Dimanche 12 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Contribution

Covid-19, le temps des experts

Single Post
Covid-19, le temps des experts
La guerre déclarée contre la pandémie nous impose de faire nation, c'est à dire de rassembler les politiques et le corps social dans la perspective des batailles futures. La riposte contre l'épidémie sanctuarise l'union autour du chef de l'État qui a demandé aux partenaires bilatéraux et multilatéraux d'accompagner la résiliation du continent en annulant la dette. 
D'ores et déjà, la renonciation aux paiements d'intérêt aux institutions multilatérales donnera un bol d'air financier pour mettre en œuvre  les mesures de distanciation sociale, élargir le filet de sécurité sociale, et équiper les hôpitaux. A ces fonds s'ajoutent les dons importants qui ont été collectés. Des pouvoirs d'exception ont été accordés à  l'exécutif qui doit, dans la gestion "sobre et vertueuse" de ces fonds, faire émerger un consensus pour traduire en actes une culture d'efficience, et un apprentissage de l'État réellement frugal. Une épreuve de feu pour un Etat chargé de protéger les populations, de maintenir les services publics essentiels, et de sauvegarder les activités économiques laminées par les mesures sanitaires. Cette forte réactivité attendue de l'exécutif pour faire face à l'urgence exige un pilotage précis, loin des calculs politiciens, avec comme seule boussole, la logique de performance. Ce moment nécessite une transparence absolue. Et d'emblée, pour ne pas fissurer l'union sacrée, Il faut écarter de la gestion de ces fonds,les responsables politiques, toujours en recherche permanente de financements pour leurs activités, car prisonniers de logiques clientélistes. Sur ce front de l'économie, un autre logiciel s'impose pour cerner, développer et valoriser les qualités et compétences des responsables qui seront chargés d'appliquer, avec les coudées franches, et au pas de charge, les principes d'une gestion irréprochable. Un appel à candidature devra être lancé pour sélectionner, sur la base de la compétence, des séniors projects managers.
Des experts de haut niveau dans les secteurs de l'informatique, de la finance, des ressources humaines,  qui maîtrisent autant les enjeux de la stratégie et les rouages de la décision que les implications sociales, techniques et économiques.

La moralité entrera également en ligne de compte comme un critère déterminant dans le choix de ces responsables qui devront s'engager sur des objectifs précis et rendre compte de leurs résultats. Avec un cap visible autour de deux axes: une gestion rigoureuse, orientée vers le résultat et la recherche d'efficacité d'une part,  le renforcement de la transparence des infos comptables et budgétaires d'autre part. Chaque responsable ,comme chef de projet, sera  l'interface entre l'État et les populations cible, mais sera surtout comptable, au sens anglo saxon, (accountability), c'est à dire tenu de rendre compte du bon fonctionnement de ses missions, d'en assumer la responsabilité opérationnelle. Il reviendra aussi à ces responsables de constituer des équipes avec des collaborateurs choisis selon les seuls critères de compétence (en particulier les diplômés en logistique), et de leur transmettre la motivation et l'élan pour relever ensemble les défis. 
En ces heures de vérité, des ruptures avec nos fonctionnements routiniers s'imposent. L'impératif de performance doit prévaloir. Il revient à l'État, incarnation de la volonté générale et clef de voûte de notre architecture sociale, de jeter les bases d'une nouvelle cohésion, en redéfinissant en profondeur les priorités. Le pire cauchemar d'une nation civilisée, c'est que les plus indignes de ses fils, tirent profit des calamités qui s'abattent sur elle, pour faire fortune sur le malheur collectif. D'où la nécessité de remettre le pays sur une nouvelle trajectoire, avec comme boussole un  référentiel de l'efficacité et de l'éthique, indissociablement intriqués.


liiiiiiiaffaire_de_malade

11 Commentaires

  1. Auteur

    Mouha

    En Avril, 2020 (23:19 PM)
    "Un appel à candidature devra être lancé pour sélectionner, sur la base de la compétence, des séniors projects managers."



    C'est bien mais vous parlez comme si ont était dans un État normal.Il faut parfois arrêtez la politique de l’autruche, à moins que ces contributions ne soient un appel au pied. Ces temps ci tout le monde s'agite vu les fonds (PTF et Etat) qui tarderont pas contre le covid19.Chacun veut sa part.





    Depuis qu'il est là, avez vous une seule fois vu macky sall prioriser la compétence ? Pour lui ya que ses militants et parents du fouta qui doivent occuper les postes stratégiques. Et malgré ces moments difficiles que nous vivons il suivra sa logique lorsqu'il s'agira de donner des responsabilités pour lutter contre cette pandemie.
    • Auteur

      Charibia_rek

      En Avril, 2020 (10:35 AM)
      monsieur l'expert, ne trouvez-vous pas étonnant que notre pr n'a pas reçu ce que compte notre pays en matière d'experts en virologie, pandémie etc ? vus parlez de politique, de social et de je ne sais quoi ?
      vrai pays de crétin !!!!!!!!!!!!
  2. Auteur

    Le Diola

    En Avril, 2020 (00:21 AM)
    Depuis qu'il est là Le Président Macky Sall n'a privilégié que les compétences..Preuves, c'est fabuleux résultats..Mais ceux qui tètent les mamelles nihilistes ne peuvent voir partout que des complots..Ecarter les politiciens, c'est démissionner face à un ennemi. L'exigence de la transparence doit être de rigueur..T...
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2020 (01:12 AM)
      0 hôpital construit en 8 ans
      moins de 30 respirateurs artificiels
      12 lits pour les maladies infectieuses
    Auteur

    Macky Korr Marieme Faye.

    En Avril, 2020 (02:13 AM)
    Belle contribution

    La logique de performance repose sur la satisfaction des besoins des populations bénéficiaires de ces prestations, l'usage et la présentation de données fiables, une orientation vers l'obtention de résultats.



    Being customer focused, data driven and outcome oriented are the key words.
    Auteur

    Man Rek

    En Avril, 2020 (02:37 AM)
    „ Le pire cauchemar d'une nation civilisée, c'est que les plus indignes de ses fils, tirent profit des calamités qui s'abattent sur elle, pour faire fortune sur le malheur collectif“

    To Late... ils le font déjà ...triste!
    Auteur

    En Avril, 2020 (06:50 AM)
    Il faut changer de paradigmes dans ce pays. Sinon ce sera l’échec total. Belle contribution
    Auteur

    En Avril, 2020 (08:20 AM)
    CE FAMEUX COVID-19 NOUS APPRENDRA COMMENT MIEUX GERER CE PAYS DESORMAIS

    AINSI L'ARGENT NE SERA PLUS DEPENSE POUR DES CHOSES QUI N'APPORTENT RIEN A LA NATION

    L'ECONOMIE SERA GERER AUTREMENT

    TOUT LE MONDE DEBOUT POUR UN SENEGAL NOUVEAU
    Auteur

    Belle Contribution

    En Avril, 2020 (08:48 AM)
    Belle contribution
    Auteur

    Waaru

    En Avril, 2020 (09:31 AM)
    Bon vent pour "accountability". Si le Chef n'est pas accountable, si son frere ne l'est pas, ses Miniatres, les Députés...ce n'est que su vent. A.G.F. de Pikine
    Auteur

    En Avril, 2020 (09:41 AM)
    Très bonne contribution .

    Il nous faut un sursaut national qui commencera par les gouvernants pour que rien ne soit plus comme avant en terme de dépendance et de mauvaises gestions et prévisions.

    Merci Aly Ba , comme ton jeunot Barka Ba t’as une belle plume
    Auteur

    En Avril, 2020 (10:17 AM)
    C'est trop tard pour sauver ce pays tout ce que ce pays a produit comme bien est entre les mains de politiciens véreux et de fonctionnaires corrompus à la retraite ou pas ils ont fini par mettre dans leurs poche la classe maraboutique qui contrôle les masses. Ces gens là dont la plus part viennent des classes pauvres ne sont pas intéressés par un changement ils vivent déjà dans leur microcosme le bien-être que le développement du Sénégal les aurai procuré ils se soignent en Europe et y envoient leurs enfants étudiants et peuvent se payaient tous les biens et services offerts dans ce pays ils feront tout pour perpétuer cette situation. ils ne faut pas rêver il faut plus que des paroles pour les faire changer de posture Alors vous me demanderez quoi faire je ne suis pas là pour suggérer des solutions la réponse collective de toutes les FORCES vives pour DÉFENDRE ce pays et ses populations sont civiles et autres et il appartient à eux de s'organiser
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2020 (13:04 PM)
    Analyse trés pertinente.on a besoin de ces patriotes qui ont le courage de leurs idées en disant tout haut ce qu on pense tout bàs.c est une vraie mise en garde contre ces pilleurs de nos ressources.Un homme averti en vaut deux

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email