Mardi 22 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

"Si nous n'étions pas intervenus, il y aurait eu des milliers de morts en Centrafrique"

Single Post
"Si nous n'étions pas intervenus, il y aurait eu des milliers de morts en Centrafrique"

Invitée sur l'antenne de FRANCE 24, la ministre déléguée en charge des Français à l'étranger a justifié, jeudi, l'intervention de la France en Centrafrique. Selon elle, les Français y seraient "sereins depuis l'arrivée des troupes françaises".

Elle est venue parler des prochaines élections consulaires, dont le scrutin doit se tenir pour la première fois en mai 2014. Mais, actualité oblige, Hélène Conway-Mouret a d'abord abordé la question de l'intervention française en Centrafrique.

Regrettant "un bilan trop lourd", la ministre déléguée en charge des Français à l'étranger a toutefois justifié l'opération Sangaris. "Les deux soldats français sont morts pour sauver la vie des autres, une mission très noble", a estimé la ministre. "Si nous n’étions pas intervenus, le bilan de centaines de morts se compterait aujourd’hui en milliers [...]. Nous ne pouvions pas rester à attendre que ce pays tombe dans le chaos", a-t-elle soutenu.

Selon elle, "les 656 français présents en centrafrique sont sereins depuis l’arrivée des forces françaises", dont la mission est "surtout de rétablir l'ordre dans le pays". Comme Jean-Marc Ayrault, lundi, Hélène Conway-Mouret a rappelé que l'intervention française avait vocation à être de courte durée. "Le relais sera pris dès que possible par des forces africaines", a-t-elle ajouté.

"Les conseillers consulaires seront des élus de proximité"

Hélène Conway-Mouret a par ailleurs abordé la question des conseillers consulaires, qui doivent être élus le 25 mai 2014. Ils doivent former des "conseils consulaires" auprès des ambassades et consulats français à travers le monde, une nouveauté consacrée par une loi de juillet 2013.

"Les conseillers consulaires seront des élus de proximité qui auront pour mission de faire vivre la démocratie partout où il ya des Français", a ainsi expliqué la ministre pour clarifier cette fonction inédite.

Leur mission, "qui participe au rayonnement de la France", sera également d'être "des relais auprès des instances représentatives : le parlement et le sénat".

Article_similaires

9 Commentaires

  1. Auteur

    N'importe Quoi !

    En Décembre, 2013 (17:41 PM)
    Cette offensive médiatique ne vous permettra pas de réécrire l'histoire ou de tromper votre monde.



    Nous savons tous que des troupes Françaises étaient présentent en Centrafrique quand la Séléka a traversé tout le pays pour aller prendre Bangui.



    Dans un pays grand comme la France il ne faut pas dire que le temps a manqué ou que l'Onu devait donner son avis. Pour information la charte de l'Onu permet d'agir et de demander après...On peut aussi se demander pourquoi les Camerounais, Tchadiens, Gabonais et Congolais présents sur place n'ont rien fait pour stopper la Séléka...peut être qu'il fallait suivre les ordres du Patron.



    Pendant la prise de Bangui les Sud Africains se sont battus alors que les troupes Françaises n'ont rien fait.



    Aujourd'hui vous désarmez les gens, mais vous n'empêchez pas les lynchages. (c'est un soldat Français qui le dit). Peut être que la situation n'est pas suffisamment dramatique pour nécessiter une intervention, ainsi qu'une présence massive et long terme de l'Otan.



    comme toujours vous jouez les pompiers pyromane pour avancer votre agenda.



    Vraiment du n'importe quoi ! je me demande même si ce n'est pas pour vous rapprocher de Mugabe...















    • Auteur

      @n'importequoi

      En Décembre, 2013 (18:25 PM)
      il n'y a pas de pompiers pyromane francais mais des pyromanes francais et des pompiers francais. seul le chef d'orchestre est unique. et puis il y a l'officiel, l'officieux et enfin la réalité. cette dernière est bien difficile à établir par le biais des médias... bonne chance quand même à la centre afrique! que la paix soit l'unique victorieuse.
    • Auteur

      Marouane

      En Décembre, 2013 (00:04 AM)
      je crois que les karlouches quand il sont petits leur papas leurs donne une machette et les entrainent à génocider et à devenir des enfants soldats. on leur explique comment égorger des chrétiens s'ils sont musulmans et inversement s'ils sont chrétiens ou koufars
  2. Auteur

    Parmil'afrique

    En Décembre, 2013 (18:45 PM)
    Je crois que la France devrait arrêter d'intervenir en Afrique. Quoi qu'elle fasse, cela sera toujours mal vu et ne suscitera aucune reconnaissance. Je crois que la France doit se détourner de l'Afrique et cheminer vers d'autres horizons de par le monde. Je crois qu'il est temps que la France et les Français comprennent définitivement que nous les Africains (à quelques exceptions près) ne les aimons pas. Quelqu'un que vous n'aimez pas ne pourra trouver grâce, à vos yeux. Dans notre très grande majorité, nous ne les aimons pas. Il faut qu'elle le comprenne, nous laisse pour toujours et se fasse laisser de nous pour toujours. C'est mieux pour l'Afrique, c'est mieux pour la France.
    • Auteur

      Marouane

      En Décembre, 2013 (23:53 PM)
      tu as raison,ces karlouches n'ont aucune utilité. ces sont des sauvages racistes. parfois je lis seneweb, c'est tous des racistes. ils nous appelle les nars. leur seul invention c'est la machette, parce que même les armes à feu c'est trop compliqué à produire pour leur faible intelligence.
    Auteur

    Parmil'afrique

    En Décembre, 2013 (18:47 PM)
    Je crois que la France devrait arrêter d'intervenir en Afrique. Quoi qu'elle fasse, cela sera toujours mal vu et ne suscitera aucune reconnaissance. Je crois que la France doit se détourner de l'Afrique et cheminer vers d'autres horizons de par le monde. Je crois qu'il est temps que la France et les Français comprennent définitivement que nous les Africains (à quelques exceptions près) ne les aimons pas. Quelqu'un que vous n'aimez pas ne pourra jamais trouver grâce, à vos yeux. Dans notre très grande majorité, nous ne les aimons pas. Il faut qu'elle le comprenne, nous laisse pour toujours et se fasse laisser de nous pour toujours. C'est mieux pour l'Afrique, c'est mieux pour la France.
    Auteur

    Parmil'afrique

    En Décembre, 2013 (19:27 PM)
    Merci Baudolino. Je comprends... Moi j'aime la France. Il y a et il y aura toujours dans mon tréfonds quelque chose qui chante la France et chérit le peuple français dans sa majorité, exclusion faite des racistes (il y en a sous tous les cieux). Eh bien Adieu, à toi et à tant d'autres français qui, je le sais, je le sens, finiront par en faire autant. Adieu Baudolino.
    Auteur

    La Dette Morale

    En Décembre, 2013 (20:19 PM)
    l’Afrique du Sud qui dit avoir une dette morale vis-à-vis de l’ancien président ivoirien, fait corps pour obtenir sa libération de la Cour pénale internationale (CPI), où il est injustement détenu depuis deux ans. A l’étape sud-africaine de cette tournée du président américain, Jacob Zuma et son prédécesseur Thabo MBéki ont fini par faire tomber avec des preuves tangibles et troublantes à l’appui, les écailles des yeux d’Obama sur la crise ivoirienne. Une véritable « évangélisation » qui a édifié le président des Etats-Unis sur le complot international ourdi contre Laurent Gbagbo.







    A en croire nos sources, Thabo MBéki, médiateur dans la crise ivoirienne de 2004 à 2008, a fait comprendre à Barack Obama qu’en Côte d’Ivoire, on a mis l’innocent, la victime à la place du bourreau. Il a signifié à son interlocuteur que dans les douloureux évènements que la Côte d’Ivoire a connus depuis l’éclatement de la rébellion armée, le 19 septembre 2002 jusqu’à la crise postélectorale de 2010-2011, c’est bien Laurent Gbagbo qui a raison. Et que « c’est bien lui qui a en réalité gagné l’élection présidentielle de novembre 2010 ». MBéki ne se serait pas arrêté à de simples déclarations en l’air. Il a également invité Obama à visionner des cassettes vidéo sur la crise ivoirienne.







    Successivement, il a regardé la cassette vidéo des massacres des dizaines de jeunes Ivoiriens par l’armée française à l’hôtel Ivoire en novembre 2004 ; la cassette sur les fraudes massives lors des élections présidentielles de 2010 au nord de la Côte d’Ivoire contrôlée à l’époque des faits par la rébellion des Forces nouvelles acquise à la cause de son adversaire Alassane Ouattara.







    CLICHES DEGRADANTS



    ACHETEZ CES LIVRES POUR L'HISTOIRE









    Une autre cassette qui montre comment les observateurs de l’Union africaine amenés par Joseph Koffi Goh ont été exfiltrés par hélicoptère de cette zone d’insécurité contrôlée par les rebelles; le bourrage des urnes avec la passivité des forces dites impartiales de l’ONUCI. Le tour d’horizon a été bouclé par la cassette des bombardements de la résidence présidentielle pendant une dizaine de jours par les avions de guerre de l’armée française et l’ONUCI en avril 2011. Au cours de cette même rencontre qui présentait le caractère d’une véritable séance de « désenvoutement» du président américain de tous les clichés dégradants et mensongers des médias de propagande contre Gbagbo, MBéki a fait, selon nos sources, une révélation de taille. Il a expliqué à Obama qu’il était au départ contre Laurent Gbagbo qu’il ne connaissait pas du tout. Mais il été amené à laisser tomber son ami Alassane Ouattara au profit de Gbagbo à cause de ses qualités humaines et sa grande valeur africaine.







    L’ancien président sud africain a également ajouté que c’est lui qui a demandé au président Gbagbo de faire d’Alassane Ouattara un candidat exceptionnel à l’élection présidentielle une seule fois. Ce que Gbagbo a accepté en utilisant l’article 48 de la Constitution. L’ancien médiateur dans la crise ivoirienne a indiqué qu’il a demandé ce sacrifice à Gbagbo pour préserver la paix dans le pays. Le successeur de Nelson Mandela qui dit n’avoir pas misé sur le scénario contraire qui s’est produit en Côte d’Ivoire, a dénoncé devant Barack Obama la guerre injuste livrée à Séplou à cause d’une élection. C’est pour toutes ces raisons que les autorités sud-africaines n’entendent pas renoncer au combat de la libération du père de la démocratie en Côte d’Ivoire.







    Pour elles, audelà de la dignité africaine, c’est une dette morale qu’elles ont vis-à-vis de Laurent Gbagbo qui leur a fait confiance au nom de la paix. Et d’autres actes diplomatiques se poursuivent pour la libération de celui qui avait préconisé le recomptage des voix rejeté au profit de l’usage de «la force légitime» préconisée par Alassane Ouattara et Guillaume Soro. Une injustice contre laquelle Jacob Zuma, l’UA et tous les dirigeants et citoyens de l’Afrique digne comptent se dresser jusqu’au bout. Ils demandent de ce fait le soutien de toute la communauté noire américaine. La rencontre entre Barack Oboma et cette communauté conduite par Jesse Jackson en novembre au sujet de Gbagbo constitue l’un des résultats de la séance d’exorcisme subie à Pretoria par Obama.
    • Auteur

      Lestat

      En Décembre, 2013 (21:06 PM)
      mais t'as l'air bien informé toi dis donc!! c'est autour d'un café que le sieur thabo t'as raconté tout ça? non parce qu'avec toutes les indiscrétions des grands hommes de ce monde que tu connais tu devrais écrire un bouquin! quoi? non en fait tu l'as lu sur internet sur un forum où un mec y étais te l'as raconté, ha ok... alors c'est sûr que c'est vrai tout ça... t'oublie juste un truc dans ton délire c'est que la propagande gbagboiste montre des militaires français tirant sur une foule prête à les assiéger ok mais elle oublie de dire que les miloufs tirent avec des balles en plastiques, de la "gomm coin" on appelle ça et c'est utilisé par toutes les polices du monde dans ce genre de cas. ha oui et puis le seul ivoirien délibérément tué par des militaires français était un coupeur de route sanguinaire que des piou-pious ont tué avec un sac en plastique sur l'ordre d'un colon défroqué et ils ont été jugés pour cela... tu oublie dans ton délire que c'est pas évident de faire passer un état de droit pour une dictature fascite sans arguments sérieux... allé encore un petit effort d'imagination et tu arriveras sûrement à convaincre quelques idiots crédules!
    Auteur

    Africain221

    En Décembre, 2013 (22:05 PM)
    Un pays c'est :



    une monnaie, une armée



    le B A BA de souveraineté et d' independance.
    Auteur

    Cool

    En Décembre, 2013 (22:25 PM)
    D'accords avec toi mais une monnaie c d'abords une économie forte, et une armée des techniciens sûres et des scientifiques qualifiés ,c.-à-d. Une bonne éducation et formation
    Auteur

    Lavettes

    En Décembre, 2013 (23:11 PM)
    Alors "mes hyènes du clavier" on n'est pas à Bangui ? Facile de baver, d' éructer, de geindre, PLUS DUR d'être un Homme style Madiba , les Brigades Internationales ou FTP-MOI.....J'ai pitié de ces lavettes à la haine crasse et arrivent à se regarder dans la glace. Les puce ALLEZ VOUS BATTRE - vous avez raté le Mali une seconde chance se présente....Compassion pour 1, l'indicatif téléphonique et les cafards du même acabit...
    Auteur

    Le Vrai

    En Décembre, 2013 (23:58 PM)
    A ADRICAIN



    A quoi te sert tes 5% de croissance si tes gouvernements ne sont même pas capables de construire une école qui ne sera pas inondée à la première averse. A quoi te sert tes 5% de croissance si dans tes hôpitaux on ne trouve même pas un coton-tige pour nettoyer une oreille? A quoi te sert tes 5% de croissance si 80% des jeunes de 8 à 18 ans sont incapables de savoir comment on se connecte à internet, A quoi te sert tes 5% s'il faut attendre 15 jours pour faire venir de France un tuyau pour alimenter en eau une ville assoiffée depuis . A quoi te sert tes 5% si ton peuple dialogue uniquement avec les armes de la violence. Enfin, à quoi te sert tes 5% de croissance si les cimetières préférés de ta jeunesse sont les fonds marins et le désert du Sahara. Nit daya oubi khélame ak kholame. Pour l'instant l'Afrique n'a pas les moyens de ses ambitions. Elle les aura dans 100, 200, voire 300 ans; le temps nécessaire à la formation d'esprits dépourvus de haine et conscients de la beauté de la nature humaine. Un modèle dont hélas tu ne fais pas partie.



    Le vrai.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR