Mercredi 28 Juillet, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Manifestation à Brazzaville après l’annulation du baccalauréat

Single Post
Manifestation à Brazzaville après l’annulation du baccalauréat
Les Forces de sécurité congolaises ont dispersé à coups de grenades lacrymogènes, vendredi à Brazzaville, les élèves des établissements secondaires qui protestaient contre l’annulation du baccalauréat session de juin 2015, deux jours après le début de l'examen qui devait s’achever ce vendredi 5 juin.

La décision a été annoncée par le ministère de l'enseignement primaire, secondaire et de l'alphabétisation, dans un communiqué, qui ajoute toutefois qu'une nouvelle session sera organisée dans les plus brefs délais.


Le texte, signé du ministre de l'enseignement primaire, secondaire et de l'alphabétisation, M. Hellot Maltson Mampouya,, ne précise cependant pas les raisons ayant conduit à  l'annulation de la session de juin 2015 du Bac, examen très important, qui marque le passage du cycle secondaire au supérieur.


Des sources concordantes affirment toutefois que l'examen a été annulé à  cause des fuites enregistrées sur plusieurs matières.


Les nombreux élèves encore présents dans leur centre d'examen alors violemment manifesté leur mécontentement dans les rues de Brazzaville. Ils se ont mis à  caillasser voitures et magasins. La police a dà» faire usage de gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants.


"Les épreuves du Bac devaient s'achever aujourd'hui et le jour même où l'examen doit prendre fin on nous dit qu'il est annulé", a déclaré Ndinga Armand, un manifestant rencontré à  Talangaà¯, un arrondissement situé au nord de Brazzaville.


"Nous n'avons commis aucune faute pour être pénalisés de la sorte", a-t-il dit, ajoutant que les manifestants allaient se rendre à  la direction des examens et concours pour connaà®tre les vraies raisons de cette annulation.


Les parents d'élèves également ne décolèrent pas. Ils se sont demandé ''pourquoi le ministère a attendu la fin des épreuves pour annoncer l'annulation de l'examen".


"Où étaient les autorités du ministère les trois premiers jours de l'examen", s'est interrogé M. Sita Malonga, un père de famille qui se fait du souci pour ses trois enfants candidats au bac session de juin 2015.


"J'ai trois enfants candidats à  cet examen et j'ai épuisé toutes mes réserves pour leur déplacement et leurs repas pendant les trois premiers jours et on vient nous annoncer l'annulation alors que les enfants devaient terminer l'examen aujourd'hui, c'est déplorable'', s'est indigné M. Malonga.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email