Mardi 27 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Communique

Ça se complique pour Dié Maty Fall : Après le Synpics-Soleil, la Cnts tape sur le Synpics, le Cored et la Cjrs

Single Post
Ça se complique pour Dié Maty Fall : Après le Synpics-Soleil, la Cnts tape sur le Synpics, le Cored et la Cjrs
Le Synpics, le Cored et la Cjrs semble avoir raté leur coup en publiant, hier, un communiqué conjoint dans lequel ils s'en prennent au Directeur général du quotidien national Le Soleil accusé de mener la vie dure à la journaliste Dié Maty Fall. Après la section Synpics du Soleil qui a désavoué et dénoncé son syndicat national, c'est au tour de la section Cnts de l'entreprise de ruer dans les brancards pour rajouter de l'eau au moulin de Yakham Mbaye. Nous reproduisons in extenso ce communiqué incendiaire.

"Le syndicat des travailleurs de la Société sénégalaise de presse et de publication (SSPP) affilié à la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (CNTS) dit CNTS-SECTION-SOLEIL condamne avec la plus grande fermeté, le communiqué publié, hier, conjointement par le Syndicat des professionnels de l'information et de la communication du Sénégal (SYNPICS), le Comité d'observation des règles d'éthique et de déontologie (CORED) et la Convention des jeunes reporters du Sénégal (CJRS), relativement à "l'affaire Dié Maty Fall" qui, en vérité, n'en est pas une.

Ce communiqué fait de manière cavalière, et rempli de contre-vérités opposées au DIRECTEUR GENERAL de la SSPP, est un flagrant manque de respect à l'endroit de tous les syndicalistes de la SSPP, qui n'ont jamais ménagé leurs efforts pour la défense des droits et acquis des travailleurs de l'entreprise.

Pour preuve, le Bureau exécutif national (BEN) du SYNPICS a complètement ignoré les avis, éclairages et oppositions du SYNPICS-SECTION-SOLEIL, une des trois entités syndicales par essence les mieux placées au plan des revendications au sein de l'entreprise, et à laquelle appartient la mise en cause, MADAME DIE MATY FALL, le SYNPICS-SECTION-SOLEIL que la CNTS-SECTION-SOLEIL soutient totalement et fermement.

Et donc, c'est sans surprise et naturellement que le SYNPICS-SECTION-SOLEIL a désavoué et dénoncé avec vigueur, le même jour, cette attitude du BEN du SYNPICS qui cache très mal une envie de règlement de comptes qui habite certaines personnes aux commandes du BEN du SYNPICS et du CORED.

Il est important de rappeler les faits et rien que les faits qui ont été galvaudés et maquillés dans cette "fausse affaire DIE MATY FALL". L'écrasante majorité des travailleurs de la SSPP sont témoins oculaires des incessants actes d'insubordination, de refus de travailler et d'atteinte à l'autorité de ses supérieurs au passif de cet agent. Toutes choses qui lui ont déjà value avertissements verbaux, demandes d'explication, et finalement une mise à pied de sept jours, le 12 octobre 2020, suite à une demande d'explications de son Chef de Service, le 08 octobre 2020, pour refus de travailler et absence à la réunion de Rédaction. Nous passons sur les publications de MADAME DIE MATY FALL sa page Facebook : une ignoble caricature qui illustre le DIRECTEUR GENERAL montant un âne aux couleurs du parti au pouvoir et avec la photo du Président de la République ; des injures à l'endroit du DIRECTEUR DES REDACTIONS du quotidien national LE SOLEIL ; des photos de mobiliers dégradants qui ne sont d'usage au moment où l'entreprise a renouvelé au moyen d'un marché de près de trente millions de francs CFA le mobilier, etc.

Où étaient le SYNPICS, le CORED et la CJRS au moment de la commission de ces faits qui ne datent pas de deux semaines ?

Le SYNPICS, le CORED et la CJRS soutiennent dans leur communiqué que la Direction générale de la SSPP a royalement ignoré l'expression via un mail par MADAME DIE MATY FALL, le 03 septembre 2020, de sa clause de conscience, et qu'elle a été sanctionnée par avoir accusé un retard de trente minutes.

Cela relève d'une double contre-vérité.

A ce jour, aucun des supérieurs hiérarchiques directs de MADAME DIE MATY FALL n'a reçu ledit document. D'autre part, le 08 octobre 2020, c'est près d'une heure après la fin de la réunion de Rédaction qu'elle est arrivée à son poste de travail, sans fournir la moindre explication ni à son Chef de Service ni au Directeur des Rédactions, deux supérieurs hiérarchiques à qui MADAME DIE MATY FALL n'adresse pas la parole.

S'agissant de l'expression de la clause de conscience, les faits, et non les inventions, sont têtus et cruels : ce n'est que le 12 octobre 2020, en fin de journée, lorsqu'elle a été convoquée à la Direction générale pour se voir signifier une mise à pied de sept jours, que MADAME DIE MATY FALL s'est précipitée pour rédiger ledit document qu'elle a volontairement antidaté au 11 octobre 2020, avant de le déposer au Secrétariat du Directeur général.

Tous ces faits renseignent sur la volonté manifeste de MADAME DIE MATY FALL et des auteurs du communiqué conjoint d'hier de porter atteinte à l'image de notre entreprise et à celle du DIRECTEUR GENERAL et des syndicalistes. Car, en véhiculant de telles faussetés, ils laissent croire que ces derniers seraient en collusion avec le DIRECTEUR GENERAL pour rester passifs face à la violation des droits de MADAME DIE MATY FALL.

La clause de conscience à laquelle s'agrippent le SYNPICS, le CORED et la CJRS, qui manifestent ici une sorte d'ignorance des textes qui régissent la profession de journaliste, ne peut absolument pas être opérante dans cette fausse affaire Dié Maty Fall. Et pour une bonne et simple raison : MADAME DIE MATY FALL n'a jamais été chargée d'une tâche mettant en cause sa dignité et/ou les règles d'éthique et de déontologie du journalisme. Si c'était le cas, on n'aurait compris qu'elle objecte une clause de conscience.

Seulement, la vérité est autre. Ainsi qu'elle l'a clairement exprimé dans sa lettre, MADAME DIE MATY FALL se prévaut d'être une "journaliste senior" et à ce jour juge indigne de traiter des communiqués et d'aller en reportage. Des propos que nous assimilons à une insulte à l'endroit de tous les journalistes du quotidien national LE SOLEIL et d'autres organes qui s'acquittent avec professionnalisme de ces tâches qu'elle juge indigne.

Maintenant, si MADAME DIE MATY FALL est tenue par d'autres engagements, politiques par exemple, cela n'engage pas la SSPP, entreprise à laquelle elle est liée par un lien de subordination explicitement indiquée dans son contrat de travail.

Pour finir, la CNTS-SECTION-SOLEIL exprime d'une part son inquiétude en constatant que le CORED compris comme le "tribunal des journalistes", a violé de manière flagrante, dans sa première prise de position publique, l'une des bases de l'équité qui doit guider toutes ses démarches et qui est aussi le fondement des règles d'éthique et de déontologie du journalisme : recueillir les versions des parties prenantes. En effet, aucun membre du Cored auquel appartient MADAME DIE MATY FALL ne s'est approché du DIRECTEUR GENERAL de la SSPP avant la publication du communiqué conjoint dans lequel il est indexé.

D'autre part, nous tenons à exprimer de manière ferme notre opposition à toutes les tentatives extérieures voulant instaurer à la SSPP la politique des deux poids, deux mesures. Qu'adviendra-t-il de notre entreprise si chaque agent peut se réveiller un beau matin pour mettre en avant ses convictions politiques ou religieuses ou autres, invoquer une clause de conscience, et refuser de s'acquitter des tâches pour lesquelles il est payé ? Ce sera la fin de la SSPP, et nous ne l'accepterons pas.

Si MADAME DIE MATY FALL juge que ses convictions et sa fonction politiques antérieures à sa venue à la SSPP, sont incompatibles avec sa profession de journaliste, elle sait ce qui lui reste à faire… Ce qu'elle invoque ne peut jamais avoir une primauté sur le Code du Travail et le Règlement intérieur et l'Accord d'entreprise de la SSPP.

La CNTS-SECTION-SOLEIL, qui s'est impliquée depuis plusieurs jours aux côtés du SYNPICS-SECTION-SOLEIL pour la résolution en interne de ce cas, au moyen de discussions avec le DIRECTEUR GENERAL jusqu'ici prometteuses, demande au SYNPICS, au CORED et à la CJRS de mettre fin à leurs agissements qui peuvent saborder nos démarches.

La CNTS-SECTION-SOLEIL ne sera jamais partie prenante à des compromissions, ni avec le DIRECTEUR GENERAL ni avec des entités étrangères à notre entreprise, parce que soucieuse de la sauvegarde des intérêts matériels et moraux de la SSPP, hier comme aujourd'hui.

Avec l'accord du DIRECTEUR GENERAL, la CNTS-SECTION-SOLEIL poursuit, aux côtés du SYNPICS-SECTION-SOLEIL, ce qui avait été entamé : des discussions pour apaiser la situation et trouver une issue heureuse. Que ceux qui n'ont pas cette volonté, passent leur chemin."

Fait à Dakar, le 16 octobre 2020
LE BUREAU DE LA CNTS-SECTION-SOLEIL

liiiiiiiaffaire_de_malade

27 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 2 semaines (15:06 PM)
    combien de milliers voir millions de CFA ont du être déboursés par le commanditaire de ce ramassis

    en plus co-signé ?
  2. Auteur

    il y a 2 semaines (15:07 PM)
    Au senegal quand tu s'opposes, fais du sabotage et les gens vont te soutenir juste parcequ'ils sont contre l'autre gars même si c'est toi qui a tort.

    Auteur

    il y a 2 semaines (15:12 PM)
    Ce communique a tout laire dune prise de position pour la direction du soleil au detriment dun membre qu on est cense defendre.Si elle a tort le syndicat doit la convoquer en interne et la lui signifier au lieu de la jeter en pature
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (15:53 PM)
      non, ne violez pas les faits. c'est bien une section syndicale du synpics, basée au soleil, qui a fait le papier. il faut être honnête.
    Auteur

    il y a 2 semaines (15:23 PM)
    il faut que Dié maty arrete la manipulation et la victimisation, si tu es assez compétente professionnelle et senior pour refuser certaines taches mieux vaut démissionner et aller lancé ton propre business comme bougane, youssou ndour et autre ...

    ou aller postuler ailleurs, les compétent reconnus ne chôme pas.
    Auteur

    il y a 2 semaines (15:26 PM)
    Tout ça pour une journaliste aussi nulle que cette dame

    J'ai du mal à l'écouter, tellement elle est incohérente dans ses analyses, sans compter ses difficultés d'expression incroyable. Comme journaliste, il y'a vraiment mieux pour quel qu'une qui est dans le métier depuis plusieurs années.
    Auteur

    Dieye

    il y a 2 semaines (15:48 PM)
    C'est quoi ce syndicat qui vilipende un salaire qu'il est sensé défendre ? WAAW on est ou la ?
    • Auteur

      Reply_auth?or

      il y a 2 semaines (16:23 PM)
      pour vous il faut défendre quelqu'un même s'il a tort. c'est un fait rarissime qu'in syndicat désavoue publiquement in de ses membres, s'il le fait c'est que le membre a vraiment tort .le cored debute mal sa mission d'arbitre en falsifiant les faits
      de toutes les façons c'est maintenant connu les journalistes et une certaine opposition font maintenant du terrorisme intellectuel ou tu es leur côté ou tu essuies leurs foudres
      je pense qu'il est temps de revenir à l'orthodoxie en politique ou le journalisme
    Auteur

    Garmi Dou Moromou Bas Dolo

    il y a 2 semaines (15:54 PM)
    Dié Maty Meissa Mbaar Malikunda Kondi Kaire Mbayaar Bambey Kajoor Bawol



    Marieme Seyyat Ndiallou Paye Djaraff Ndakarou



    Yaw Kou la wayye whendélou



    Garmi dou moromou badolo
    Auteur

    il y a 2 semaines (16:01 PM)
    Yakham encore toi !!!!! Toujours entrain de jouer au Cowboy, de casser des gens et de jouer au chien Bulldog pour montrer ta fidélité au clan Faye-Sall. Mais sache que les hommes politiques sont de vrais lâches et n’aiment pas du tout les personnes belliqueuses, sanguins, excessives et aboyeurs qui abusent de leur pouvoir et qui ternissent leur image. Ton comportement et agissements belliqueux quotidiens ne font qu’enfoncer Macky et donner raison à tous ceux qui répètent partout que lui et ses proches veulent museler tous les opposants et tout ceux qui dénoncent leurs pratiques mafieuses.

    Tu vas te mettre à dos bcp de militants APR et même ceux qui sont très proches de Macky.

    Et sache qu’un jour, Macky et son clan quitteront le pouvoir et comme Farba Senghor de Wade, tout le monde te crachera dessus pour avoir jouer le mauvais rôle de Fédayine de Macky et du clan Faye-Sall.

    Ta dévotion et ta loyauté démesurée à Macky et au clan Faye-Sall deviennent maladives
    Auteur

    Back

    il y a 2 semaines (16:07 PM)
    Que Dieu nous préserve d'un tel syndicat. C'est pitoyable !
    Auteur

    il y a 2 semaines (16:40 PM)
    Arretez.de.jeter.en pature.cette dame.qui pour.tout.ce.qu'elle.a.valu pour le journalisme.senegalais ne merite pas ce.traitement.dévalorisant. meme.si elle a tort li y a une maniere bcp plus.souple.de.traiter le.differend en preservant.les intetets.du service.
    Auteur

    Modou

    il y a 2 semaines (16:52 PM)
    Trop d'abreviation dans votre aarticle la . sa fait mal au yeux
    Auteur

    Rose

    il y a 2 semaines (17:09 PM)
    Elle a toujours été très méchante envers les femmes yemeul
    Auteur

    il y a 2 semaines (17:11 PM)
    Ce pays comporte beaucoup d'indisciplinés .
    Auteur

    il y a 2 semaines (17:19 PM)
    cette journaliste a ete une protegée de l'oligarchie socialuiste

    abdou diouf n'est plus au commande

    yakham a ete dir pub le populaire l'un des journeaux le plus lu avant que l'obs vienne le detroner

    dans une entreprise soit on est agent ou on ne l'est pas tya pas de super agent ou d'agent de seconde zone

    die maty faisait des chroniques et pourtant elle etait au soleil
    Auteur

    Ngor

    il y a 2 semaines (17:50 PM)
    Cette dame est au Soleil parce qu'elle est du part socialiste. Sinon elle ne connait rien.
    Auteur

    il y a 2 semaines (18:07 PM)
    Jiguène bakhoul.

    L'autre folle qui avait accusé Yakham de harcèlement alors qu'ils n'ont jamais échangé ne serait ce qu'un sms.

    Tout ça du fait de la société qui a fait des femmes des enfants dans des corps d'adultes. Aucun sens de la responsabilité.

    Et d'une Justice complice.

    Moi je vous l'ai déjà dit. Les femmes n'ont jamais aimé les hommes. Elles nous envient.

    Dans certains pays on ose même plus partager un bureau ou un ascenseur avec une femme. S'en suit des accusations d'harcèlement directes. Le temps que tu t'expliques tu as déjà perdu ton boulot et en route pour la prison.

    Et quand on se rend compte que c'est une fausse accusation, qu'est ce qu'elle encourt? Rien du tout.

    Mais tout cela, ne vous en faites pas, ça arrive bientôt au Sénégal. Continuer à regarder L'association AJS dérouler tranquillement son plan avec un semblant d'homme Macky Sall, lâche à souhait. Et aussi, votre haine envers Yakham à cause de l'épisode Sonko-Mansour Faye et ne pas voir le vrai combat.

    Et après ça, l'on nous vend que les femmes font les meilleures leaders alors aucune femme ne souhaite avoir une femme comme manager.
    Auteur

    il y a 2 semaines (18:13 PM)
    Die maty fall n'a qu'à avoir le courage de démissionner.
    Auteur

    Mandoir

    il y a 2 semaines (18:54 PM)
    Courage Dié Maty Fall!!!De Tout Coeur avec Toi.

    Prétexte pour revoir les agents de l'Etat qui sont persécutés qu'on essaie d'humilier juste par qu'ils refusent d'être les chiens de Cour de leurs supérieurs hiérarchiques.

    Courage Fall Damel Teigne
    Auteur

    il y a 2 semaines (18:56 PM)
    Bamba kassé du synpics , bakary domingo mané du cored sont des membres de pastef , ça c est connu de tout le monde

    C est comme téliko du syndicat des magistrats et Aya boune malick diop du syndicat des greffiers



    Ils sont tous de pastef



    Donc ceci expliques cela
    • Auteur

      Julien

      il y a 2 semaines (19:07 PM)
      ah ok, dès que quelqu'un affirme sa dignité et défend ses camarades il est de pastef   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">   ?
      sans vous en rendre compte vous êtes en train de dire tout simplement que tous ceux qui sont des gens biens sont membres du pastef ! tous ceux qui ont de la dignité sont à pastef ! tous ceux qui ont de l'éthique et de la déontologie adhèrent à pastef ! pour résumer : pastef est le regroupement des "mecs qui en ont encore", regroupement des "preux chevaliers", association des " gens dignes", bref tout ce qui est bien est à pastef, tout ce qui est a pastef est bien.

      tu voulais dénigrer mais au final ca devient une éloge pour pastef et ceux à qui tu prêtes une affiliation dont ils n'ont jamais fait état !!!  :contaan: 
    Auteur

    il y a 2 semaines (19:25 PM)
    Je ne la connais pas mais je me suis souviens elle défendait Naissatou Diallo dans ses chroniques
    Auteur

    il y a 2 semaines (19:25 PM)
    Je ne la connais pas mais je me suis souviens elle défendait Naissatou Diallo dans ses chroniques
    Auteur

    il y a 1 semaine (14:52 PM)
    Vous dites que Die maty fall est une Garmi. Cela n'engage que vous, après avoir forniqué avec feu Ousmane masseck ndiaye avec comme résultat une fille puis feu Amet amar, tanor dieng , khalifa sall et tant d'autres baron de la république! Elle a raison d'être arrogante mais elle ne nous intéresse pas.Yakham fait ton travail sans état d'âme.
    Auteur

    Pape

    il y a 1 semaine (16:20 PM)
    La vie privée de la dame n’a rien à avoir avec les faits qui lui sont reprochés. Ce très bruyant DG politicien du Soleil est dans trop de combines et d’histoires. Partout où il passe c’est le vacarme. En plus, il y va sans kersa, sans la moindre retenue. Laissez la dame tranquille.
    Auteur

    Je Salue Le Courage Des Syndic

    il y a 1 semaine (18:12 PM)
    Auteur

    Kocc

    il y a 1 semaine (20:09 PM)
    Pourquoi dans cette Histoire on ne prononce qje le nom de de yakham alors la dame a deus supérieure direct avant Yakham?

    Prk si elle sabsentr elle ne doit pas donner une justification.

    Senegal dafa nekh dé. Kou fayou rek nagni guisse jamais kou jeuk ndoore
    Auteur

    Stephinie Welbert

    il y a 1 semaine (21:46 PM)
    TOUT MERCI AU DR MUSTAFA AVEC SON HERBE MA FEMME A ÉTÉ COMPLÈTEMENT GUÉRÉE DE FIBROID.Je suis ravi de commenter ce site et je remercie l'administrateur de ce site pour son excellent travail jusqu'à présent. vous voyez votre propre femme couchée. Ces moments formidables font de vous un homme, je ne sais vraiment pas comment remercier le DR MUSTAFA pour avoir aidé ma femme à guérir pendant combien d'années de souffrance de FIBROID. Je suis tombé sur un contact du DR MUSTAFA par le biais d'un titre d'actualité sur Internet sur la façon dont DR MUSTAFA aide une femme à guérir de son fibrome et de tant d'autres avec un problème corporel similaire, je l'ai contacté et il m'a dit comment obtenir son herbe, quelques jours plus tard il m'a envoyé la portion à base de plantes que ma femme prend tous les matins pendant 21 jours, et son médicament a pu faire grincer le fibrome naturellement, et maintenant ma femme est enceinte de 5 mois pour notre deuxième enfant, et maintenant elle va très bien sans aucun effet secondaire que ce soit, si vous avez un fibrome, vous pouvez le contacter sur son Email: adresse, [email protected] ou sur WhatsApp +2347010821863 pour des conseils et pour son produit
    Auteur

    Samba Hako

    il y a 1 semaine (16:13 PM)
    La journaliste Djé Maty Fall n'a pas sa place au Comité d’observation des règles d’éthique et de déontologie (CORED) parce qu'elle même ne respecte ni la déontologie ni l'éthique journalistique. Je ne sais pas comment elle a été cooptée dans le nouveau bureau CORED monté tout au début de ce mois d'octobre, alors que ces questions d'insubordination à ses supérieurs et de refus de couvrir les activités politiques se posaient déjà au journal. N'est-ce pas elle qui, tout en étant membre du parti socialiste au pouvoir à l'époque, couvrait la quasi totalité des activités de ce parti. Le Ps étant aujourd'hui un des alliés du pouvoir APR en place, qu'est-ce qui l'empêche de continuer à couvrir les activités des partis politiques comme elle le faisait auparavant. Qu'elle nous dise ce qui a changé entre temps. La réalité, c'est que cette dame se croit sortie de la cuisse de Jupiter. Elle ne supporte donc pas d'être sous les ordres de ses supérieurs hiérarchiques. N'Oublions pas qu'elle avait fait la même chose en 2000 avec l'avénement de Me Abdoulaye Wade au pouvoir en quittant le soleil. C'est ainsi qu'elle avait perdu son poste de travail et s'était mise à "compter les poteaux de Dakar" pendant 15 bonnes années. Trop fatiguée de cette "longue traversée du désert", elle s'est pas gênée de faire des pieds et des mains pour qu'on la ré-embauche en 2016 dans ce journal qu'elle n'avait cessé de traiter de tous les noms d'oiseaux. Madame Fall, pardon, Mademoiselle Fall qui se dit "seniore" ou "segnora", est coutumière des faits. Partout où elle est passée, c'est le même comportement anormal qu'elle traine.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email