Mardi 19 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Chronique

Le carnaval des chacals

Single Post
Le carnaval des chacals

Il faut  s’y résoudre définitivement. Abdoulaye Wade n’atteindra jamais les cimes de l’histoire. Son nom et son parcours vont se résumer fatalement. C’est et ce sera un rendez-vous manqué avec les cieux, la gloire et la grandeur. Le preux opposant, le prophète du changement, le combattant de la démocratie est devenu, au contact du pouvoir, un chef africain ordinaire et débonnaire. Il aura sa statue aux cotés  des Gnassimbé Eyadema du Togo, Mobutu Sésséko du Zaire et Laurent Gbagbo, le sinistre boulanger d’Abidjan. C’est triste pour Wade. C’est grave pour notre pays.

Le Bon Dieu semble même nous abandonner. Tout indique une accélération aventureuse. Avec  cette loi portant élection simultanée du président et du Vice-président, on surenchérit. Nous sommes en face d’un coup d’Etat en bonne et due forme. C’est un attentat contre le peuple et sa démocratie. La provocation de trop. C’est le dernier coup de feu. Un tir de sommation politique. Le parti du crime fait face  désormais au parti du peuple. Un « mortal kombat » dans une ambiance de carnaval des chacals.

La suppression du second tour de l’élection présidentielle est une grosse forfaiture. Dan les faits, cette histoire de minimum bloquant est une insulte à nos intelligences. Cette disposition scélérate est la preuve d’une trouille et d’un esprit retors. Ces gens-la, apportent la preuve ultime de la prise de conscience de leur impopularité. Les tentatives d’explications formalistes sont de pure fumisterie. Il y a des moments où se taire, c’est mentir. Si en 2000, le candidat arrivé au premier tour avec plus  de 25% des voix avait été élu, Wade n’aurait jamais eu le loisir de tripatouiller notre Constitution. Le candidat sortant Abdou Diouf avait recueilli plus de 41%  des suffrages. L’élection s’était déroulée dans la plus grande transparence. Battu au second tour, Diouf avait rendu le pouvoir dans des conditions saluées par la communauté internationale. Abdoulaye Wade avait proclamé son ambition de faire mieux. Aujourd’hui, le constat est fait de son incapacité et de son échec. Et la boucle de la ruse ne semble pas encore bouclée. Car, manifestement le but de la manœuvre est le report de élections jusqu’en 2014. Wade a bien dit qu’il n’avait pas l’intention d’organiser l’élection de son successeur. Le chaos et la consternation feront le jeu de son stratagème. Le plan de dévolution monarchique  du pouvoir est en marche. Il recoupe les déclarations antérieures d’Idrissa Séck et les résultats du renouvellement de l’Union des Jeunesses travailistes Liberales (UJTL). Un proche de Karim Wade est arrivé ce week-end à la tête du mouvement des jeunes du Pds. Le patron  de Rewmi avait posé  le débat sur un prolongement du mandat du chef de l’Etat. La semaine dernière, le journal l’As avait évoqué des rencontres parisiennes entre Idrissa Seck et un proche de Karim Wade. Rewmi a formellement démenti. Les coïncidences sont troublantes, cependant.

Le combat pour le respect de la constitution n’est pas une bataille politicienne. C’est un engagement citoyen. Une minorité de 25 personnes tient en joue le Sénégal tout entier. Ces pécheurs en eaux troubles  font courir des risques à notre Nation. Sciemment. L’objectif est d’installer une situation de chaos généralisée propice aux deals et aux compromissions. Il faut les arrêter, avant qu’ils n’arrêtent le pays. Le Sénégal n’a pas les moyens de se payer une crise ivoirienne. Une semaine de blocus du port de Dakar, c’est un an  de pénurie en tous genres. Une insécurité généralisée en résultera. Il faudra des décennies de travail et de sacrifices aux prochaines générations pour se relever de cette forfaiture. Et il ne faut pas compter  sur Wade et son entourage pour un sursaut d’orgueil patriotique. Beaucoup parmi ces gens sont des étrangers. En attestent, les actes posés récemment entre l’Assemblée Nationale et la Primature. Souleymane Ndéné Ndiaye cherche 10 milliards de F CFA pour faire face aux inondations. Les députés donnent 20 milliards de F Cfa à Sindiély Wade pour couvrir une distraction. Le message est clair. Les Banlieusards ont le loisir de mourir dans les bassins. L’eau a la latitude d’envahir les quartiers. Les maladies hivernales ont un terreau des plus fertiles. C’est le carnaval des chacals.


39 Commentaires

  1. Auteur

    Pééééé

    En Juin, 2011 (14:25 PM)
    hahahaha dommage tu n es pas la je t aurai dédicécé mon pé la :-D  ya que les pé qui m intéressent rien d autre alors je laisse les députés eles maires et les sénateurs donner leur avis moi suis pé le reste m en fou  :-D  :-D  :-D  :-D 
    • Auteur

      à Toi

      En Juin, 2011 (15:00 PM)
      ton français nous montre clairement que tu es niak. mais ne t'en fais pas; nous savons que tu n'as aucun amour pour la patrie pour ce sénégal. si vous croyez que notre pays va être transformé en lambeaux comme vous l'avez fait chez vous avant de venir vivre en paix ici chez nous, vous vous tromper trés fort.
    • Auteur

      Vito

      En Juin, 2011 (20:02 PM)
      espèce de tordu tu n'es qu'un pauvre con en tout cas même s'il est niak je m'identifie à son texte. bande de racaille vous les supporteres de ce vieux singe
  2. Auteur

    Pere

    En Juin, 2011 (14:25 PM)
    2éme................................

    Auteur

    Ibou

    En Juin, 2011 (14:25 PM)
    Une autre folie du president:

    Wade s'apprete à prolonger l'age de la retraite des generaux de 5 ans.....a suivre
    Auteur

    Galsennne

    En Juin, 2011 (14:26 PM)
    tous des complexés!!!
    Auteur

    Pééé

    En Juin, 2011 (14:26 PM)
    si tu etais la je t aurai dédicacé mon pé mais tkt pas je bouge pas je cherche encore un autre pé pour toi,ce pé la j ai attendu 30mns sans khéfe car les gars sont rapides  :-D  :-D 
    Auteur

    Ka

    En Juin, 2011 (14:30 PM)
    toujours du plaisir a lire alioune ndiaye. beaucoup d ionstruction.
    Auteur

    @ka

    En Juin, 2011 (14:35 PM)
    oui toujours avec son costume brillant la :-D  :-D  :-D 
    Auteur

    Prendre Le Pouvoir Par Les Arm

    En Juin, 2011 (14:39 PM)
    et libérer la casamance
    Auteur

    Nancy

    En Juin, 2011 (14:44 PM)
    2éme mais je cherche abou sarr
    Auteur

    Ngagne 2

    En Juin, 2011 (14:45 PM)
    Très bien.

    Seulement, il faut refuser de parler d'un éventuel report de l'élection présidentielle.

    Si le peuple est déjà travaillé et préparé pour cela, WADE le fera.

    Nous sommes nombreux à savoir que les Caisses de l'Etat précisément celles du Trésor Public sont vides.

    Les caisses noires du Président de la République doivent également l'être. On n'organise pas des élections avec des fonds politiques uniquement.

    L'acharnement de l'Etat dans l'affaire de la taxe sur les appels entrants (l'ex affaire Global Voice), l'incapacité de l'Etat à aider SENELEC à acheter du fuel, le détournement des fonds destinés à l'autoroute à péage vers le plan Takkal montrent que cet Etat n'est pas prêt à organiser des élections.

    Qu'importe, WADE n'a qu'à le dire publiquement et l'ONU viendra les organiser comme elle l'a fait en Côte d'Ivoire. Il faut quand même sonner l'alerte suffisamment tôt. 8 mois, c'est déjà peu.

     :sn: 
    Auteur

    Ssaba

    En Juin, 2011 (14:45 PM)
    bonne continuation et du courage ca ne sera pas facile mais tien bon cest pour ton pays que tu le fait donc tu aura un jour tous les honneurs du pays inchallah

    Auteur

    Intelligence

    En Juin, 2011 (14:49 PM)
    Boycottez! SENEWEB cest un site de pervers et de con.



    SENEWEB= FACEDAKAR= POUBELLES
    Auteur

    Undefined

    En Juin, 2011 (14:54 PM)
    Wade ou le banditisme etatique.
    Auteur

    Undefined

    En Juin, 2011 (15:00 PM)
    on verra bien tot au senegal entre un voyou de president decide et un un peuple noble et responsable decide qui aura le dernier mot.au senegal le peuple a cru avoir elu comme president un homme sain d'esprit.mais il s'est trompe.wade est un fou a lier.
    Auteur

    Daba

    En Juin, 2011 (15:00 PM)
    Venez nombreux assister à l assemblee generale constitutive du mouvement "Touche pas à notre Constitution" le Mercredi 22Juin à 17h au centre Daniel brothier. Unis et determinés pour empecher Abdoulaye Wade de s attribuer la souveraineté populaire en faisant elire son successeur par un senegalais sur quatre en un seul tour!

    Auteur

    Doudou555

    En Juin, 2011 (15:01 PM)
    le vieux a raison tout le monde cause mais personne ne fait rien....donc nous avons ce que nous meritons...!!
    Auteur

    Undefined

    En Juin, 2011 (15:02 PM)
    Merci Alioune



    Tu es vraiment pertinent. Un discours convaincant mais décent.

    Cela ne me surprend pas de vous.
    Auteur

    @toi

    En Juin, 2011 (15:03 PM)
    c est qui le francais?
    Auteur

    Boy_town

    En Juin, 2011 (15:06 PM)
    SENEWEB est à Vendre : 12 Milliards de FCFA Contactez moi !



     :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 
    Auteur

    @ A Toi

    En Juin, 2011 (15:09 PM)
    si tu parles de moi c est a dire le s 1er et 3eme messages tu te trompes, je suis sénégalais pas du tout francais comme le prouve mes ecrits, je n ai pas d avis sur le sujets j y connais rien en politiques.et comme sur seneweb il y a des députés des ministres, des maires , juges et procureurs des gens plus qualifiés que moi, je leur laisse le soin de discuter d

    e tout sa.moi je cheche juste a etre péé pour dédicacé sa koi tu vois.socé la khamouma politik.cela ne veut pas dire que je ne m intéresse pas a l avenir de mon pays , mais dans au suffrage universel le vote blanc existe aussi  :-D 
    Auteur

    Undefined

    En Juin, 2011 (15:14 PM)
    c'est le "garçon Karim Wade qui me pose problèmes,nous en 1999 Gadio nous avait remis apr mlintermediatre d ecoumùba son épouse 4000 dolatrs us à l'apoque pour battre campagnes pour Wade,on est allé dans 3 Etats.Comment ce garçon peut affirmer avoir payé à l'epoqiue le billet d'avion de Gadio,ridicule non!

    Quand Wade,Viviane et son fils sont allés presenter des condolaeances à GADIO dans sa villa des ALMADIES,ILS NE FAISAIENT QU'ADMIRER LA BARAQUE,d'après un ami qui y était,s'en est suivi LE PV de la gendarmerie de OUAKAM SUR UNE AUDITION DA SA FILLE QUI ETAIT "IVRE"filé remis à la presse,la der Wade consultait souven*t gadio qui lui faisait changer des positions et KARIM n'aimait pas.WADE avait dit à une personnalité qu'il avait beuacoup d'affection pour les ministres DECROIX ET GADIO
    Auteur

    Guiss Guiss

    En Juin, 2011 (15:16 PM)
    bjr à tous et toutes

    d’après mes réflexions : le SEUL et UNIQUE candidat valable pour notre cher SUNUGAL

    je le dis et le répète M . MOUSTAPHA NIASSE

    Auteur

    Kool

    En Juin, 2011 (15:19 PM)
    belle analyse et beaucoup de pertinence, l'égoïsme des sénégalais fait que chacun agit en spectateur devant une situation aussi inquiétant dont nul ne sera épargnée donc il est temps que nous sauvegardons notre nous qui n'avons nulle part ou aller parce que ces connards comptent détaller quand le feu aura consumé notre cher pays.
    Auteur

    Vieuxo

    En Juin, 2011 (15:19 PM)
    il faut se battre pour arreter le plus vieux mais le plus mauvais president de tous les temps par A ou B tu partiras nous t avons elus par herreur nous te chasserons du pouvoir et tu sortiras par la petite porte malgres tes maneuvres enfantin yalla na niou yalla moussal thi ablaye wade nafekhe bou mak bi amine
    Auteur

    Undefined

    En Juin, 2011 (15:20 PM)
    ENCORE DU DjIBRIL Diallo AGENT de Wade aus USA et convoyeur de noirs américains au Sénègal,il se tape beaucoup de sous ce mec et dispose d'un passeport diplomatique du SENEGAL.Il avait promis à WADE une audience avec OBAMA facturé à des milliers de dollars,on connait la suite,ce DIALLO traine un peu partout de casseroles
    Auteur

    Lees Wakhul

    En Juin, 2011 (15:21 PM)
    LE BUT DE LA MANOEUVRE : WADE NE SE PRESENTERA PAS EN 2012. IL A CLAIREMENT DIT QUE KARIM NE SERA PAS SON CO-LISTIER.DONC S'IL SE RETIRE LES GENS NE VONT PLUS PARLER DE SUPPRESSION DU SECOND TOUR. LE PDS PRESENTERA LE TICKET IDY-KARIM OU MACKY-KARIM. L'ARGENT,LE REGIONALISME ( THIES, FATICK ), L'ETHNOCENTRISME ( PULAAR, SERERE ), LES MARABOUTS, LA GENT FEMININE ( LA MAJEUR PARTIE DES FANS DE KARIM SONT CES FEMMES STUPIDES QUI SUIVENT LES TELENOVELAS BRESILIENNES.ELLES NE VOTENT QUE POUR DES CANDIDATS THIOF. LE RESTE NE SERA QU'UN JEU D'ENFANT POUR AVOIR PLUS DE 25 POUR CENT DU COTE DU POUVOIR. SOYONS VIGILANTS CAR LA TRISTE REALITE EST QUE SUR LES 12 MILLIONS D'HABITANTS IL YA AU MOINS 25 POUR CENT DE FANATIQUES QUI NE CROIENT QU'EN WADE...
    • Auteur

      Deug-deug

      En Juin, 2011 (17:47 PM)
      tu as tout dit. bon nombre de sénégalais sont friands de ses films de mauvaises facture (jamais cités ou nominés aux oscars ou cesars...) et ont de ces idées tellement bidons. ces derniers peuvent voter pour des raisons ou motifs qui leur ressemblent (un candidat "thioffé ou machin...) vivement que la culture et surtout l'alphabétisation traverse l'esprit de tous les sénégalais pour que tous ensemble puissions ouvrir les yeux.
    Auteur

    Thiaye

    En Juin, 2011 (15:23 PM)
    un sentiment de profond dégout m'habite actuellement.

    je ne pensais qu'on puisse sacrifier tout un peuple pour le seul dessein de son fils.

    Auteur

    Zita

    En Juin, 2011 (15:28 PM)
    excellent article

    du courage heureusement que dans ce pays il reste des gens dignes comme toi et latif



    wade est un âne, et l'âne ne connait que la bâton. Nous aurons beau parler, mais il ne changera pas, c'est le bâton qu'il faut, une révolte populaire ou bien l'armée intervient.



    CE TYPE est un traitre. Mais de par ses origines, son passé, ses croyances, il ne pas être autrement. Les sages, nos parents et grands parents l'avaient dit , ce type est mauvais. A l'époque nous étions encore jeunes, on y croyait pas. Nous voulions un pays démocratique et on cryait que c'était le messie. Mais l'avenir est entrain de donner raison à nos grand parent.

    WADE EST UN MBAME UN ANE UN VRAI ANE. La solution c'est le bâton. C'est uneerreur dans l'histoire de notre pays.



    Il a un seul mérite, c'est qu'il nous a permi de découvrir les traitres de ce pays.
    • Auteur

      Oustaze Seck

      En Juin, 2011 (15:56 PM)
      bonjour, qui peut m'aider a comprendre ce texte ci-dessous ?


      editorial : l’école de la démocratie interne
      lundi, 20 juin 2011 10:47
      Écrit par --------
      0 commentaires
      envoyer imprimer pdf
      pour la majorité présidentielle, ce weekend a été très politique, particulièrement marqué par l’élection du secrétaire général de l’union des jeunesses travaillistes et libérales (ujtl) du parti démocratique sénégalais, une importante activité politique dont l’ouverture des travaux a été présidé par le secrétaire général national, me abdoulaye wade. un autre fait s’est invité aussi au débat politique, suscité par le projet de loi constitutionnelle instituant le ticket de l’élection simultanée, au suffrage universel, du président et du vice-président de la république. a travers le premier évènement, les jeunesses libérales ont été à l’école de la démocratie interne, après des élections au niveau national, de longues opérations qui ont été menées avec brio par le président de l’assemblée nationale, mamadou seck, maire de mbao, secondé par la commission nationale de renouvellement, afin que les jeunesses libérales élisent leur responsable national, dans une logique de démocratie interne.

      l’exercice a été brillamment réussi. il s’est déroulé sur plusieurs mois, avec des difficultés de parcours, des tendances diverses s’étant affrontées dans le fair-play, pour élire d’abord les responsables au niveau régional, avant la phase nationale qui s’est achevée, hier, avec l’élection de bara gaye à ce poste national si âprement disputé, entre les jeunes candidats libéraux très motivés. a l’arrivée, la démocratie de partie ayant bien fonctionné, gaye a été élu pour conduire les destinées de l’ujtl.

      en insistant sur la nécessité de procéder au renouvellement du bureau de cet important cercle de jeunes libéraux, le président wade envoyait ainsi les différents candidats à l’école de la démocratie, de la démocratie interne de parti notamment. c’est important, fondamental même que des candidats à des fonctions électives puissent accepter de compétir dans un esprit de respect de l’autre, de loyauté et d’honneur. c’est en cela que réside la vie active et la stabilité d’une institution.

      c’est ce même regard qu’il faut aussi poser sur le projet de loi constitutionnelle instituant le ticket de l’élection simultanée, au suffrage universel du président et du vice-président de la république, projet déjà adopté par le gouvernement et qui sera soumis instamment, pour adoption, respectivement aux députés et aux sénateurs. ce texte de loi vient compléter et parachever le dispositif que la loi constitutionnelle 2009-22 du 02 juin 2009 avait introduit, à travers l’agencement institutionnel, consacrant le poste de vice-président. la prochaine loi constitutionnelle qui sera donc soumise au parlement a pour ambition de consacrer la légitimité du vice-président dans le duo constituant le ticket que les sénégalais vont élire, lors de la prochaine élection présidentielle.

      il s’agit pour le président wade dont l’engagement en faveur de la démocratie et l’etat de droit, un sacerdoce ce leader panafricaniste, dépasse les frontières sénégalaises, de consolider encore plus fortement les fondements de notre démocratie. ainsi, le ticket qui sera désormais le choix sur lequel les sénégalais vont se prononcer à travers leur vote, aura une légitimité toute fondée de conduire, à deux, la destinée du pays, le premier exerçant le pouvoir, son colistier étant le second dans l’architecture constitutionnelle. dans un pareil schéma, clair et très lisible pour les électeurs, la question de la dévolution du pouvoir qui, depuis maintenant quatre à cinq années, revient dans le débat politique, s’en trouve résolue.

      les sénégalais auront voté pour la personne qui, en cas de vacances du pouvoir, assumera la transition et préparera les élections pour lesquelles il aura le loisir de se présenter. jusqu’ici, la gestion de la vacance du pouvoir était résolue par une loi constitutionnelle. ainsi, tour à tour, le président de l’assemblée nationale assumait cette fonction jusqu’à la mise en place du sénat. le nouveau dispositif règle par ailleurs une question importante relative au débat sur la dévolution monarchique du pouvoir. le président wade qui a, en maintes occasions, dit et redit que celui qui sera son successeur à la tête de l’etat sera élu par les sénégalais, vient ainsi de poser un acte important qui conforte sa conviction de démocrate, qu’il ne cesse de réaffirmer à chaque fois que de besoin, par des propos et des décisions majeurs.

      ce sera en toute connaissance de cause, la personne colistière étant bien identifiée à travers le ticket, que les sénégalais choisiront donc celui qui assurera toute transition à venir si des circonstances diverses en appelaient. la volonté du président wade est, à travers cette loi constitutionnelle, d’impulser un processus d'approfondissement de la démocratie, en particulier en afrique, processus pour lequel déjà, en juriste averti et en homme politique d’expériences, il a déjà beaucoup apporté. ce nouveau schéma institutionnel permettra aussi au colistier, à l’image du cas d’école américain, de raffermir sa vision auprès de celui qui, premier magistrat, conduira les destinées du pays. l’exposé des motifs met aussi en exergue, un autre avantage de cette future nouvelle loi constitutionnelle, la stabilisation du système démocratique et du calendrier républicain. la stabilisation du système et du calendrier électoraux porte une conséquence financièrement positive, en ce quelle permet de réaliser des économies substantielles pour l’etat, au regard du coût élevé des élections dans nos pays. il est certes évident que même si l’instauration d’un système démocratique et sa pérennisation n’ont pas de prix, les élections ont un coût financier très important pour les pays africains, que les crises en tout genre (économique, financière, pétrolière, agricoles, etc.), n’épargnent guère. le projet de loi constitutionnelle instituant le ticket de l’élection simultanée, au suffrage universel du président et du vice-président de la république porte ainsi une réforme importante, avec des avantages multiples comme la légitimité populaire acquise désormais par le colistier qui pourra assurer avec sérénité toute transition à venir, quel que soit le motif - en cas d'empêchement, de décès, de démission ou d'une indisponibilité quelconque - pour la poursuite du mandat que les électeurs avaient accordé au ticket.

      la maîtrise du calendrier, notamment en matière d’élection présidentielle est une autre innovation majeure. pour de pareilles convocations populaires, souvent deux voire même trois ans avant la date de l’élection, le pays est déjà en « campagne électorale ». les états-majors politiques de tous ceux qui se voient une ambition de « présidentiable » commencent à sillonner le pays et le débat « politicien » reprend de plus belle. certainement que les économistes n’ont pas encore fait des études sérieuses pouvant évaluer le « coût » de cette atmosphère politique faite de débats souvent stérile, suivant les deux à trois années qui précédent une élection présidentielle. cela aurait édifiant à plus d’un titre.

      il est un autre avantage que cette réforme va introduire, fondamental pour beaucoup de sénégalais : il s’agit de la démocratie interne dans les partis politiques. en effet, avec le ticket constitué par le principal prétendant aux fonctions de président de la république, chaque partie politique devra assumer, en son sein, la responsabilité de désigner, par élection, par vote ou selon les règles internes au parti, mais surtout dans le respect du jeu de la démocratie interne et de la transparence, les deux personnalités du parti qui vont constituer son ticket. jusqu’ici, les partis politiques sénégalais brillaient par l’absence de démocratie interne en leur sein. très souvent, une fois élu, le secrétaire général peut rester à la tête du parti, des décennies durant, sans aucune alternance interne.

      désormais, la démocratie interne dans les partis ne devrait plus être une arlésienne. avant chaque élection présidentielle, à défaut d’un consensus majeur, des joutes internes devront permettre de désigner les deux membres du ticket, les militants à la base étant les arbitres. il s’agira, en fait, de sortes d’élections primaires que les partis politiques vont nécessairement organiser pour désigner le fameux duo du ticket qui va porter leurs couleurs à l’élection présidentielle. c’est dire que les travaux du weekend initiés par les jeunesses libérales pour élire le secrétaire général de l’union des jeunesses travaillistes et libérales, phase ultime d’un processus démocratique interne, ont été, pour les jeunes libéraux, une école de la démocratie interne. qui disait que le président wade, professeur dans l’âme, éduque et enseigne par l’exemple ?

      par cheikh thiam
    Auteur

    Undefined

    En Juin, 2011 (15:53 PM)
    Alioune, félicitations pour la qualité du papier. Tu es un grand patriote !!!

    Tu pouvais comme certains corrompus de journalistes vendre ta dignité mais tu as choisi d'être du côté du peuple. Ta bouche est la bouche de ceux qui n'ont point de bouche. Oui Alioune continue d'être le porte parole des habitants de Guinaw Rails, Thiaroye, Bagdad, Diack Sao et tous ces quartiers qu'on veut aujourd'hui rayer de la carte.

    Merci Alioune, demain il fera jour, le peuple se souviendra.

    Ton promo !!
    Auteur

    Boy Toucou

    En Juin, 2011 (16:15 PM)
    JE PRIE LE SEIGNEUR QUE CE CHEIKH THIAM NE SOIT PAS UN TOUCOULEUR.

    SINON...
    Auteur

    Mc

    En Juin, 2011 (16:36 PM)
    Merci Lune voilà le modele de journaliste qui fera avancer la democratie dans nos pays. tu fais partie de la releve, du courage la jeunesse senegalise peut compter sur toi. mais attention ils viendront te corrompre avec leur malettes mais refuse car tu travaille pour ton peuple
    Auteur

    Undefined

    En Juin, 2011 (16:50 PM)
    wade ou le banditisme au sommet de l'etat.wade ne te fatigues pas.ton masque est tombe depuis longtemps.le peuple se chargera de t'infliger la punition que tu merites le moment venu.un patriote.
    Auteur

    Redondo

    En Juin, 2011 (17:07 PM)
    Aliou t'es simplement brillant. Il nous faut d'autres de ta trempe pour éveiller les consciences. Les galséniens ne sont plus scandalisés par quoi que ce soit. Wade nous a immunisés aux scandales.
    Auteur

    Undefined

    En Juin, 2011 (17:17 PM)
    POURQUOI LES SENEGALAIS NE BOUGERONT PAS :

    Parce qu'ils sont tout simplement MAL INFORMES aussi bien par la presse que par ces nulards d'opposants!en effet, aussi bien la presse que les opposants continuent de se focaliser sur la vice-présidence, en passant presque sous silence le vrai enjeu de cette reforme et qui n'est autre que la suppression du second tour qui permettra à wade de passer (avec ou sans vice president) avec 25% seulement des voix!au lieu de dire "projet de loi sur la vice presidence", la presse devrait plutôt dire "projet de loi sur la suppression du second tour"!les sénégalais ne sont pas trés instruits dans leur grande majorité!leur faire croire que l'enjeu c'est surtout la vice présidence, les conduirait à minimiser l'affaire et à dire que "puisqu'ils sont élus tous les deux, aprés tout ou es le problème"!c'est ce genre de réaction que l'inculture et l'ignorance des journalistes risque de sisciter chez le peuple sénégalais!
    Auteur

    Cool

    En Juin, 2011 (18:13 PM)
    A nos portable!!!s

    A NOS SMS !!!

    A NOS MAILS!!!

    A NOS COMPTES FACEBOOK!!!

    TOUT LE MONDE A LA MARCHE DEMAIN!!!!

    RENDEZ-VOUS à L'UCAD!!!!!!!!

    FAIRE PASSEZ LE MESSAGE!!!!

    RV DEMAIN MATIN A L'UCAD à PARTIR DE 09 H

    RV 09H UCAD DEMAIN MARDI!!!

    RV 09H UCAD DEMAIN MARDI.!!!!



    TOUCHEZ PLUS A NOTRE CONSTITUTION!!!
    Auteur

    Visionnaire

    En Juin, 2011 (09:34 AM)
    Hé, cool boy, qu'est ce que tu crois? Cheikh Thiam dou moromou Alioune Ndiaye. Il a fait photo, journalisme, économie et tout!
    Auteur

    Joobajubba

    En Juin, 2011 (10:04 AM)
    Bravo Aliou... C'est très clair et très vrai... Seulement cela n'empêche pas notre pays d'être en véritable danger... Wade n'a pas le droit de se représenter et il n'y a pas personne pour le lui dire... C'est inquiétant... :sad:  Et les malheureux militants qui croyaient en Wade... Wade croit plus à sa famille qu'à eux :sad: 
    Auteur

    Tgu

    En Juin, 2011 (12:07 PM)
    une analyse de haute facture, merci encore une fois d'éclairer la lanterne des sénégalais

    je t'encourage
    Auteur

    Al-b

    En Juin, 2011 (13:06 PM)
    Sans conteste, le meilleur chroniqueur actuellement au Sénégal!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email