Samedi 04 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Afrique

Nouvelle vague d’enlèvements d'adolescents au Nigéria

Single Post
Nouvelle vague d’enlèvements d'adolescents au Nigéria
Trente adolescents, des garçons et des filles, ont été enlevés dimanche 26 octobre par des islamistes présumés dans un village de l'État de Borno, dans le nord-est du Nigeria, a déclaré un responsable local.

"Des insurgés (...) ont enlevé des jeunes, garçons et filles, dans notre région. Ils ont pris tous les garçons de 13 ans et plus (...) et toutes les filles de 11 ans et plus. Selon nos informations, 30 jeunes ont été enlevés ces deux derniers jours", a déclaré Alhaji Shettima Maina, le responsable du village de Mafa, à des journalistes.

C'est dans ce même État de Borno, plus particulièrement dans la région de Chibok, que plus de 200 lycéennes avaient été enlevées par les islamistes en avril dernier. Depuis cet événement qui avait causé l'indignation internationale, la population continue à vivre dans l'angoisse. Attaques et kidnappings n'ont pas cessé.


Malgré l'annonce, le 17 octobre, par les autorités, d'un cessez-le-feu avec Boko Haram -très largement remis en cause par des experts et des responsables sur le terrain- cette région est toujours la cible d'attaques des islamistes.

Selon plusieurs témoignages d'habitants, environ 60 femmes ont été enlevées samedi 18 octobre dans les villes de Wagga et de Gwarta. En juin dernier, 60 autres jeunes femmes et jeunes filles avaient déjà été capturées, toujours dans ce même État de Borno.


7 euros et des noix de cola comme dot

A Wagga la semaine dernière, des islamistes armés étaient passés de maison en maison, et avaient emmené 40 jeunes filles selon des témoins. Les assaillants avaient "laissé 1500 nairas (7 euros) et des noix de cola dans chacune des maisons où ils ont enlevé des femmes, comme dot", a déclaré Lazarus Baushe, un des anciens de Wagga, à l'AFP.

Des habitants de la ville de Gwarta avaient aussi fait état du kidnapping de 20 femmes et jeunes filles. La vérification des informations sur les violences dans le Nord-Est est extrêmement complexe, à cause des liaisons téléphoniques difficiles et des déplacements presque impossibles.

Les jeunes, victimes idéales

Pour le moment non revendiqué, l'enlèvement de ces jeunes étudiants correspond aux motivations de Boko Haram. Comme l'a expliqué Mathieu Guidère, spécialiste du monde arabe, à L'Opinion, Abubakar Shekau, le chef du groupe, veut notamment revenir aux fondements de Boko Haram -dont le nom signifie "l'éducation occidentale est un péché" en langue haoussa- et combattre le modèle d’enseignement anglo-saxon.

L'enlèvement d'adolescents permet aussi au groupe radical de recruter de nouveaux membres et de compléter ainsi ses effectifs touchés par les attaques de l’armée nigériane. Sans oublier l'intérêt financier que de tels agissements représentent. "Les filles non mariées sont réparties en petit groupes et revendues à des filières de prostitution", selon Mathieu Guidère.

Selon Jean-Dominique Merchet, spécialisé dans les questions militaires, ce type d'organisations sont par ailleurs devenues de véritables "entreprises à communication massive". Et quoi de plus efficace pour se faire remarquer des médias que de s'en prendre ouvertement à des enfants. "Le terrorisme a besoin des médias pour exister, c'est notre tragédie", a reconnu ce journaliste sur i-Télé.

Trouble autour d'un accord

L'armée et la présidence nigérianes avaient annoncé le 17 octobre avoir conclu un accord avec le groupe islamiste armé, prévoyant notamment la libération des 219 jeunes filles de Chibok toujours portées disparues. Mais le porte-parole des services de sécurité nigérians, Mike Omeri, avait ensuite affirmé qu'aucun accord n'avait encore été conclu pour la libération des lycéennes.

À l'occasion d'un sommet avec des organisations économiques mondiales à l'Elysée le même jour, François Hollande avait confirmé de son côté l’accord entre le Nigéria et Boko Haram qui pourrait aboutir à la libération mais disait "attendre le résultat effectif".

Un cessez-le-feu dans la région n'a d'ailleurs pas été confirmé par Abubakar Shekau.

Des proches morts de chagrin

Tout autour de Chibok, "la plupart des villages ont été détruits et désertés", ces derniers mois, raconte Usman Peter, le père d'une des lycéennes. A Chibok, où plusieurs proches des victimes sont morts depuis le drame (notamment de crises cardiaques causées par le stress et le chagrin) le lycée public pour jeunes filles d'où les adolescentes ont été extraites de leur dortoir le 14 avril au soir est toujours en ruines.

"80 % du lycée a été détruit", raconte l'adjoint de la directrice, Bulamodu Lawan, "sur 29 salles de classe, il n'en reste que quatre". Avant d'emmener leurs otages, les membres de Boko Haram ont détruit leur dortoir mais aussi les bureaux de l'administration, la salle d'informatique, le laboratoire de chimie et la bibliothèque.

Le gouvernement nigérian avait pourtant promis d'aider à reconstruire ce lycée. Mais six mois plus tard, les habitants de Chibok n'ont reçu aucune aide et l'école est fermée. Les 57 adolescentes qui ont pu échapper à leurs ravisseurs au moment de leur enlèvement ont dû être réaffectées dans d'autres établissements, dans d'autres régions du pays.

Si les lycéennes finissent un jour par être libérées, leurs proches se demandent si elles pourront revenir à Chibok.
     

liiiiiiiaffaire_de_malade

12 Commentaires

  1. Auteur

    Tyrd

    En Octobre, 2014 (20:54 PM)
    ... il y aura quelqu'un pour expliquer à ces bonobos l'islam..... :?:  :?:  :?:  :?: 
  2. Auteur

    Lucien

    En Octobre, 2014 (21:00 PM)
    vous verrez bientot une vague d´enlévements, car le theatre doit continuer...Les mensonges sous la complicité lache de Jonathan Goodluck doivent continuer, car ilk s agit de freiner le décollage économique du Nigéria.



    Ils ont réussi á transféré le terrorisme en Afrique (Mali et Nigéria).



    Seuls les écervlés, les gens incapables de réfléchir par eux-memes, ou des complexés de plnaton croient en ces histoires d enlévement inventés, orchestrée de toute pièces..



    Comment peut-on expliquer que l´armée la plus puissante d´Afrique soit incapable de mettre une petite bande de malfaiteurs hors état de nuire.....?????
    Auteur

    Caractacusa

    En Octobre, 2014 (22:13 PM)
    Viols en série! Sans autre forme de procès! En Iran, au moins, on fait semblant....
    • Auteur

      Donkal

      En Novembre, 2014 (21:23 PM)
      l'iran et ses fanatiques, menteurs, merdeux et mécréants de chiites, comme ceux du sénégal et d'ailleurs, seront tous cramés. n'oubliez pas que 30% de la population de l'iran sont nés hors mariage, quel horrible pays d'hypocrites.
    Auteur

    Un Passant

    En Octobre, 2014 (22:38 PM)
     :tala-sylla:  :tala-sylla:  LE NIGERIA, UNE PUISSANCE AUX PIEDS D'ARGILE !!!!!!!"

    C'est l'un des pays les plus rches d'Afrique de part sa démographie, ses richesses, sa superficie, ses activités commerciales, industrielles, MAIS AUSSI C'est l'un des pays les plus corrompus d'afrique.

    Le NIGERIA malgré sa richesse et sa démographie n'est même pas foutu de construire une armée, une police, une gendarmerie ou que sais je capable de protéger ses richesses et sa population.

    Voilà bientôt plus de 6 mois que de jeunes nigérianes sont kidnappées par des voyous et jusqu'à ce jour aucune nouvelles des victimes. On entend toujours les jours des enlévements de populations, des bombes qui explosent et tout le monde se demande si ce pays a véritablment une armée, des militaires pour riposter et mettre fin au terrorisme qui menace leur pays.Et pourtant, le Nigéria fournit très souvent des militaires dans les missions onusiennes. Des questions se posent alors :

    Soit, l'état nigérian est complice de ces enlévements ou soit les autorités nigériannes s'en foutent parceque e vie des pauvres personnes kidnappées n'a aucune importance.

    Ce qui se passe au Nigéria nous interpelle tous et nous montre que la corruption au sommet de l'état et dans l'armée sont un cancer pour un pays. Les généraux de l'armée nigérianne sont corrompus, les hommes politiques nigérains sont corrompus, alors le peuple est livré a lui même.

    Nous venons de découvrir du pétrole sur nos côtes, alors si nous nous laissons faire, les vautours financiers viendront installer la misére, la guerre et la corruiption dans notre pays.

    • Auteur

      Un Passant (suite)

      En Octobre, 2014 (22:39 PM)
       :tala-sylla:  :tala-sylla:  le nigeria, une puissance aux pieds d'argile !!!!!!!"
      ce qui se passe au nigéria nous interpelle tous et nous montre que la corruption au sommet de l'état et dans l'armée sont un cancer pour un pays. les généraux de l'armée nigérianne sont corrompus, les hommes politiques nigérains sont corrompus, alors le peuple est livré a lui même.
      nous venons de découvrir du pétrole sur nos côtes, alors si nous nous laissons faire, les vautours financiers viendront installer la misére, la guerre et la corruiption dans notre pays.
    Auteur

    Mnno

    En Octobre, 2014 (23:52 PM)
    Peut etre Khadafi a vu juste en disant de diviser le Nigera et le pays sera founctionnel.
    Auteur

    Myriam Larson

    En Octobre, 2014 (04:36 AM)
    I just don't get it, the more i think about it's just make no sense. I mean who the hell are they? you call yourself a Good Muslim? Can please somebody tell me exactly what the Hell is Going on. In Nigeria with them Muslim Brother.

    Auteur

    D

    En Octobre, 2014 (06:16 AM)
    Ils ont vouilu penetrer le Nigeria par Ebola. Et maintenant, le Nigeria a vaincu ebola. Maintenant, on reparle de l'autre epouvantail qui est celui de Boko Haram. Il y a quelque chose de grave qui se passe en Afrique de l'Ouest avec des objectifs inavoues. Sinon comment comprendre que les Etats Unis envoient l'armee pour resoudre un probleme de sante comme Ebola au Liberia et en Sierra Leone. On est en train de recoloniser l'Afrique sous nos yeux en utilisant des pretextes tels que Ebola, Boko Haram, Jihadiste au Nord Mali. Le Senegal doit rester vigilent.
    Auteur

    Commerce

    En Octobre, 2014 (07:51 AM)
    Vous êtes commerçants ou commerçantes je vends des sacs à main trop chic en gros et par détail. Contactez nous sur [email protected]
    Auteur

    Teussss

    En Octobre, 2014 (10:05 AM)
    Islam: un cancer qu'il faut éradiquer de la surface de la terre. Que ceux qui en doutent m'expliquent pourquoi on devient violent dès qu'on lit et reli le coran? Il y a certainement des versets qui poussent à la violence!
    Auteur

    Ali Shehata

    En Octobre, 2014 (11:42 AM)
    Prkww ces gens qui se réclament de dieu vivent avec tant de haine de terreur et violence dans leur coeur. Please ex plain me bro
    Auteur

    Professor

    En Octobre, 2014 (12:23 PM)
    On reconnait l'arbre a ses fruits
    Auteur

    Merci D

    En Octobre, 2014 (16:47 PM)
    le senegal doit rester vigilent

    lolou rek la meune wakh nakh internet bi woroul !!!

    wassalam

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email