Mardi 28 Mai, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

[ ANALYSE ] Bravo et adieu Benno ! Par Babacar Justin Ndiaye

Single Post
[ ANALYSE ] Bravo et adieu Benno ! Par Babacar Justin Ndiaye

« Messieurs, l’Angleterre est une île » répétait inlassablement et ironiquement Jules Romains. Preuve que les évidences n’ont pas toujours eu la vertu escomptée de rendre inutiles les loupes et les microscopes. 

Car il y a encore des Sénégalais que trouble la persistante difficulté à désigner un candidat unique (synonyme de consensuel) au sein du mastodonte de l’opposition. Et pourtant, avec ou sans un scanner, il est aisé de comprendre que Benno Siggil Sénégal est – nonobstant le vocable ouolof à tonalité unitaire – une coalition. 

Traduction : une constellation de formations politiques. 

Toutes souveraines avant, d’être, dans un contexte précis, coalisées. En clair, Benno est le fruit de circonstances politiques, à l’émergence desquelles son adversaire (le régime libéral) n’est pas étranger. 

Loin s’en faut. En effet, deux raisons ont fortement accéléré ce regroupement qui a fonctionné, d’abord comme un parapluie. Et ensuite en tant que char d’assaut (électoral) contre la majorité présidentielle. 

 Premièrement, Benno a été une impérative trouvaille pour la survie de l’opposition face à la stratégie d’anéantissement concoctée par Wade. Singulièrement au lendemain de la présidentielle de février 2007. 

Et, surtout, après le boycott des législatives qui a laissé les coudées (parlementaires) franches au parti du Président de la république. 

Une stratégie qui a culminé avec les signes avant-coureurs du fameux mode de dévolution monarchique du pouvoir. 

A vue d’œil, le Parti démocratique sénégalais (Pds) a entamé sa mue vers le Parti dynastique sénégalais ; non moins Pds. Une perspective fatale, aussi bien, pour la démocratie que pour l’opposition. 

 Deuxièmement, Benno a eu l’intelligente démarche qui a consisté à prendre en charge la colère et les frustrations découlant des délestages, des inondations et de la lancinante demande sociale. Autant d’affres qui ont été politiquement bien captées et électoralement transformées en gains partagés, lors des locales de mars 2009. 

Il s’y ajoute le rôle considérable joué par Benno dans l’avènement et le déroulement des Assises qui, tel un antidote, ont empêché le naufrage de l’opposition dont le boycott des législatives avait brutalement planté le décor. 

 Ces missions fondatrices étant entièrement accomplies, Benno a atteint ses limites objectives. Comme toute coalition, Benno a son heure de vérité qui est sur le point de sonner à l’horloge de 2012. 

Ce qui n’est pas sans effets dissolvants ; puisque les intérêts et les destins de plusieurs partis ne peuvent pas être comprimés dans un cadre. Large et souple soit-il. Par ailleurs, la facilitation pilotée par des chefs de partis membres de Benno, est vouée à la lenteur. 

Pire elle suscite des persiflages de la part de gens qui trouvent surréaliste que les partis nains de Benno (Msu, Pit et autre Ld) jouent les locomotives censées tirer les géants vers la solution idoine. 

Or sur l’échiquier comme sur le ring des boxeurs, c’est le poids qui do offre la voix au chapitre ici ; et fait la différence là. Mais au Sénégal, les mœurs politiques sont franchement…sénégalaises. 

Du Ps ou de l’Afp, qui doit être le navire-amiral de la flotte – pardon ! – de la coalition ? Voilà la question incontournable qui irrite et… délite Benno. A juste titre. Car l’enjeu de 2012 brasse et malaxe beaucoup de considérations et de motivations. 

Notamment pour les deux poids lourds de Benno : Ousmane Tanor Dieng et Moustapha Niasse. Le leader de l’Afp est condamné à livrer la bataille (électorale) du destin. Niasse ne saurait passer sa vie à faire des rois, sans être roi.

En mars 2000, il avait couronné Wade du diadème de ses 17 %. S’il intronise Tanor en 2012, il aura été l’éternel faiseur de rois. Ce qui est politiquement aberrant. 

De son côté, Ousmane Tanor Dieng a déjà collectionné deux défaites : principalement en tant que candidat en 2007 ; et subsidiairement en sa qualité de directeur de campagne de Diouf. Malgré son âge moins élevé que celui de Niasse, le Secrétaire général du Ps sait intimement qu’il s’apprête à livrer son ultime combat électoral. 

De nos jours, la social-démocratie, partout dans le monde, s’accommode mal de tout phénomène de fossilisation dans les instances dirigeantes. Le Ps français vient d’en administrer une éclatante leçon, avec ses fantastiques primaires. 

Et Tanor est suffisamment averti pour savoir que des camarades loyaux (et valeureux) piaffent d’impatience derrière la porte. Enfin, la position rigide du Parti socialiste s’explique par le fait que Tanor n’entend pas être historiquement le premier responsable socialiste, depuis 1948, (Bds, Ups et Ps confondus) auteur du sabordage électoral de son parti. Une place peu enviable lui serait alors réservée dans les manuels d’Histoire. Inacceptable pour le successeur de Diouf à la tête du Ps. Bref, 2012 positionne les patrons de l’Afp et du Ps, à la croisée des chemins : l’âge d’or présidentiel ; ou le cimetière politique. 

 En définitive, la première erreur aura été de propager la théorie (discutable) suivant laquelle, seule la candidature unique peut venir à bout du virtuose Wade. Aujourd’hui, l’impasse assez prolongée dans la désignation du candidat consensuel de Benno, a déjà fait des dégâts dans l’opinion publique. 

Qui forme, par ricochet, une grande partie du corps électoral. La seconde erreur aura été le surgissement encouragé d’une mystique de Benno Siggil Sénégal. Les militants et sympathisants de toutes formations membres de Benno ont longtemps vibré à l’unisson. Donc à la quête de l’unité organique. 

Au point de l’intérioriser psychologiquement. Or Benno n’est pas plus qu’un agrégat d’intérêts condamnés à se désagréger. Sans trop s’éloigner du sujet, on peut rappeler qu’une coalition militaire a également son heure de vérité. « On ne se bat bien que sous le drapeau national » disait le Général De Gaulle. 

Les casques bleus qui évoluent sous la bannière de l’Onu (un peu moins de 200 Etats membres) n’ont jamais été plus efficaces qu’une armée nationale en guerre. La leçon qu’on peut tirer de l’impasse actuelle, c’est qu’elle est d’ores et déjà contre-productive au plan électoral. 

Même si – par extraordinaire Benno arrive à désigner un candidat – pareil accord d’états-majors n’induira pas un effet automatiquement bénéfique, le jour du scrutin. Sur le terrain, les reports de voix socialistes ou progressistes ne s’effectueront pas mécaniquement. Un parti politique n’est pas un régiment de la Légion Etrangère. 

Tanor dirige le Ps mais ne le caporalise pas. Autrement dit, l’impératif de balayer Wade, ne conduit pas forcément un parti de l’envergure du Ps, à vendanger ses intérêts. 

 La politique, c’est le réel, avant d’être l’idéal. Bravo Benno, le bon bouclier contre les plans de Wade. 

Adieu Benno, la mauvaise fusée pour l’horizon 2012.



27 Commentaires

  1. Auteur

    Temoin

    En Novembre, 2011 (18:11 PM)
    Ndeysann BSS déna soulinanouko ba nieuw siguilènko ndigalé :-D  :-D  :-D  :-D 
  2. Auteur

    Max

    En Novembre, 2011 (18:20 PM)
    je suis pour Idy et je vous dis je prefere Karim a Bennoo
    {comment_ads}
    Auteur

    Ziggy

    En Novembre, 2011 (18:27 PM)
    C'est plutot ces soit-disant analystes politiques qui veulent tuer Benno et faire le travail de wade a sa place. cette histoire de candidature unique est d'une idiotie totale a cause des abstentions que cela pourrait generer au PS si Niasse passe ou bien dans les autres partis si Tanor passe. les sengalais aiment parler de la politique comme s'ils la pratiquaient depuis mille ans, alors que touss khamou niou ko tchi politik. On a impose a Benno ce que nous savions deja impossible et en cela on facilite la tache a Wade car c'est un liberal Idy ou Macky qui risque de se retrouver au deuxieme tour.

    Niasse a la carrure mais pas de partie et Tanor a le parti mais les senegalais ne l'eliront pas president meme en 10000 ans. Niasse aurait du a ller a l'assaut du PS qui du reste est sa famille politique depuis longtemps et aller contester Tanor a l'interieur meme du PS mais ca n'a jamais ete un grand visionnaire ni un temeraire.

    {comment_ads}
    Auteur

    Fakidy

    En Novembre, 2011 (18:30 PM)
    En ce qui me concerne, j'etais pour Niasse jusqu'au 31 Octobre 2011, dernier delai pour qu'il soit designe. Maintenant inchallahou rabi je reserve mon vote pour Ibrahima Fall. Benno parena tchi yen, et si jamais wade est reelu en 2012, sachez d'ores et deja que vous aurez grandement participe a sa reelection. Niasse comme Tanor, vous avez a mon avis rate definitivement le train de l'histoire: vous etes trop egoistes pour mettre vos ambitions personnelles de cote, je ne vous le pardonnerai jamais et j'espere que le peuple senegalais non plus ne vous le pardonnera pas.
    {comment_ads}
    Auteur

    Wadegalgal

    En Novembre, 2011 (18:31 PM)
    Il etait une fois benno siggil senegal qui en fait n'a jamais ete bene,mais comme on dit en langue de kocc LU DUL DEUG DU YAGG.Cherchez autre chose pour tromper encore les senegalais qui ne se trompent pas du reste.

    Si on a en face de soi un adversaire politique de la trempe de Wade,on se casse le cou avant les echeances.Une leçon a mediter.
    Auteur

    Man La

    En Novembre, 2011 (18:35 PM)
    Palais de la république, caverne des voleurs
    {comment_ads}
    Auteur

    Senenmut

    En Novembre, 2011 (18:35 PM)
    NIASSE ET TANOR, BAMBA DIEYE seront responsables du traumatisme national de la réélection du parti libéral.



    Ils seront rentrés dans l'histoire et de quelle maniére !



    Tout ce bruit pour aboutir à ça! Pathétique !



    En fait ils critiquent WADE,mais ne semblent pas mieux que lui;



    TALLA SYLLA avait bien senti la chose. C'est celui qui dés le début avait anticipé, à croire qu'il a toujours eu



    une longueur d'avance sur ses amis de l'opposition. Sa lecture politique est sans égale.



    maintenant notre pays va certainement cheminé vers l'election des wadaillons: MAKY et YDI. Quel drame!
    {comment_ads}
    Auteur

    Cooldex

    En Novembre, 2011 (18:40 PM)
    Bonne analyse je rajouterai juste que l'antiwadisme ne saurai faire office de programme. S'opposer c'est bien mais pour être crédible aux yeux des sénégalais il faut être aussi une force de proposition. Pour le moment je ne vois rien de tel. Si ce n'est des insultes et des dénigrements à longueur de journée. Nous autres sénégalais nous ne sommes pas des spaghetti qui se laissent enrouler sur une fourchette sans savoir qui tient le manche. Alors parlons de programme et d'idée.
    {comment_ads}
    Auteur

    Wooy

    En Novembre, 2011 (18:50 PM)
    tres tres decu de ces cons de benno ou niaaro je ne sais quoi encore
    Auteur

    Ksambe

    En Novembre, 2011 (18:50 PM)
    Good job dude.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sans Commentaire

    En Novembre, 2011 (19:01 PM)
    C une répétition de son intervention sur la 2stv qu'il vient de donner, je trouve qu'il est bon historiquement mais qu'il est dés fois bête au point de dire que chaque coalition à son heure. Mais c'est évident que les coalitions disparaissent, depuis toujours c'est comme ça. CA2000, FAL2000, FSS, AST, CAP21 ont disparu c'est naturel.

    Si vraiment l'on se pose à la question à savoir qui doit être candidat, en tout cas il doit venir du parti majoritaire et naturellement le PS même s'il doit changer candidat. Si on était dans un seul parti on allait passer à des primaires mais comme c un conglomérat de parti le plus représentatif passe et on laisse de côté les positions personnelles. Si Niasse est candidat et gagne le PS va être faiseur de roi, si Tanor est candidat et gagne Niasse est peut être faiseur de roi ce qui n'est pas évident. Niasse n'est plus dans sa position de 2000 en 3e position. Ce qui importe c'est l'équipe de Bennoo, une equipe soudé formé des gens comme (Niasse, Bathily, Dr Diop, Malick Gackou, PIT, Moussa Tine, Landing), c'est l'équipe avec un projet solide qu'il faut vendre au Sénégal et non une personnalité soit Niasse ou Tanor. A mon humble avis le PS doit diriger cette coalition, à défaut le prochain Président sera en tout cas celui qui s'est farouchement opposé à Diouf en 2000.

    Comme tout parti ayant perdu le pouvoir le PS se doit de le reconquérir quelque soit le prix, si Niasse pense que s'il se présente il peut avoir la confiance des sénégalais il n'a qu'à y aller. Franchement si Niasse ne se présente pas c'est lui seul qui en partira, alors que si Tanor ne se présente pas c'est tout le PS qui en fera les frais. Il faut donc une candidature du PS
    {comment_ads}
    Auteur

    Deugantane

    En Novembre, 2011 (20:21 PM)
    De toute facon Wade contre un cchien les Senegalais voteraient chien comme en 2000 vote utile d'abord.Merci de vos analyses trop profondes pour le Senegalais moyen .
    {comment_ads}
    Auteur

    Bhb

    En Novembre, 2011 (20:30 PM)
    Le texte est laborieux, ce gars est perspicace et dit des choses intéressantes mais ma foi, il peut faire des efforts en écriture afin que ses textes donnent plus envie d'être lu. Quant à BSS, l'erreur a été de faire croire à la possibilité d'une candidature unique alors que tout observateur avisé savait que les discordes qui ont existaient par le passé entre les gens de l'AFP et du PS empêchent tout compromis entre ces deux entités, au point que certains membres du PS affirment qu'ils préfèrent que Wade reste PR plutôt que Niasse le remplace. Ils ont gâché un temps précieux et surtout le PS qui aurait pu en profiter pour mettre sérieusement au travail ses bases de l'intérieur du pays établies depuis les années Senghor et réactiver ses réseaux plutôt que de débattre de la candidature de Wade ou de la candidature unique. Moi je vote Idy.
    Auteur

    Guardien

    En Novembre, 2011 (20:33 PM)
    Excellente analyse de BJN.

    Pas partisane du tout.

    Claire and concise.
    {comment_ads}
    Auteur

    Peuls,

    En Novembre, 2011 (21:11 PM)
    Bravo Babacar Justin N'Diaye! Même si NOUS NOUS attendions à une analyse plus tranchante-percutante. Vous avez effleuré les facettes sensibles; non pas seulement des 2 partis, PS -AFP; mais des 2HOMMES qui trônent à leurs têtes. Une petite déception. À y regarder près, il NOUS semble que votre analyse est un peu mi-figue-mi raisin. Vous surfez, au lieu de plonger pour en extirper les vraies raisons des tâtonnements des 2 bélligérants. Comment est né l'AFP? Pourquoi? Quand? La défaite du PS en 2000? Il y a des blessures-cassures qui ne se cicatrisent qu'en apparence! NOUS sommes un peu déçu; car NOUS attendions que vous soyez plus ferme. En effet, la candidature unique de l'opposition significative de la République laique du Sénégal a été, dès le début des murmures y relatives, déclarée aléatoire par le Président Macky SALL pour des raisons précises-irréfutables. Il fallait le rappeler pour mieux pimenter votre analyse. Ahimé....! PEULS.
    {comment_ads}
    Auteur

    Moussandiaye2

    En Novembre, 2011 (22:32 PM)
    Je pense qu'avant que Benoo n'explose. il faudrait proposer quelq'un de la societe civile qui pourrait porter la contracdiction a Wade.

    Ibrahima Fall est trop tendre ou poli pour s'opposer a Wade.

    Lamine Diack semble etre le plus outille pour combrattre les caimans liberaux et a son age, il n'aura plus rien a preserver. vu la maniere a la quelle il a attaque Karim, il eloignera ses enfants de la gouvernance.
    {comment_ads}
    Auteur

    Le Bouc

    En Novembre, 2011 (01:53 AM)
    LES GARS IL FAUTDIRELA Vérité a c vieux diabétique de NIASS qui a du peine a avoir +8000 représentants dans certains bureaux de vote allez vérifiez les PV au niveau du ministere de l'interieur AFP avait 6% lors des dernieres élections de 2007 . donc ils n' ont rien dire que de s rangé derrriere le PS et tous les autres partis de benno.

    le PS a été trop attentiste sur c cas il devait prendre les devant etre la locomotive de benno et les autres (partis) des wagons tirés par le PS.

    dans benno la majeur partie est contre le PS et depuis le début ils n l ont pas cachés. la question q j m pose c est pourquoi Tanor et les autre plénipotentaire n ont rien fait et dit? parapport a ces actes de la plus part des représentants des autre s partis de benno.
    Auteur

    Le Bouc

    En Novembre, 2011 (01:56 AM)
    LES GARS IL FAUT DIR ELA Vérité a c vieux diabétique de NIASS qui a du peine a avoir +8000 représentants dans certains bureaux de vote allez vérifiez les PV au niveau du ministere de l'interieur AFP avait 6% lors des dernieres élections de 2007 . donc ils n' ont rien dire que de s rangé derrriere le PS et tous les autres partis de benno.

    le PS a été trop attentiste sur c cas il devait prendre les devant etre la locomotive de benno et les autres (partis) des wagons tirés par le PS.

    dans benno la majeur partie est contre le PS et depuis le début ils n l ont pas cachés. la question q j m pose c est pourquoi Tanor et les autre plénipotentaire n ont rien fait et dit? parapport a ces actes de la plus part des représentants des autre s partis de benno.
    {comment_ads}
    Auteur

    Jalguati

    En Novembre, 2011 (03:33 AM)
    Thiey lambajii! ay thiounee rek.

    {comment_ads}
    Auteur

    Louzito

    En Novembre, 2011 (11:05 AM)
    Un leadeur de coalition ne se cherche pas; il doit immerger!
    {comment_ads}
    Auteur

    Nayabingui810

    En Novembre, 2011 (11:49 AM)
    BENNO: "Tanor ne sera pa président parck lé sénégalais ne lui fon pa confiance é diz ke c 1 voleur parck c lui ki a leuré l'ex president DIOUF;kan ta Moustapha NIASSE c 1 vieux comme WADE...je vs conseil de bien réfléchir avan de prendr 1 décision car tou ce dont kon reproch o président WADE se trouve dan BENNO SIGGIL SENEGAL (""< il é vieux,il é entouré de voleurs ...> "").donc arêté lé critik é proposé dé solutions,c mieu!!!chér senegalais donné vos voi o candidat idéal svp...MERCI.
    Auteur

    Marche De Dupes

    En Novembre, 2011 (12:08 PM)
    IBRAHIMA FALL est la SOLUTION!Elire niasse ou tanor c'est creer l'INSTABILITE au SENEGAL!ILS ne s'entendent sur RIEN!ON peut facilement ce qui ADVIENDRA SI L'un ou l'autre etait elu!ils viennnent de reveler leur veritables identite:DEUX ASSOIFES DE POUVOIR mus par leurs propres interets!PAS ceux du peuple senegalais!HEUREUSEMENT LEURS MASQUES sont tombes avant qu'ils ne soient elu!Nous l'avons echappe belle!





    BOURBADJOLLOF
    {comment_ads}
    Auteur

    Nayabingui810

    En Novembre, 2011 (12:20 PM)
    tout à fé mé CHEICK BAMBA DIEYE oci é bon
    {comment_ads}
    Auteur

    Bira

    En Novembre, 2011 (12:49 PM)
    Bravo Justin! C'est pertinent ce que tu dis.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ni Benno Ni Pds Ni Macky Ni Id

    En Novembre, 2011 (12:50 PM)
    CBD manque d'experience!il pourrait se mettre deriere ibrahima fall qui est plus experimente!





    BOURBADJOLLOF
    Auteur

    Decu De Benno

    En Novembre, 2011 (12:53 PM)
    Cest vrai beaucoup de senegalais vont maintaenant regarder du cote de ibrahima fall.
    {comment_ads}
    Auteur

    Sene

    En Novembre, 2011 (13:48 PM)
    BENNO/NIAROO/TASSAROO/DIAPANDOO/REWMI/TAXAAWAL/DIOUBAL/DIOUBANTI/SELLAL/TALLAL/BANKK/patati/patata ............VOUS AVEZ OUBLIE LE PEUPLE DANS VOS ANALYSES A LA CON.LE PEUPLE NE PLAISANTE PAS ET SE CHARGERA DE SE DEBARASSER DE CE REGIME PERFIDE DE MECREANTS AVEC L'AIDE D'ALLAH SOUBHANAH WA TAALA(khouli allahouma malikal moulki toutal moulka man tachaa) ET TOUS CEUX QUI DEPUIS L'INDEPENDANCE DE NOTRE PAYS SE SONT COUVERTS DE PSEUDOMORPHOSES ET D'INTELLECTRAITRISE POUR TROMPER LE PEUPLE EN JOUANT SUR SA CORDE LA PLUS SENSIBLE :SA FOI
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email