Dimanche 28 Novembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Communique

PROJET DE DEPENALISATION DES UNIONS CONTRE-NATURES : JAMRA salue la position sans équivoque du chef de l’Etat, mais reste vigilante !

Single Post
PROJET DE DEPENALISATION DES UNIONS CONTRE-NATURES : JAMRA salue la position sans équivoque du chef de l’Etat, mais reste vigilante !

Lorsque, le 18 décembre 2008, à l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, l’ambassadeur d’Argentine Jorge Arguello, avait lu un «Appel pour la dépénalisation de l’homosexualité» au nom de 66 pays signataires, précédé en cela par une étonnante sortie du directeur exécutif de l’Onusida, Michel Sidibé, se disant confiant, car : «Les négociations avec le gouvernement sénégalais sont en bonne voie», l’Etat du Sénégal, qui était soupçonné d’en être signataire, s’était empressé, par la voix de son ministre en charge des Droits humains (Coumba Gaye) et de celui en charge des Affaires religieuses (Bamba Ndiaye) de démentir officiellement et formellement une telle information. A la grande satisfaction des 98% de croyants (musulmans comme catholiques) de notre cher pays.


Après le gros lièvre soulevé par le journal «Le Populaire», dans son édition du 28 février 2013, fortement relayée par JAMRA, la même atmosphère a prévalue dans la conscience collective, dont de larges segments ont exprimé le vœu légitime d’entendre la position officiel du nouveau régime. Après les positions courageuses du président du groupe de parlementaire de la majorité, Maoustapha Diakhaté, celle du vice-président de l’Assemblée nationale Moustapha Cissé Lô, sans compter la pertinente question d’actualité de l’honorable député Iba Der Thiam, invitant le gouvernement à clarifier sa position sur la problématique de la dépénalisation, l’Organisation islamique JAMRA ne peut que se féliciter que la voix la plus autorisée du pays, en l’occurrence le chef de l’Etat Macky Sall, dans un cadre aussi officiel que le Conseil des ministres ait déclaré, sans aucune ambigüité, et avec fermeté, que «l’Etat n’a jamais envisagé une telle option, qu’il exclut totalement sous son magistère». Pour ensuite «réitérer son ancrage dans nos valeurs culturelles de base qui ne peuvent s’accommoder d’une option de dépénalisation de l’homosexualité». On ne peut être plus clair !


JAMRA adresse ses chaleureuses félicitations à tous le peuple sénégalais, particulièrement aux Chefs religieux, aux autorités coutumières, aux Imams, Oulémas, Prédicateurs, éducateurs, sans oublier les personnalités de la Société Civile comme l’ancien ministre de la Culture et ancien ambassadeur Amadou Tijane Wone, Malal Talla dit "fou malade", Simon du mouvement «Y en a marre», Madieng Déme président de "Assistance islamique pour le développement et l’éducation", Djibril Ndiaye, leader de la "Grande alliance patriotique" (GRAP), Pr Ismaila Dem de la "Ligue islamique mondiale", etc., et aux modestes pères et mères de familles qui n’auront ménagé aucun effort, dans ce combat pour la préservation des valeurs que nous ont léguées les vaillantes figures religieuses qui reposent en terre sénégalaise.


Cependant, comme nous y invitent de nombreux interlocuteurs, nous ne devons dormir sur nos lauriers ! L’assemblée générale constitutive de l’«Observatoire de veille et de défense des valeurs culturelles et religieuses» se tiendra bientôt, et portera sur les fonts baptismaux ce "garde-fou social", dont nous restons convaincus de l’effet particulièrement dissuasif, si d’éventuels lobbyistes pro-dépénalisation s’aventuraient à revenir à la charge, comme ils le font régulièrement depuis 2001.


Le 11 mars 2013


Le Bureau exécutif de JAMRA


[email protected]

 


affaire_de_malade

12 Commentaires

  1. Auteur

    Gargaboosé

    En Avril, 2013 (00:54 AM)
    IL EN A MIS DU TEMPS, notre bien-aimé Macky, avant de donner sa position ! Pourtant la question était clairement posée par JAMRA, après sa tournée nationale auprès des chefs religieux : l'Etat du Sénégal compte-t-il oui ou non dépénaliser l'homosexualité ? Et il a fallu pas moins de 10 jours pour que Macky daigne enfin dire "Jamais on ne dépénalisera sous mon magistère". Là où même le "saï-saï" Wade n'avait laissé subsister le moindre doute, pour dire "niet", par la voix de son ministre chargé des affaires religieuses. Mais c'est bien quand même, il n'est jamais trop tard pour dire "merde" à ces lobbyistes de merde!! Sinon le 23 juin est si proche !!
  2. Auteur

    Pitakhbouwéékh

    En Avril, 2013 (01:09 AM)
    Hourraaa!! C'est une victoire mémorable du peuple sénégalais. "Kou kafi dépénalisé, di nga réthiou loo doon diouddo". (Chapeau quand même à JAMRA pour avoir tiré la sonnette d'alarme très tôt, avant que d'obscures droits-de-l'hommistes-businessmans ne bradent les valeurs inestimables que nous ont léguées les Serigne Touba, Seydil haj Malick Sy, Baye Ibrahima Niass, Baye Laye, et tant d'autres continuateurs de l’œuvre de la référence de 95% de musulmans sénégalais, qu'est Seydouna Mouhamed (psl). "Ey, kou kafi dépanalisé woon kham"!

    Mais, il faut quand même mettre en place l'Observatoire de veille annoncé par Imam Massamba Diop, lors de sa conférence de presse. Ils ont été bouté dehors, mais ils risquent de revenir par la fenêtre. C'est plus fort qu'eux. Ils tiennent qu'on dépénalise comme chez nos voisins de la Guinée-Bissao ou du Cap-Vert. "Nio gatt dou niou ay yééfér".
    {comment_ads}
    Auteur

    Africana

    En Avril, 2013 (02:17 AM)
    Jamra ou comment capitaliser sur la peur en agitant des rumeurs... Alors qu'allez-vous sortir à présent? Que le gouvernement autorise le viol?
    {comment_ads}
    Auteur

    Antipd

    En Avril, 2013 (06:24 AM)
    bof lolou dou sakh débat!fi kek la, tote doufi glissé.
    {comment_ads}
    Auteur

    Mamadou

    En Avril, 2013 (07:27 AM)
    Daté du "11 Mars 2013" hana seneweb mofa diarati wala jamra a perdue la notion de temps? lol

    En tout cas mane déh contane si souniou président j'ai étais le 1er à demander de nous éclaircir sa position. Sénégal yala naafi diam yageu té Yalna yalla alakeu gordjiguèneyi aki franc maçon yi Amine :sn: 
    Auteur

    Bra

    En Avril, 2013 (09:35 AM)
    JAMRA a fait de la com pour revenir sur le devant de l'actualité. ceatit de la MANIPULATION et les gens sont tombés en plein dedans...
    {comment_ads}
    Auteur

    Free

    En Avril, 2013 (10:03 AM)
    Tout ça pour ça l'ONG Jamra se fout de nous il n'a jamais été question de cela au Sénégal!!! Ils sont vraiment ridicule
    {comment_ads}
    Auteur

    Bd

    En Avril, 2013 (10:14 AM)
    Un pays comme le Sénégal ne pourra pas résister longtemps avant de dépénaliser l'homosexualité !

    Il peut ne pas légaliser le mariage mais à un moment donné, il sera obligé de dépénaliser l'homosexualité:

    Le Sénégal est un 'petit' pays soi-disant démocratique, qui respect donc le droit de l'homme, qui l'a d'ailleurs signé et qui n'a pas de gros moyens pour pouvoir dire 'non' aux occidentaux, donc qui a besoin constamment de l'aide occidentale. Et le problème est que dans tous ces pays occidentaux l'homosexualité n'est plus un délit ni un crime...autrement dit, légal.

    Alors tôt au tard le Sénégal sera obligé de dépénaliser l'homosexualité!



    Croyez-moi sur parole!



    Bouba
    {comment_ads}
    Auteur

    Ptjmkdr

    En Avril, 2013 (11:00 AM)
    et voilà l'obscurantisme a gagné. Et demain ils souhaiteront que toutes les femmes soient voilées, que le sénégal devienne une république islamique. Dormez trankil braves gens pendant ce temps vos maitres spirituels continueront à forniquer, abuseront de vos petits garçons et fillettes et perceveront comme dîmes vos maigres revenus
    Auteur

    Alphaone

    En Avril, 2013 (11:38 AM)
    Il à maintenant d'excellentes raisons pour obtenir des visas, pour ses petits copains Islamistes Radicaux, qui s'empresseront d'affirmer qu'ils sont victimes au Sénégal de mesures de rétorsion envers les homosexuels.
    {comment_ads}
    Auteur

    Pauvre Afrique

    En Avril, 2013 (17:29 PM)
    Face au projet de création d'un observatoire des valeurs (traduction d'une dictature des valeurs et des mœurs), voici comment les défenseurs farouches des libertés et des minorités vont réagir! D'abord marteler inlassablement aux interlocuteurs et partenaires du Sénégal que le fondateur de Jamra a été impliqué dans un trafic anti-rétroviraux! Ensuite que la démocratie élective du Sénégal est en fait une République islamique en devenir....Les outils pour mener cette campagne de communication: articles dans des journaux et revues étrangers, tribunes, forums étrangers ou simples courriers de lecteur dans le journal local de votre ville,etc!Cette image du Sénégal doit s'imposer chez les bailleurs de fonds, les investisseurs, les touristes, etc! Certains qui ont des contacts plus directs feront le job à la manière! Ne vous laisser pas museler par des appels au patriotisme! Celui-ci commence par le respect de tous les citoyens! En attendant que le passage à l'acte des hordes d'intolérants ne déclenche une autre étape de la résistance, communiquons beaucoup sur cette image réelle du Sénégal! Ciblons des interlocuteurs progressistes et influents! Et évitons les alliés objectifs des fanatiques qui ont décidé de plonger les africains dans la prière et l'espérance pendant qu'ils pillent leur continent! Que ceux qui minimisent ce combat pour la liberté se posent juste cette question: pourquoi les totalitarismes se sont intéressés à la sexualité par le biais notamment de l'homosexualité?
    {comment_ads}
    Auteur

    Pauvre Afrique (suite)

    En Avril, 2013 (18:02 PM)
    sexualité souvent par le biais de l'homosexualité...
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email