Lundi 08 Août, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Chronique

À rebrousse-poil : Nuisance sonore politique (Par Adama NDIAYE)

Single Post
À rebrousse-poil : Nuisance sonore politique (Par Adama NDIAYE)
Déclaration de la Grande (sic) Coalition Gueum Sa Bopp, conférence de presse des leaders de la coalition Yewwi Askan Wi, point de presse de la Conférence des Leaders de Benno Bok Yakaar…Depuis quelques semaines, et quasiment dans cet ordre, c’est à ça que se réduit la vie médiatico-politique sénégalaise. Une insupportable  logorrhée que la population, et les journalistes en première ligne, doivent boire jusqu’à la lie.  La classe politique sénégalaise semble avoir fait du radotage sa principale stratégie. Car la particularité de ces rendez-vous médiatiques c’est bien leur caractère routinier : on y ressasse sans se lasser les mêmes attaques, souvent ad hominem, les mêmes formules creuses, les mêmes traits d’humour qui font souvent pschitt, les mêmes pseudo argumentations juridico-politiques, et tout cela en affichant à l’écran des mines patibulaires, la bave aux lèvres,  pour bien signifier au camp adverse qu’on est prêt à en découdre.

Ce (mauvais) spectacle, puisque c’est de cela qu’il s’agit, amuse une certaine catégorie de la population qui se gave de punchlines politiques sur Youtube ou TikTok. Mais les observateurs avertis se rendent bien compte du déclin irréversible de la vie politique au Sénégal.

Ce déclin se manifeste principalement par le langage. Un style sans élégance, sans fulgurance, dénué de corpus idéologique. Un verbiage terre-à-terre, basiquement terre-à-terre, bruyamment terre-à-terre où le sens commun rivalise avec les idées reçues.  Ne saute-t-il pas aux yeux de tout le monde que les hommes politiques, à quelques exceptions près, parlent quasiment le même langage ? Les expressions “cette forfaiture ne passera pas”, “nous leur ferons face sur le terrain”, “nous serons les boucliers de…”, “il faut que ça cesse”, “nous ne l’accepterons pas…” reviennent en boucle.

Par quel mauvais tour du destin, est-on passé de Senghor, Cheikh Anta Diop, Cheikh Hamidou Kane, Maimouna Kane, Ndioro Ndiaye à Me El Hadji Diouf, Barthélémy Dias, Khadija Mahecor Diouf ou Thérèse Faye ?

La presse a une grande part de responsabilité dans ce délitement. Pour faire de l’audience et du buzz, comme on dit désormais, on a mis au devant de la scène des gens qui ont le verbe haut, les forts en gueule, plutôt que les hommes et femmes politiques, un peu moins extravertis, mais dotés d’une certaine capacité d’analyse et qui ont réellement des solutions aux problèmes quotidiens des Sénégalais.  Ils  existent, mais sont noyés par le bruit et la fureur ceux qui n’ont que l’invective, la menace et le chantage à la bouche et que nous avons largement contribué à promouvoir

Nous avons préféré les querelles dérisoires entre personnes à la bataille des idées, le bon mot à l’argumentation.  Au fond, les hommes politiques ne font que suivre la tendance impulsée  par la presse : le clash, le petit extrait explosif  qu’on se partage sur les différents réseaux sociaux.    

Dans le contexte actuel, cela constitue un écran de fumée idéal pour masquer ses propres limites. Car ce que cette interminable séquence de polémique sur les listes a surtout mis en lumière c’est la méconnaissance par les hommes politiques des règles électorales en vigueur au Sénégal.

Et ça toutes les marches, toutes les manifestations, toutes les arguties et toutes les combines ne pourront la masquer.


14 Commentaires

  1. Auteur

    Deug

    En Juin, 2022 (11:06 AM)
    Parfaitement en phase avec cette contribution. C'est en effet, une malediction pour nous autres pauvres senegalais (indifferents des politichiens) que de sauter des emissions litteraires de Sada Kane, les Genies en Herbe, pour se voir offrir les Dame Mbodji, Assane Diouf, Me El Hadj Diouf ou des "Oustaz" pedophiles et adulteriens qui nous soulent a longueur de journee. Heureusement que les bouquets Canal+ et autres sont disponibles pour au moins nous montrer d'autres images plus instructives et educatives. 
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2022 (12:17 PM)
      C'est exactement ce que je disais a mon cousin hier quand il m'a demandé pourquoi je vais voter pour AAR SÉNÉGAL 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2022 (12:46 PM)
      Le problème est que dans cette étape du processus tout à été dit et redit. Il ne reste aux uns  et aux autres que la possibilité de direct "je suis d'accord" ou "je ne suis pas d'accord".
      Maintenant, il y a aussi les partisans qui ont déjà choisi leur camp des le début, eux s'attaquent ou se chambrent les uns, les autres, pour tenter de saper le moral de l'adversaire.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Lebaolbaol Tigui

      En Juin, 2022 (12:46 PM)
      on n'y peut rien on n'est victime du complot des religieux et des rapaces politiciens, ils tiennent à nous humulier , à nous enterrer à jamais dans l'obscurantisme...Qui va nous sauver ? des slogans bidon  à n'en plus finir " yewi askan wi , ben bok yakaar , aar ASkan wi " l'elite n'existe plus , dans ce pays...les hommes de justice sont devenus des larbins ...c'est triste.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2022 (13:01 PM)
      Merci à l'auteur de cette piqûre de rappels en désolation de ce qu'est devenu notre championnat national de politique. Ils se battent pour être " nos " députés, et nous on hésite même d'aller voter. Dieu a Raison , Retour vers Lui Seul est plus sûr. 
    {comment_ads}
  2. Auteur

    En Juin, 2022 (11:18 AM)
    Chapeau !!!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2022 (11:41 AM)
    Pour la démocratie, je manifesterai avec Yewwi!
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2022 (12:12 PM)
    vive la démocratie vive yewwi. je me demande qui a commandité ce torchon.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juin, 2022 (13:54 PM)
      on  est malheureusement  manipule  par  une  certaine  presse meme  au  dela  de  la  politique sur  le  mode de  vie  de  festoyer et  de vivre  en  un  mot
      avec  la  floraison  de  tele  et  radio les  gens  devaient  etre  plus  intelligents mais malheureusement il y a  bcp plus  d  abrutis  parce que  trop d  informations  fausses  et  inutiles  les jeunes  ne  savent  plus  sur quel  pied   danser
    {comment_ads}
    Auteur

    Chapeauté

    En Juin, 2022 (12:27 PM)
    en phase avec toi

     
    Auteur

    En Juin, 2022 (12:28 PM)
    Pertinente analyse. J'adhère.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2022 (12:30 PM)
    IL n'y a pas de vie politique au Senegal.  Seul le folklore politique existe. De plus, les senegalais semblent être experts en futilite; ils savent trop que bien comment perdre du temps!
    {comment_ads}
    Auteur

    Sonko

    En Juin, 2022 (12:38 PM)
    Sonko cherche à se faire arrêter pour appel à l'insurrection uniquement pour ne pas se faire arrêter pour affaire avec ADJI Sarr.

    Pour ça, il est prêt à tout.

    Soyons intelligents comme le dit un célèbre journaliste sénégalais 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2022 (13:07 PM)
    Espérons que ce soir les leaders de Yewwi nous disent du nouveau qui pourra alimenter des débats élèvés. Sinon il ne restera que du :

    VIVE YEWWI ! A BAS BENNO !

    ou

    VIVE BENNO ! A BAS YEWWI !

    parce qu'il faut être honnête et reconnaître que ces 2 coalitions sont les ténors et grandes favorites des élections.

     
    Auteur

    En Juin, 2022 (13:36 PM)
    Il faut éviter la violence dans ce pays. Nous n'en avons pas besoin
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2022 (13:57 PM)
    Analyse superficielle et simpliste. Il faut plutôt analyser les causes de ce délitement.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2022 (14:28 PM)
    A leur décharge, les hommes politiques n'ont parfois d'autres choix que de parler le langage compréhensible par la grande masse. "abruti" ou "idiot" qui sont des insultes sous d'autres cieux sont des tendances fashion d'une certaine jeunesse de chez nous.

    Qui sont les politiques les plus populaires ?

    Braquez le projecteur sur leurs militants ou fans, puisque la différence n'est plus facile à faire...
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juin, 2022 (14:32 PM)
    La vraie question est que voulons nous léguer à nos enfants et petits enfants ? Devons nous continuer sur ce chemin? Sinon comment pouvons nous améliorer les choses grandement ? ce sont les seules questions qu'on doit se poser. 
    Auteur

    En Juin, 2022 (14:54 PM)
    TOUS DES CAIMANS!
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email