Vendredi 03 Décembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

L'émetteur de la chaîne de l'opposant André Mba Obame vandalisé

Single Post
L'émetteur de la chaîne de l'opposant André Mba Obame vandalisé

L'émetteur de TV+, la télévision qui appartient au principal opposant gabonais, a été incendié la nuit dernière. L'incident intervient alors que des affrontements violents ont opposé les partisans d'André Mba Obame à la police, mercredi.

 

AFP - L'émetteur de TV+, télévision du principal opposant gabonais André Mba Obame, a été incendié par des hommes armés dans la nuit de mercredi à jeudi et la chaîne n'émet plus, a affirmé à l'AFP son directeur.

Cet incident intervient au lendemain des violents affrontements lors d'une manifestation du parti interdit de M. Obame, l'Union nationale (UN). L'opposition fait état de trois morts, bilan vigoureusement démenti par les autorités qui réfutent tout décès et parlent de "déclaration politico-polticienne".

"Un commando d'une quinzaine de personnes avec des cagoules et des armés ont maîtrisé les cinq vigiles et mis le feu aux émetteurs" situé au 3e étage d'un immeuble du quartier populaire de Nkembo, a déclaré Frank Nguema jeudi matin.

"Ils ont forcé la grille d'entrée avec un pied de biche et fait s'allonger les gardiens. Ils avaient une bouteille avec de l'essence et ils ont mis le feu aux émetteurs", a poursuivi M. Nguema.

M. Nguema a aussi affirmé que TV+ avait subi une coupure d'électricité de 10H00 à 18H00 le mercredi ce qui l'avait empêché de diffuser des reportages sur la manifestation de l'opposition.

"Cet énième sabotage et cet acharnement du pouvoir contre TV+ confirment l'absence de liberté d'expression et de la presse au Gabon", a estimé M. Nguema, soulignant que les autorités ont mis sous séquestre depuis les troubles postélectoraux de la présidentielle 2009 une partie du matériel de la chaîne lui interdisant ainsi une diffusion satellitaire au niveau national et international.

En 2009, un mystérieux commando avait aussi mitraillé en pleine nuit l'émetteur de la chaîne de télévision panafricaine Go Africa.

L'UN, dissous par les autorités en 2011, avait appelé mercredi à une manifestation pour réclamer une "conférence nationale souveraine" en vue d'obtenir une nouvelle Constitution et des élections. Ce rassemblement n'a pas été autorisé par les autorités.


affaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    Senegalaiaugabon

    En Août, 2012 (07:30 AM)
    c'est méme petit ,

    à la place des autoritées je fermerai carrement cette chaine , ce franc là se prend pour un oposant alor qu'il n'est rien d'autre qu'un trbaliste , ethnophobe avec son patron éh ! plutot son frére . imaginez vous depuis qu' Ali est president tvplus n'a jamais montrer son nimage , ils disent que c'est AMO le president
    Top Banner
  2. Auteur

    Doudou Diop

    En Août, 2012 (04:14 AM)
    Mais de qui te moques tu Mr Mané ? En quoi Ali Bongo serait-il le Président des sénégalais ? C'est votre Président à vous autres gabonais. Un pays n'a que le Président qu'il mérite. Alors de grace, prenez le pour vous, nous avons déjà le notre.

    Et puis quoi encore ? Ah Mouf !  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email