Vendredi 27 Janvier, 2023 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Afrique

GUERRE AU MALI : Le Tchad s'affiche comme une puissance régionale

Single Post
GUERRE AU MALI : Le Tchad s'affiche comme une puissance régionale

Très actifs aux côtés des militaires français engagés au nord du Mali, les soldats tchadiens permettent au Président Idriss Déby de se positionner comme un des acteurs clés de la région. Et de faire taire les critiques au plan intérieur.

En annonçant avoir tué deux importants chefs jihadistes au Mali, le Tchad, qui a consenti un effort important et coûteux en hommes pour cette intervention, se positionne en puissance régionale, s'appuyant sur la force de son armée et de ses pétrodollars. La mort des deux chefs islamistes algériens Mokhtar Belmokhtar et Abdelhamid Abou Zeïd - annoncée par les Tchadiens mais que Bamako et Alger n'ont pas confirmée - pourraient être utilisée comme des trophées par Idriss Déby : le Tchad se poserait alors comme un des boucliers africains contre l'islamisme radical, et bénéficierait non seulement d'un plus grand poids diplomatique, mais aussi de financements occidentaux. Une occasion pour le Président Deby, au pouvoir depuis 1990, de faire oublier les critiques sur les carences démocratiques, les violations des droits de l'Homme de son régime et la grande misère de sa population malgré la manne pétrolière.

Un rôle de stabilisateur pour l'armée tchadienne réorganisée

«Depuis quelques années, le Tchad cherche à s'affirmer comme une puissance régionale et il le fait assez bien», juge une source diplomatique occidentale, soulignant que la normalisation en 2010 de ses relations avec le Soudan a changé considérablement la donne. Cette paix dans l'Est avec le Soudan, lui a permis de tisser de nouveaux liens diplomatiques avec la Cedeao et son grand voisin le Nigeria, tout en relançant la Communauté des Etats Sahélo-Sahariens (Cen-Sad) après la disparition du leader libyen Mouammar Kadhafi. L'armée tchadienne a joué le principal rôle de stabilisateur dans la crise centrafricaine en janvier. Mais l'intervention au Mali, où le Tchad s'est déployé rapidement contrairement aux pays de la Cedeao, est l'initiative la plus spectaculaire sur le plan international. L'attaque fulgurante de 2008 menée par les rebelles, qui les avait vu arriver aux portes du palais présidentiel d'un régime soutenu logistiquement par l'armée française est désormais loin. Depuis, avec les pétrodollars, le Président Idriss Déby Itno a réorganisé et modernisé son armée qui n'est plus orientée uniquement vers la défense contre les rezzous (raids) venus de l'Est.

Les meilleures troupes tchadiennes au Mali

Déby peut désormais projeter ses troupes ailleurs, et il n'a pas tardé à envoyer ses meilleures troupes au Mali avec l'un de ses fils. Elles sont aujourd'hui sur le principal théâtre d'opérations. «Les combattants tchadiens (...) ont une mobilité, une rusticité tout à fait adaptées. Ils se battent avec des méthodes assez comparables à celles employées par les para-militaires des groupes jihadistes», note Pascal Le Pautremat, spécialiste des questions de défense. Les militaires tchadiens ont, pour la plupart, déjà connu le feu au cours de différentes attaques rebelles dont la dernière date de 2009. Toutefois, certaines sources militaires soulignent que si ces soldats sont réputés pour «leur courage et discipline», ils ont plutôt l'habitude de combattre à découvert et non dans les massifs rocheux comme les Ifoghas où se cachent les jihadistes. Un haut responsable sécuritaire d'un pays voisin du Mali relativise le rôle des Tchadiens: ils «ne peuvent rien faire sans les Français (...)

Les Tchadiens ont déployé très rapidement 2 000 hommes et ont maintenant de gros problèmes logistiques. Et puis, ils ont du mal à se coordonner avec les Français, ce sont deux armées tellement différentes». Sur le plan intérieur, Déby a aussi intérêt à montrer que ses troupes sont efficaces après la perte de 26 hommes. «S'il a élevé les morts au rang de martyrs, promis un monument et assuré de prendre en charge les familles, c'est qu'il sait qu'il faut justifier ces pertes», souligne un haut fonctionnaire tchadien. Pour le moment, l'opposition tchadienne soutient l'intervention, mais «s'interroge» sur l'absence des Maliens aux côtés des Tchadiens. 



10 Commentaires

  1. Auteur

    Buju Ducon

    En Mars, 2013 (19:31 PM)
    De qui se moque t-on? Il n'y a pas de guerre au Mali, pas de Barbus, rien... Buju DUCON l'a bien dit avec son pote Bonux Sharon : il n'y a que du vent au Mali. Arrêtez votre propagande, foi de Buju DUCON, Deby nous ment, il n'a pas envoyé de soldats au Mali, car il n'y a personne à qui faire la guerre. Ou alors ces soldats font la guerre contre du vent. Tout est calme dans le meilleurs des mondes au Mali depuis des décennies. Seul Buju DUCON le sait. Buju DUCON : la connerie faite homme.
    Top Banner
  2. Auteur

    Observateur

    En Mars, 2013 (19:34 PM)
    ha lé Malien nont pa darmé, ils sont incapabl, stérile!!!!!sé salo m fé honte!!! bastado!!! :down: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Dooofff

    En Mars, 2013 (20:36 PM)
    GLOIRE A L'ARMEE TCHADIENNE QUI FAIT PARTIE DES MEILLEURES ARMEES DU MONDE; ILS OSENT LE CORPS A CORPS. LES FRANCAIS SONT DES FRUSTRES. ACCEPTEZ QUE L'ARMEE TCHADIENNE EST AUDACIEUSE ET A ELIMINE LES DEUX CHEFS JIHADISTES. C'EST TOUT

    VIVE LE TCHAD VIVE L'AFRIQUE
    {comment_ads}
    Auteur

    N'importe Quoi !

    En Mars, 2013 (20:43 PM)
    tout flatteur vit au dépens de celui qui l'écoute !



    {comment_ads}
    Auteur

    Boldak

    En Mars, 2013 (21:07 PM)
    visiblement cet article qui émane de la presse Francaise vise à porter le discrédit sur les forces Tchadiennes...

    "Trés actifs aux cotés des militaires francais"...

    "Ce sont des soldats habitués aux combats à découvert et non dans les massifs des Ifoghas"(sic)...

    "Selon des responsables militaires d'un pays voisin, les soldats Tchadiens ne sont rien sans les francais"

    Ces 3 exemples montrent que les tchadiens ont involontairement mis mal à l'aise et la Misma et les Francais qui dans le MASSIF DES IFOGHAS doivent trés probablement etre derriére les Tchadiens qui sont en première ligne...

    Sur ce meme site, j'avais eu à fustiger cette 'théatralisation des opérations au MALI avec ce machin appelé MISMA'

    Les militaires Tchadiens, courageux,combatifs et super aguerris pouvaient à eux seuls régler le probléme à condition bien sur de bénéficier d'un appui en armes, munitions,carburant et surtout en renseignements aeriens...tout le reste ne sera que subterfuge et reculade avec des "spécialistes qui vont demander des millions de dollars pour rendre opérationnelles des troupes pas encore prétes... et tout cette manne financière sera un jour regurgitée par le pauvre peuple du Mali!
    Top Banner
    Auteur

    Pauvre Afrique

    En Mars, 2013 (21:32 PM)
    Ces jihadistes auraient pu être combattu par les africains même à coup de pioche...Mais les règles de la France Afrique a ses mystères pas si épais que ça : visiblement les chefs d'état de l'Afrique francophone, après avoir été "amis" de Sarko, avaient besoin de se rapprocher du nouveau locataire de l'Élysée ( hollande) en quête de stature internationale. Ils ( les dirigeants de la Cédéao) ont saboté toute tentative africaine d'intervention africaine; la fierté mal placée de certains maliens a fait le reste! Résultats: le mal aimé de la France Afrique , Idriss Déby, fanfaronne à la limite du ridicule, se paie une tribune internationale au dépend de la vie des soldats et des populations tchadiens, et la presse française ne manque pas de souligner l'incapacité et l'inconscience généralisées des " africains". C'est vrai qu'il est plus facile d'être courageux en tirant un missile qui coûte des centaines de milliers d'euros, d'être à l'abri d'un char ou d'un hélicoptère aussi coûteux. Une fois de plus, nous pouvons dire merci à nos chers "dirigeants"!
    {comment_ads}
    Auteur

    D!-d

    En Mars, 2013 (22:17 PM)
    La misma demande à l'onu de financer l'opération. La cédeao ce truc machin voulait rétablir l'ordre constitutionnelle avant toute intervention. Bref le seul pays noir qui avait les moyens économiques et militaires c'est le tchad. Oui le tchad est une puissance régionale et il faudra compter avec son président. Combien de militaire les français sont ils prêts à perdre? Le tchad ne se pose pas cette question et va débusquer l'ennemi. Certains journalistes sont des jaloux, et ben ce ne sont pas les forces spéciales françaises qui ont tué ces rats, mais bien les forces spéciales tchadiennes et ça ils ne peuvent le supporter. Dans leur imaginaires toutes les armées africaines sont comme celle du mali.

    Gloire à l'armée tchadienne.  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
    {comment_ads}
    Auteur

    Korokhé

    En Mars, 2013 (10:40 AM)
    En tout on a quoi à être reconnaissant et à saluer vu le contingent et l'engagement Tchadien. Si tout Etat faisait comme lui, franchement les conflits seraient éliminés le plutôt possible. Voilà un exemple à suivre et à recopier pour les pays africains, en particulier au niveau de la CEDEAO, quels que soient les motifs qui peuvent être avancés. Que Dieu nous protège de ces bannis de l'Humanité sans scrupule qui désorganisent la vie de paisibles citoyens. Vive le Tchad et que Dieu vous Bénisse!
    {comment_ads}
    Auteur

    Dioub Kothie

    En Mars, 2013 (12:23 PM)
    IL NE COMBATE K EUX MÉM VOUS SOUFRIRAI UNE CRIS ECONOMIK APRE ET ON VA REPRENDRE NO ARME DJIHAD DJIHAD DJIHAD JUSKA LA FIN DU MOND
    Top Banner
    Auteur

    Kel Arme ??

    En Mars, 2013 (13:38 PM)
    domou khaaraamm djihadiste tous dronéé massacréé ngaa naaanne arme ! vs devenez canibal dans les montagnes plus rien à bouffer ! servaaaaal dronéé ndayou narcos djihadiste 4éver  :haha:  :haha:  :haha: servalvive tchad vive djambar ,vive serval ! allez au soudan cé mieux pour vous  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email