Jeudi 16 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Afrique

RDC/Ebola: dernier bilan, 41 morts

Single Post
RDC/Ebola: dernier bilan, 41 morts

Au total 41 décès liés à la nouvelle épidémie de fièvre hémorragique Ebola ont été enregistrés dans le nord-est de la République démocratique du Congo, ont indiqué aujourd'hui l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et les autorités sanitaires congolaise.

"A la date du 13 août, il y a un total de 41 décès", a déclaré une porte-parole de l'OMS lors d'un point de presse au siège de l'organisation à Genève. "Il y a 41 décès dont 14 confirmés", a aussi indiqué à l'AFP une porte-parole du ministère congolais de la Santé. Les cas confirmés ont été testés positifs en laboratoire à partir de prélèvements sur des malades ou des décès récents, précise le ministère. Les autres sont des cas probables, souvent des personnes décédées qui avaient un "lien épidémiologique" avec un cas confirmé mais qui n'ont pas été testées.

"Au total 57 cas de fièvre hémorragique ont été signalés dans la région" de Beni, selon le ministère congolais de la Santé, qui parle de "30 cas confirmés et 27 probables". Une fillette de 13 ans a été déclarée guérie au centre de traitement de Beni, ajoute le ministère, qui précise que des experts préparent "sa réinsertion psycho-sociale". Sept membres du personnel de santé ont été contaminés, et 74 ont été confinés à domicile.

Les équipes médicales à Beni et Mangina, épicentre de l'épidémie, "ont commencé à utiliser la molécule thérapeutique Mab114 dans le cadre du traitement des malades", précisent les autorités sanitaires congolaises. Il s'agit de "la première molécule thérapeutique contre le virus à être utilisée dans le cadre d'une épidémie d'Ebola active en RDC". La molécule Mab114 a été administrée à cinq personnes qui réagissent bien, selon le directeur général de l'OMS.

Il s'agit de la dixième épidémie d'Ebola sur le sol congolais depuis 1976. "C'est la première fois que la maladie touche une zone très peuplée et en situation de conflit intense", s'est inquiétée l'OMS dans un communiqué. Au total 216 personnes ont été vaccinées, dont 20 dans les communautés villageoises. Les autres sont des travailleurs sanitaires. Le responsable de l'OMS a estimé que les risques de propagation internationale étaient faibles dans cette région frontalière de l'Ouganda et plus au sud du Rwanda.


liiiiiiiaffaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Khatior-bi

    En Août, 2018 (09:08 AM)
    Sans doute une manoeuvre par le pouvoir pour ne pas aller aux elections !

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email