Mercredi 20 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Le retour de 6000 jihadistes de l'EI en Afrique, principale «menace du futur»

Single Post
Le retour de 6000 jihadistes de l'EI en Afrique, principale «menace du futur»

Lors d’une réunion sur les moyens de combattre le terrorisme organisée par l’Union africaine et l’Algérie à Oran dimanche 11 décembre, le commissaire paix et sécurité de l’UA, Smaïl Chergui, a déclaré que l’Afrique allait faire face au retour de 6 000 jihadistes partis combattre en Syrie et en Irak avec l’organisation Etat islamique. L’Algérie considère que le retour de ces combattants dans la région est l’une des principales menaces sécuritaires des années à venir.

« La menace du futur ». C’est en ces mots qu’un diplomate algérien qualifie les jihadistes qui pourraient revenir dans la région, après avoir combattu en Syrie et en Irak.

Selon l’Union africaine, 6 000 combattants africains ont rejoint les rangs de l’organisation Etat islamique en Syrie et en Irak, et ces milliers de combattants sont susceptibles de revenir sur le continent.

Ces hommes, et quelques femmes, sont convaincus par une idéologie, parfaitement formés au combat, et capables de maîtriser l’usage des réseaux sociaux et d’internet. Un officiel algérien résume : « Chacun d’entre eux est une bombe ».

L'expérience algérienne

Alger voudrait aujourd’hui pouvoir travailler sur une législation liée à l’utilisation d’internet et des réseaux sociaux afin de lutter contre la diffusion de la propagande par ces combattants.

L’Algérie est un pays d’où sont partis quelques centaines de combattants pour la Syrie, bien loin des chiffres tunisiens ou marocains. Pourtant Alger collabore avec les pays voisins. Une collaboration sécuritaire, mais aussi en termes de renseignement. Forte de son expérience après les années 1990, elle veut faire de sa politique un exemple : lutter à la fois sur le terrain militaire et sur le terrain social, en permettant à des jihadistes qui abandonnent les armes d’être réhabilités.


Article_similaires

1 Commentaires

  1. Auteur

    Triste Sort D'un Continent

    En Décembre, 2017 (09:19 AM)
    un autre projet pour déstabiliser l'Afrique, et lui empêcher de tirer profit de sa croissance.

    Pourquoi ces six milles hommes choisiraient l'Afrique et pas l'Europe, ni les pays asiatiques, et non moins l’Amérique, là où ils peuvent mieux vivre.

    On va chercher à les téléguider vers l'Afrique, et nos chefs multiplieront les rencontres et forums financés par les bailleurs européens, quelques chercheurs malhonnêtes vont se faire payer des perdium, et l'Afrique notre continent va sombrer dans la désuétude et le recul à cause d'un cancer qu'on lui a expressément planté.

    le système international n'est pas l'ami à l'Afrique.

    Par ailleurs, nous avons vu, comment des ministres de l'intérieur de pays européens ont été accusés d'avoir facilité la sorite pour rejoindre les rangs de l'EI, de ressortissants de leurs pays, jugés extrmistes et fichiés S pour une grande majorité.

    Je demande à nos chefs d'Etats, ainsi qu'à nos sécuritaires non alimentaires ,ni "perdiumistes", de prendre la question très aux sérieux et de faire face, à cette volonté des pays développés de nous envoyer par mondo-médias la racailles mondiale, constituée d'anciens pensionnaires de l'EI.

    les chaines France24, TV5monde, CNN, BBC, et FOX News, vont se charger de la mission.

    Je suis vraiment attristé par le sort de mon continent.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email