Mercredi 16 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Les lions pourraient disparaître d’Afrique de l’Ouest

Single Post
Les lions pourraient disparaître d’Afrique de l’Ouest

L’ONG Panthera, qui a procédé au recensement du nombre de lions vivant encore en Afrique de l’Ouest, estime à pas plus de 250 le nombre de lions adultes dans cette région. Selon le coordinateur du programme, ce nombre est si faible que la survie de l’espèce est gravement menacée.


Les lions pourraient disparaître d’Afrique de l’Ouest par Gentside Découverte
En Afrique, on dénombre 35.000 lions dont 1% seulement vivent dans les régions de l’ouest. Parmi eux, 90% se trouvent dans la réserve de W-Arly-Pendjari. Seuls cinq pays de la région possèdent ainsi des lions : le Bénin, le Burkina Faso, le Niger, le Nigeria et le Sénégal. C’est dans ces pays que, pendant six ans, l’ONG Panthera a procédé à un recensement, livrant un constat préoccupant. Selon le rapport publié dans la revue PLoS ONE, l'ONG a dénombré 250 lions adultes en âge de se reproduire et 150 jeunes et lionceaux, indique Philipp Henschel, un cadre allemand de Panthera repris par l'AFP. Ce nombre est dramatiquement faible. Ces lions seraient réparties en quatre populations évoluant sur des aires de répartition dont la surface cumulée atteint 49.000 kilomètres carrés. Mais une seule de ses aires abritent plus de 50 félins, la réserve de W-Arly-Pendjari (vidéo ci-dessus) qui compterait au moins 200 spécimens. Ces chiffres inquiétants s’expliquent par la destruction de l'habitat des lions, les zones de chasse étant transformée en terres agricoles. De plus, leurs proies naturelles sont abattues par les chasseurs. Or, si les lions se rabattent sur le bétail, ils se font tuer par les fermiers. Plus rarement, les lions sont victimes des braconniers qui écoulent leurs os sur le marché asiatique en remplacement des os de tigres, devenus trop rares. Des lions "sans valeur économique" Le problème, selon lui, est que dans ces régions d'Afrique de l'ouest, les lions "n'ont aucune valeur économique. L'Afrique de l'ouest compte parmi les plus pauvres pays du monde. Les politiciens ne voient aucun retour [financier] potentiel de la part de leur faune sauvage". A l’inverse, "en Afrique de l'est ou en Afrique australe, leur valeur est très élevée car ils génèrent d'importants revenus touristiques. Mais dans l'Ouest, ils valent davantage morts", poursuit-il pour l'AFP. En effet, certaines peaux de lions se vendent jusqu'à 760 euros dans les marchés de la région. Ainsi, pour M. Henschel, la seule façon de sauver la lignée des lions d'Afrique de l'ouest consiste à pousser les pays occidentaux, riches, à "rassembler des fonds" destinés à "sauver cette faune". Mais pour cela, il fait déjà communiquer sur la situation critique dans laquelle se trouvent ces lions. Une population à part Si des milliers de lion sont encore présents en Afrique, la baisse de la population de l'ouest est un sujet de sérieuse préoccupation car elle forme une sous-espèce bien distincte. "Si nous perdons [les lions] d'Afrique de l'ouest, nous perdons des séquences génétiques. Les lions d'Afrique de l'est ou australe sont très proches génétiquement. Mais ceux d'Afrique centrale ou de l'ouest sont bien différents", souligne M. Henschel. En 2011, des chercheurs ont en effet démontré de grandes différences génétiques entre ces populations. Selon leur étude publiée dans la revue Journal of Biogeography, les lions d'Afrique centrale et de l'ouest seraient plus proches des lions d'Asie que des lions d'Afrique de l'est ou australe. Une divergence qui s'expliquerait par une extinction de leurs ancêtres au Pléistocène et une recolonisation de l'Afrique de l'ouest par des individus venant du Moyen-Orient. D'après les chercheurs, ceci serait une différence cruciale à prendre en compte pour protéger les lions de l'ouest. Malheureusement, l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) ne reconnait aujourd'hui que deux sous-espèces : le lion d'Afrique et le lion d'Asie. Le premier est aujourd'hui classé parmi les animaux vulnérables et le second parmi les animaux "en danger". Ceci constitue un frein pour prendre des mesures de grand ampleur destinées à protéger le lion d'Afrique de l'ouest.



Article_similaires

6 Commentaires

  1. Auteur

    Eurrrro

    En Janvier, 2014 (23:03 PM)
    c'EST FAUX,

    LES LIONS DE LA TERANGA SONT et seront toujours la
  2. Auteur

    @eurrro

    En Janvier, 2014 (23:45 PM)
    sawaay réé ba tass. réglons le problème de la famine d'abord.
    • Auteur

      Tourisme

      En Janvier, 2014 (21:20 PM)
      ben justement le développement du tourisme lié à ces animaux, notamment les safaris a déjà réglé le problème de la famine dans plusieurs zones reculées du kenya, d'afrique du sud, de tanzanie, de namibie.
    Auteur

    Mousssa

    En Janvier, 2014 (00:23 AM)
    haha bou khar ak nak ak bey disparaitre rek  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    Ba

    En Janvier, 2014 (04:59 AM)
    bon débarras. les loups et les ours ont disparus en Europe et les gens ne s'en portent que plus bien. ces hypocrites d'occidentaux, comme vous aimez tant les animaux sauvages, récupérez les tous et allez les liberer chez vous.
    • Auteur

      @ba

      En Janvier, 2014 (07:20 AM)
      c'est le raisonnement le plus salace et le plus idiot qu'il m'ait été donné d'entendre ces dernières décennies. franchement c'est piteux et nul
    • Auteur

      @ba

      En Janvier, 2014 (07:22 AM)
      c'est le raisonnement le plus salace et le plus nul qu'il m'ait été donné d'entendre ces dernières décennies. franchement c'est piteux et c'est nul
    • Auteur

      @idiot

      En Janvier, 2014 (21:12 PM)
      si tu te réjouis de la disparition de notre patrimoine naturel c'est que tu est un idiot. les loups et les ours n'ont pas disparu d'europe tu dis n'importe quoi. ils y sont même protégés.
    • Auteur

      Business

      En Janvier, 2014 (21:15 PM)
      dans d'autres pays ils ont transformé leurs animaux en mine d'or avec les safaris. j'ai l'impression qu'en afrique de l'ouest les gens sont idiots et ne voient même pas les opportunités qu'ils ont tout prêt d'eux.
    Auteur

    Bronx Boy

    En Janvier, 2014 (16:11 PM)
    Le Senegal doit prendre en charge ce probleme, surtout lutter contre le braconnage et sauvegarder ces magnificent animaux (lions, elephants et zebras) pour en meme temps en tirer des benefices touristiques comme on le fait dans les parcs du Serengeti (Tanzania) et Masai-Mara (Kenya) et en South Africa aussi bien... Avant qu'il ne soit trop tard, un pays sans faune sauve est un ocean sans poisson, les animaux sont aussi vitaux pour l'ecosysteme que les plantes et les eaux... Rapport bizarre entre l'exctinction du jaguar et l'epidemie de l'Ebola dans les grands lacs...

    The ignorance is too damn much!!!
    Auteur

    Klan

    En Janvier, 2014 (11:29 AM)
    UN ETAT QUI N A MEME PAS LES MOYENS DE PROTEGER SES CITOYENS AURA DU MAL A PROTEGER UNE POPULATION DE LIONS!!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR