Vendredi 20 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Tchad: 89 éléphants massacrés par des braconniers

Single Post
Tchad: 89 éléphants massacrés par des braconniers

Au moins 89 éléphants ont été massacrés par des braconniers la semaine dernière en une nuit près de la ville de Ganba, au sud du Tchad, a affirmé le WWF mardi dans un communiqué.


Parmi les pachydermes tués figuraient 33 mères porteuses et 15 éléphanteaux, rapporte l’organisation de défense de l’environnement.


« Les braconniers, une cinquantaine (d’hommes) à cheval, parlaient l’arabe » selon des responsables locaux cités par le communiqué, qui ont affirmé que l’armée tchadienne avait été envoyée pour « arrêter ces criminels ».


« C’est l’un des pires incidents de braconnage de la région depuis le massacre de plus de 300 éléphants au Parc national camerounais de Bouba N’Djida (nord) en février 2012?, souligne le WWF.


« Selon toute évidence, c’est le même groupe de braconniers soudanais qui ont tué (les 300 éléphants au Cameroun), obligeant le pays à mobiliser ses forces spéciales pour protéger les éléphants », a estimé Bas Huijbregts, chef du volet Afrique Centrale de la campagne du WWF contre le commerce illégal d’espèces sauvages.


« Cet incident au Tchad met en évidence la nécessité d’une approche régionale pour lutter contre le braconnage », a-t-il ajouté.


Dans de nombreuses zones-tampons d’Afrique centrale, les braconniers se jouent de la porosité des frontières pour circuler d’un pays à l’autre. En Afrique, une partie de l’argent issu de ce trafic sert à financer divers groupes armés, affirme le WWF.


« Cependant, c’est une fin de la demande pour l’ivoire dans des pays comme la Thaïlande et la Chine qui assurera la survie des éléphants d’Afrique Centrale », a estimé M. Huijbregts.


Le prix du kilo d’ivoire a dépassé les 2.000 dollars (1.500 euros) sur le marché noir asiatique en raison d’une demande en constante augmentation, d’après plusieurs ONG.


Selon un rapport du WWF de décembre, le braconnage, avec un chiffre d’affaires estimé à 19 milliards de dollars par an, est devenu le quatrième marché illégal du monde, après la drogue, la fausse monnaie et la traite des êtres humains.

Source : maliactu.net


Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Leuk_

    En Mars, 2013 (02:23 AM)
    Acheter de l'ivoire c'est plus grave qu'user de la drogue dure, sauf à des fins technico-scientifiques.

    Halte au Massacre !

    De grâce, faut pas donner raison aux autres qui prédirent que l'Homme allait répandre souillure et sang sur Terre, devant le Seigneur, notre Protecteur

     :dedet: 
  2. Auteur

    Ma

    En Mars, 2013 (13:07 PM)
    halte au massacre
    Auteur

    Las

    En Mars, 2013 (19:24 PM)
    L Afrique doit proteger ses richesses animalieres et minieres par tous les moyens

    ce probleme du braconnage qui date depuis des decenies doit s arreter



    creer de grands parcs pour animaux et securise 24 h/24 par l armee

    regerener la densite de la vegetation par le plantage d arbres massifs et creer des bassins d eau ou des rivieres

    interdire systematiquement le commerce illegal d especes sauvages

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR