Vendredi 23 Avril, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Agriculture

Matériel agricole: des artisans de Kaolack veulent bénéficier de la commande publique

Single Post
Des artisans de Kaolack veulent bénéficier de la commande publique en matériel agricole

Des artisans locaux membres de l’association Saloum matériel agricole (SMA) ont invité l’Etat sénégalais à diversifier ses commandes publiques en matériel agricole en vue de soutenir les milliers de Sénégalais qui s’activent dans ce secteur.

''Nous sommes laissés en rade au profit de la Société industrielle sahélienne de matériel mécanique agricole et de représentation (SISMAR) qui a raflé tout le marché de la commande publique de l’Etat en matériel agricole de 16.000 unités attelées’’, ont confié à l'APS des membres de SMA, une association forte d’une vingtaine de membres.

''Nous avons les mêmes fournisseurs en matériel. Et nous fabriquons pratiquement tout ce qui est fait par cette entreprise en très bonne qualité et à des prix inférieurs. Mais nous ne bénéficions pas de la commande publique de l’Etat’’, a déploré Pape Saer Sow, artisan spécialisé en fabrication de matériel agricole basé au quartier Léona.

''Nous fabriquons des semoirs, des houes sine, des houes occidentales, des charrues, des pelles, des râteaux, des fourchettes dont les prix varient entre 75.000 francs, 65.000 francs et 15.000 francs'', a-t-il ajouté.

Il a indiqué que les grosses commandes qu'ils reçoivent viennent des commerçants qui revendent leurs produits aux paysans à des prix plus intéressants. 

''On aurait souhaité que les paysans se ravitaillent directement ou fassent leur commande en matériel agricole auprès des artisans. Malheureusement à chaque fois qu’ils veulent acheter du matériel ils vont dans les magasins des commerçants’’, a-t-il expliqué.

Il a précisé que seuls les artisans qui ont les moyens se chargent de la fabrication de leur matériel agricole et de la vente sur le marché. ‘’Mais quand on n'a pas les moyens, nous sommes obligés de les céder aux commerçants à de vils prix’’, a-t-il regretté. 

''Les seuls bénéficiaires sont les commerçants’’, a-t-il souligné, invitant l’Etat à faire des commandes publiques ''pour soutenir les artisans locaux''.

Pape Saer Sow a soutenu que les artisans doivent avoir leur place dans le volet agricole du Plan Sénégal émergent (PSE). ‘’L’agriculture repose sur nous, malheureusement nous sommes laissés en rade comme beaucoup d’autres secteurs de l’artisanat’’, a-t-il encore expliqué. 

Abondant dans le même sens, Ibra Dioum, artisan membre de SMA a déploré ''le manque de soutien de l’Etat''. 

''Nous vendons tout notre matériel aux commerçants, faute d’acquéreur’’, a-t-il souligné, signalant qu'il a une commande d’une trentaine de semoirs à livrer à un commerçant dans les prochains jours''.


AB/OID/AD



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email