Vendredi 19 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

[ Video ] Radisson de Bamako: un Belge tué, 18 corps retrouvés, plus aucun otage

Single Post
Mali, Fin de la prise d'otage
Les assaillants ne détiendraient plus d otages, selon l Afp

 - 18 corps auraient été retrouvés
 - La mort d un Belge travaillant à la Fédération Wallonie-Bruxelles a été confirmée par Charles Picqué
-
 Quatre Belges sont enregistrés comme clients, indiquent les Affaires étrangères 

- L assaut a été donné, le GIGN a investi l hôtel 
- Les preneurs d otages auraient permis à certains de quitter les lieux: ceux qui pouvaient réciter des versets du Coran, tandis que certains autres ont pu s échapper ou être sauvés par les forces de l ordre 
- Les terroristes seraient parvenus à traverser le périmètre de sécurité toujours en place autour du Radisson en circulant à bord d un véhicule équipé de plaques diplomatiques

Quatre Belges sont enregistrés comme clients à l hôtel Radisson de Bamako, au Mali, où a lieu vendredi une prise d otage massive, indique le ministère des Affaires étrangères. Si trois (travaillant pour des services européens sur place) auraient réussi à rassurer leurs proches sur leur état de santé, le quatrième de ces Belges, qui fait partie du personnel du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, a trouvé la mort dans l attaque, a confirmé Charles Picqué en séance plénière du Parlement bruxellois.


Annonce du décès

Au nom de l assemblée, le président Philippe Courard et le secrétaire général Xavier Baeselen ont l immense douleur d annoncer le décès de M. Geoffrey Dieudonné , a annoncé le porte-parole du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles à l agence Belga. Premier conseiller de direction au parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, M. Dieudonné était en mission à Bamako dans le cadre d une convention de collaboration avec la francophonie parlementaire pour une durée de trois jours. M. Dieudonné donnait avec d autres collègues étrangers, un séminaire de formation à l attention des fonctionnaires parlementaires maliens.


 250 Belges au Mali 

Au total, près de 250 Belges se trouvent au Mali, selon Didier Reynders, qui spécifie qu ils ne sont pas sur les lieux de l attentat et que les voyages vers le Mali sont limités autant que possible au vu de l instabilité dans le pays.


Au moins trois étrangers tués, le GIGN envoyé en renfort

La télévision publique malienne annonce par ailleurs que 80 otages ont été libérés. Ils seraient encore 138 à l intérieur du Radisson sous le joug des terroristes. Nos forces spéciales ont libéré une trentaine d otages et d autres ont pu s échapper tout seuls , a déclaré de son côté le ministre malien de la Sécurité, le colonel Salif Traoré, sans donner davantage de précisions. Trois otages, tous étrangers selon le colonel Traoré, ont été tués dans l assaut des forces spéciales. On sait maintenant qu un Belge fait donc partie des victimes. Le GIGN a été envoyé en renfort sur place et aurait pénétré l hôtel.


Des Français parmi les victimes, des Chinois en otage

Plusieurs ressortissants étrangers résidaient dans l hôtel avant l attaque.

 Leur nombre et nationalités n étaient pas connus dans l immédiat mais l entourage de François Hollande aurait reconnu la présence de Français sur place, sans en savoir davantage sur leur situation. CNN évoque la mort d un Français et de deux Maliens tandis que le décès d un Belge est confirmé. On sait que 12 employés d Air France présents à l hôtel ont pu être exfiltrés et se trouvent maintenant en lieu sûr.

Sept touristes chinois au moins se trouvent également parmi les personnes retenues en otage, a rapporté l agence étatique Chine nouvelle. En outre, six membres de la compagnie aérienne turque Turkish Airlines (THY) se trouvent dans l hôtel, a indiqué une source gouvernementale turque à l AFP.


80 libérations

Ont été libérés: certains otages autorisés à partir par les terroristes, après avoir prouvé connaître et savoir réciter des versets du Coran ainsi qu une trentaine de personnes sauvées par les forces de l ordre. Mais l une d entre elles a affirmé avoir vu le corps d un homme au moins qui gisait au sol.

 D autres ont réussi à s échapper seuls au début de l attaque. Tandis que l assaut était annoncé, les médias parlaient déjà d un bilan provisoire de trois morts. 80 otages sont libres, les autres, au nombre de 138, ont été regroupés au dernier étage de l hôtel.


Plaques diplomatiques?

Selon les premiers témoignages, les terroristes auraient utilisé un véhicule diplomatique, ou en tout cas équipé de (fausses) plaques diplomatiques, pour tromper la sécurité autour du bâtiment prisé par la clientèle internationale. Ils auraient ensuite attaqué le Radisson et mis en joue tous les occupants.


140 clients et 30 employés

Le nombre de terroristes est incertain, la Sécurité en évoquant deux ou trois, les témoins parlant d une dizaine d hommes. Une prise d otages est en cours sur le site aujourd hui , a indiqué ce matin le groupe hôtelier Rezidor, qui gère l hôtel Radisson Blu, situé au centre de la capitale malienne. Selon nos informations, deux personnes retiennent 140 clients et 30 employés , avait-il ajouté dans un communiqué.

 Un journaliste de l AFP sur place a entendu une fusillade en cours dans l hôtel, situé dans le centre de la capitale, devant lequel les forces de l ordre ont établi un périmètre de sécurité. Des tirs d armes automatiques pouvaient être entendus de l extérieur de l hôtel qui compte 190 chambres.


Lourdement armés

Ca se passe au septième étage, des jihadistes sont en train de tirer dans le couloir , a déclaré une source de sécurité. Selon une source sécuritaire malienne, des assaillants sont rentrés dans l enceinte de l hôtel à bord d une voiture munie d une plaque diplomatique. Selon le propriétaire de l établissement, cité par Jeune Afrique, l attaque a été menée par trois individus lourdement armés .

Outre des policiers et militaires maliens, des forces spéciales de la gendarmerie sont arrivées sur les lieux, où étaient également visibles des membres de la force de l ONU au Mali, la Minusma, et des forces françaises Barkhane, selon un photographe de l AFP également présent sur les lieux. Le GIGN s est donc joint à l assaut pour libérer les otages.


Cible parfaite

Un consultant français ayant requis l anonymat qui descend régulièrement au Radisson, a estimé qu il s agissait d une cible évidente pour les terroristes . Le Radisson se trouve à un carrefour, l une des rues étaient bloquées. 

Le contrôle est assuré par les gardiens privés. Ils passaient le détecteur de métaux sous les voitures. J avais remarqué que lorsqu ils connaissaient ils ne le passaient plus, a poursuivi cette même source. Les personnels civils de la Minusma ont reçu un ordre de confinement et l ambassade américaine à Bamako a appelé dans un tweet ses ressortissants à rester à l abri, et à respecter les instructions des autorités locales .

Retour du président

Le président malien Ibrahim Boubakar Keita, qui se trouvait à N Djamena pour une réunion régionale consacrée au terrorisme dans le Sahel, a quitté en urgence la capitale tchadienne pour revenir au pays.

Je déplore ce qui se passe au Mali. Les forces maliennes se sont déployées pour libérer les otages , a-t-il déclaré à la presse avant son départ pour l aéroport. Déjà quelques otages ont été libérés. Je lance un appel au calme et à la sérénité au peuple malien , a-t-il ajouté. 


 Précédents en 2015

 En août, une attaque contre un hôtel à Sévaré, près de Mopti (entre), avait fait au total 13 morts, dont quatre parmi le personnel d une société sous-traitante de la Minusma. Le 7 mars, un attentat contre un bar-restaurant à Bamako avait coûté la vie à 5 personnes, dont un Français et un Belge. Il s agissait de la première attaque de ce type perpétrée dans la capitale du Mali.


Intervention française

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda après la déroute de l armée face à la rébellion, d abord alliée à ces groupes qui l ont ensuite évincée. Ils y ont été dispersés et en ont été en grande partie chassés à la suite du lancement en janvier 2013, à l initiative de la France, d une intervention militaire internationale qui se poursuit actuellement. Mais des zones entières échappent encore au contrôle des forces maliennes et étrangères. 


Des alliés d Aqmi

Longtemps concentrées dans le Nord, les attaques jihadistes se sont étendues depuis le début de l année vers le centre, puis à partir de juin au sud du pays. Dans un enregistrement remontant à octobre et récemment authentifié, le chef du groupe jihadiste Ansar Dine, allié d Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), Iyad Ag Ghaly, avait appelé à poursuivre la lutte contre la France.


Une semaine après Paris

L assaut dans ce pays du Sahel régulièrement en proie à des violences djihadistes survient une semaine exactement après les attaques meurtrières revendiquées par le groupe Etat Islamique qui ont fait 129 morts à Paris.


 


8 Commentaires

  1. Auteur

    Shan Djyt

    En Novembre, 2015 (16:10 PM)
    La paix est liée au comportement, c' est à dire que l'éducation est la base des relations humaines. Malheureusement quand on essait de mixer la politque à la religion, le désordre pointe du nez. Faites un grand effort pour trouver un accord pour que ce MALI soit une réalité.
    Top Banner
  2. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (16:21 PM)
     :emoshoot:  :fbhang: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (16:43 PM)
    IL FAUT COMPRENDRE QUE CES TERRORISTES SONT DES GENS MALHEUREUX. CE SONT DES PERSONNES QUI ONT ECHOUE DANS LEUR VIE. DU COUP, ILS EN VEULENT A TOUT LE MONDE, PARTICULIEREMENT AUX BLANCS DU FAIT QU'ILS VIVENT ASSEZ BIEN.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (16:57 PM)
     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  les teroristes

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (17:23 PM)
    javascript:AddSmiley(' :fbhang: ')javascript:AddSmiley(' :emoshoot: ') :emoshoot: 
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (17:34 PM)
    18 corps retrouvés veut dire quoi ils sont morts,j'ai pas compris le texte du journaliste :taz-smile: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2015 (20:36 PM)
    On ne parle que des européens tués, pas un mot sur nos frères africains. Est-ce que Seneweb et tous les sites africains peuvent arrêter de relayer les infos des medias européens qui n'ont rien à foutre de nos frères?? :sunugaal: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Observateur

    En Novembre, 2015 (20:46 PM)
    un Belge tué + 18 corps retrouvés= 19 morts.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email