Samedi 04 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Afrique

Sassou – Trump : la rencontre n’a pas eu lieu

Single Post
Denis Sassou Nguesso, le président du Congo-Brazzaville.

Annoncé hier par la présidence congolaise, le tête-à-tête entre Denis Sassou Nguesso, président du Congo-Brazzaville, et Donald Trump, son futur homologue américain, n'a pas eu lieu mardi. Pis, la rencontre n'aurait jamais été prévue, selon le camp du 45e président des États-Unis.

C’est l’histoire d’un vrai-faux rendez-vous officiel manqué. Récapitulons. Le lundi 26 décembre, le président Denis Sassou Nguesso quitte Brazzaville pour les États-Unis. « Le chef de l’État est accompagné de Jean-Claude Gakosso, son ministre des Affaires étrangères », confirme à Jeune Afrique un membre du cabinet de ce dernier.

Très rapidement, la machine s’emballe. Un communiqué de la présidence congolaise tombe. Il est signé par Firmin Ayessa, ministre d’État et directeur de cabinet du chef de l’État congolais. Le document est ensuite relayé sur les réseaux sociaux par Thierry Moungalla, ministre de la Communication et Médias et porte-parole du gouvernement du Congo-Brazzaville.

data-cke-saved-src=

Le tweet est repris par plusieurs médias et agences de presse. Il s’agirait d’un tête-à-tête entre les deux hommes pour parler de la crise libyenne, Denis Sassou Nguesso étant le président comité de haut niveau de l’Union africaine sur la Libye. Tout se tient. En tout cas, jusqu’à ce que l’agence britannique Reuters joigne Hope Hicks, une porte-parole du président élu américain.

Donald Trump n’a pas prévu de rencontrer Sassou

Cette dernière explique alors que Donald Trump n’a pas prévu de réunion avec Denis Sassou Nguesso et qu’aucune rencontre avec un chef d’État étranger ne pouvait de toute façon avoir lieu avant le 20 janvier, date de l’investiture du 45e président des États-Unis.

À Brazzaville, c’est l’incompréhension. Au ministère des Affaires étrangères, l’on assure que « pour l’heure, aucune information fiable n’est disponible, à part le démenti solennel du camp de Trump ». « Nous attendons d’entrer en contact avec le ministre Jean-Claude Gakosso pour savoir ce qui s’est réellement passé. Ce n’est qu’après que nous pourrons communiquer », assure-t-on.

En attendant, sur les réseaux sociaux, chacun y va de son commentaire. Florilège.


liiiiiiiaffaire_de_malade

11 Commentaires

  1. Auteur

    Anonymerat

    En Décembre, 2016 (21:50 PM)
    Salades, salades, salades..



    restez tranquilles !!!!
  2. Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (21:56 PM)
    ridicules! de vrais grands enfants à la tête des états africains!
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (22:33 PM)
    Honte pour l'Afrique irresponsable enfantillage dieu vient en aide à l'Afrique
    Auteur

    Usa

    En Décembre, 2016 (23:12 PM)
    POURKOI RENCONTRER TRUMP DOIT ETRE SI PLEBLICITE? ENTRE PRESIDENT NE JAMAIS VS SOUS ESTIMER. SI C`ETAIT MOI LE BADOLO PEUT ETRE JE PEUX ETRE SUREXCITER MAIS ENTRE PRESIDENTS GUEUM LEN SEN BOPEU DE BANIA TOUTIL SEN BOPEU. COMMENT VOULEZ VS K`ON VS RESPECTE AVEC PRESIDENTS PAREILLES. CHIMM!!! NIAKEU DIOM
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (23:29 PM)
    cette sale bete est presque pire que M.S.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (01:34 AM)
    Post 5, tu es un sale con. Un bâtard.
    Auteur

    Anonymerrrt

    En Décembre, 2016 (06:46 AM)
    Dieu doit revoir la composition du Type Congolais.

    Des Presidents qui courent les rues comme des gamins.

    Qu'est-ce qu'il a à dire à Trump? s'agenouiller?

    Au lieu de s'occuper à finir de tuer son peuple?

    Pour rentrer apres et dire qu'il est important pour ça il est le 1er president africain reçu par Trump. Tête de singe. Seul Obama connait ces gorilles.

    Honte pour mon Continent. Un Presidentvqui fait du Xessal.

     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (08:48 AM)
    en tout cas notre président ne se ballade pas aux usa comme un enfant qui cherche sa mère

    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (09:44 AM)
    c'est le genre d'hurluberlu dont l'afrique doit se débarrasser pour de bon si on veut que ce continent avance. Et ils sont malheureusement très nombreux, des dirigeants comme ça à la tête des etats africains
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (09:58 AM)
    Opportuniste cet eternel au pouvoir! Tous les memes!Ils se croient irremplacables et considerent leurs citoyens pour moins que rien. Il veut assurer sa survie en se collant a ce Trump. Les Centraux Africains manquent de punch pour se debarasser des Biyas-Kabila-Bongo et Sassou! Ces gens la sont un vrai malheur.
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (10:33 AM)
    Quand Trump a besoin de voir des bonobos, il va au zoo.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email