Samedi 21 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Soudan: le procès pour corruption d'Omar el-Béchir s'ouvre à Khartoum

Single Post
Soudan: le procès pour corruption d'Omar el-Béchir s'ouvre à Khartoum

Destitué le 11 avril dernier après quatre mois de manifestations populaires sans précédent, l'ancien chef d’État doit maintenant répondre d'accusations de corruption. Comme lors de sa comparution devant le parquet en juin dernier, Omar el-Béchir est arrivé au tribunal ce lundi matin encadré par une escorte militaire imposante.

L'ouverture du procès était initialement prévue ce samedi 17 août, mais elle avait été reportée sine die, alors que la cérémonie de signature de l'accord de partage du pouvoir entre civils et militaires était prévue le même jour. Les chefs d'inculpation retenus contre l'ancien chef d'État sont la « possession de devises étrangères » et des actes de « corruption » et de « trafic d'influence », selon le parquet.

On se souvient que peu après son arrestation, les autorités militaires de transition avaient fait filmer par la télévision d'État d'impressionnantes liasses de billets, une somme totale de 113 millions de dollars saisis dans sa résidence. En juin, l'un de ses avocats avait affirmé qu'il s'agissait de « fonds d'urgence », c'est-à-dire d'une réserve à la disposition du président pour faire face à d'éventuelles situations difficiles dans le pays.

L'enquêteur en charge de l'affaire a d'ores et déjà évoqué au tribunal un cadeau de 90 millions de dollars du prince héritier saoudien, Mohamed Ben Salmane. Après l'arrestation d'Omar el-Béchir en avril dernier, le procureur avait aussi évoqué des accusations de « meurtres » de manifestants, mais sans autre précision. Il faut savoir que ce chef d'inculpation prévoit la peine de mort au Soudan.

Pourtant rien n'indique à ce stade que ces accusations seront abordées lors de l'audience de ce lundi. D'ailleurs le dossier d'accusation soudanais contre Omar el-Béchir est encore assez flou. Alors que l'ancien président est toujours réclamé par la Cour pénale internationale pour des accusations autrement plus lourdes, ce n'est donc que le début d'un long feuilleton judiciaire.


Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    En Août, 2019 (21:13 PM)
    Ah je re reve qu on puisse mettre certains de certaines chez nous derrière les rideaux suedois, comme ce Bachir la Terreur !
  2. Auteur

    En Août, 2019 (06:35 AM)
    De tels proces concerneront certains présidents actuels à la fin de leur mandat.(en afrique de l'ouest)

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR