Lundi 06 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Agriculture

AGRICULTURE: METEO ET XOYY S'ACCORDENT POUR UNE SAISON PLUVIEUSE

Single Post
AGRICULTURE: METEO ET XOYY S'ACCORDENT POUR UNE SAISON PLUVIEUSE

Au Sahel, l’information climatique est indispensable à la planification des secteurs comme la pêche, l’élevage, la santé, l’hydrologie et l’agriculture. A cet effet, une stratégie claire et bien articulée de l’information climatique entre les différents partenaires, est nécessaire pour concourir à la satisfaction des besoins des usagers.Dans le monde rural dont les activités sont tributaires de la pluie, les prévisions pluviométriques sont très attendues. 

Dans ce cadre, la Direction de l’Agriculture à travers la Plateforme Nationale du Sénégal de l adaptation du Secteur de l Agriculture et de la Sécurité Alimentaire face au changement climatique a organisé un atelier « Meet and Greet », de discussion, de diffusion et de partage sur les prévisions pluviométriques saisonnières de 2013 publiées par l’ANACIM / PRESAO. Cette importante rencontre financée par le Programme CCAFS (Climate Change Agriculture and Food Security) a accueilli une cinquantaines d’experts de différentes structures (Structures du MAER, ISRA, ANACIM, ENDA-ENERGIE, CONGAD etc.), de chercheurs et de parlementaires.Dans son discours d’ouverture, Mr Baba DRAME a rappelé qu’ « il n’est plus besoin de démontrer l’importance de la prévision saisonnière des pluies qui est un service très attendu par tous, surtout le monde rural dont les activités sont tributaires de la pluie ». 

Pour le Conseiller technique, « à chaque début de saison pluvieuse, des météorologues des services météorologiques de l’ANACIM et du PRESAO font un travail de synthèse après analyse des résultats des prévisions des modèles climatiques Africains, Américains et Européens spécialisés dans ce domaine ». Il a aussi reconnu que l’exploitation de la prévision saisonnière peut connaître des erreurs et qu’un avis d’expert est nécessaire avant la prise de décision. Dans le même ordre d’idée, Baba Dramé a également expliqué que « force de reconnaître et d’accepter la place des prédictions saisonnières produites annuellement par les «saltigués», les XOYY, qui du reste aident à la prise de décision dans les activités agricoles… ». 

Abondant dans le même sens, les députés maires de Dalifort et Keur Madiabel Idrissa Diallo et Ali Kébé représentant l’institution parlementaire, ont salué la tenue de l’atelier et magnifier son importance pour la prévention contre les risques et catastrophes et aider à la prise de décision.A la suite, Bounama DIEYE, de la Direction de l’Agriculture, par ailleurs Point Focal de la Plateforme, a fait une présentation succincte de la structure avec ses membres, objectifs, activités et ambitions.Dans son exposé, Mr DIEYE, a indiqué que « l’objectif de l’atelier est de diffuser les prévisions pluviométriques de la saison pluvieuses 2013 produit par la PRESAO à l’intention des décideurs et des médias et également partager les prédictions des « Xoyy » sur les prévisions pluviométriques avant de partager sur les indicateurs traditionnels de la prévision saisonnière au Sénégal ».

Dans les autres présentations, le Dr Ousmane de l’ANACIM a exposé sur les Prévisions saisonnières, Presao , Eric Bodoussou du Centre Malango de Fatick sur les prévisions traditionnels (Les Xoyy) et Aby Dramé de ENDA et les Indications traditionnels de la prévisions pluviométrique. Les deux sources de prévisions bien que différentes, ont abouti au même résultat pour dire que la saison sera humide, pluvieuse. Elles devraient certainement guider à la prise de décision pour que les paysans aillent vers les champs pour assurer une plus forte production agricole et assurer une sécurité alimentaire durable 

 
 Abdou Latif NDIAYE

liiiiiiiaffaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Agriculteurs

    En Juin, 2013 (08:57 AM)
    Merci pour le développement des prévisions saisonnières au Sénégal. Nous agriculteurs, notre prise de décision n'est pas soutenu par des outils et techniques modernes ou traditionnel. S'il s'agit de Malango on dit qu'ils parlent de leur terroir Fatick et environ et s'il s'agit des scientifiques on dit qu'ils sont d'une autre communauté nommée scientifique. Il est temps d'en faire une seule communauté et travailler ensemble.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email