Mercredi 01 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33



Afrique

Gambie : Jammeh maintient les leaders politiques en prison

Single Post
Yaya Jammeh

Même si Yaya Jammeh a libéré 16 autres manifestants, les responsables et militants de partis politiques en Gambie, dont le leader de l'Udp, Ousmane Darboe, sont encore maintenus en détention. Ils viennent d'ailleurs d'être transférés à Kanifing, le fameux tribunal de Yaya Jammeh qui exécute ses opposants. L’opposition Gambienne, dans un communiqué transmis à Seneweb, informe qu’elle poursuit le combat pour la libération de tous les détenus et la réforme du code électoral. Un rassemblement est d'ailleurs prévu aujourd'hui (mercredi) à Serekunda d'où est parti la révolte du 14 avril.

L'opposition tient à saluer le courage de l'ordre des avocats qui a pris une position courageuse en estant en justice contre l'Etat Gambien au niveau des tribunaux nationaux et internationaux pour torture et atteinte aux droits des citoyens en violation flagrante de la constitution Gambienne. Face à la situation qui prévaut à Banjul, l'opposition informe que le Sénat a convoqué une réunion d'urgence pour se pencher sur la crise. Le grand rassemblement à l'ambassade de la Gambie à Dakar avec l'ensemble des forces vives reste maintenu pour ce vendredi. Déjà, aux Usa, des milliers de gambiens vivants dans ce pays ont manifestés devant leur consulat.

Selon Mai Ahmad Fatty, porte-parole de l’opposition, la Gambie sous le Président Jammeh a connu au cours des 22 années, une régression de la liberté d’expression. Plusieurs journalistes, responsables politiques, défenseurs des droits de l’homme et citoyens ordinaires ont souffert d’arrestations arbitraires et de détentions, de torture, d’intimidation etc. De nombreuses personnes ont été forcées de fuir le pays. En 2015, plus de 17 personnes ont été déportées, arrêtées et détenues arbitrairement, menacées ou physiquement attaquées, dénonce-t-on.


liiiiiiiaffaire_de_malade

10 Commentaires

  1. Auteur

    Wag The Dog

    En Avril, 2016 (18:14 PM)
    Les batards senegalais s'en donnent a coeur joie dans les medias pour vilipender Jammeh envfaisant croire aux honnetes senegalais que la Gambie est au bord de l'explosion sociale. Nous qui sommes en Gambie savons bien que malgre la manifestation brutalement reprimee de jeudi dernier jusqu'a ce que mort d'homme s'en suive, la vie continue ici dans le plus paisible des mondes comme si rien ne s'etait passe. C'est regrettable pour ceux qui y ont laisse la vie mais il n'y a rien de nouveau sous le soleil des dictatures et des pretendues "democraties" africaines (les morts sous Senghor, Diouf, Wade et l'idiot Macky ne me dementiront pas. C'est vrai, ils ne sont plus là). Cette lubie macabre de la presse senegalaise pour la Gambie n'est en realite que le reflet de la nouvelle donne politique initiee par l'avenement d'un bouffon comme Macky a la tete du Senegal. Ses insuffusances et ses tares sont tellement criardes que ses souteneurs ne peuvent faire que dans le registre de la DIVERSION pour que les senegalais oublient le calvaire de leur malheureux choix de mars 2012. La Gambie n'est certainement pas le paradis en tant que tel, mais elle est tres loin de l'enfer du mensonge et de l'hypocrysie que vivent les senegalais. Entre parentheses, SANEKH eest prevu a Banjul le 22 avril et TITI sera ici le 29. Je me demande s'ils iraient faire des shows et des concerts s'il s'agissait de la Syrie.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2016 (19:09 PM)
      en commençant par des insultes tes commentaires on sent que tu as un revolver braqué au cul
      des gens comme toi ne verront jamais la révolution
      on te parle de liberer le peuple tu nous parle de titi
      idiot
  2. Auteur

    Right Man

    En Avril, 2016 (18:35 PM)
    Quand Karim fut arreté on dit que c'est la justice qui l'a arrété mais quand les espions sénégalais sont arrétés en territoire gambienne par les millitaires gambiens on dit que c'est Yaya Diamé qui les a arrétés . Les manifestants tués à l'UCAD ont été tués par les policiers mais les manifestants tués en Gambie l'ont été par Yaya Diamé . C'est comme ça que raisonne la presse sénégalaise .
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (18:38 PM)
    IL N'EST PAS NEGATIF DANS TOUS LES COMPARTIMENTS DE LA VIE DU PAYS CAR, A Y VOIR DE PRES, LES GAMBIENS SONT PLUS DISCIPLINES QUE LES SENEGALAIS ET PLUS PATRIOTIQUES. A EN JUGER PAR CEUX LA QUI ON FAIT ARRETER NOS COMPATRIOTES ET LA CAMEROUNAISE PAR UN SIMPLE ACTE DE DENONCIATION POUR DES PHOTOS PRISES EN ZONE FRONTALIERE. YAYAA JAMMEH A SU EDUQUER SON PEUPLE.
    Auteur

    Dieufdieul

    En Avril, 2016 (19:04 PM)
    Yaya jammeh n a aucune leçon a nous donner.le peuple gambien est un peuple frère.

    Le problème de la Gambie c est lui même qui a su maintenir son pouvoir par la terreur et l oppression.

    Il terrorise son peuple.MAINTENEZ LE BLOCUS DE NOS FRONTIERES ET MIEUX FERMONS NOS FRONTIERES.IL FAUT ASPHYXIER CE REGIME.
    Auteur

    Mario

    En Avril, 2016 (20:04 PM)
    Soulevement pop
    Auteur

    Mario

    En Avril, 2016 (20:04 PM)
    Soulevement pop
    Auteur

    Mario

    En Avril, 2016 (20:04 PM)
    Soulevement pop
    Auteur

    Mario

    En Avril, 2016 (20:04 PM)
    Soulevement pop
    Auteur

    Mario

    En Avril, 2016 (20:04 PM)
    Soulevement pop
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (21:24 PM)
    les duolaq sont des batard

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email