Samedi 22 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Afrique

Un activiste américain d'origine congolaise agressé par la garde rapprochée de Kabila : le département d’Etat américain souhaite poursuivre les coupables.

Single Post
Un activiste américain d'origine congolaise agressé par la garde rapprochée de Kabila : le département d’Etat américain souhaite poursuivre les coupables.

Le séjour du président congolais Joseph Kabila à Washington pour le sommet Etats-Unis Afrique a été marqué, le 6 août, par un incident. Un activiste américain d'origine congolaise a été violemment agressé par plusieurs hommes de la garde rapprochée du président Kabila. L’affaire est prise très au sérieux par le département d’Etat américain qui souhaite poursuivre les coupables.


C'est une journée que Jacques Miango n’est pas prêt d’oublier. Ce père de famille de 45 ans, employé au département des investigations de l’Etat du Maryland est aussi un opposant déclaré au président Kabila. Ce jour là, avec trois amis, il quitte sa ville de Baltimore pour Washington où se tient le sommet Afrique-Etats-Unis.


Arrivé à l’hôtel Capella qui accueille la délégation congolaise, Jacques Miango et ses amis sortent de leurs véhicules, pancartes à la main à l'arrivée du convoi présidentiel. Pendant plusieurs minutes ils scandent des slogans, chantent et interpellent le président congolais. Une dizaine d’hommes de la garde rapprochée de Joseph Kabila s'en prend alors aux manifestants.


Violemment frappé


Une partie de la scène, filmée, a été diffusée sur le réseau YouTube. Violemment frappé Jacques Miango finit par se relever sans l’aide des policiers américains qui pourtant ont assisté à toute la scène. Jacques Miango affirme avoir perdu 6 dents, souffrir de contusions et de plusieurs hématomes.


La porte-parole du département américain, Marie Harf, parle d’un incident inacceptable. Les Etats-Unis réclament dès lors la levée de l'immunité de l’ensemble des gardes ayant participé à ce passage à tabac. Il est toutefois peu probable, selon la porte-parole, que ces individus soient inculpés, dans la mesure où ils ont quitté le territoire américain.



3 Commentaires

  1. Auteur

    Deug Reko

    En Août, 2014 (11:01 AM)
    Les usa se moquent des droits des africains mais des comme ca ne devraient pas quitter comme fut le cas avec DSK.Ce fut le cas pour Djahmeh,......SJD...
    Top Banner
  2. Auteur

    Deux Pois Deux Mesures

    En Août, 2014 (12:22 PM)
    Pourquoi pareil scénario est resté impuni concernant la journaliste qui a voulu elle aussi protester contre le fou Jammeh ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Bouuca Un

    En Août, 2014 (17:45 PM)
    Qu il ne nous pompe pas l' air ces americains. Quand il s' agit de leurs soldats qui commettent des actes de barbaries Et des entorses aux droits de l' homme. Il les protegent Et demandent des umminites
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email