Jeudi 30 Mai, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Génocide au Rwanda, un million de morts en 100 jours

Single Post
Génocide au Rwanda, un million de morts en 100 jours

D’avril à juillet 1994, près d’un million de personnes ont été exterminées au Rwanda.

Le génocide des Tutsi, dernier du XXe siècle, a été soigneusement organisé par l’administration rwandaise. Toutes les institutions ont été mobilisées ainsi qu’une partie de la population hutu.

 

La disparition programmée des Tutsi du Rwanda correspond à une logique génocidaire. En trois mois, un million de personnes sont mortes. L’équivalent des trois quarts de la population tutsi.

 

Le Front patriotique rwandais (FPR), fondé par des descendants d’exilés tutsi, lance le 1er  octobre 1990, depuis l’Ouganda une opération militaire contre le Rwanda. Cette attaque est rapidement jugulée par les forces armées rwandaises (Far), soutenues par la France, la Belgique et le Zaïre. Le président Habyarimana, militaire hutu président rwandais depuis 1973, s’appuie sur cette guerre civile pour justifier une forte répression contre les Tutsi au Rwanda. Des massacres présentés comme des « troubles interethniques ». Les civils tutsi sont ainsi soupçonnés de complicité avec le FPR et deviennent des hommes à abattre pour les extrémistes hutus.

 

Tutsi et Hutu vivent ensemble depuis des siècles partageant la même langue et la même religion. Pourtant, à ce moment de l’histoire, pouvoir et médias vont tenter d’exclure les Tutsi de l’histoire nationale rwandaise. À l’image de la Radio-télévision libre des mille collines (RTLM), fondée en juillet 1993 par des proches de Habyarimana, qui véhicule des discours de haine et de mobilisation contre les Tutsi. 

 

LES ACCORDS D’ARUSHA

Les accords d’Arusha sont conclus en août 1993. Ces accords de paix et de partage du pouvoir sont censés permettre au Rwanda de sortir de la crise. Un compromis longtemps attendu mais jugé inacceptable par les extrémistes hutu. En octobre, une Mission des Nations unies pour l’assistance au Rwanda (Minuar) déploie 2 500 hommes dans le pays pour veiller à l’application de ces accords.

 

Date clé du génocide, le 6 avril 1994 au soir, l’avion du président hutu Juvénal Habyarimanana de retour de négociations à Arusha (Tanzanie) avec la rébellion majoritairement tutsi du Front patriotique rwandais (FPR), commandée par Paul Kagame, était abattu au-dessus de Kigali. Cet événement offre aux extrémistes hutu la justification du déclenchement du génocide des Tutsi qui sont accusés d’être à l’origine de la mort du président, « père » du peuple hutu. Les militaires prennent alors le pouvoir avec à leur tête, le colonel Bagosora.

 

LES PREMIÈRES VICTIMES

Des affrontements violents ont lieu autour de la présidence entre des unités régulières de l’armée rwandaise (Far) et la garde présidentielle, le 7 avril. Ce jour-là est aussi marqué par le début des massacres, des pillages et des incendies. Commencent alors les assassinats systématiques de d’opposants, de Tutsi et de Hutu modérés. Parmi les premières victimes?: le premier ministre rwandais, dix soldats belges de la Minuar et 17 religieux du centre Christus. La mort de ces casques bleus va accélérer le retrait international du Rwanda, la Minuar passe de 2 539 à 270 hommes.

 

Kigali devient l’épicentre du génocide. Un seuil de violence est franchi lorsque deux casques bleus de la Minuar sont contraints d’assister au massacre d’une centaine de personnes qui s’étaient réfugiées dans l’église de Gikondo (quartier de Kigali). Des gendarmes ont vérifié leurs cartes d’identité afin d’épargner les Hutu qui s’étaient mélangés à la foule. Les Tutsi sont ainsi assassinés à la machette et à la grenaille par des miliciens au sein même de cet édifice religieux. Et de telles scènes se répètent dans toute la ville. Les églises ne sont plus des lieux où l’on peut se cacher pour survivre.

 

ÉVACUATION DES RESSORTISSANTS ÉTRANGERS

Le 8 avril, quatre Transall français atterrissent à Kigali, avec 300 parachutistes qui prennent le contrôle de l’aéroport (opération Amaryllis). Les militaires français procèdent à l’évacuation de 45 Français et de membres de la famille du président Habyarimana vers la Centrafrique. Ce même jour des convois d’expatriés occidentaux, français et américains, la majeure partie du personnel onusien, partent pour le Burundi. Ces départs relèvent d’un véritable abandon, comme à l’École technique officielle (ETO) de Kicukiro le 11 avril où 5 000 personnes périrent après le départ du contingent belge.

 

Un nouveau gouvernement est mis en place avec des personnalités appartenant au Hutu Power le 9 avril. Théodore Sindikubwabo et Jean Kambanda deviennent respectivement président et premier ministre par intérim. Le génocide encouragé par l’État se déroule en même temps que la guerre civile contre le FPR. Le 12 mai, le haut-commissaire des Nations unies au Rwanda, à Kigali, qualifie les événements de « génocide ». Et ces massacres se poursuivent quasiment à huis clos.

 

Alors que les tueries se poursuivent, l’opération Turquoise est lancée par la France sous mandat de l'ONU le 23 juin pour tenter de mettre fin aux massacres dans le pays. Quand les 1500 soldats français se retirent le 22 août, le bilan est mitigé.

 

LE FPR AU POUVOIR

La logique d’extermination des Tutsi n’a pas pris pas fin grâce à la communauté internationale. Seule la progression militaire du FPR et sa victoire, marquée par la prise de Kigali le 4 juillet, permit de stopper le génocide qui a coûté la vie à des centaines de milliers de Tutsi et de Hutu modérés. Les miliciens hutu et les Far battent en retraite au Zaïre (actuelle RD-Congo). Deux millions de réfugiés hutu partent également, redoutant les représailles et exactions du FPR.

 

Le 19 juillet 1994, un gouvernement fondé sur les derniers accords d’Arusha, mais dominé par le FPR, prend les rênes du Rwanda. Le président de la République et le premier ministre sont des Hutu dits modérés. Celui qui a conduit le FPR à la victoire, le général-major Paul Kagame, vice-président et ministre de la défense, devient l’homme fort du Rwanda.

 

Durant cette guerre civile, les soldats du FPR se seraient eux aussi livrés à des exactions contre les populations civiles qui n’ont pas réussi à fuir les combats. Au fur et à mesure que la guérilla gagnait du terrain sur les troupes gouvernementales, elle aurait voulu se venger des massacres commis contre la communauté tutsi par les miliciens hutu du parti présidentiel, les soldats des Forces armées rwandaises. Le FPR a toujours rejeté en bloc ces accusations.

 

MÉMOIRE DU GÉNOCIDE

Le Rwanda se révèle, cinq mois après le début des massacres, comme un charnier à ciel ouvert. Sur les ruines de ce massacre, il faut reconstruire un État mais aussi une société complètement déchirée où quotidiennement les victimes doivent faire face à leurs bourreaux.

 

Vingt ans après, la reconstruction se heurte toujours au souvenir vivant du génocide. « La mémoire d’un génocide est une mémoire paradoxale?: plus le temps passe, moins on l’oublie », commente l’écrivain et journaliste sénégalais Boubacar Boris Diop.



6 Commentaires

  1. Auteur

    Jour!

    En Avril, 2014 (19:06 PM)
    "Génocide au Rwanda, un million de morts en 100 jours"

    10 000 morts par jour! PEU CRÉDIBLE!
  2. Auteur

    Taxawsiggim

    En Avril, 2014 (19:10 PM)
    RIP. Merci Kagame.
    {comment_ads}
    Auteur

    Dk

    En Avril, 2014 (20:22 PM)
    les rwandais nont rien a dire, ils ont fait dans la sauvagerie
    {comment_ads}
    Auteur

    La RÉsurrection Et La Vie

    En Avril, 2014 (01:25 AM)
    le péché a sa valeur réelle selon celui qui a péché,aussi sa punition est mesurée par sa position; alors sa rédemption est attribué à sa valeur .exemple, si j’ai fait une faute à un ami, ma faute sera limitée et je n’ai qu’à m’excuser, mais si j’ai fait une faute, a un homme d’autorité, je mériterai une grande punition et une simple excuse ne sera pas assez, alors si j’ai péché à Dieu, mon péché est illimité (sans limite) je mérite une punition illimitée et ma rédemption mérite une expiation illimitée, alors celui qui doit expier mon péché doit être aussi sans limite. De ceci il est clair que le Rédempteur doit être un HUMAIN PUR et SANS LIMITE.

    Le Christ est humain :

    Dieu a pris de la vierge Marie le corps dans lequel il a révélé par son âme; alors le christ par son corps est un humain complet, pour cela l’apôtre Paul dit :il s’est dépouillé, prenant la condition de serviteur, devenant semblable aux hommes, et reconnu à son aspect comme un homme, il s’est abaissé devenant obéissant jusqu’à la mort , à la mort sur la croix.(Philippiens 2 :7,8) (Surat Maryam) 19 «Je suis le messager de votre Seigneur ,je vous annonce le cadeau de son vertueux fils.(voulant dire l’enfant pur) donc il lui annonce le cadeau d’un enfant pur.

    Le Christ est pur.

    Cette condition a été aussi accomplie par le Chris. L’apôtre Pierre dit de lui « celui qui n’a pas péché et de qui pas un mot décevant n’est sorti de sa bouche (Pierre 2 :22) Le Christ se leva devant les juifs disant :«:Y a-t-il un d’entre vous qui peut m’accuser d’un péché?»(Jean8 :46). Chapitre de la table(Surat Al-Maidah) 32 «parceque ce que nous avons ordonné aux enfants d’Israël que si quelqu’un tue une personne pas en revanche pour un meurtre (voulant dire d’une personne qui n’a pas commis un meurtre) ou d’étendre le mal sur la terre (voulant dire qui n’a pas fait de mal autour de lui)ce serait comme si il a tué toute l’humanité et si quelqu’un a sauvé une vie ,ce serait comme si il a sauvé toute l’humanité».

    Christ est illimité :

    Personne mes frères n’est illimité excepté Dieu et lui seul; alors il n’y a q’une solution à ce problème qui est à Dieu d’abdiquer pour la rédemption de l’homme.

    Car Dieu a fait que son âme illimitée soit révélée au corps humain limité du corps du Christ afin de le rendre illimité comme demandé par le rédempteur .C’est ce qui a été expliqué dans la sainte bible qui dit (le mystère de la divinité est grand, Dieu a été révélé dans la chair (Timothée3 :16) Etant la parole de Dieu et de son esprit

    ( Chapitre des femmes-SuratAL-Nissa)171«Le Messie Isa fils de Maryam,était (un messager d’Allah et sa parole qu’il a fait à Maryam et un esprit de lui».

    Est-ce qu’un animal peut avoir ces critères? Certainement non car un animal est une créature limitée et pas humaine

    .Est-ce qu’un ange peut avoir ces conditions ? Certainement non; car l’ange est une créature limitée et pas humaine.

    Y a-t-il un prophète qui peut posséder ces prérequis ? Certainement non car le prophète est une créature limitée et elle n’est pas pure car il est un des descendant d’Adam qui a été entaché par le microbe du péché.

    Ceci est Jésus Christ de qui par son sang nous avons eu le pardon de nos péchés Le prenez-vous comme un sauveur ? Croyez-vous à son expiation de nos péchés et nos transgressions?

    La rédemption mon frère ma sœur est un acte de miséricorde de Dieu comme dit la sainte bible (pas par notre oeuvre, que nous avons fait nous même mais selon sa miséricorde, Il nous a sauvé) (Tite 3 :5)



    Aucun de nous n’a fait quelque chose pour cette rédemption, mais elle vient de l’amour de Dieu, qui est plein de miséricorde, ne devons-nous pas le remercier pour cette grande miséricorde? Amen !!!

    Soyez tous bénis vous et vos familles dans le puissant nom de Jésus Christ de Nazareth
    {comment_ads}
    Auteur

    Anus Oo

    En Avril, 2014 (04:26 AM)
    Un problème Africain et vous vous la ramenez avec votre jé jouis .!!
    Auteur

    Beug Senegal

    En Avril, 2014 (10:00 AM)
    la france est premier responsable de la Genocide de Rwanda!

    ils faut que les Senegalais prennent leurs dispositions pour prendre notre liberte notionale .parceque nous sommes dans la colonisatin francaise!

    la france est un paye qui vit dans la richesse de l afrique depuis des sciecles.

    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email