Jeudi 12 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Un mort et plusieurs blessés dans des heurts lors d'une marche de l'opposition en Guinée

Single Post
Un mort et plusieurs blessés dans des heurts lors d'une marche de l'opposition en Guinée


La marche de protestation initiée ce jeudi sur l’ensemble du pays par l’opposition guinéenne pour dénoncer le processus électoral, a dégénéré, faisant un mort, plusieurs blessés et des arrestations.


Dans un communiqué officiel, l'opposition guinéenne réunie chez son chef de file, Cellou Dalein Diallo, a annoncé, par la voix de son porte-parole, Aboubacar Sylla, comme bilan provisoire, un mort à Labé située en Moyenne Guinée au centre du pays, des suites de bastonnade, plusieurs blessés, dont cinq par balles, ainsi que de nombreuses arrestations dans ses rangs. 


Selon des sources concordantes, un partisan de l'opposition a été tué à coups de matraque par les forces de l'ordre qui tentaient d'empêcher une manifestation à Labé, fief du principal opposant, Cellou Dalein Diallo. 


Pour déjouer le plan des organisateurs, les autorités guinéennes avaient mobilisé un dispositif impressionnant des forces de l'ordre tant à Conakry, la capitale, ainsi que dans certaines villes réputées frondeuses.


Mais en dépit de cette répression de la police, les opposants ont promis d'intensifier leurs marches jusqu'à la satisfaction de leurs revendications. 


Ils ont annoncé des actions judiciaires contre l'Etat Guinéen.


Au terme de leur déclaration, les opposants ont voulu se rendre au tribunal pour soutenir leurs militants en jugement mais leur cortège a essuyé des tirs de gaz lacrymogène de la police, les obligeant à rebrousser chemin. 


Pour sa part, le porte-parole du gouvernement, Damantang Camara, a accusé l'opposition de défier la loi en mettant en danger la vie de populations, tout en rappelant également que si le droit de manifester est reconnu dans la Constitution, celui-ci est assorti de règles à respecter.


« Ainsi, pour cette manifestation non autorisée, la situation est sous contrôle des forces de l'ordre dans l'ensemble du pays ». 


Aux dernières nouvelles, ni la police, ni la gendarmerie n'a dressé le bilan de la manifestation de la journée.

Article_similaires

6 Commentaires

  1. Auteur

    Kamion

    En Avril, 2015 (21:08 PM)
    Non Afrique dou dém  :fbhang: 
  2. Auteur

    Parsiphaé

    En Avril, 2015 (21:31 PM)
    ce pays ne connaîtra jamais la paix à cause de la croyance ancrée en chacun de leurs leaders politiques qu'il est né pour diriger ce pays. Le pire est l'instrumentalisation du concept d'ethnie et tous sont fautifs. La Guinée est si riche en ressource minière que tout leader aspire à la diriger et le cas échéant s'accrocher au pouvoir. Je condamne la "surdité" de Alfa Condé mais je condamne aussi l’entêtement des opposants à toujours pousser à des manifestations de rue dans un pays où l'armée a la gâchette facile. A ce jeu, le bas peuple, celui qui n'aspire qu'a survivre est le principal perdant ainsi que nous les pays frontaliers de ce territoire. Lorsque les armes crépiteront et que les machettes tailladeront, le Sénégal sera débordé de refugiés et faudra pas s'en étonner
    • Auteur

      Dardar

      En Avril, 2015 (00:12 AM)
      le problème est plus compliqué que ça et a commencé du temps de lansana conté et peut-être bien avant même. ce qu'il y a, bah mamadou farouche opposant à lansana conté avait bâti son action politique sur le thème : les malinkés ont dirigé avec sekou touré, les sousous avec lansana conté donc c'est autour des peulhs....c'est ce " autour " là qui s'est encré dans l'esprit des peulhs qui aujourd'hui font tout pour une alternance mais ethnique....cellou arrivé en tête au premier tour a failli passé mais dès lors que les peulhs ont brillamment manifesté montrant qu'ils vont diriger la guinée ; les autres ethnies ont eu peur et tous ce sont coalisés pour leur barrer la route......et tant que les peulhs chercheront cette alternance ethnique, ils trouveront les autres ethnies sur leur chemin....sinon dans d'autres pays, un peulh a été élu c'est la cas du sénégal et tout dernièrement du nigéria....il faut dire que cellou est pris en otage par son ethnie....car de façon arithmétique, si malinkés, guerzé et soussous s'allient, les peuls ne peuvent pas passer c'est ça qui est actuellement au pouvoir en guinée le rpg de alpha condé et une coalition de partis qui ont peur de l'ethnocentrisme peulh et devant il ya cellou et tout le fouta...voila le dilèmme guinéen..
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (21:51 PM)
    LE PRESIDENT OBAMA A RAISON LORS DE SON VISITE AU SENEGAL IL DISAIT QUE'' L'AFRIQUE NA PAS BESOIN DES HOMMES FORTS MAIS PLUTOT DES INSTITUTS FORTS'' L'AFRIQUE EST L'AVENIR DU MONDE. YES IT'S TIME FOR AFRICA
    Auteur

    Frontiere

    En Avril, 2015 (22:03 PM)
    Les policiers guinéens sont trop sauvages. Pour un rien, ils tirent a bout portant sur les citoyens. C'est comme s'ils etaient en chasse en pleine brousse.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (00:24 AM)
    t as raison Dardar
    • Auteur

      Dardar

      En Avril, 2015 (06:38 AM)
      encore plus pour comprendre le dilemme guinéen
      lansana conté a pris le pouvoir en 1984, mais son problème était que l'armée guinéenne est composée à 80% de malinké ( faire l'armée chez le malinké c'est une culture....le malinké fonctionne comme le casamaçais d'ailleurs ceux qu'on appelle sossé ne sont autre que des malinké ) et donc pour avoir la main libre, un complot dit malinké fut organisé en 1985 avec la supposée tentative de coup d'état opérée par diarra traoré; a cette occasion, l'armée guinéenne fut épurée de tous ces cadres malinkés tous arrêtés puis tués et la purge continua jusque dans l'administration et lansana conté déclara qu'on tue tous les malinkés de telle sorte que, pour en trouver qu'il faille aller au mali....c'est le début d'une grande fracture ethocentrique en guinée...le malinké fonctionne comme le diola ou casamançais, très pacifique, mais très susceptible aussi....au moindre manque de respect, il rapplique soit sur le champ soit des années plus tard mais il finira toujours par régir pour laver l'affront...c'est cela qui s'est passé en côte d'ivoire avec les dioulas autre appellation des malinké....
      après avoir bien humilié et massacré les malinkés, lansana conté a marié une miss guinéenne peulh hasmaou diallo et par ce mariage lia alliance avec les peulh....deuxième humiliation infligée aux malinké...donc de 1985 à 1990 ce fut l'idylle entre lansana conté et l'ethnie peulh sauf qu'en 1990 il fut contraint, discours de la baule oblige, d'ouvrir la page démocratique alors, à son grand dam, deux partis peulh naquirent, il s'agit de l'unr de mamadou boye bah et du prp de siradiou diallo et c'est alors que bah mamadou lança le fameux " c'est autour des peulh"....et là lansana conté s'est senti trahi par ses alliés d'hier , à savoir les peulh, et dès lors, la fracture ethnocentrique devint plus profonde avec une opposition farouche entre lansana conté et les peulhs qui voulaient coûte que coûte le pouvoir pour eux. pendant ce temps, les malinkés n(ayant pas oublier leur humiliation attendaient leur jour .
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (09:11 AM)
     :emoshoot:  :jumpy2:  :emoshoot:  :jumpy2:  :emoshoot:  :jumpy2:  :emoshoot:  :jumpy2:  :emoshoot:  ici même chez nous, sur toute l'étendue de territoire national, la vigilance nationale de l'Etat de Droit de notre pays ne devra en aucune manière accepter toute forme de pratique politique ou politicienne basée sur toute forme du tribalisme dans l'expression démocratique.  :emoshoot:  :fbhang:  :emoshoot:  :fbhang:  :fbhang:  :emoshoot:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email