Dimanche 20 Juin, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Communique

Bonne nouvelle pour les Parcelles Assainies : lancement des travaux des forages 15 jours après l’engagement pris par l’Etat

Single Post
Bonne nouvelle pour les Parcelles Assainies : lancement des travaux des forages 15 jours après l’engagement pris par l’Etat

Les perturbations liées à l’approvisionnement en eau potable seront bientôt de mauvais souvenirs pour les habitants des Parcelles Assainies de Dakar. La note d’espoir ? Les pouvoirs publics joignent les actes à la parole. En atteste la chronologie des faits.

Lundi 03 juillet 2017, le Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Monsieur Mansour Faye, a effectué, aux Parcelles Assainies, une visite réservée au système d’alimentation en eau potable de cette localité.

Ce mardi 18 juillet, soit deux semaines après l’engagement pris par l’Etat du Sénégal, le Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, M. Mansour FAYE, procédera au lancement des travaux en compagnie des Directeurs Généraux de la SONES (maître d’ouvrage), M. Charles FALL et de la SDE, M. Abdoul BALL (entreprise en charge de la réalisation des travaux). La cérémonie aura lieu à 11 heures.

Pour rappel, les Parcelles Assainies connaissent des difficultés d’approvisionnement en eau potable, surtout en cette période de chaleur caractérisée par une forte demande. En effet, des parties hautes comme les Unités 26, 21, 20, 17, 16 et 12 sont particulièrement touchées. Les zones basses sont les mieux servies par les flux d’eau.

Instruite par le Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, la Société Nationale des Eaux du Sénégal (SONES) a élaboré une solution technique : la réalisation de deux forages pour couvrir les besoins des Parcelles Assainies. Déjà, en 2017, le nouveau forage de Grand Yoff, réalisé par l’Etat du Sénégal, a permis de prendre en charge les besoins de Mixta et d’améliorer l’accès à l’eau potable d’une bonne partie de l’Unité 26.

En attendant la mise en service des projets majeurs, notamment la construction d’une nouvelle usine de traitement d’eau (KMS3), d’une usine de Dessalement à Dakar et des ouvrages de la phase intermédiaire (forages de Tassette dans le cadre du PEAMU), les deux forages seront implantés aux alentours du Stade Léopold Sédar Senghor et de Yengoulène. Ils seront reliés aux quartiers bénéficiaires par une conduite longue de plusieurs kilomètres pour permettre le transport de l’eau. L’exécution des travaux est confiée par la SONES à la SDE.

L’Etat a mis en œuvre tous les moyens pour que les travaux soient circonscrits dans des délais très acceptables. Ce qui augure d’une disponibilité très rapide de l’eau.

data-cke-saved-src=

data-cke-saved-src=

data-cke-saved-src=

Instruite par le Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, la Société Nationale des Eaux du Sénégal (SONES) a élaboré une solution technique : la réalisation de deux forages pour couvrir les besoins des Parcelles Assainies. Déjà, en 2017, le nouveau forage de HLM Grand Yoff réalisé par la SONES a pris en charge les besoins de Mixta et amélioré les besoins d’une bonne partie de l’Unité 26.

En attendant la mise en service des projets majeurs (KMS3 et Dessalement) et des ouvrages de la phase intermédiaire (forages de Tassette dans le cadre du PEAMU), les deux forages seront implantés au Lycée Moderne de Dakar (Lymodak)  et aux environs de Yengoulène. L’eau sera transportée par une conduite. Les travaux devraient coûter 1, 416 000 000 milliard FCFA. Les travaux sont confiés à la Sénégalaise des Eaux (SDE), société d’exploitation de l’Hydraulique urbaine.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email