Vendredi 25 Juin, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Afrique

Rumeurs sur la mort de Charles Blé Goudé Alassane Ouattara depuis Dakar : « Je ne suis pas informé » .

Single Post
Rumeurs sur la mort de Charles Blé Goudé Alassane Ouattara depuis Dakar : « Je ne suis pas informé » .

Le chef de l’Etat, en visite de travail et d’amitié à Dakar, a donné une conférence de presse avec son homologue sénégalais, Abdoulaye Wade.

Alassane Ouattara aura fait le tour des questions d’actualité. Du moins, celles touchant à son pays, la Côte d’Ivoire. La conférence de presse se tenait, vendredi, au Méridien Président, somptueux hôtel de la capitale sénégalaise. L’une des multiples questions à lui posées se rapportait à Charles Blé Goudé, chef de file de la jeunesse pro-Gbagbo que la rumeur donnait pour mort. « Je ne suis pas informé », a brièvement répondu le président ivoirien. Une autre question a touché le sergent-chef Ibrahim Coulibaly qui n’a pas survécu à une récente offensive des Forces républicaines dans la commune d’Abobo. Ouattara a posé le caractère « sacré de la vie humaine ». « Il ne faut tuer personne », a argué le chef de l’Etat. Il a ajouté : « J’ai donné les mêmes instructions pour Laurent Gbagbo comme pour Ibrahim Coulibaly. Malheureusement pour Ibrahim Coulibaly, les choses se sont passées autrement. Mais, de

toutes façons, une autopsie a été faite. Bien entendu, il y aura une enquête concernant les circonstances de sa mort. Je considère que nous devons mettre fin à l’impunité dans notre pays. Nous ne pouvons pas accepter des meurtres de qui que ce soit. Vous pouvez être rassurés… C’est un garçon qui a travaillé à mes côtés avec d’autres gardes du corps ».

Relativement à Guillaume Soro et alors que la polémique sur sa promesse de nommer un cadre du Pdci à la primature ne retombe pas, Alassane Ouattara a été d’une bonne clarté : « (Il) remplit ses fonctions très bien. Le président Bédié et moi sommes très contents du travail qu’il fait. Pour le moment, il continue dans ses fonctions ».

Interrogé sur une possible amnistie des responsables de l’ancien régime, Ouattara a détaillé : « La commission dialogue-vérité- réconciliation va faire des recommandations au président de la République. Je signale qu’en même temps, le processus judiciaire devra se poursuivre (...) Les enquêtes préliminaires vont commencer. Bien entendu, à l’issue de cela, certains se retrouveront devant le juge. Donc, je ne peux pas préjuger de ce que nous allons faire. Mais il est clair qu’il y a plusieurs catégories de crimes. Certains peuvent effectivement faire l’objet d’amnistie, d’autres de condamnation et peut-être certains (cas) de crimes de guerre et crimes contre l’humanité seront traités par la Cour pénale internationale ». Le numéro 1 ivoirien a soutenu que l’Etat de droit « devait être respecté ». Il a dit au sujet des généraux à la tête de l’armée qu’il n’avait pas « d’a priori ». La question lui

était en effet posée de savoir s’il maintiendrait à leurs postes certains chefs militaires qui avaient travaillé étroitement avec le président déchu : « Nous devons faire une évaluation du fonctionnement de l’armée. Et tirer les leçons de tout ce que nous avons vécu avant de prendre des décisions. Je n’ai pas d’a priori. Je considère qu’il est important de travailler dans l’intérêt national. L’armée doit être une armée qui protège les citoyens ».

Le chef de l’Etat avait rendu un hommage appuyé à son « aîné ». Wade a réalisé un parfait retour d’ascenseur.

Alassane Ouattara est rentré, vendredi soir, de sa première visite officielle en qualité de président de la République.

 



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email