Dimanche 08 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Agriculture

Louga : Macky Sall invité à éponger la dette des producteurs d’oignon

Single Post
Louga : Macky Sall invité à éponger la dette des producteurs d’oignon

Des producteurs d’oignon de la future commune de Léona, dans le département de Louga (Nord), ont invité, samedi, le chef de l’Etat, Macky Sall, a œuvrer à l’épongement de la dette des maraichers de la localité qui s’élève à plus de300 millions de francs. Ces producteurs d’oignon s’exprimaient lors d’une rencontre de préparation de la venue du président de la République dans cette localité située à une trentaine de kilomètres de la commune de Louga.

Macky Sall est attendu mardi à Potou, une des principales zones de production d’oignon. Il prendra part à une rencontre avec les horticulteurs du pays. Cette rencontre est destinée à échanger sur les moyens de créer un essor économique avec cette filière.

‘’Le gouvernement a beaucoup fait pour la filière horticole ces deux dernières années. Aujourd’hui, cela a fait que beaucoup de personnes s’adonnent désormais au maraîchage. Malgré tout, les producteurs souffrent des conditions d’obtention et de remboursement des crédits’’, a ainsi dit, en langue wolof, Samba Diaw, leur porte-parole.

‘’Nous savons toute la volonté du président de la République de faire bénéficier aux producteurs des retombées de la filière, mais nous l’invitons à faire en sorte d’éponger la dette des producteurs qui dépasse les 300 millions de francs’’, a-t-il dit, lors de cette rencontre tenue dans le village de Thiowor, située à trois kilomètres de Léona.

‘’Le président de la République a déjà épongé une partie de la dette des riziculteurs. Nous lui demandons de le faire pour les horticulteurs. Il y va du développement du secteur. Nous lui demandons également de contribuer au règlement des problèmes fonciers dans la localité. Beaucoup de jeunes veulent s’adonner au maraîchage, mais ils n’ont pas accès à la terre’’, a souligné Cheikh Diop, un autre participant.

Bellal Diop, qui s’est présenté comme le représentant des jeunes, a pour sa part plaidé pour une meilleure organisation du secteur à travers une modernisation qui ferait en sorte d’encourager les jeunes à retourner vers l’agriculture.

‘’Beaucoup parmi nos camarades ont déjà embrassé le créneau et d’autres jadis partis à l’aventure sont aujourd’hui revenus. Nous demandons aux pouvoirs publics de moderniser le secteur. Le sol est fertile et l’eau disponible. Il suffit d’installer le système goutte à goutte pour intéresser tout le monde’’, a-t-il fait valoir.

Article_similaires

9 Commentaires

  1. Auteur

    Gham

    En Juin, 2014 (22:19 PM)
    moi je connais très bien ce que tu es mais tu pd abdou fata je ne connais très bien aussi il me connais très bien c'est une homosexuelle voulais coucher avec moi meme
  2. Auteur

    Yatt

    En Juin, 2014 (22:26 PM)
    Il n'est pas question de "subventionner" les pratiques usuraires de ces vautours-là !

    Qu'on leur permette de nous racketter après chaque blocage des importations d'oignons est déjà difficilement supportable, leur éponger leurs "dettes" c'est comme dirait l'autre "INQUESTION" !!!

    Auteur

    L'evangile

    En Juin, 2014 (22:33 PM)
    Evangile de JESUS CHRIST selon saint Jean (Jn 6 :51-58)



    Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement ; et le pain que je donnerai c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde. Là-dessus, les juifs discutaient entre eux, disant : comment peut-il nous donner sa chair à manger ? Jésus leur dit : en vérité en vérité je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez son sang, vous n’avez point la vie en vous-mêmes. Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour. Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage. Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui. Comme le Père qui est vivant m’a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi. C’est ici le pain qui est descendu du ciel. Il n’en est pas comme de vos pères qui ont mangé la manne et qui sont morts : celui qui mange ce pain vivra éternellement.

    Parole du seigneur tout puissant !

    Nous rendons grâce à Dieu.

    Et toi mon frère, ma sœur ne veux-tu de ce pain de vie (JESUS) pour avoir la vie éternelle ? ALLELUIA !!!

    Soyez tous bénis tout dans le puissant nom de JESUS ET bonne fête eucharistique à tout le peuple de Dieu !!!

    Auteur

    Et Si . . .

    En Juin, 2014 (22:51 PM)
    Et si tous les pays étaient semblables à l'état du VATICAN ? Nous serions tous ivres d'amour envers nos prochains et ainsi nous plairions à Dieu notre Père lui qui est AMOUR .

    J'élève mon âme vers Toi Père éternel et je Te prie par l'intercession de notre maman la très sainte vierge Marie de nous accorder grâce et force de vivre l'amour filial selon ton cœur dans le nom de JESUS CHRIST lui qui vit et règne avec Toi dans l'unité du Saint-Esprit un seul Dieu pour des siècles des siècles . . . amen
    Auteur

    Le Gandiol Gandiol

    En Juin, 2014 (01:22 AM)
    Ces trois messieurs qui demandent l'annulation des dettes des producteurs d'oignons ne sont pas des producteurs. La production d'oignons dans la CR de Léona se fait autour des villages de Potou, des 3 Sague (Sague Sathiel, Sague Sa Yéro et Sague Djiby), des 2 Yégoul Mboyo (Guédj et Diéri), des 2 Keur Koura (Guédj et Diéry), de Niayam, de Keur Amady Mouna, de Gabar, de Taré, de Mbandji, Mouril et Mboyène. Les villages de Léona et de Thiowor, un peu à l'intérieur des terres, ne sont pas dans la partie des Niayes et sont plus tournés vers les cultures d'hivernage (arachide, sorgho et niébé), même si le Projet du village des Millénaires essaie d'y introduire le maraîchage.

    Samba Diaw fut PCR de Léona mais il a été détrôné par Mamadou Bâ (Diam) depuis une quinzaine d'années et Cheiikh Diop se dit journaliste dans la zone. Ils ne peuvent pas parler au nom des producteurs d'oignons de Potou, même si ces derniers ont des revendications à faire. Il faut éviter les amalgames. C'est vrai, c'est la période de campagne, agir ainsi n'a pas de sens.

    Aller vérifier ces informations au près des villages cités.

    Auteur

    Gege

    En Juin, 2014 (10:42 AM)
    quand tu produit c ' est pour faire des bénéfices , si cela t ' occasionne des dettes tu changes de métier .....
    Auteur

    Citoyendakar

    En Juin, 2014 (12:58 PM)
    JE PENSE QUE LE GOUVERNEMENT FERA DES EFFORTS POUR SE CAS PRECIS NE SE RESTE QUE POUR AIDER LES PRODUCTEURS LOCALES
    Auteur

    Citoyendakar

    En Juin, 2014 (13:13 PM)
    ah oui lagriculture est deja en bonne santé,il suffit juste d'aider certains zones comme ces derniére se que fera certainement le gouvernement
    Auteur

    Le Léonaois

    En Juin, 2014 (00:46 AM)
    ceux qui ont pris part à la conférence de presse habite dans la zone diéri mais qu'à mm ils sont des producteurs et possèdent des terres dans la zone niaye donc ils connaissent très bien ce secteur.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email