Jeudi 01 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Contribution

Affaire Senelec/AKILEE : Déclaration du SATEL Du ridicule à la bétise, mieux vaut se taire si on n'a rien compris !!!

Single Post
Affaire Senelec/AKILEE : Déclaration du SATEL Du ridicule à la bétise, mieux vaut se taire si on n'a rien compris !!!
Le différend entre Senelec et Akilee prend les allures d’un pugilat entre Samson et Goliath. Car, comment comprendre qu’une grande société comme Senelec, un des actionnaires majoritaires d’Akilee, activement impliquée dans sa gouvernance avec plus de 3 administrateurs sur 7 (soit 42% des droits de vote pour 34% des parts), puisse étaler à la face du monde un différend qui aurait pu se régler entre quatre murs ou sous l’arbitrage du ministre de tutelle.

Et comme si le ridicule ne tuait pas, des passions se déchainent donnant l’impression que la Senelec avait reçu le plus gros affront de son histoire par une start-up qu’elle a contribué à mettre sur pieds. INEPTIES ! Qui peut croire une seule seconde à cette hérésie.

Au-delà des questions de fond, cette affaire révèle au moins l’image qu’on peut avoir de la compétence, tant chantée, de l’encadrement de Senelec et principalement de son top management. En effet, comment 5 directions d’unité ont pu mener tambour battant des négociations pendant près de 2 ans pour fonder la décision de la direction générale, et vouloir aujourd’hui prétendre qu’elles ont été bernées ? De deux choses l’une : Ou on veut nous faire croire que les cadres de la Senelec sont incompétents, ce n’est pas à exclure avec cette nouvelle équipe, ou alors on veut insulter leur intelligence et leur honneur. Dans les deux cas c’est très grave. 

Disons-le clairement la Senelec regorge de cadres compétents qui peuplent aujourd’hui le ministère, la régulation et toutes les institutions nationales et internationales qui s’activent dans le domaine de l’énergie. A travers ce combat ridicule, c’est leur intégrité intellectuelle et leur dignité qui sont  en train de se jouer, en même temps qu’on salit l’image de l’environnement des affaires au Sénégal.

Tout au début de la médiatisation de ce qu’il est convenu d’appeler l’« affaire »  Senelec-Akilee, nous avions pensé que notre organisation le SATEL avait le devoir d’apporter un éclairage sur le contexte et les conditions qui avaient prévalu à la signature de ce contrat qui aujourd’hui soulève beaucoup de passion. Notre organisation depuis sa création a toujours été à l’avant-garde des combats pour la défense des intérêts des travailleurs de Senelec et de notre outil de travail. C’est ainsi qu’en 1998 lors de la privatisation de Senelec, nous avions été avec les camarades du Syntes, les seuls à demander l’ouverture de discussions pour permettre aux travailleurs d’être impliqués dans le processus. Et pourtant, ceux-là qui aujourd’hui nous traitent d’avocats du diable, eux-mêmes traitres de la pire espèce, étaient ceux qui défendaient le slogan de (Touche pas à mon entreprise). Aujourd’hui l’histoire a démontré que le seul acquis de leur lutte c’est une loi d’orientation du sous-secteur de l’électricité qui est aujourd’hui la source de tous les problèmes de Senelec. En 2010, lors de la mise sur pied du Plan de restructuration et de relance du secteur de l’Energie (Plan Takkal), ce sont encore les mêmes syndicalistes qui faisaient campagne contre ledit Plan et qui disaient urbi et orbi que ce plan n’était pas bon, que c’était une catastrophe pour la Senelec. Et pourtant un an après sa mise en œuvre ils reconnurent dans le journal Lumière n° 17 les bienfaits de ce plan. Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis dit-on, je rajoute que persister dans l’imbécilité relève de la faute.

Senelec s’est défini une vision stratégique claire visant à améliorer sa performance par la prise de participation dans le capital des sociétés comme AKILEE, ERS, EXCELEC et PROQUELEC. Rappelons qu’il y a eu l’expérience avec SIMELEC qui, faute de gestionnaires avertis, n’a pas su anticiper les mutations de son domaine d’activités. C’est donc une vision stratégique qui fonde la relation de Senelec avec AKILEE, comme elle fonde sa relation avec toutes les autres filiales et, nous entendons maintenant West Africa Energy avec le sulfureux Samuel Amète SARR. Le plus curieux c’est qu’on se concentre sur le contrat de déploiement et d’exploitation d’un système de comptage intelligent avec 2 742 600 compteurs intelligents qui seront gérés et exploités pour le plus grand bénéfice de Senelec et des consommateurs. Pourquoi donc ne parle-t-on pas des autres contrats avec AKILEE, où elle a fait ses preuves qui ont rassuré tout le monde, rapports officiels de Senelec à l’appui. Pourquoi ne dit-on pas que ce contrat peut faire économiser 500 milliards à Senelec en 10 ans ? Pourquoi ne dit-on pas que le coût de revient de ce contrat par client est de 283 FCFA/mois, alors que chaque client paye une redevance de 429 FCFA par mois ; donc autant dire qu’il n’y a aucun impact sur le coût de l’énergie, au contraire celui-ci devrait baisser. Pourquoi ne parle-t-on pas des contrats de 120 milliards avec VINCI ou encore de 70 milliards avec EIFFAGE. Senelec a signé ces contrats avec des sociétés étrangères sans tambours ni trompettes, en entente directe. J’oubliais, l’explication Sénégalaise : IGNANE REK ! Do Dem, Dou ma Dem, Ken du dem, pendant ce temps jambour yi gnou ngi dem.

La question légitime que tout le monde doit se poser c’est : comment Senelec, s’appuyant sur son comité de direction avec l’implication de 5 directions d’unité, qui ont rédigé le cahier des charges qui a servi à la rédaction de ce contrat avec l’expression de tous les besoins, peut-elle déclarer que le contrat qui a été signé n’est pas à son avantage ? 

Les Sénégalais doivent aussi se demander : Comment Senelec qui détient 34 % dans Akilee peut-elle se donner en spectacle dans une fausse affaire qui l’oppose à une société dans laquelle elle est actionnaire ? Cela relève du viol incestueux.

On a vu ces syndicalistes corrompus qui disent que ce contrat avec Akilee risque de provoquer l’augmentation du tarif de l’électricité ; C’est ARCHIFAUX et je les mets au défi d’une telle démonstration.

C’est plutôt ces méthodes et pratiques commerciales (telles que la relève, la coupure, la présentation de factures…), tombées dans la désuétude par l’avènement de la digitalisation, avec tous les risques d’erreur et de corruption qui entrainent des pertes de revenus de plusieurs dizaines de milliards pour Senelec et in fine une augmentation du tarif. 

Le projet de système de comptage intelligent généralisé avec AKILEE ainsi que celui du référencement électrique datent de plus 10 ans et n’ont jamais pu être mis en œuvre. Aujourd’hui, des avancées importantes sont constatées dans la collaboration avec Akilee et le dernier rapport de Senelec sur la mise en œuvre de l’application SmartSEN contredit tous les mensonges de ces soi-disant syndicalistes qui prétendent défendre les intérêts de Senelec et des clients, alors qu’ils vendent leur dignité pour des miettes comme le feraient des mange-mil. Nous les remettons au défi de prouver le contraire. Déclarer qu’Akilee n’a pas eu d’impact, en mentant éhontément, ne saurait en faire une vérité ; le marteler dans des interviews, non plus. La vérité finit toujours par rejaillir.

L’autre vérité c’est que les vraies menaces qui pèsent sur notre entreprise et sur lesquelles nous attendons la réaction de ces syndicats véreux c’est ce projet de centrale de 300 MW (3516 milliards soit 140 milliards par an pendant 25 ans au minimum) qu’on est en train de donner à des hommes d’affaires parmi lesquels on retrouve des gens qui avaient porté le projet de Liberty qui a failli coûter à Senelec 150 milliards, et que Gora LO, Directeur des Affaires Juridiques de Senelec, récemment relevé de ses fonctions (on se demande pourquoi), nous a bravement évité de payer. 

Enfin la direction générale a déclaré lors de sa réunion d’information sur le contentieux que le contrat des 45 000 compteurs avec les Israéliens de Powercom, qu’elle veut faire passer en entente directe, a été signé pour prévenir une rupture de compteurs suite au contentieux avec Akilee. Cela est ARCHIFAUX, nous savons que c’est l’absence de réaction de la direction générale, depuis la livraison des compteurs en décembre dans le magasin de Hann qui a conduit à cette regrettable situation qui risque de nous conduire vers un contentieux dont nous ne voulons pas.

Notre mission de défense des intérêts matériels et moraux des travailleurs de Senelec nous impose de comprendre les orientations et les défis stratégiques qui gouvernent notre entreprise et l’environnement dans lequel évolue notre secteur d’activité. 

Les syndicalistes de la Sonatel l’avaient très bien compris ; toute chose qui leur a permis de transcender les transformations qui sont intervenues dans le secteur des télécommunications et devenir aujourd’hui une référence en Afrique et dans le monde au grand bonheur des travailleurs.  

Camarades travailleurs de Senelec , le Satell assumera toujours ses responsabilités devant  vous et face l’histoire et nous vous exhortons à la vigilance.

liiiiiiiaffaire_de_malade

22 Commentaires

  1. Auteur

    Amadou

    En Mai, 2020 (12:06 PM)
    Le minimum dans une entreprise est de disposer d'une vision, d'un Plan Stratégique. Le premier Plan Stratégique datait de la période 2003-2008 sous Cheikh Diakhaté - Samuel-Samuel. Par la suite , il y a eu le Plan TAAKAL sous Karim WADE. Avec l'arrivée de CISSE, il y a eu le Plan Stratégique 2016-2020 dictée par les nombreux efforts de l'Etat sur le plan financier et l’avènement du Contrat de Performance qui a constitué le pilier de ce Plan Stratégique.

    Avoir un PS ne veut pas dire avoir des solutions à ses difficultés. Le PS n'est pas une panacée, une poule aux œufs d'or. La conduite des projets inscrits dans ce PS constitue un défi essentiel mais aussi l’éthique des dirigeants . Et c'est là où le bât blesse car les dirigeants sont confrontés à une manne d'argent et qu'ils croient qu'elle est intarissable;

    Sous CISSE, la Senelec n'a jamais atteint les indicateurs significatifs du Contrat de Performance relatifs aux processus -métiers. Cisse a eu une gestion incohérente, mal pensée, guidée par une inculture du management moderne. L'Etat a pêché dans l'absence de la systématisation du contrôle dans certaines des grandes Entreprises.

    Il n'est pas toujours tard pour se rattraper en faisant un audit approfondi de tous les fonds mis à la disposition de Senelec par l'Etat, de tous les contrats signés durant cette période dans les secteurs d'activités de Senelec ( RH, Achats, Informatique, projets PDT...)

    Si cela n'est pas fait, SENELEC traînera longtemps un goulot et il lui sera difficile de s'en défaire.

    AUDITER POUR QUOI LA LUMIÈRE SOIT



    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (18:02 PM)
      personne ne veut de l'audit car le nouveau dg a valide tout ce qu'il dénonce; c'est lui meme qui l'a dit. en fait c'est une bataille d'interets personnels et chacun compte ses soutiens. pour faire simple chacun defend son mangement.
    • Auteur

      Souare Tais-toi

      En Mai, 2020 (18:52 PM)
      texte ridicule d’un agent véreux à l’extrême qui se nomme souare. ce texte n’émane nullement du syndicat sates. mais de la personne de souare qui est un corrompu de la pire espèce ami dé makhtar cissé et de son clan( gora lo) etc.. le problème n’a jamais été le seul contrat de akilee seulement . les senelecois demandent la venue des corps de contrôles pour vérifier toute l’entreprise. c’est senelec qui nous intéresse et non des personnes. on sent que tu es contre pape dieng ( qui est d’ailleurs l’un de nos meilleurs dg) et avec makhtar cisse. en tt etat de cause sates est un syndicat insignifiant dans senelec. les membres du sates doivent sortir et dementir ce corrompu . souare attention dara diaroul li .
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (23:48 PM)
      tu es malhonnete et menteur. comment oses tu dire que sénégal n'a pas atteint les indicateurs de performance du cdp.
      ca se voit que c'est une personne de mauvaise fois qui parle.
  2. Auteur

    Sénégalais

    En Mai, 2020 (13:18 PM)
    Un texte clair et limpide. Base sur des faits et non de la spéculation. Pourquoi ne parle t-on pas de VINCI ni d'EIFFAGE parcequ'AKILEE est africain de surcroît sénégalais. Cetait la meme chose avec jean lefebvre et bictogo. Un pays qui deteste ces fils moy senegal. Vous etes tous des aigris doublé de corrompu. Akilee ne faiblissé les patriotes ssont avec vous. Je prefere un contrat volé et sui fait travailler des sénégalais qu'un bon contrat ou les devises partent a l'étranger. Reveillez vous sudeten et sutelec.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (17:38 PM)
      akilee c'est edf france arrÊtez vos tromperies; les compteurs intelligents que akile veut nous fourguer sont ceux que beaucoup de maries de france ne veulent plus avoir dans leurs villes car source de problÈmes de sante
      akilee a certes un statut juridique senegalais comme eiffage etc mais est en partenariat avec edf france
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (18:32 PM)
      une entreprise sénégalaise enregistrée en france et demande des compensations en euro. akilé a un compte en france ou au sénégal?
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (19:22 PM)
      nous sommes une entreprise africaine ( multinationale) créée en afrique demandons aussi garantie en euros.

      c'est courant
    Auteur

    Fama

    En Mai, 2020 (13:27 PM)
    En lisant ce texte je peux me permettre de dire qu'on a rarement des syndicalistes désintéressé et patriote et je pense que le SATEL en fait partie.

    Les autres ce ne sont que des corrompus.

    Akilee n'a pas à reculer vu que ce DG incompétent nous pompe l'air avec ces sbires et ces macros.

    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (07:21 AM)
      connaissez-vous souare?
      je ne pense pas, nit dafey wakh loumou xam, sinon mou nopi
    Auteur

    Khadim

    En Mai, 2020 (13:49 PM)
    Ne politisez pas notre société

    Le nouveau DG , nous lui demandons de nous fournir de l’électricité , d’augmenter l’électrification au niveau rural comme son precedesseur. Le reste n’est que politique.

    Mademba soc , Samuel sarr , madiambal Diagne ne sont pas des références au Sénégal .

    A bon entendeur
    Auteur

    En Mai, 2020 (16:10 PM)
    Ce DG est atypiques mais peut-être soutenu

    Si il va donner de l'argent aux retraites de la boite

    Cadres retraités compris

    Donc pourquoi augmenter l'électricité à 15 %

    Face à cette gabegie on le laisse

    Et surtout vouloir salir un membre de tout un gouvernement

    Auteur

    M

    En Mai, 2020 (17:26 PM)
    combien AKILEE t'a payé pour ce long texte?

    ce dont on parle c'est de conflit d'interet et qui dit conflit d'interet dit dessous de table, corruption etc.......
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (17:54 PM)
      un conflit seule la justice peut prendre une décision
      une affaire ou l'on aperçoit samuel et mandiambal
      mademba ha il faut faire attention
    Auteur

    Raoulo

    En Mai, 2020 (17:33 PM)
    Boulène niou sonnal, tous des voleurs
    Auteur

    En Mai, 2020 (17:58 PM)
    On ne va pas en finir avec ce pugilat par presse interpose. Dans les deux camps il y a des caïmans : Akilee je doute de la pertinence du projet mais dans le même temps je ne comprends pas pourquoi chercher une concurrence a sa filiale surtout en utilisant un marche de grès a grès; si on veut simplement défendre les intérêts des sénégalais il y a mieux a faire. Cette affaire est une affaire d’intérêts personnels et rien dans les actes des uns et des autres ne va dans l’intérêt de la Senelec et des sénégalais. Le même Biteye qui critique la gestion de Mactar Cisse disait que tout allait bien et qu'il était au courant de toutes les décisions et qu'il n'avait pas besoin d'auditer la Senelec et maintenant qu'il ne peut pas prendre sa part du gâteau il envoie des morceaux dans le jardin de son ministre. A la SENELEC tout le monde roule pour ses intérêts. En tant que consommateur on nous a promis une baisse de Electricité et on a eu une hausse alors qu'un ou deux ans plutôt on nous disait que l'entreprise gagnait de l'argent au point de pouvoir donner des dividendes. Le même Biteye a justifie et défendu cela.

    Des agents competents il doit en exister a la Senelec mais des agents honnêtes cela doit être un peu plus rare.

    Un conseil a Biteye qu'il surveille ses arrières car il s'attaque a quelqu'un qui ne parle pas mais agit en douce, j'ai bien peur que quand il ouvrira cela consacrera le départ de Biteye.

    Macky doit arrêter cette comédie de mauvais gout, chaque semaine on a un soutien du camp de Cisse ou Biteye qui se manifeste.
    Auteur

    Sénégalaise Fière!

    En Mai, 2020 (18:05 PM)
    Enfin une entreprise qui tient tête à ces corrompus! 3 Akilee et le Sénégal ira loin! Alhamdoulilah d'avoir ce genre de scandale dans le pays.
    Auteur

    Aliou

    En Mai, 2020 (18:11 PM)
    messieurs du syndicat satel parlez nous du CONTRAT qui lie akilee a Senelec il est legal ou non il a respecté les procédures de Senelec oui ou non , au plan de l'opportunité peut on concevoir un contrat de 10 ANS pour une technologie qui change avec des prix toujours plus bas pourquoi pas d'appel d'offres pour un montant aussi important 187 MILLIARDS en violation de tous les textes de l'administration pourquoi un autre de 9 MILLIARDS toujours pour akilee les deatails crypto personnels ne nous intéressent pas au tribunal vos histoires ne pourront prosperer
    Auteur

    Citoyen

    En Mai, 2020 (18:39 PM)
    L’actuelle direction générale de la SENELEC, agissant sous la dictée de multinationales étrangères dont pour le moment la société israélienne POWERCOM ne constitue que la face visible de l’Iceberg, cherche à tout moment à casser ce contrat au profit de cette dernière. L’affaire vaut bien la distribution de dizaines de millions de FCFA à des syndicats dont la direction ne fait rien pour défendre les intérêts des travailleurs, sauf à se mettre au service des plus offrants.

    Selon des sources au parfum de cette affaire, des syndicats qui ont accepté de monnayer leurs services, ont reçu plus de 50 millions FCFA du DG bitey.

    L’affaire vaut bien la distribution de dizaines de millions de FCFA à des syndicats dont la direction ne fait rien pour défendre les intérêts des travailleurs, sauf à se mettre au service des plus offrants.
    Auteur

    Moussa

    En Mai, 2020 (18:58 PM)
    Le Responsable du SATEL était en instance de renvoi pour avoir détourné les règlements moratoires de GFM. CISSE, devenu DG l'a réintégré et a en a fait un griot de service. Il est même utilisé pour attaquer parfois l'ETAT;
    Auteur

    Coupe Lek

    En Mai, 2020 (19:24 PM)
    Moussa bayil fene souare ne dit que la vérité le SUTELEC n'est qu'un syndicat de corrompu et de mettre chanteur il utilise se marionnette de DG Biteye pour leur intérêt bassement matériel.
    Auteur

    Coupe Lek

    En Mai, 2020 (19:24 PM)
    Moussa bayil fene souare ne dit que la vérité le SUTELEC n'est qu'un syndicat de corrompu et de mettre chanteur il utilise se marionnette de DG Biteye pour leur intérêt bassement matériel.
    Auteur

    En Mai, 2020 (19:31 PM)
    Ton ramassis là sert à quoi ?

    Tu dis que Senelec fait parti des actionnaires majoritaires alors que Senelec est juste un actionnaire minoritaire. Pire Makhtar disait que Akilee est une filiale de la Senelec alors que la composition de l’actionnariat a prouvé que c’était archi faux..

    Je vous vois citer les autres sociétés ou la Senelec est actionnaire telle que Excellec. En principe Senelec n’aurait jamais dû contracter avec Excellec car appartenant à Pape Aly Gueye propriétaire de Myna distribution. Myna distribution a été gravement épinglée par la cour des comptes pour avoir escroqué la Senelec. Ce pape Aly Gueye devait croupir en prison si on avait suivi les recommandations de la Cour des comptes. Il était interdit à ces sociétés d’ailleurs de contracter avec l’Etat. Malgré tout l’homme avec la complicité de Makhtar Cissé a eu l’ingéniosité de créer une société où la senelec est actionnaire... J’espère que l’IGE prendra des recommandations fortes si elle découvre ce qui est à l’origine de la création de cette société.

    Makhtar Cisse, Akilee tous pareil. Pape Demba Biteye est politicien raison pour laquelle il a été nommé et est rattrapé par ses mensonges. Sénégal kiff kiff. Tout le monde profite de la situation
    Auteur

    En Mai, 2020 (19:57 PM)
    L après Macky sera hyper chaud.Ces scandales ne resteront pas impunis.Si scandale y en a.
    Auteur

    En Mai, 2020 (19:57 PM)
    L après Macky sera hyper chaud.Ces scandales ne resteront pas impunis.Si scandale y en a.
    Auteur

    En Mai, 2020 (20:02 PM)
    Ne nous fatiguez pas



    Le merite



    Les autres MERDE
    Auteur

    En Mai, 2020 (20:13 PM)
    texte nul
    Auteur

    Lai

    En Mai, 2020 (21:25 PM)
    Que des paroles vraiment j'ai peur pour l'avenir de mon pays aucun sérieux dans les gestions Fès derniers public you all getter hell
    Auteur

    Nkhson

    En Mai, 2020 (10:36 AM)
    Revoila le Sénégal pays des contradictions et des polémiques souvent insensées. A entendre les parties conflictuelles, la vérité ne pourra jamais se manifester, car chacune défend foncièrement ses intérêts. Cela peut se comprendre, mais au delà de tout ce tintamarre, il faut juste se rappeler que SENELEC est une société d'état, donc un patrimoine national. De ce point de vue, tout contrat qui se négocie en dehors des intérêts tendant à pérenniser cette boite est à bannir. Il ne doit plus être question dans ce pays de favoriser des intérêts particuliers fussent-ils sénégalais, au détriment de ceux de la collectivité. L'état, et plus particulièrement la justice est interpellée au premier plan, pour défendre l'une des rares sociétés d'état à rester encore debout.
    Auteur

    En Mai, 2020 (16:06 PM)
    Les WALOS WALOS MOM MOY LOOLOU

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email