Dimanche 21 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

[ CONTRIBUTION ] C’EST VRAI, WADE A REUSSI ET CA MARCHE FORT !

Single Post
[ CONTRIBUTION ] C’EST VRAI, WADE A REUSSI ET CA MARCHE FORT !
Depuis sa brillante et historique élection à la tête du Sénégal le 19 mars 2000, Abdoulaye WADE a réussi à diviser notre pays en deux camps nettement opposés : les richissimes caciques du Régime et la grande masse de citoyens conscients de la rupture totale des consensus générés par les lourds sacrifices de nos ancêtres et de nos devanciers.

     Malgré  la situation catastrophique dans tous les domaines de l’économie nationale, les tenants de ce régime de WADE affichent le cynisme devant une paupérisation extrêmement inquiétante de bon nombre de Sénégalaises et de Sénégalais. Ainsi, dans les villes comme dans les campagnes, le lumpenprolétariat gagne les nombreux citoyens. Les masses paysannes sont l’objet d’une clochardisation sans précédente. Aucune graine de semence n’a été distribuée compte tenu de critères objectifs. Et cela est la conséquence d’une mauvaise politique agricole de tâtonnements qui, faut-il le souligner, a insidieusement poussé les agriculteurs à se défaire de la filière arachidière. Et cela ne manque pas d’avoir une incidence négative sur l’alimentation du bétail, donc sur la qualité des produits animaux de consommations courantes. La seule recette qu’il reste au Régime Libéral est la distribution de peu de semences diversifiées (arachides, niébé, etc.) sur des bases clientélistes et politiciennes. Quelle est la seule localité du pays où la distribution actuelle n’a pas fait beaucoup de frustrés du côté des paysans ? Micros, plumes et caméras peuvent nous en édifier.

     Dans le lot quotidien des souffrances des populations, il faut compter les désagréments de toutes sortes : coupures intempestives d’électricité sur toute l’étendue du territoire national rythment avec le sinistre des inondations dans la banlieue dakaroise ; et à cet égard, les Libéraux ont toujours tendance à exploiter la misère des populations à leur profit. Mais heureusement, les banlieusards (à l’exemple de ceux de Médina Gounasse à Dakar qui ont refusé les tentes proposées à Sangalkam) ont maintenant compris le jeu de duperie des gouvernants qui préfèrent désormais les déguerpissements pour assouvir à leur boulimie foncière. Que faut-il encore ajouter à cela ? Des promesses non tenus que le Régime Libéral tient pour sa botte secrète électoraliste. Il faut nommer à cet égard la construction interrompue de routes à l’exemple de l’axe Linguère-Matam. Si l’on n’y prend garde, l’argent du contribuable sénégalais risque d’être perdu dans des projets de ce genre à l’échelle nationale. Car les intempéries naturelles pourront détruire ce qui y est déjà édifié.

     Pendant ce temps quel paradoxe vivent les tenants du Régime ?

Abdoulaye WADE s’entoure d’une classe libérale composée de profiteurs, de flagorneurs encouragés par de malhonnêtes et antipatriotes intellectuels qui ont bouté les Assises Nationales tenues à travers le territoire national et, surtout, à l’étranger. Le cynisme de WADE, c’est aussi la mise en place de Gouvernements de plus en plus pléthoriques. Et ceux qui les ont meublés ne sont personne d’autre que des déprédateurs dont le boulot quotidien au sein de l’instance gouvernementale est le détournement de deniers publics, l’expropriation de domaine foncier tant en zone urbaine qu’en zone rurale.

L’action gouvernementale de WADE c’est aussi, en tant qu’ancien franc-maçon, réussir à diviser des familles religieuses sur bien des sujets à propos desquels le Saint Coran est catégorique. Comment peut-on concevoir que la consommation du “Ribaa“ rencontre l’assentiment d’islamologues ou de religieux opportunistes et véreux?

Ces castes qui nous gouvernent nous font la nique sans vergogne vient dans l’opulence la plus insolente tout en voyant cyniquement les masses laborieuses (paysans, pêcheurs, éleveurs, ouvriers…).

     Il est temps de se défaire pour de bon ces Libéraux. Et des synergies ne manquent pas pour y arriver. Heureusement le Sénégal regorge d’hommes et de femmes capables de constituer des dynamiques sociales et politiques solidaires pour arriver à cette fin. Ainsi les nombreuses formations politiques constitutives du Benno Siggil Senegaal et la Société Civile à côté d’intellectuels honnêtes sont déjà des exemples. L’échéance 2012 pointe déjà à l’horizon. Et la toute prochaine élection présidentielle sera plutôt un Référendum très historique. Celle-ci opposera ainsi deux camps distincts et à forces très inégales : ceux qui ont ruiné le pays dont le destin sera, au mieux des cas, l’opposition ; et la toute nouvelle majorité de patriotes qui se trouve loin des contingences de la gabegie actuelle.
 

EL HADJI SANIEBE NDIAYE, SECRETAIRE GENERAL DE LA      FEDERATION DEPARTEMENTAL LD DE LINGUERE


0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email