Mardi 04 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Afrique

Violences liées au double scrutin du 22 mars en Guinée : Le gouvernement reconnaît 30 morts

Single Post
Le Gouvernement Guinéen reconnait les 30 morts
Les autorités guinéennes par le canal du procureur général près le tribunal de première instance de Kankan ont, pour la première depuis l'avènement des violences qui ont émaillé le double scrutin très controversé du 22 mars 2020, reconnu le lourd bilan de 30 morts enregistrés.

Deux mois après, le parquet général de Kankan a indiqué mardi sur la télévision nationale que les violences survenues à Nzérékoré, l'une des plus grandes villes de la Guinée autour du double scrutin du 22 mars organisé par le pouvoir mais boycotté par l'opposition, ont fait 30 morts au total, 57 personnes interpellées et 44 placés sous mandat de dépôt à Kankan.

30 morts selon le gouvernement, plus de 60 morts selon le FNDC

En effet, pour le procureur général de Kankan, la responsabilité du FNDC ne fait aucun doute dans les violences survenues à N’zerekore : « Au cours d’une réunion tenue par des éléments du FNDC à Nzérékoré le 19 mars, il a été question de reconduire leur plan, il consistait au déploiement des groupes armés, dont certains venus du Liberia et d’autres de Conakry. Ces événements ont enregistré 30 morts (…) Ce sont les responsables locaux du FNDC qui ont planifié les violences et attisé les tensions entre communautés, fournissant le prétexte à l'intervention de groupes armés payés par le collectif et venus du Liberia pour certains, de la capitale Conakry pour d'autres, a-t-il dit. Les autorités ont emprisonné 44 suspects poursuivis pour meurtres, incendies volontaires ou association de malfaiteurs. La justice s'emploie à ce que le procès ait lieu le plus rapidement possible », a détaillé Yaya Kairaba Kaba à la télévision nationale

Si du côté du gouvernement c’est le triste bilan de 30 morts qu'on évoque, du côté du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), la plate-forme qui regroupe en son sein, société civile, partis politiques,  ONG et Syndicats,  a fait état d'au moins 66 personnes tuées à Nzérékoré à coups de machette, de fusil et même dans les flammes, et de 119 dans tout le pays. Il a accusé le parti présidentiel de ces exactions.

Le 15 mai dernier, le collectif des ONG de défense des Droits Humains, quant à lui, dans une conférence de presse dans le cadre de la présentation de son rapport d'enquête sur les exactions commises à N’Zerekore, a indiqué dans son rapport un bilan de 36 personnes tuées lors des violences « À la suite de ces enquêtes menées dans la commune urbaine de N’Zérékoré, un bilan humain et matériel lors de ces affrontements a été dégagé par les enquêteurs. Ce qui donne un nombre total de 36 personnes tuées, 129  blessées, 127 autres arrêtées et 83 bâtiments incendiés ou détruits, mais aussi des engins, boutiques, salons de coiffure, ateliers et autres installations vandalisées dans les différents quartiers », pouvait-on lire dans ce rapport de l’ONG de défense des droits humains.

Les Etats-Unis demandent une enquête transparente

Dans un communiqué publié le 30 mars 2020, l'ambassade des Etats-Unis en Guinée a déploré « les divisions politiques » entraînées en Guinée par le très contesté double scrutin du 22 mars dernier. Elle a demandé  une enquête transparente et rapide sur tous les cas de morts liés aux manifestations et estime qu’un procès de tous ceux qui sont impliqués dans ces affaires, s'avère indispensable en vue de rétablir la réconciliation et l’arrêt du cycle de violences.

liiiiiiiaffaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    En Mai, 2020 (00:19 AM)
    On dirait qu'Afrique est maudite

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email