 2015, les attaques se sont étendues au centre et au sud du Mali et le phénomène gagne les pays voisins, en particulier le Burkina Faso et le Niger.

Face à la dégradation de la situation aux confins de ces trois pays, le G5 Sahel a réactivé en 2017, avec le soutien de la France, son projet de force conjointe antijihadiste, initialement lancé en novembre 2015. Outre le Mali, le G5 Sahel comprend la Mauritanie, le Niger, le Tchad et le Burkina Faso.


liiiiiiiaffaire_de_malade

8 Commentaires

  1. Auteur

    Maïmoune

    En Janvier, 2018 (15:14 PM)
    Je disait il y a quelques mois lors d'une attaque des rebelles Touareghs que ce n'était pas fini parce qu'on ne leur menait pas une guerre totale, on réagit simplement à chacune de leurs attaques ! Dans un mois ou un peu plus ces rebelles vont encore tuer !
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2018 (19:48 PM)
      tout ceci est la faute des autorités maliennes. les troupes maliennes doivent être intégrées aux troupes de la cedeao. aucun soldat malien ne doit aller au combat sans les soldats des autres etats de la cedeao. pour quelque billets d'euros, les maliens préfèrent combattre seuls avec le pseudo appui de la france et en muselant les troupes ouest africaines sous le béret bleu de l'interposition. pire ils acceptent un g5 qui est bien inférieur à toute la cedeao militairement. ils doivent assumer leur bêtise stratégique. après ils vont venir nous parler d'intégration ouest africaine !

      la cedeao doit aller au mali avec une mission offensive, il s'agit de protéger l'afrique de l'ouest !
  2. Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (18:38 PM)
    G5 ça sert a quoi. Ils n ont jamais gagner de bataille
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (19:07 PM)
    mais gni dinaniou diekh di ??? chaque semaine 10 morts

    que fait l'ua ? et le fameux g5 ?
    Auteur

    Bouna.

    En Janvier, 2018 (20:05 PM)
    Franchement cette armée malienne à montrer son incapacité totale de mener une guerre contre les soir disant jihadiste qui ne sont en réalité qu' un.ramassis de voyous , de trafiquants de drogue ,et de criminels. IL ya encore quelques jours un groupe de gendarmes desertaient de ses positions. Dailleur l'armée malienne est toujours dans une position défensive elle ne traque pas l 'ennemi .Il suffira que la France et les armées s'en aillent pour que cette armée soit de nouveau défait .Il est temps de se battre et d'éradiquer à n'importe quel prix ces terroristes. -
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (20:06 PM)
    Pour les anti France et je sais qu'il y en a quelques uns ici... Si la France n'avait pas été là, le Mali serait devenu un pays dirigé par les terroristes et dans un tel cas, qui serait le prochain sur la liste à votre avis? Le Sénégal.

    Après il y a les crétins complotistes qui vous diront (mais ne vous l'expliqueront surtout pas de façon rationnelle) que le terrorisme est la volonté de la France....

    On peut être idiot voire crétin et le rester !



    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2018 (12:46 PM)
      ici on te parle du mali et de l'afrique de l'ouest. on se demande pourquoi les soldats maliens combattent seuls alors que les accords et les structures existent pour permettre aux soldats maliens de combattre avec les soldats des autres états de l'afrique de l'ouest.
      ici on se demande pourquoi la cedeao est mise de côté chez elle,
      au profit d'un g5 qui lui est inférieur.
      on se dit pourquoi la cedeao n'a pas déployé des troupes au mali et au niger pendant la révolution libyenne.
      en un mot comme en cents, ici on te parle du mali, de l'afrique de l'ouest et de notre défense commune. il va falloir que tu expliques comment le fait de parler de nous, d'imaginer notre réalité et l'avenir de nos enfants c'est être contre un pays qui se trouve à des milliers de kilomètres de chez nous.
      désolé mais penser l'afrique de l'ouest en commençant par parler de la france, comme tu le fais, c'est faire du hors sujet.
      avant de se demander ce que la france fait pour nous, il faut se demander ce que nous faisons d'abord pour nous mêmes. est-ce que tu vois la nuance ?
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (21:15 PM)
    c'est la france via ss agents de la dgst
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2018 (05:53 AM)
    La France veut enteriner la partition du Mali avec la création de l Etat touareg.
    Auteur

    Khatior-bi

    En Janvier, 2018 (12:01 PM)
    Je pense que Sonogo ne sera pas juge ou du moins s'il est il sortira libre.

    C'est malheureux de le dire mais le Mali a besoin d'hommes comme lui pour sortir des tenebres. Des militaires de corps d'elites qui quitte leurs postes. Des groupuscules incontroles qui se promenent comme ils le veulent. L'actuel President est un incompetent qui doit erre demis. Quant des soldats qui sont senses defendre leur pays ont le moral a genou et que rien n'est fait pour les convaincre que l'avenir de tout un peuple est en jeu. C'est tres grave. Le terrorisme est a nos portes. C'est bien dommage que le senegal ait decide de ne pas joindre le G5 Sahel ! Cerner des trois cotes le senegal ne resistera pas si le Mali tombe.
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2018 (12:56 PM)
      pour venir avec cette rébellion ou ces bandes armées , il faut doter de tous les campements de 2 chars combats .tant qu' il voit les fusils ou les r.pg .ils vont continuer à attaquer ces braves soldats maliens
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2018 (20:38 PM)
      mon cher est ce que vous suivez l’actualité ? le sénégal a été écarté du g5 sahel par deby et la mauritanie ( le mali n’ayant même pas eu voix au chapitre ) vous avez oublié quand mankeur ndiaye se plaignait qu’on ne peut pas sortir le sénégal géographiquement du sahel ? je me disais même que le sénégal aurait dû faire revenir les soldats sénégalais qui sont au mali. on ne peut pas aider quelqu’un contre son gré . les pays du g5 pensaient qu’u pluie de dollars allait les submerger et ils pensaient au partage et non à la sécu du mali

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email