Mercredi 30 Novembre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Élection au Cameroun : L’opposition déplore le «blocage» des inscriptions sur les listes électorales

Single Post
Élection au Cameroun : L’opposition déplore le «blocage» des inscriptions sur les listes électorales
Le «blocage» des inscriptions sur les listes électorales, à l’ambassade du Cameroun à Dakar, préoccupe le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc).

Le principal parti d’opposition au régime de Paul Biya digère mal ce que Clotaire Nandi, Secrétaire de la branche Sénégal dudit parti, qualifie de «forfaiture orchestrée par le pouvoir, en complicité avec l’organe en charge des élections – Elecam -, pour empêcher les citoyens favorables à l’opposition, et de plus en plus nombreux, de s’inscrire sur les listes».

Le représentant du Mrc au Sénégal porte ainsi le cri de colère du Mrc. «Selon les textes de loi en vigueur dans notre pays, les listes électorales devraient être ouvertes du 1er janvier au 31 août 2020. Mais, jusque-là, elles ne sont pas encore ouvertes. Nous nous sommes rapprochés des autorités consulaires pour essayer de comprendre qu’est-ce qui pouvait expliquer cet état de fait. Mais aucune réponse ou explication pertinente ne nous a été donnée. Le fait étant que, jusqu’à ce jour, officiellement, il n’y a pas d’inscription. Par ailleurs, notre demande d’accéder au fichier à jour des inscrits sur les listes, document censé être public, est également restée lettre morte. Nous sommes donc fondés de croire que tous ces blocages sont prémédités», se désole Clotaire Nandi dans un communiqué parvenu à Seneweb.

Et de poursuivre : «On soupçonne actuellement que les listes électorales soient ouvertes aux personnes favorables au régime en place, au moment où ceux de l’opposition peinent à accomplir leur acte citoyen. Au Cameroun, les gens s’inscrivent sans grande difficulté. Mais c’est ici, au Sénégal, que les listes ne sont toujours pas ouvertes. Il faut mettre les listes électorales à jour, parce qu’il y a des personnes décédées, d’autres ont quitté définitivement le pays, tandis que des jeunes ont atteint l’âge électoral. Ils devraient permettre aux Camerounais de s’inscrire.»

Clotaire Nandi n’a pas manqué de lancer une grosse pierre dans le jardin du président Paul Biya, 87 ans, au pouvoir depuis 1982, après avoir brigué, en 2018, un septième mandat consécutif à la tête d’un pays «ravagé par une guerre civile dans sa partie anglophone et ayant déjà fait plus de 3 000 morts, 60 000 réfugiés au Nigeria et plus de 600 000 déplacés internes».

«Monsieur Paul Biya n’est clairement plus en capacité de gouverner. Depuis 8 mois, on ne le voit pratiquement plus. En pleine pandémie de Covid-19, le peuple s’est retrouvé abandonné à son triste sort par un ‘’capitaine’’ déserteur. Au Cameroun, les élections peuvent arriver à tout moment. Nous exigeons donc l’ouverture des listes électorales pour permettre aux citoyens de pouvoir s’inscrire librement et voter, le moment venu, pour le parti politique de leur choix», conseille le responsable Sénégal du parti Mrc du principal opposant au président Biya, le professeur Maurice Kamto.

«L’ambassade ne gère pas ces questions»


Interpelé sur la question, l’ambassadeur du Cameroun au Sénégal, Son Excellence M. Koe Ntonga Jean, a soutenu que sa représentation diplomatique «ne s’occupe pas des inscriptions» sur les listes électorales. «Les représentants du Mrc font de la subversion. Ils sont venus me voir au moins deux fois pour alerter, mais je leur ai dit que nous avons transmis leurs doléances à Yaoundé. L’ambassade ne gère pas ces questions-là et les élections qui se profilent au Cameroun ne concernent pas les Camerounais vivant à l’étranger», a-t-il précisé dans les colonnes du document.

Il ajoute : «L’inscription qui s’est déroulée normalement en janvier 2020, a été interrompue du fait de la convocation du corps électoral pour les élections législatives et municipales du 9 février 2020. Elle n’a pas repris par ailleurs dans les missions diplomatiques et consulaires camerounaises. Et Elections Cameroon (Elecam) n’a pas donné des instructions au point focal d’ouvrir les inscriptions.»


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email