Jeudi 14 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Lutte contre le terrorisme : Cheikh Tidiane Gadio prône l’élargissement du G5 Sahe

Single Post
Lutte contre le terrorisme : Cheikh Tidiane Gadio prône l’élargissement du G5 Sahe

L’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères, Cheikh Tidiane Gadio, a suggéré, lundi à Dakar, l’élargissement du G5 Sahel à l’Algérie, au Cameroun, au Maroc, au Nigéria et au Sénégal pour devenir G5 Sahel+5 en vue de mieux mutualiser les forces de cette coalition contre le terrorisme.

 
‘’L’idée du G5 Sahel est bonne en elle-même (…) mais rien ne nous empêcherait de garder un groupe élargi qui s’appellerait G5 Sahel + 5 (Mauritanie, du Mali, du Burkina Faso, du Niger et du Tchad+ Algérie, Maroc, Cameroun, Nigéria et Sénégal’’, a-t-il indiqué.
 
M. Gadio prenait part aux travaux d’une conférence annuelle organisée par Initiative prospective agricole et rurale (IPAR) en collaboration avec le réseau ‘’southern voice network for peacebuilding (Les voix du sud pour la consolidation de la paix)’’.
 
D’une durée de deux jours, la rencontre porte sur le thème : ‘’Paix et sécurité dans le Sahel’’. 
 
Plusieurs experts dont Alioune ancien responsable d’Amnesty internationale pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre prennent part à cette conférence.
 
Le G5 Sahel (G5S) est un cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération régionale en matière de politiques de développement et de sécurité créé lors d’un sommet du 15 au 17 février 2014.
 
Il composé de la Mauritanie, du Mali, du Burkina Faso, du Niger et du Tchad.
 
‘’Dans cette lutte contre le terrorisme au Sahel, on ne peut pas se passer de l’expérience et l’expertise des pays comme l’Algérie, le Maroc et le Sénégal mais aussi des pays qui ont des moyens comme le Nigéria et le Cameroun’’, a-t-il soutenu.
 
Il a rappelé que le Sénégal, le nord du Nigéria et du Cameroun font partie du Sahel alors que l’Algérie et le Maroc ont eux aussi des frontières avec le Sahara.
 
‘’Si les pays du G5 Sahel sont regroupés avec l’Algérie, le Maroc, le Nigéria, le Cameroun et le Sénégal, la question du financement ne peut plus se poser. Les troupes d’élite de ces pays mises ensemble pourraient apporter une solution’’, a estimé l’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères.


Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    France -degage

    En Juillet, 2019 (16:05 PM)
    Nous n'avons pas besoin des conseils d'un repris de justice...

    Merci GUY tu as fait capoté le plan terroriste de la France ! Merci Après des années de manipulations psychologiques et de préparation mentale : la dernière est celle du ministre français Castaner selon qui : «Le Terrorisme est présent au Sénégal". Après l’arrestation et l’emprisonnement sans preuve de l’Imam Ndao et compagnie qui seront par la suite libérés. L’imam Ndao a été condamné pour possession non autorisé de Mbeuk-dom (fusil artisanal) ;Après l’arrestation et l’emprisonnement sans preuve de Moustapha diatta (libéré) ;Après plusieurs exercices simulation supervisés par la France, notamment l’ambassadeur Christophe Bigot (ancien directeur de la stratégie de la DGSE, les services secrets français)Après plusieurs exercices simulation à Saly (prise d’otages des ressortissants français ), à saint-louis (attaque simulée contre un camion Total ), entre autres simulations toujours supervisés par le renseignement extérieur français facilement vérifiable sur internet. Après avoir sponsorisé pendant des années les terroristes d'al nosra en Syrie... Laurent Fabius, minitre français: "Al Nosra a fait du bon Boulot";Après avoir été démasqué la semaine passée pour livraison d'armes aux rebelles en Lybie l'actuel ministre vient de d'adresser les excuses de la France au Gouvernement Lybien Le communiqué de Frapp vient à son heure et à a complètement pris de court le plan diabolique de la france. Ils pensaient avoir à faire à des imbéciles. Le Sénégal n'est pas le Mali, ni le Burkina.Merci GUY. La France et ses néos-pahis nous vous avons on à l’œil.
  2. Auteur

    Denzel

    En Juillet, 2019 (16:12 PM)
    La priorité du Senegal c'est de combattre l'extreme pauvreté et non le terrorisme. TOUT ce qui ont été accusé de terrorisme ont été libérés faute de preuve. Ce machin de G5 qui relève du programme géopolitique français ne nous concerne pas. Mais La France a bien ses pions. Pour légitimer ses interventions et sa machine militaire elle recrute des nègres de services.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email