Samedi 22 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

55 milliards levés sur le marché financier: Liquidité bancaire ou qualité de signature de l'Etat du Sénégal ?

Single Post
Contribution sur la liquidité bancaire

Les fonds disponibles dans la plupart des banques dans la zone UEMOA, faute d'être absorbés par le secteur privé ouest-africain, pour diverses raisons, s'orientent vers le financement public dans l'achat des titres publics des États membres et compromettent de fait le crédit privé. A cet effet, ce modèle économique que développe le marché bancaire de l'Union, basé sur une spécialisation d'acquisition des titres publics, renforce l’effet d’éviction car de plus en plus les titres publics constituent une part importante dans l'actif des banques représentant plus de 20% depuis 2017.

Le Sénégal, comme la plupart des Etats membres, pour couvrir son besoin d’amortissement de sa dette arrivée à maturité et de couverture du déficit budgétaire, procède, bien souvent à des emprunts extérieurs comme à des emprunts intérieurs notamment en émettant des bons du trésor et des obligations du trésor. 

Pour le cas d’espèces des 55 milliards levés avec succès sur le marché de l'UMOA le 8 novembre passé, avec un taux de couverture de 397% des investisseurs qui ont proposé 4 fois plus soit un volume de 197 milliards, il me plaît de retenir trois éléments : 

 

-       D'abord, force est de reconnaître que les titres publics sénégalais sont très prisés. Ce qui explique le franc succès de l'opération sous l’égide de la BCEAO en coopération avec l'Agence UMOA-Titre. Seulement il est aussi bon de rappeler qu'il est très rare, dans les pays de l'Union, de voir un échec de ces types d’opérations d’émission.

-       Ensuite, grâce aux surcotes ou primes payées par les investisseurs retenus, le Sénégal empoche plus de 875 millions qui est appréciable comme une bonne récompense au soutien constant aux initiatives de financement des politiques publiques.

-       Enfin, par contre, faut aussi reconnaître que la seule qualité de signature de l’Etat ne saurait être l'unique motif de la baisse des taux d'intérêt; elle est plus complexe que cela parce qu’étant liée aux conditions de liquidités bancaires dans la zone.

Dr Thierno THIOUNE 
Maître de Conférences Titulaire à la FASEG/UCAD
Directeur des Etudes du CREFDES

Membre du Comité Scientifique du LARED


liiiiiiiaffaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    Alioune Soumare

    En Novembre, 2019 (13:19 PM)
    Très pertinent! Le président Macky sall a besoin des hommes comme vous qui portent la réflexion.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (14:21 PM)
      très pertinent? je trouve l’aryi le impertinent et décevant de la part d’un professeur de l’ucad!
      d’un, l’auteur, mr. thioune confond “bon du trésor “ et “obligation du trésor” there is absolutely no difference between the two. un bon du tresor est une obligation, une dette, du trésor. si mr. thioune veut différencier ces genres d’instruments, il aurait pu parler de bon du trésor dont l’echeace est généralement de 10 ans ou plus et d’effets du trésor ou treasury bills don’t l’echeance est d’un an ou moins. entre les bons du trésor et les effets du trésor il y a les “nôtres du trésor qui font plus d’un an an et ne dépassent guère 10 ans. cependant, il est fréquent d’ententre les participants au marché utiliser bons du trésor même pour les effets et les notes du trésor.
      cela dit, revenons au deuxième point soulevé par le “docteur” thioune about the “oversubscription”! il y généralement au moins 3 facteurs qui expliquent un tel phénomène:
      - flight to quality c’est la fuite vers les actifs de qualité où les pays refuge comme les états-unis quand les investisseurs craignent que l’économie n’entre en récession.
      - la qualité de la signature de l’emplunteur, ce qui n’est pas le cas ici autrement, l’emprunteur aurait emprunté à un taux très bas bas voire négatif pour ne pas dire à une décote par rapport à la faveur faciale. malheureusement mr. thioune n’a même pas mentionné le coupon ici pour nous donner une idée de combien l’etat va payer pour cet emprunt.
      - le taux d’emprunt que j’ai mentionné ci-dessus. si les taux d’interry’s en europe et au japon sont négatifs et très bas aux États-unis, les investisseurs de marchés émergents sauteraient dessus si le sénégal leur offrait des taux élevés. that’s not rocket science. et je trouve que ça c’est le cas ici.
      au delà de ces questions, il y a de quoi se demander pourquoi la banque d’affaires chargée de cet emprunt obligataire n’a pas fait du « flexing », stratégie consistant à augmenter ou à réduire le taux d’empraunt en fonction des souscripteurs?
      le dernier point que je vais soulevé est que l’etat doit cesser cette politique d’emprunt excessif pour couvrir les amortissements et les debt service chargés. il faut que l’etat apprenne à réduire ses dépenses inutiles au lieu de lépp bouli souler bouki tout le temps. ces emprunts fréquents vont finir par crowding out les investissements privés dont nous avons besoin.
      je ne saurais terminer dans un mot sur la stratégie des banques qui se spécialisent sur les titres comme investissements. le portefeuille de titres d’une banque n’a pour seul et unique objectif, de liquidité. or, ces titres sont presque sans « risk free »! et en finance it’s always risk versus return. moins il y a de risque, moins la rémunération est élevée. donc la rentabilité de ces banques sera remise en cause par rapport aux banques qui financent des projets d’entreprises. banks are in the business of lending and not buying securities. la banque centrale must be asleep at the switch.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (17:46 PM)
      arrête de raconter des conneries, c'est toi qui confond bons du trésor et obligations du trésor
    • Auteur

      Quantbusiness

      En Novembre, 2019 (01:34 AM)
      @ mon compatriote senegalais. je partage une bonne partie de vos idees et cette note ne mentionne ni la duree de l'emprunt ou maturite et le taux d'interet. mieux on ne nous explique pas commemt cet emrpunt entre dans la strategie de la gestion de la dette publique. cela dit, cette operation est tout a fait normale dans la gestion du tresor public. pour minimiser les tensisons de tresorerie il faut savoir anticiper c'est a dire gerer les depenses budgetaires par rapport aux recettes de l'etat dans le temps.
  2. Auteur

    Etudiant Master 2 De Prof Thio

    En Novembre, 2019 (20:38 PM)
    Tu n'a rien compris Reply_author, notre prof Thioune, très pertinent, analyse le succès de l'opération des 55 milliards levés par notre trésor public à l'aune de la qualité de la signature de l'Etat et de celle de la liquidité sur le marché financier. Nous, étudiants du Prof en master sont très fiers de lui car il t'explique de manière claire comme beau de roche les raisons du succès de cette opération d'émission des 55 milliards et toi tu fais l'amalgame sur bon de trésor et obligation de trésor. Quel incongruité de ta part en plus que ton texte soit bourré de faute, il est incohérent et insensé.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (15:06 PM)
      réponse aux deux étudiants de thioune en masters:
      puisque vous dites que je confonds treasury bills, treasury notes, and treasury bonds, je vais vous dire que vous avez un long chemin à faire. en tant qu’étudiants, vous devez avant tout privilégier la recherche avant de contredire qui que ce soit. j’etais étudiant comme vous, et j’ai eu mon mba en finance a johns hopkins university il y a plus de 20 ans de cela. et depuis, j’evolue dans ce milieu aux États-unis. j’ai même travaillé pour le bureau of public debt sur l’émission de ces titres de dettes, et avant ça dans une banque commerciale comme product manager ou chef de produits.
      comme je l’ai dit dans mon post plus haut, un effet du trésor ou treasury bill a une échéance de un mois, 2 mois, 3 mois, 6 mois, ou 12 mois. ces titres sont vendus avec une décote ou discount. par exemple un tbill vendu à 99, paie 100 at maturity et la différence est ce que vous gagnez.
      une note du trésor ou treasury note a une échéance allant de 2 ans à 10 ans.
      un bon du trésor ou treasury bond, à une échéance de plus de 10 ans.
      contrairement aux effets du trésor, les notes et les bons du tresor sont vendus soit at par (à la valeur faciale ou face value), soit avec décote (at a discount to par), ou at a premium above.
      si le coupon d’une obligation est plus haut que le market yield, le taux requis par le marché, cette obligation sera vendue avec une prime ou premium above par. dans le cas inverse, si le coupon d’une obligation est inférieure au market yield, cette obligation sera vendue avec décote ou discount. si le coupon d’une obligation est égale au market yield, cette obligation sera vendue à sa valeur faciale.
    Auteur

    Marina

    En Novembre, 2019 (20:45 PM)
    Je suis d'accord avec Aliou Soumare, ce brillant intellectuel doit être recruter par Macky Sall
    Auteur

    Quantbusiness

    En Novembre, 2019 (22:11 PM)
    Il faut apprecier cette operation courante du tresor a sa juste valeur.et je ne vais revenir sur cestains points mentionnes par le profesuer. Cependant je doute de la pertinence du professeur (with all due respect) sur la qualite de la signature de l'Etat du Senegal. Nous sommes en face d'une situation ou il existe une offrre de liquidite abondante et une demande de financement de la part de l'Etat. Peut etre si le Senegal est en mesure de lever des prets a un taux inferieur a la moyenne des taux pratiques sur le marche cette operation peut justifier un tel titre.Si on se fie a la definition et a l'interpretation sticto sensus de la note de qualite de la dette du Senegal par Standadr & Poor B+ ou l'equivalent de B1 pour Moodys( highly speculative). C'est une note qu'il faut placer dans la categorie de ce qu'il est convenu d'appeler Junk bonds.Il ya au moins trois notes au-dessus de cette note a savoir BB+, BB et BB- qui sont considerees comme Junk bonds.
    Auteur

    Mouhamed Sarr

    En Novembre, 2019 (01:15 AM)
    Merci docteur

    La leçon est claire.
    Auteur

    Mouhamed Sarr

    En Novembre, 2019 (01:15 AM)
    Merci docteur

    La leçon est claire.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email