Jeudi 02 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Afrique

La secte islamiste Boko Haram a un nouveau leader

Single Post
© AFP, archives | Abubakar Shekau s'exprime dans une vidéo de propagande diffusée le 12 mai 2014 par Boko Haram.

Qu'est-il advenu de l'"imam fanatique" Abubakar Shekau qui dirigeait Boko Haram depuis 2009 ? L'EI a désigné un nouveau chef à la tête de la secte jihadiste qui lui a prêté allégeance en mars 2015 et qui sème la terreur au Nigeria.

Boko Haram, le groupe jihadiste qui sème la terreur au Nigeria et qui a prêté allégeance à l'organisation État islamique (EI), aurait un nouveau chef, selon l’une des publications utilisées par l’EI pour diffuser sa propagande. Une information qui relance les spéculations sur la disparition de l'insaisissable chef du mouvement Abubakar Shekau.

Plusieurs fois donné pour mort, ce dernier avait pris la tête de la secte islamiste en 2009, après l'exécution de son fondateur Mohammed Yusuf par les forces de l'ordre. Réputé radical et très violent, l’homme, qui est coutumier de déclarations médiatiques fracassantes et qui apparaît toujours en treillis militaire, une kalachnikov en bandoulière ou à la main, a fait de Boko Haram l'une des rébellions les plus violentes de la planète.

Radicalisé sous ses ordres, le groupe terroriste – et sa répression par les forces de l'ordre – ont fait au moins 20 000 morts et 2,6 millions de réfugiés dans le nord-est du Nigeria et les régions frontalières des pays voisins, autour du lac Tchad.

Remplacé par le dénommé Al-Barnaoui ?

Mais dans une publication de l'EI, datée du mardi 2 août, apparaît un entretien avec cheikh Abou Mosab al-Barnaoui, présenté comme "Wali (chef) sur l'Afrique de l'Ouest". Or jusqu'à présent, même si le groupe jihadiste nigérian apparaît divisé, Abubakar Shekau n'a jamais été officiellement démis de ses fonctions de leader. Et dans son entretien, Al-Barnaoui ne fait aucune référence claire au sort du chef reconnu du mouvement jihadiste.

Al-Barnaoui est apparu à plusieurs reprises dans des vidéos relatant les attaques du groupe, ce qui lui valait d'être considéré comme le porte-parole de Boko Haram par les experts, ce qu'a toujours réfuté Shekau lui-même, affirmant "qu'il n'y a qu'un seul porte-parole", Abou Zinnira.

"Il (Barnaoui) est très expressif et précis sur l'organisation et sur ses objectifs", analyse Kyle Shideler du Center for Security Policy, basé à Washington. "Si Shekau est toujours vivant, cela montre que l'EI veut le remplacer" par Barnaoui.

Un mouvement divisé et affaibli

Les spéculations sur la disparition de Shekau sont monnaie courante. L'armée nigériane a prétendu plusieurs fois l'avoir tué. Sa dernière apparition date de mars, où il paraissait affaibli dans une vidéo postée sur YouTube et déclarait : "Pour ‘moi’ la fin est venue".

Selon des sources locales proches de la mouvance jihadiste, Shekau était alors blessé à l'estomac. Il n'y a eu depuis aucune autre preuve de vie, ce qui laissait penser que le chef était soit dans l'incapacité de commander, soit mort.

Un expert nigérian proche de la mouvance islamiste, contacté par l'AFP mais qui souhaite rester anonyme, reste convaincu que Shekau est "toujours vivant".

Il est "possible" qu'Al-Barnaoui ait pris la succession de Shekau à la tête Boko Haram, explique Yan St-Pierre, spécialiste des questions du jihadisme pour le Modern Security Consulting Group. Sous le leadership de Shekau, "Boko Haram a perdu son prestige et est devenu difficile à contrôler. Aujourd'hui, Boko Haram est divisé en plusieurs petits groupes", certains proches de l'EI, d'autres d'Ansaru et de la mouvance d'Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi).

Avec cet entretien, en suggérant eux-mêmes un nouveau leader, l'EI fait un nouveau pas en direction de Boko Haram, de plus en plus divisé et affaibli par les offensives de l'armée dans ses fiefs du nord-est.

Le mouvement, qui réclame l'instauration d'un État islamique dans le nord du Nigeria, avait atteint le faîte de sa puissance en 2014, en proclamant un "califat" dans le nord-est, et en perpétrant le kidnapping massif de plus de 200 lycéennes, un acte qui avait suscité une réprobation internationale.

La semaine dernière, la force armée régionale anti-Boko Haram a repris le contrôle de Damasak, ville stratégique à la frontière du Niger, où les jihadistes avaient tué plus de 200 personnes et kidnappé des centaines d'enfants il y a deux ans.

Avec AFP


liiiiiiiaffaire_de_malade

7 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (09:22 AM)
    islam de merde, une vraie gangrène
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2016 (09:36 AM)
      tu confonds ces quelques égarés avec ceux dont la guidance est manifeste et qui sont dans le droit chemin ou essaient en tout cas du mieux possible d'y etre.
    • Auteur

      Tiédo Fall

      En Août, 2016 (12:30 PM)
      en s'affiliant à daesch, boko haram a déclaré que la zone qu’il contrôle est une « province de l’etat islamique » ! comment veut –on diriger un pays qu’on livre déjà, pieds et points liés, à l’étranger ? ces tirailleurs nègres arabisés sont les pires ennemis de l’afrique, eux qui sont prêts à offrir leur patrie à leurs maîtres arabes, pour ne se suffire que d’un poste de chef de province ! aucun dignité, aucune fierté, même dans la barbarie, on s’agenouille devant le maître arabo-islamiste et on lui offre, sur un plateau d’argent, sa patrie et, peut –être, ses filles et fils comme esclaves !
      et parmi les ibaadous tirailleurs arabisés qui sont au sénégal, beaucoup sont du même acabit que la racaille boko haramiste !
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2016 (15:03 PM)
      il a totalement raison, beaucoup de compatissants de boco haram il semblerait
      dans ce forum vu les avis négatifs à ce que post 2 déclare, attention bientôt
      boco haram sera à votre porte et on verra qui va demander de l'aide aux occidentaux après les tueries et les viols de vos filles et femmes, la charia vous la voulez ?
  2. Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (12:42 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (12:43 PM)
    Dites plutôt que les occidentaux ont nommé un nouveau chef superficiel pour le secte que eux même ont créé pour la nouvelle colonisation de l'Afrique.
    • Auteur

      Tiédo Fall

      En Août, 2016 (12:51 PM)
      si c'est cela, alors pourquoi ne t'en prends tu pas à ces africains qui aideraient les occidentaux à recoloniser l'afrique? car jusqu'ici, il n'y a que des noirs africains comme toi et moi qui composent boko haram. cessez de tout renvoyer aux occidentaux et essayons de balayer devant notre propre porte!
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2016 (14:59 PM)
      tiens toi tu cautionne des barbares qui bientôt vont enter au sénégal !,
      on pourra dire que tu les aura bien aidés !!
    Auteur

    Haile Selassie

    En Août, 2016 (14:22 PM)
    le prophète a dit : le premier qui entre au paradis est un esclave qui obéit à Allah et obéit à son maitre



    Source :

    Mousnad Ahmed

    De: Ahmed Ibn Hanbal

    Page 18
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (15:21 PM)
    Abubukar Shekau, a été succombé suite des ses blessures aux rafales de l'armée Tchadienne en 2015 à la bataille de Dikwa au Nigeria.



    Vive l'armée Tchadienne, vive Idriss Deby   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (15:30 PM)
    Leurs armes viennent de la France

    Tout le monde au Nigeria comprend ça maintenant.

    Lea francais doivent cacher leur identité une fois au Nigeria
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2016 (16:47 PM)
      les armes sont fournies par baghdadi, le chef de l'ei. s'il montre sa gueule les chiites le dégomment. c'est le plus grand trafiquent d'armes du monde et en plus fornicateur, il viole, tue et refuse de mourir tout en promettant aux autres le paradis s'ils meurent
    • Auteur

      Rire...

      En Août, 2016 (09:38 AM)
      je ne savais pas que la france fabriquait des ak47 et des rpg7... tu m'apprends quelque chose...
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2016 (17:44 PM)
    Rien à voir avec l'islam. Il y'a depuis toujours les force du mal. il faut créer et organiser des guerres pour vendre des armes, voler les ressources, imposer sa pensé et sa manière de vivre, diriger le monde.....

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email