Dimanche 24 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

François Hollande avec les soldats français à Tombouctou

Single Post
François Hollande avec les soldats français à Tombouctou

François Hollande, est arrivé samedi 2 février, à Tombouctou, où il a été accueilli par des soldats français et maliens qui ont récemment repris cette ville emblématique du nord du Mali aux groupes islamistes armés qui l'occupaient. Sur la place principale de Tombouctou, entre deux et trois mille personnes sont déjà rassemblées pour "dire merci" à la France. Elles dansent au son des tam-tams, qui étaient interdits jusqu'à la libération de la ville.

Tombouctou, à 900 km au nord-est de Bamako, a été placée sous très haute surveillance : des militaires français sont en position tous les 100 mètres, des blindés patrouillent les rues, ainsi que des pick-up remplis de soldats maliens."François Hollande, nous, les femmes de Tombouctou, on le remercie très infiniment, il faut lui dire qu'il a abattu l'arbre, mais il reste à le déraciner", a déclaré dans la foule Fanta Diarra Touré, 53 ans, ex-réceptionniste, vêtue d'un boubou blanc orné de broderies et portant le drapeau français comme un châle.

M. Hollande a attéri samedi matin à Sévaré accompagné de trois ministres,Laurent Fabius (affaires étrangères), Jean-Yves Le Drian (défense) et Pascal Canfin (développement). Il a été accueilli par le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, avec qui il doit se rendre par la suite à Bamako. M. Hollande avait affirmé vendredi vouloir, au Mali, "dire à nos soldats tout notre soutien" et appeller les pays africains à prendre le relais de la France auprès de l'armée malienne.

POSSIBLE BAISSE DU DISPOSITIF MILITAIRE FRANÇAIS

"Je vais au Mali aussi pour qu'il y ait un dialogue politique qui puisse permettre que le [pays], après avoir chassé les terroristes, puisse retrouver la stabilité et l'esprit de concorde", avait-il déclaré. Comme on lui demandait quand pourrait être envisagée une baisse du dispositif militaire français dans ce pays, il avait répondu : "Je vous le dirai demain."

A Tombouctou, MM. Hollande et Traoré doivent se rendre à la grande mosquée Djingareyber et au centre culturel Ahmed Baba, où des manuscrits anciens ont été détruits par les islamistes.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email