Mardi 02 Juin, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Agriculture

Le SIAGRO est un début de solution au problème de transformation de l'agriculture sénégalaise (ministre)

Single Post
Le SIAGRO est un début de solution au problème de transformation de l'agriculture sénégalaise (ministre)

Le Salon des industries et techniques agroalimentaires (SIAGRO) est un début de solution au problème de transformation de l’agriculture sénégalaise, a déclaré mardi à Dakar le ministre du Commerce, de l’Industrie et du Secteur informel, Alioune Sarr.

 

S'adressant à la presse à l'issue de l'ouverture du salon SIAGRO, M. Sarr a invité ses compatriotes notamment les groupements de femmes et les jeunes ayant des projets en matière de production ou de transformation de produits agricoles a venir visiter le SIAGRO où se trouvent toutes sortes de machines à bon prix. 

 

‘'De nos jours, l'entreprise industrielle ne rime pas forcément avec des machines très chères. J'ai vu des machines accessibles pour ceux qui ont de petits budget et désirant faire de la transformation agroalimentaire'', a indiqué le ministre.

 

Il a notamment donné l'exemple de machines destinées à la boulangerie ou à fabriquer des jus de fruits ou autres produits alimentaires.

 

Visiblement comblé à l'issue de près de trois heures de visite des stands des exposants, M. Sarr a déclaré : ‘'ce que j'ai vu est rassurant. Cela montre que des Sénégalais sont en train d'emprunter le chemin tracé par le gouvernement afin que le pays puisse substituer localement les importations qui se chiffrent à plus de 1.000 milliards CFA''. 

 

Pour sa part, M. Babacar Samb le directeur de la société Sencomane, promotrice du salon a estimé que l'édition 2014 a battu tous les records avec près de 150 exposants provenant de l'Afrique, de l'Europe, de l'Asie et de l'Amérique. ‘'La France est venue avec une cinquantaine d'exposants'', a-t-i dit.

 

Manifestation économique de grande envergure en Afrique de l'Ouest, le SIAGRO entend promouvoir et renforcer le développement de l'agriculture et de l'industrie agro-alimentaire qui demeure encore parmi les préoccupations des pays de cette partie du contient. 

 

Il prend fin vendredi.


liiiiiiiaffaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    Non

    En Mars, 2014 (20:26 PM)
    que des paroles en l'air

    le problème du Sénégal c'est qu'on aime parler et on agit peu

    les céréales locales tels le thiakry la brizure de mais le thièré le lathri et autres produits les jus ditakh bissap bouye et autres avec une bonne reflexion et une bonne gestion pouvaient permettre au senegal de créer beaucoup d'emploi et d'améliorer la consommation des sénégalais un bon thiéré mboum est 1000 fois meilleur qu'un hamburger ou un chawarma qui ne font que développer des maladies

    malheureusement les femmes transformatrices n'ont pas les formations neccessaires pour valoriser leurs prodution et mieux vendre leurs produits on aime laisser ce qui nous appartient et s’approprier des produits des autres pleins de colorants de produits artificiels des produits cancérigènes sources de plusieurs maux
  2. Auteur

    Mammy

    En Mars, 2014 (09:54 AM)
    s'il vous plaît où se déroule cet évènement c'est au CICES ou dans quel autre endroit. Je voudrais visiter. Merci
    Auteur

    Non

    En Mars, 2014 (10:28 AM)
    au cices
    Auteur

    Keihh

    En Mars, 2014 (13:50 PM)
     :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email