Vendredi 19 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Communique

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 21 MARS 2013

Single Post
COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU 21 MARS 2013

Le Conseil des Ministres s’est réuni, en sa séance du jeudi 21 mars 2013, à 10 heures au Conseil Régional de Matam, sous la Présidence du Chef de l’Etat. A l’entame de sa communication, le Président de la République a adressé ses vifs remerciements aux populations et aux élus de la région de Matam pour l’accueil chaleureux et exceptionnel accordés à sa délégation et aux membres du Gouvernement. 

Dans son intervention, le Chef de l’Etat a rendu un hommage soutenu à nos compatriotes vivant à l’étranger pour leur contribution déterminante au développement économique et social national. A ce titre, il a requis du Gouvernement 

- le renforcement des moyens du Fonds d’Appui à l’Investissement des Sénégalais de l’Extérieur, - la mise en œuvre « Un Programme Habitat/Diaspora »,afin de faciliter l’accès des immigrés à la propriété foncière et immobilière.

 - la création d’une Caisse autonome de Solidarité afin d’optimiser l’effet économique et social des transferts de nos compatriotes, ainsi que l’assistance sociale de l’Etat aux émigrés. 

- la mutation du Conseil supérieur des Sénégalais de l’étranger en un Haut Conseil des Sénégalais de l’Etranger,dans l’optique d’une meilleure prise en charge de la représentation électorale de nos compatriotes établis à l’étranger. Poursuivant sa communication, le Chef de l’Etat a évoqué,le désenclavement et la nécessité d’une politique intégrée de développement de la Région de Matam, à travers l’agriculture, les infrastructures, l’énergie, les industries d’extraction et de transformationconformément à sa vision d’un Sénégal émergent, qui repose sur la territorialisation des politiques sectorielles par une valorisation des potentialités régionales. Sur ce chapitre, le Président de la République a rappelé son ambition de développer les potentialités agropastorales de la vallée, et a engagé le Gouvernement à jeter les bases requises pour faire de Matam un véritable pôle d’agro business. Le Président de la République, au cours de cette séance, est également revenu sur le développement industriel du Bassin du Fleuve Sénégal.

 Il a, à ce titre, demandé au Gouvernement d’intégrer la variable environnementdans le développement des industries d’extraction et de transformation installées et de favoriser la création d’emplois locaux. En outre, le Chef de l’Etata insisté sur le rôle de l’OMVS, comme facteur d’intégration des peuples et de promotion d’un développement durable des localités du Bassin du Fleuve Sénégal.. Dans ce cadre, il a engagé le Gouvernement à activer la mise en œuvre du Système Intégré de Transport Multimodal (SITRAM) qui prévoit, notamment, la réalisation d’un Port Fluvio-maritime à Saint Louis et d’escales fluviales à Richard Toll, Dagana, Cas Cas, Matam et Bakel.

 Le Chef de l’Etat a par ailleurs encouragé les promoteurs à développer descircuits touristiques le long de la Vallée, pour diversifier notre offre et renforcer la vitalité économique des zonesconcernées. Il a, au demeurant, rappelé la nécessité de veiller à la qualité des eaux du fleuve, en contrôlant, de façon rigoureuse, les rejets de pesticides et autres produits dangereux. Poursuivantsur la thématique de l’émergence économique et sociale de la vallée du Fleuve Sénégal, le Président de la république a donné des instructions au Gouvernement de mettre en œuvre un Programme prioritaire de gouvernance territoriale des zones frontalières. 

 Au titre de ses activités, le Chef de l’Etat a évoqué la visite officielle au Sénégal, du 15 au 19 mars 2013, de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, en exprimant toute sa satisfaction pour la qualité exceptionnelle des relations sénégalo-marocaines. Il s’est, en particulier, réjoui des nouvelles perspectives que cette visite ouvre en termes de réalisation de projets de développement dans le cadre du partenariat entre les deux pays. Il s’est, enfin, félicité de l’inauguration, au cours du séjour du Souverain Marocain, de la clinique ophtalmologique Mohammed VI et de l’unité de fabrication de médicaments « West Africa Pharma ». 

 A la suite du Chef de l’Etat le Premier Ministre a rendu compte du conseil interministériel consacré à la région de Matam. Le diagnostic territorial de cette région a révélé un important potentiel, en dépit des handicaps inhérentsà son enclavement. Des conclusions consécutives à ce diagnostic, il a été retenu la mise en œuvre d’un ambitieux programme de redynamisation et d’émergence de MATAM pour un investissement global d’environ 126 milliards, en vue désenclaver la région et de valoriser son potentiel agro-sylvo-pastoral. 

 Le premier Ministre a également entretenu le conseil de la réunion interministérielle sur les semences tenues le 14 mars 2013 et des mesures hardies prises à cette occasion, toutes destinées à garantir la reconstitution du stock semencier à un niveau optimal. S’agissant particulièrement de la campagne de commercialisation de l’arachide, le premier ministre a informé le conseil de la détermination du Gouvernement à ne tolérer aucun manquement à la réglementation sur l’exportation, mais également à garantir une saine concurrence en la matière. 

 Le premier Ministre a aussi fait part au Conseil de la réunion interministérielle consacrée à la filière tomate. Les résolutions adoptées à l’issue de cette rencontre devront permettre d’atteindre l’autosuffisance sur ce produit d’ici les deux prochaines années. Au sujet du plan d’urgence de lutte contre les inondations, le premier ministre a assuré le conseil que les procédures et dispositions appropriées sont en cours, et devraient, sans nul doute, et à échéance due, permettre de satisfaire les attentes exigibles. A la suite de la communication du PremierMinistre, le Président de la République a attiré l’attention du collège des ministres sur les niches et pratiques de corruption incompatibles avec la dynamique d’ancrage de la bonne gouvernance qui constitue une orientation majeure de sa politique. Il a, à ce titre réaffirmé, sa volonté ferme et infaillible de lutter et d’éradiquer, surtout au sein de l’administration, toutes pratiques contraires à la loi, quelque soit leur forme d’expression. 

Le Chef de l’Etat,après avoir ainsi invité lesmembres du Conseil à faire sienne cette détermination a procédé à une série d’interpellations respectivement adressées :

 

 - au Premier Ministre sur la réhabilitation du building administratif, 

 - au ministre chargé de la fonction publique et du travail, sur l’état d’avancement des négociations Etat et syndicats,

 - au ministre chargé des infrastructures sur les projets de désenclavement de l’ile à Morphil ainsi que sur les projets de ponts entre Matam et Ourossogui,

 - au ministre chargé du budget, sur le règlement de la dette consécutive au loyer des immeubles conventionnés, de même que sur le fonds de contrepartie pour le MCA (Millenium Challenge Account), - au ministre de l’énergie et des mines sur l’exploitation des phosphates de Matam et sur la situation minière de Sobodala. Sur ces points précis, les membres du Gouvernement interpellésont assuré le Conseil des mesures déjà engagées, non seulement pour rester en parfaite cohérence avec les nouvelles orientations de développent, mais aussi et surtout pour préserver la stabilitéet la satisfaction urgente des attentes citoyennes. 

Le Ministre de l’Energie et des Mines a fait une communication portant sur la politique de développement de la production dans le secteur de l’énergie et le sous secteur de l’électricité. Les orientations dégagées indiquent une rupture avec le plan Takkal et réduisent notre dépendance à l’énergie fossile dans la mesure où elles consacrent à terme l’abandon du diesel et du fuel lourd au profit du charbon, du gaz et des énergies renouvelables. Cette option forte pour une politique de mix énergétique permettra au Sénégal d’une part d’abandonner les choix risqués et extrêmement coûteux tels que les barges conteneurisées et d’autre part, de mobiliser le secteur privé dans la production d’énergie. 

Tirant les conclusions après de riches échanges, le chef de l’Etat a validé les choix stratégiques et adressé ses félicitations au Ministre de l’Energie et des Mines. Le Président de la République l’a en outre exhorté à prendre les dispositions pour finaliser dans les meilleurs délais les discussions avec les partenaires pour le démarrage des projets. Sur un autre registre, le Président de la République a demandé au Ministre des Infrastructures et des Transports de prendre toutes les dispositions pour la réhabilitation de l’aéroport de Ourossogui avant la fin 2013. 

Au titre des mesures réglementaires le Conseil a adopté le décret portant dénomination de l’Université de Ziguinchor, qui désormais s’appelle Université Assane SECK de Ziguinchor.



10 Commentaires

  1. Auteur

    Fen Rek

    En Mars, 2013 (21:16 PM)
    doul rek ts ces politicHiens
    Top Banner
  2. Auteur

    Ado Ndiaye

    En Mars, 2013 (21:31 PM)
    yen yeup katelen sen ndeye defar senagal tanto habla pero nada coño
    {comment_ads}
    Auteur

    Alerte à Tous Les Sénégalais

    En Mars, 2013 (21:36 PM)
    Je veux alerter tous les sénégalais de l'extérieur

    J'ai un ami qui est entrain de construire une maison dans le secteur Mbour



    Il avait donné une avance à une certaine Baye Asse qui habite Mbour et qui fait des baies vitrées et volets roulants.



    Il lui avait donné une avance d' un million de français au mois de mai 2012 dernier .



    Il devrait finir le travail depuis la Tabaski

    Depuis il lui fait courir et ne respecte aucun de ses paroles .



    Début février il lui a dit qu'il n'a plus d'argent pour finir le travail et lui a supplié pour qu'il lui donne de l'argent.

    Par pitié et compréhension mon ami lui ai donné 500 000 Fcfa de plus et en retour ce Baye Asse lui avait promis de tout finir avant au maximum le 15 février .



    Il s'était engagé à faire des baies vitrées et leurs volets roulants.



    Depuis Tabaski il a fait les vitres et les volets chaque jour il lui dit demain.



    Donc je sais comment vous sénégalais de l'extérieur vous serrez votre ceinture pour réaliser quelques choses au pays.

    Ne donnez jamais votre travail à ce genre de mec car il fait le sérieux mais une fois votre argent dans la poche il est le pire être humain et n'a ni Diom ni ngor les valeurs des bons et dignes sénégalais .



    Baye Asse menuisier métallique Mbour égale danger il n'a aucune dignité

    Mon ami est obligé de venir en urgence au pays dépenser son argent encore pour un billet d'avion et passe sa vie à acheter des cartes pour téléphoner au pays !



    Méfiez vous tous de ce genre de personne comme Baye Asse chers frères et sœurs



    Et tous les mbourois honnêtes et dignes ont honte de ce genre d'ouvrier indigne qui salis le nom des ouvriers sérieux si nombreux au sénégal
    {comment_ads}
    Auteur

    Fans Canada

    En Mars, 2013 (22:09 PM)
    nous ne pretendons pas a etres des representants des emigres non ,, nous voulons par contre repondre a macky et a son gouvernement ceci ,,, les senegalais de l exterieur en n ont marre des politiciens senegalais qui ont pille les resources du pays impunement ,, les senegalais de l exterieur n ont jamais beneficie du moindre service de l etat dont ils ont droit vous les utilisez pendant des lections puis ils ne comptent plus ,, beaucoup ont perdu leurs emplois par cequ ils n ont pas pu renouveler leurs documents administratifs et pourtant deposes a temps dans les consulats ,,, beauoup n ont plus leurs cartes de sejour a cause des longues transactions administratives au senegal pour obtenir les papiers necessaires au renouvelement de leurs cartes de sejour ,, beaucoup n ont pas pu inscrire leurs enfants dans les registres d etat civil du senegal ,, beaucoup avaient perdu leurs cautions deposees a la sicap et au hlm ,, les senegalais de l exterieur mort a l etranger n ont jamais beneficie une assistence quelconque de l etat senegalais ,, COMBIEN DE SENEGALAIS SONT ILLEGALEMENT DETENUS a l exterieur et l etat senegalais n a apporte aucune assistence judiciaire meme pas une visite des consuls , des senegalais ont perdu des milliards qu il avaient envoyes a leurs parents a travers les bureaux de poste senegalais ,,, nos parent avaient meme organise une marche mais rien ,, des responsables comme pcr ,, avaient vendu des terrains appartenant a d autres cas sengalkam ,, les senegalais de l exterieur ne sont paS DES ANALPHABETES COMME LA PLUPART DE ces dirigeants pourris le pensent ,, nous pourrions dire que au moins 60% des senegaais de l exterieur sont beacoup plus nantis de diplomes ,, pas en langue francaise ,, que l vous ,, pour nous ,,vos diplomes c est du papier sans aucune competence ici le diplome ne suffit pas il faut de la competence vous avez des diplomes pour voler le pays pour la plupat d entre vous ,, beaucoup de senegalais envoient de l argent pour sauver la vie a leurs parents si non ils seraient morts car tous leurs biens ont ete pilles , , ces senegalais de l exterieur que vous diabolisez comme MODOU MODOU c est a dre des gens sans identification ,, des SDF ,, ne comptez jamais sur eux ,, ils n ont plus rien a investir car la plupart ne travaillent plus a cause votre faute ,, avant leur depart du senegal , ils ont bave ,, c est comme ceux qui sont morts en mer en cherchant du travail ailleurs dans les pays ou les dirigeants sont honnettes ,, au risque de leur vie ,,, jamais ,,,jamais ,, les senegalais de l extreieur conscients n investiront au senegal .. remboursez les milliards du senegal que vous avez voles et les investir dans le pays c est mieux que de compte sur nous ,, notre peoccupation a lheure c est de chercher a balayer tous ces detourneurs des deniers publics du senegal et les obliger a rembourser les milliards qu ils ont voles au pays ... MODOU MODOU que vous diabolisez vont vous faire MORDRE ,, MORDRE la poussiere INCHALLAH
    {comment_ads}
    Auteur

    President Karim

    En Mars, 2013 (22:12 PM)
    Macky est Mechant
    Top Banner
    Auteur

    Fans France

    En Mars, 2013 (22:18 PM)
    SOMMES DACCORD AVEC VOUS .. ILS N ONT REMBOURSE LES MILLIARDS VOLES ET LES INVESTIR nous n avons aucun avantage a etre senegalais ,,les etrangers sont plus heureux que les senegalais dans leurs propres pays et dans notre popre pays ALORS porquoi garder la nationalite senegalaise tant qu il y a des detourneurs des deniers publics ,, des blanchisseurs d argent a la tete du senegal ,,, investir au senegal ? never ,, jamais mieux vaut les jeter en mer pour nourrire les poissons
    {comment_ads}
    Auteur

    Ndeye Magatte Sow

    En Mars, 2013 (22:32 PM)
    Femme mariée, habite à Paris, je cherche une aventure en toute discrétion avec un sénégalais, m’appeler au 0698284227/ demander Ndeye Magatte Sow.
    {comment_ads}
    Auteur

    Banc Diakhlé

    En Mars, 2013 (01:15 AM)
    Bravo à Aly Ngouye Ndiaye, il commence à imprimer sa marque dans son secteur: mine de matam, redressement lent mais progressif de l'énergie, sabadolo etc...
    {comment_ads}
    Auteur

    Un Sénégalais De L'extérieur

    En Mars, 2013 (10:46 AM)
    Nous sénégalais de l'extérieur demandons à Madame Seynabou Gaye Toure, Ministre déléguée auprès du Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'Extérieur, chargée des Sénégalais de l'Extérieur de nous donner des informations claires portant sur :



    - l'adresse de notre ministère : aucune information n'est disponible sur le site du gouvernement http://www.gouv.sn ; Adresse postale ? Téléphone ? E-mail ? Composition du ministère ? Attributions ?



    - le montant du Fonds d’Appui à l’Investissement des Sénégalais de l’Extérieur et les critères pour en bénéficier pour les sénégalais de l'extérieur ?



    - Que doivent faire les sénégalais de l'extérieur pour bénéficier du Programme Habitat/Diaspora qui facilite l’accès des immigrés à la propriété foncière et immobilière ?



    - Le fonctionnement de la Caisse autonome de Solidarité visant à optimiser l’effet économique et social des transferts des sénégalais de l'extérieur ainsi que l’assistance sociale de l’Etat aux émigrés ?



    - La composition et le fonctionnement du Haut Conseil des Sénégalais de l'Étranger pour une meilleure prise en charge de la représentation électorale des sénégalais établis à l’étranger ?



    Cordialement
    Top Banner
    Auteur

    Dieng Salla

    En Mars, 2013 (12:36 PM)
    C’est bien mais le président a nommé un ministre délégué qui ne connait pas les rouages de l’administration. Regarder sa tournée africaines elle n’a fait que des erreurs et des malversations qui ne disent pas leurs noms avec sa délégation vérifier aux affaires étrangères.

    En suite, elle ne connait pas les heures de travail et les audiences politiques ou amicales vous pouvez vérifier en allant dans son cabinet.

    Franchement elle peut être une amie à macky mais elle n’est pas apte à gérer ce secteur

    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email