Dimanche 23 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Agriculture

Kaolack : 40 623 tonnes d'arachide collectées par la SUNEOR et la COPEOL

Single Post
Kaolack : 40 623 tonnes d'arachide collectées par la SUNEOR et la COPEOL

Les usines SUNEOR et COPEOL (ex-NOVASEN) de Kaolack ont collecté à ce jour 40 623,93 tonnes d’arachides d’huilerie, a indiqué, mardi à Kaolack (centre), le directeur régional du développement rural (DRDR), Fallou Faye.

 

M. Faye s’exprimait lors d’un comité régional de développement (CRD) sur la situation de la campagne de commercialisation.

 

Les 40.623,93 tonnes d’arachide d’huilerie ont été achetées sur 42.188,32 tonnes amenées par les producteurs, soit environ deux tonnes d’abattement.

 

Le directeur régional du développement rural a regretté que 70% des points de collecte n’aient pas fonctionné. Il a précisé que la COPEOL a collecté 26 413 tonnes d’arachides pour 2749 camions, signalant que 346 autres sont en attente.

 

La SUNEOR, qui a démarré la campagne de commercialisation en janvier dernier, a pour le moment acheté 14 210,932 tonnes d’arachides. Les graines ont été transportées par 2005 camions, au moment où 37 autres sont en attente devant l’usine.

 

La société a déjà injecté 7 530 439 639 francs CFA dans la campagne de commercialisation (2 milliards 811 mille frs pour le reliquat des dettes dues aux producteurs en 2012-2013 et 4 719 439 639 francs pour la collecte en cours, a-t-il fait observer. 

 

Parlant de la collecte en cours de semences écrémées et certifiées, le DRDR a indiqué que la région se situe respectivement à 19 356,283 tonnes et 3074,975 tonnes, soit un total de 22 436, 258 tonnes de semences reçues.

 

Par rapport au programme d’équipement du monde rural, a-t-il dit, il a indiqué que la région a reçu 67% du matériel attendu. ‘’Nous avons, à l’heure actuelle, obtenu les 945 semoirs mono rang, les 58 charrues et les 18 presses à huile prévus, 100 des 225 houes occidentales et 200 des 540 houes sine’’.

 

Il a assuré que l’Etat a subventionné le matériel à hauteur de 70%. Les producteurs présents à la réunion, comme Tamsir Ndiaye de Dinguiraye ont fustigé le taux élevé d’abattement mais également la longue attente des camions avant le déchargement.

 

Il va falloir maintenant sécuriser le matériel fortement subventionné par les autorités centrales pour parer à d’éventuels vols, appliquer strictement les critères de sélection des personnes habilitées à en recevoir, diligenter la mise en place avant le début de l’hivernage et rendre fonctionnels les points de collecte, a indiqué l’adjoint au gouverneur chargé du développement, Abdoul Aziz Diagne.

 

Il a également invité les responsables de la COPEOL à diligenter le déchargement des camions en souffrance devant leur unité industrielle et un peu partout dans les ruelles de la ville. 


liiiiiiiaffaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    Kapi

    En Avril, 2014 (15:41 PM)
    Ces chiffres sont inexacts .
  2. Auteur

    Bety

    En Mai, 2014 (17:23 PM)
    aller dans les usine et tendez les micro aux travailleur vous aurez la réalité.les cadre n'ont pas le niveau;les technicien ne sont pas formés;les vol sont organisé;les détournement sont masqués;des loby sont organisés;les postes sont de complaisance.donc avec tout ces manoeuvre la suneor ne peut pqs se relever.renvoiyer ce monde bon a rien svp

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email