Mardi 19 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Agriculture

35.000 tonnes d'arachide collectées en trois semaines (officiel)

Single Post
35.000 tonnes d'arachide collectées en trois semaines (officiel)

Le directeur de l'agriculture, Mamadou Diallo, a révélé mardi que 35.000 tonnes de graines d'arachide correspondant à sept milliards de francs CFA ont été collectées depuis le début de la campagne de commercialisation de cette spéculation, le 9 décembre dernier.

 

La quantité commercialisée comprend aussi bien des graines ordinaires que des graines écrémées, a-t-il précisé à la presse à l'issue d'une réunion ordinaire sur le suivi de cette campagne de commercialisation.

 

Concernant les semences certifiées, le volume collecté est de 3.400 tonnes, a-t-il indiqué, relevant que la commercialisation a progressé de 60 % ces derniers jours.

 

Jeudi, le ministre de l'Agriculture et de l’Équipement rural indiquait en conseil des ministres que 21.853 tonnes d'arachide, dont 2188 tonnes de semences certifiées, avaient été collectées en trois semaines après le démarrage de la campagne de commercialisation.

 

Le directeur de l'agriculture a toutefois reconnu que la campagne n'avait pas encore atteint sa vitesse de croisière. Mais il a rappelé que celle-ci n'en est encore qu'à sa troisième semaine et peut durer jusqu'à 10 mois, voire plus.

 

Concernant les réserves émises par les huiliers sur le prix du kilogramme au producteur fixé cette année à 200 francs CFA, Mamadou Diallo s'est montré rassurant en indiquant que "les discussions se poursuivent" pour parvenir à la "solution la meilleure".

 

Les huiliers n'ont pas encore commencé à acheter les graines, a-t-il dit, estimant que le prix actuel ne leur permet pas de s'en sortir, compte tenu de la baisse du prix de l'huile sur le marché international et du taux de change actuel du dollar.

 

Par la voix de Cheikh Fall, de l'ex-Novasen, ils ont à nouveau suggéré à l'Etat de subventionner le prix au producteur à raison de 170 francs le kilogramme, pour ainsi créer les conditions permettant de les aider à ne pas vendre à perte.

 

Selon lui, le seul souhait des fabricants d'huile qui, du reste, n'ont jamais boycotté la campagne, est que l'Etat subventionne le prix au producteur pour leur permettre de démarrer la campagne de commercialisation.

 

"Il y a un gap qu'il va falloir prendre en charge", a-t-il insisté, assurant que "les huiliers n'ont jamais rompu les fils du dialogue".

 

"Ce n'est pas parce qu'on ne veut pas, c'est parce qu'on ne peut", a-t-il souligné, tout en souhaitant voir le tonnage collecté connaître une hausse dans les jours à venir.

 

D'après M. Fall, les 35.000 tonnes collectées sont faibles au regard des 250.000 à 300.000 tonnes que pourraient lever les huiliers.



5 Commentaires

  1. Auteur

    Paysant

    En Janvier, 2014 (17:14 PM)
    c, est pas vrais meme pas 5000 tonnes de moodou sarr et consor il faut dire la verite au ministre sinon li risque sa poste si on decouvert la verite
  2. Auteur

    Anjpas

    En Janvier, 2014 (18:17 PM)
    La campagne se porte très bien dans l étendue du territoire national le tonnage collecte est normal il sera atteind en fonction du déroulement normal de la commercialisation le Ministre Pape Abdoulaye Seck est un professionnel reconnu au niveau mondial avec lui l agriculture va décoller car il est capable de mobiliser des fonds pour le bénéfice des agriculteurs il a le soutien des jeunes agriculteurs du senegal

    signe le président (association national des jeunes agriculteurs du senegal ANJPAS)
    Auteur

    Rima

    En Janvier, 2014 (19:54 PM)
    Je pense qu'il faut associer tous les acteurs et aller vers des solutions .
    Auteur

    Paysant

    En Janvier, 2014 (19:55 PM)
    alhamdou lilahi on verra
    Auteur

    Paysan

    En Janvier, 2014 (23:06 PM)
    Honnetement force est de croire que la ploitique agricole n'a pas changé.Il y une arnaque avec les operateurs privés stockeurs.Ces graines dites certifiées sont des graines issues du mbapat dans les loumas.Il faut que le ministre descend sur le terrains parler directement avec les paysans.il y a la traque des biens mal acquis mais il faut declencher la traque des faux rapports.le gouvernement va directement vers le mur

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email