Dimanche 17 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Afrique

L’occasion de traiter la question d’AQMI a été "ratée", selon un officier américain

Single Post
L’occasion de traiter la question d’AQMI a été "ratée", selon un officier américain

La communauté internationale ‘’a raté l’occasion’’ de traiter la question sécuritaire que constitue Al Qaida au Maghreb islamique (AQMI), quand cette organisation ‘’était plus faible’’, estime le Général américain, Carter Ham, Commandant du Commandement des Etats-Unis pour l’Afrique (AFRICOM). ‘’La communauté internationale a raté l’occasion de traiter cette question d’AQMI quand elle était plus faible. Maintenant, la situation est devenue plus difficile, et il va falloir plus d’efforts au gouvernement malien et à la CEDEAO pour y faire face’’, a-t-il dit, jeudi à Dakar, au cours d’un entretien avec la presse. ‘’Au cours des dernières années, les combattants étrangers et les armes sont entrés en masse dans le Nord du Mali, à cause de la situation en Libye. Les groupes islamistes sont devenus plus forts qu’auparavant’’, a souligné le Général Ham, en visite à Dakar pour ‘’renforcer’’ la coopération militaire entre son pays et le Sénégal. Il a reconnu que, ‘’maintenant la situation est devenue plus difficile et il va falloir plus d’efforts au gouvernement malien et à la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) pour y faire face’’. ‘’Au cours des dernières, a-t-il expliqué, les combattants étrangers et les armes sont entrés en masse dans le Nord du Mali, à cause de la situation en Libye’’. Selon lui, les groupes islamistes sont devenus ‘’plus forts’’ qu’avant. A la question de savoir si l’implication de l’Organisation du traité Nord Atlantique (OTAN) dans la guerre en Libye n’est pas à l’origine de la situation dans le Nord du Mali, le Général a souligné que ‘’c’est trop simple de dire que l’implication de l’OTAN en Libye est la cause de la situation’’. Il a toutefois admis que ‘’des combattants et des armes sont entrés au Mali à partir de la Libye, mais ce n’est pas la cause directe’’. ‘’AQMI a été dans le Nord du Mali pendant plusieurs années. Il y avait des occasions pour faire quelque chose, mais on n’a pas saisi ces occasions. AQMI est devenu entre temps fort et organise des prises d’otages’’, a déploré l’officier américain. Le commandant de l’AFRICOM a en outre indiqué que ‘’des mercenaires payés par l’ancien régime libyen sont probablement au Mali’’, même s’il s’est gardé de donner un nombre précis. ‘’Peut-être des dizaines voire des centaines’’, a-t-il dit, soulignant que l’AFRICOM est informé par la presse sur la situation dans le Nord du Mali. Par ailleurs, il a fait savoir que les relations entre les groupes islamistes sont ‘’très complexes’’, même si AQMI est ‘’le groupe dominant’’, ‘’le plus financé’’ par Al Qaida. Selon le Général Carter Ham, ‘’AQMI et Ançar Dine ont des objectifs différents de ceux du MNLA qui sont plus politiques’’. De plus, a-t-il encore dit, ‘’AQMI tire profit du trafic de drogue’’. Le Mali vit une crise politique depuis le coup d’Etat du 22 mars, qui a renversé le président Amadou Toumani Touré. La partie Nord du pays est aux mains des groupes islamistes, Ansar Dine et Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (MUJAO), et de leur allié AQMI. AD/ASG/DND


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email