Mardi 18 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Au Sénégal, Edouard Philippe rend un sabre et vend des missiles

Single Post
Au Sénégal, Edouard Philippe rend un sabre et vend des missiles

La visite de deux jours du premier ministre français à Dakar a été placée sous le signe des armes avec la restitution d’un sabre et quelques signatures de contrats d’armements.

C’était une visite éclair placée sous le signe du sabre. Arrivé samedi soir à Dakar dans le cadre d’un déplacement de quarante-huit heures, le premier ministre français, Edouard Philippe, a restitué au Sénégal, dès dimanche, l’épée d’El Hadj Oumar Tall, fondateur de l’empire Toucouleur qui s’étendait de la Guinée au Mali et guide spirituel de la Tidjaniya, la plus grande confrérie soufie du Sénégal.

« Il se trouve que j’ai un lien particulier avec les sabres. J’en possède un qui me suit partout, dans mes différents bureaux, y compris sur celui de Matignon, a confié le premier ministre dans son discours au palais présidentiel. C’est l’arme noble par excellence. Celle du commandement et, donc, de la responsabilité. » Cette nécessité de commandement, Edouard Philippe en a fait le fil rouge d’une visite qui s’est d’abord attachée à souligner les impératifs sécuritaires de la région sahélienne.

Une délégation de six ministres
Accompagné de six ministres – dont le ministre des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, et la ministre des armées, Florence Parly –, sept parlementaires des délégations culturelles, économique, institutionnelle, sportive et éducative, le premier ministre a supervisé la conclusion de sept accords entre Paris et Dakar. Le Sénégal est le seul pays d’Afrique avec lequel la France entretient un tel rendez-vous annuel. « Une relation singulière » qui fait aussi de la France le premier bailleur et le premier investisseur du pays avec des échanges commerciaux qui se montaient à 911,1 millions d’euros en 2018, dégageant un excédent de 729,6 millions d’euros.

Parmi ces accords figurent la confirmation d’un prêt de 50 millions d’euros par l’Agence française de développement (AFD), visant à accompagner le Sénégal dans la mise en œuvre de réformes budgétaires et financières ; un partenariat politique, logistique et technique dans le cadre du Forum mondial de l’eau qui se déroulera à Dakar en 2021 ; un accord entre les ministères de la culture des deux pays pour renforcer la coopération muséale et soutenir le développement des industries culturelles et créatives ; ainsi qu’une lettre d’intention pour la poursuite des travaux du TER qui reliera la capitale Dakar à la nouvelle ville de Diamniadio.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi  Présidentielle au Sénégal : pourquoi l’économie va profiter à Macky Sall
C’est dans cette cité, qui sort petit à petit de terre grâce aux investissements internationaux, que le premier ministre a ouvert le 6e Forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique, rappelant « la communauté de destins » qui lie la France aux pays du Sahel, victimes du terrorisme. « Nous ne devons pas baisser la garde, a-t-il enjoint. La France est présente auprès de ses partenaires et son action est plus que jamais déterminée : nous sommes convaincus de la nécessité d’un partenariat plus large pour la sécurité et la stabilité au Sahel, en complément des efforts déployés par le G5 Sahel, et le Sénégal est un acteur important à cet égard. » Ce dernier, qui ne fait pas partie de cette force conjointe de 5 000 soldats de Mauritanie, du Mali, du Niger, du Burkina Faso et du Tchad, rejoindra les rangs du nouveau P3S, le « Partenariat pour la sécurité et la stabilité pour le Sahel » annoncé au G7 de Biarritz en août, par Emmanuel Macron et Angela Merkel.

Face à un G5 en manque de moyens, de plus en plus démobilisé face aux attaques meurtrières récurrentes, l’armée de terre sénégalaise, forte de 20 000 hommes et dont les effectifs devraient augmenter de 50 % à l’horizon 2 025, pourrait être un atout régional indispensable dans la lutte contre le djihadisme. Pour Matignon, le Sénégal est déjà « le pays clé dans notre stratégie de lutte contre la dissémination terroriste », « le modèle d’un nouveau type de coopération ». Fin 2019, la France aura dépensé 5,5 millions d’euros pour densifier la défense sénégalaise, dans des secteurs comme la cybersécurité, la lutte contre les trafics et la migration illégale. Les Eléments français au Sénégal, qui comptent 400 militaires, ont ainsi formé près de 4 000 soldats sénégalais, parmi lesquels les forces spéciales de la marine, dont le premier ministre a observé lundi un exercice de libération d’otages.

Missiles et patrouilleurs
Afin de renforcer l’arsenal militaire sénégalais, deux des accords signés dimanche comprenaient la vente, pour plusieurs millions d’euros, de trois patrouilleurs OPV58 du groupe français Kership ainsi que de missiles du groupe européen basé en France MBDA. Ils permettront de protéger les infrastructures gazières et pétrolières offshore qui feront du Sénégal un pays producteur aux alentours de 2021. Ils serviront aussi à mener des missions de lutte contre la pêche illégale et contre la piraterie, conjointement à la mission française Corymbe qui patrouille les eaux du golfe de Guinée.

Partant du sabre d’Oumar Tall, symbole de la domination et de la spoliation coloniale, Edouard Philippe a cherché à inaugurer une nouvelle ère de collaboration sécuritaire ; rappelant que celui-ci, issu des forges de Klingenthal dans le Bas-Rhin, était d’abord le fruit de la métallurgie du fer née en 2500 avant Jésus-Christ en Afrique. En restituant ce sabre, « alliage de nos savoir-faire », le premier ministre a exhorté les Etats d’Afrique de l’Ouest à s’unir pour ne « laisser aucune chance, aucune prise » aux groupes djihadistes dans le Sahel.  

liiiiiiiaffaire_de_malade

15 Commentaires

  1. Auteur

    En Novembre, 2019 (00:32 AM)
    On rend un missile et on vend des sabres !!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (09:05 AM)
      oui l'histoire se répète on revit l'esclavage mise à jour je viens avec un sabre pacotille et je repars cette fois ci pas avec de la chair humaine mais avec des contrats juteux vous me decevez vous les dirigeants africains
      le blanc
    • Auteur

      F..

      En Novembre, 2019 (13:48 PM)
      pourquoi vous préférez être des idiots ad vitam...putain la haine et le ressentiment d'être un humain inférieur ce n'est pas bon ça déglingue le cerveau....
      le sabre ici n'est qu'un symbole pour l'état (qui en réalité s'en fout royalement) et un patrimoine pour la famille tall ou la tidjania pour essayer de fédérer tous ces électeurs potentiels rien qu'un petit calcul électoraliste derrière.
      ce qu'il faut retenir c'est que l’état du sénégal est entrain de s'armer et de grossir, pourquoi et dans quel but? la vrai question journalistique où on devrait s'attarder.....et semble partir pour demain être un appui militaire important de la france dans la sous-région?...
      attention nouvelles responsabilités riment avec des expositions plus menaçantes...jouer au gendarme peut avoir des conséquences néfastes sur la stabilité intérieure du pays. le sénégal doit faire attention sur où on veut l'embarquer, ok pour renforcer et avoir une armée forte et dissuasive pour tous les zigotos qui voudront nous attaquer mais on s'en sortira que par la paix et la stabilité dans la sous-région, insister plutôt sur une politique de dialogue, d'ouverture, de solidarité et de soutien avec nos voisins que de cowboys.
      pour les haineux dégénérés, sur les faits historiques et rien que la réalité el hadj oumar fut le plus grand marabout incontestablement de l’afrique de l'ouest...il a transformé et bouleversé cette région par ses actes et non pas des "baatin", fantômes, mystiques, je ne sais pas quoi...irrationnels, lui au moins c'est sur le front qu'il est mort...loin des indiens cantonnés dans des réserves qui même pour chier demander l'autorisation du colon...
  2. Auteur

    En Novembre, 2019 (00:33 AM)
    Un Sabre.
    Auteur

    Sabre

    En Novembre, 2019 (01:08 AM)
    La France ramasse un sabre et nous dire que c'est celui de El Hadj Omar.

    Qui sait
    Auteur

    En Novembre, 2019 (01:19 AM)
    Macky un vrai cobaye, lou france indi joxko mou jeul

    Auteur

    En Novembre, 2019 (01:22 AM)
    Hahaha bien jouer

    Programme Sabre contre Missiles

    Auteur

    Hé!

    En Novembre, 2019 (01:31 AM)
    On s'en fout de ce sabre M Philippe!! Revoyez ce "contrat" avec TOTAL pour le pétrole et le gaz. Ça, ça nous intéresse!
    Auteur

    Boytown

    En Novembre, 2019 (01:44 AM)
    François Philippe a rapporté ce sabre pour permettre à la France de continuer à découper littéralement le Sénégal en morceaux au profit des multinationales françaises ( Orange, Bolloré, Eiffage, NecoTrans, Suez, AFD , et j'en passe...

    Ce sabre est symbolique à bien des égards. Mais pas vers la direction où les français veulent orienter notre regard.

    La France n'a aucun respect ni pour El Hadji Oumar Tall, ni pour aucun autre grand érudit du Sénégal ou de l'Afrique.

    Son seul souci est de continuer à téter les mamelons de la MÈRE AFRIQUE pour en tirer le maximum de lait possible en vue de sa survie.

    Ne pas voir cela est faire preuve de cécité intellectuelle manifeste...

    À Bon entendeur !
    Auteur

    En Novembre, 2019 (02:08 AM)
    Business is business. Si nous manquons d'intelligence ce n'est pas la faute a la France!
    Auteur

    En Novembre, 2019 (05:30 AM)
    Seneweb toujours dans la connerie.vous n avez pas de respect pour ce que cela représente pour la famille et l histoire de ce pays .allez au diabke
    Auteur

    Traore

    En Novembre, 2019 (06:46 AM)
    Pourquoi assurer la sécurité des installations offshore alors qu'on y gagne que 5% .

    Am pétrole metina
    Auteur

    En Novembre, 2019 (07:16 AM)
    Quand on est encore au stade de la charette et des moutons des chevres en plein centre ville , c'est pas demain que vous pourrez contruire des patrouilleurs et des missiles!.....heureusement que la France est la , comme vous dites "on est ensemble" ...
    Auteur

    En Novembre, 2019 (07:33 AM)
    Spahis circoncis au sabre par son commandant. Est-ce que vous avez bien observé leurs échanges et les visages des autres ministres bab tous. Ils ne y croyaient, macky le valet aussi. Ils croyaient que les nègres allaient manifester. Le plus révoltant c'est son speech sur cette concerne de ter de 34km. ALLA BONI MACKY
    Auteur

    Dégage

    En Novembre, 2019 (08:11 AM)
    Fils de pute dégage Afrique pour le Afrique française dégage
    Auteur

    E

    En Décembre, 2019 (19:52 PM)
    Auteur

    E

    En Décembre, 2019 (19:52 PM)

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email