Vendredi 18 Septembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Afrique

Mali : face à la menace jihadiste, Ibrahim Boubacar Keïta appelle à « l’union sacrée »

Single Post
Mali : face à la menace jihadiste, Ibrahim Boubacar Keïta appelle à « l’union sacrée »
Ibrahim Boubacar Keïta a appelé lundi soir les Maliens à « l'union sacrée » derrière leur armée, face à « la gravité de la situation dans le pays ». Un discours que le président malien a adressé à la nation trois jours après l'une des attaques les plus meurtrières ayant visées l'armée.

Dans un message à la nation diffusé lundi 4 novembre, après un nouveau week-end meurtrier, Ibrahim Boubacar Keïta, qui avait décrété plus tôt dans la matinée trois jours de deuil national, a souligné « la gravité de la situation dans le pays » et mis en garde contre la tentation de tomber dans « le piège de l’ennemi qui est de nous opposer les uns aux autres et de saper le moral de nos vaillants combattants ».

« Dans ces circonstances particulièrement graves où la stabilité et l’existence de notre pays sont en jeu, notre seule réponse doit être l’union nationale, l’union sacrée autour de notre armée nationale » a-t-il rappelé.
Affaiblissement des forces maliennes

L’armée malienne a subi vendredi ses plus lourdes pertes depuis des années. Selon les autorités maliennes, quarante-neuf soldats maliens ont été tués dans l’attaque du camp d’Indelimane, près du Niger, dans le nord-est du pays.

Cette attaque intervient un mois seulement après que 40 soldats eurent trouvé la mort dans une double attaque jihadiste près de la frontière du Burkina Faso. L’organisation État islamique a revendiqué samedi l’attaque d’Indelimane dans un communiqué signé de sa « Province Afrique de l’Ouest », ainsi que la pose d’une bombe artisanale dans la même zone qui a tué un soldat français de l’opération Barkhane. Un « nouveau concept opérationnel »

La dégradation de la situation sécuritaire et les revers subis renforcent les interrogations sur la capacité de l’armée malienne à faire face aux agissements jihadistes et aux autres violences auxquelles le Mali est en proie depuis 2012 et qui ont fait des milliers de morts, civils et combattants.

Ils avivent aussi la crainte que l’État et le président malien ne soient à court de ressources. Face aux attaques, le président malien a dit avoir ordonné récemment pour l’armée l’élaboration d’un « nouveau concept opérationnel qui donne une part importante à l’offensive ».

Le soutien des forces étrangères, française, africaine et onusienne déployées au Mali « nous est plus que jamais nécessaire et c’est pourquoi je demande à ce que nous ne nous trompions pas d’ennemis », a-t-il dit, en écho évident aux voix qui s’élèvent contre la présence de troupes étrangères dans le pays. Il a présenté les condoléances du Mali à la France après la mort du brigadier Ronan Pointeau, tué ce week-end par un engin explosif.

La ministre française des Armées, Florence Parly, doit se rendre au Mali ce mardi, dans le cadre d’une tournée qui l’a menée lundi à N’Djamena et Ouagadougou.

liiiiiiiaffaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    En Novembre, 2019 (14:02 PM)
    Les Maliens ne savent que chanter les louanges de leurs ancêtres, mais dès qu'il s'agit de s'organiser pour aller se battre intelligemment contre les agresseurs dans le déserts il n' y a plus personne pour y aller ! Les Maliens attendent qu'on les attaque une deux fois chaque mois et après ils se déploient pour chercher l'ennemi dans un rayon de 500 mètres ! Rigolos !!!!!
  2. Auteur

    Ciss

    En Novembre, 2019 (16:21 PM)
    Tu te trompes le Mali es let seul pays en AOF qui a vraiment résister à la colonisation, le territoire Malien a été occupé par la France a la suite de combat.

    Visite l'histoire les 2/3 des tirailleurs Sénégalais sont d'origines Malienne.

    Cette guerre qui est au Mali va se poursuivre partout en Afrique de l'Ouest, ne parlez pas trop c'est de cette façon les Burkinabés parlaient et aujourd'hui.

    Faites attention a ce que vous dites, je suis sûr que nous allons gagner.
    • Auteur

      Word

      En Novembre, 2019 (19:59 PM)
      mon frère la mali c'etait nous tous. ne va pas récupérer pour le mali actuel les réalisations de soundiata, du mansa mussa et autres. se sont les ignorants de notre histoire qui acceptnte d'envoyer les soldats maliens seuls face à l'enemie, alors que toutes les armées de la cedeao devaient être au mali, au niger, au nigeria et au burkina.
      tu ne peux pas gagner parce que pendant que tu regardes vers les pseudo terroristes, d'auters préparent la partagent du mali et la prise de contrôle des matières premières qui se trouvent en mauritanie, au mali et au niger.
      le mali c'est l'afrique de l'ouest nous sommes tous en guerre !
    • Auteur

      Wordup

      En Novembre, 2019 (20:00 PM)
      mon frère la mali c'etait nous tous. ne va pas récupérer pour le mali actuel les réalisations de soundiata, du mansa mussa et autres. se sont les ignorants de notre histoire qui acceptnte d'envoyer les soldats maliens seuls face à l'enemie, alors que toutes les armées de la cedeao devaient être au mali, au niger, au nigeria et au burkina. tu ne peux pas gagner parce que pendant que tu regardes vers les pseudo terroristes, d'auters préparent la partagent du mali et la prise de contrôle des matières premières qui se trouvent en mauritanie, au mali et au niger.
      le mali c'est l'afrique de l'ouest nous sommes tous en guerre !
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2020 (13:37 PM)
      ethiopie seul pays africain non colonisé.
      les tirailleurs ce n'est pas une fierté pour nous(je suis sénégalais)
      ils ont aidé à asservir leurs peuples.
      par contre tous les africains de l'ouest aurait du être solidaire.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (15:41 PM)
    Avant le 31 décembre c'est sûr que ces salauds de terroristes vont attaquer le Mali, parce qu'ils trouvent que les Maliens ont peur de se battre loin de leurs positions, donc on les attaque !
    Auteur

    Homme Veridique

    En Juillet, 2020 (16:41 PM)
    LE MALI N EST PAS LE SEUL PAYS AFRICAIN A LUTTER POUR L INDEPENDANCE. L HISTOIRE DE SOUNDIATA RELEVE DE BATAILLE INTERNE ENTRE DEUX ROYAUMES.EN AFRIQUE SEUL L ETHIOPIE N A PAS ETE COLONISE GRACE A LA RESISTANCE DE MENELIK 2 ET AUSSI LE LIBERIA QUI A VU NOS ANCETRES ESCLAVES DEPORTES LA BAS APRES QUILS SOIT AFFRANCHIS EN AMERIQUE.D OU LE NOM DE LIBERIA QUI VIENT DE LIBERTE

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email