Dimanche 25 Février, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

“La problématique des inondations dans la ville sainte de Touba” (Par Pr Arona Coumba Ndoffène Diouf)

Single Post
“La problématique des inondations dans la ville sainte de Touba” (Par Pr Arona Coumba Ndoffène Diouf)
Au cours de ces deux dernières décennies, les inondations abominables ont considérablement augmenté dans la ville sainte de Touba et environnants.  La négligence et le manque de prévision du Gouvernement du Président Macky  Sall sont les seules conséquences malheureuses de cette calamité que subissent  des millions d’habitants et de pèlerins dans la ville sainte. Le Président et ses  administrateurs n’ont pas tenu compte de l’évidence du contexte  démographique, de la croissance rapide de la population et du processus  accéléré d’urbanisation dans la ville devenue un réservoir naturel d’eau de  ruissellement et d’eaux usées. Cette situation résulte de l’absence d’une  politique nationale d’urbanisation appropriée, d’un manque criard de vision  dans la gestion de l’espace territorial et d’une carence pointue d’organisation et  de planification rationnelle de l’usage domanial. Cette démarche du  Gouvernement est notamment illustrée par la déficience de restrictions  objectives à l’occupation anarchique des terres du pays, particulièrement dans  les zones vulnérables, susceptibles d’inondation et d’autres calamités. En lieu  de trouver des solutions scientifiques durables et définitives aux problèmes des  inondations de Touba, le Président Macky Sall et son Gouvernement ne nous ont  servis que des « pansements » temporaires, le temps de « gérer » et de  « terminer » la saison des pluies et après c’est « l’oubli » total jusqu’à la  prochaine saison.  

Avec sa structure urbanistique la classant parmi les villes les plus  modernes, après Boston et Paris, identiques par leur géomorphologie circulaire  centrée autour de monuments d’où convergent toutes les voies et avenues,  Touba la Sainte subit toujours les austérités les plus atroces de manque d’eau et  d’inondations. Durant onze années de tâtonnements, le régime du Président Macky Sall peine toujours à cerner les vraies problématiques des inondations et  de l’eau potable dans cette ville spéciale et spirituelle. Ceci, en dépit des  centaines de milliards proclamés investis chaque année pour son  assainissement. Pourtant, son Bâtisseur Cheikh Ahmadou Bamba, en  visionnaire, l’a tracé avec un génie monumental, il y a de cela cent ans, et avec une vision holistique sur son futur et son explosion démographique. 

Alors où se situe donc le problème ? 

La sursaturation de la nappe  phréatique Maastrichtienne d’une capacité en eau estimée à plus de 40 milliards  de mètres cubes ne peut plus absorber les eaux des pluies abondantes durant la  saison des pluies. Ceci entraîne le stockage des eaux de ruissellement dans les  zones à basses altitudes, occupées ou non, qui deviennent des lacs saisonniers.  Normal, quand on maîtrise la géologie de la région, qui repose essentiellement  sur le Quaternaire et le Continental Terminal, constitués principalement de sable  jaune, de sable argileux, d’argile sableuse et de couches latéritiques constatées dans le village de Ndock au Sud de Touba et le village de Ndindy au Nord. L’argile, étant un sédiment particulier à granulométrie fine, a une capacité singulière à  retenir une quantité abondante d’eau. On peut comprendre donc que le  problème des inondations à Touba est plus profond et la solution durable ne  consiste pas à utiliser des motos pompes pour dégager les eaux de ruissellement vers des réservoirs. Du charlatanisme jusque-là offert aux résidents de Touba par  le Président Macky Sall, année après année. Aujourd’hui, le mal est si grave qu’il  est urgent de trouver une solution scientifique et durable basée essentiellement  sur des études sérieuses et détaillées et qui tiennent en compte les aspects  géologique, géomorphologique, hydrologique et les types de sols présents. En  plus, le contexte urbanistique et architectural, déjà mis en place par le Fondateur  de la ville sainte depuis sa création, devrait être exploité en amont pour  l’associer à toute recherche de solution durable. 

En 2006, j’avais présenté au Président Abdoulaye Wade et à son Premier  ministre d’alors, Monsieur Macky Sall, un programme scientifique d’urbanisation qui tenait en compte la gestion des eaux de ruissellement et des inondations au  Sénégal. Ce programme que j’avais appelé « PURE », Programme d’Urbanisation  et (de gestion des) Eaux de ruissellement, a été resoumis et présenté au Président Macky Sall, immédiatement après son élection à la tête du pays en  2012. Je rappelle que j’ai occupé la fonction de Ministre conseiller spécial dans  son cabinet jusqu’à ma démission en 2022, pour m’opposer à sa troisième candidature aux élections de 2024. Le programme « PURE » propose une  solution scientifique et définitive aux problèmes des inondations au Sénégal.  Mes études sont basées sur une approche globale et principalement sur des  méthodes numériques directes, telles que la modélisation 3D des nappes, la  simulation numérique et l’optimisation multicritère. L’approche consiste, dans  un premier temps, à coupler la spécification géométrique 3D issue de Système  d’Information Géographique « SIG », avec la modélisation en mécanique des  fluides « CFD ».

La finalité est de trouver les véritables raisons des inondations sur chaque site vulnérable. Cette méthodologie peut aussi être appliquée avec  une précision proche du réel dans les zones urbaines ou semi-urbaines, dans la  banlieue dakaroise et dans toutes les villes et villages du Sénégal. Elle propose ensuite une cartographie tridimensionnelle des caractéristiques des inondations dans les différentes localités choisies. Elle tient en compte la vitesse de  ruissellement des eaux, leur hauteur et l’étendue des inondations dans ces  différentes localités en se basant sur les informations du sol et sous-sol  endogènes. Par conséquent, il suffit de circonscrire d’abord les parties inondées  et ensuite celles inondables dans les localités concernées et les réaménager  selon leur urgence et leur priorité. Dans une seconde phase, les résultats  obtenus dans la première partie donnent des stratégies d'optimisation  multicritères qui seront mises en œuvre afin de trouver, parmi une multitude de  solutions proposées, des projets d’aménagement et d’habitat les plus  convenables pour chaque localité étudiée. 

Ces résultats vont répondre simultanément aux différentes contraintes géomorphologiques, géologiques, géotechniques, économiques et environnementales. Leur modélisation permet à la fois d’accélérer la procédure d’action sur les risques dans toutes les zones  urbaines et rurales inondables et rassure quant à l’efficacité de la solution  choisie. Cette méthodologie est à coût réduit pour les études et sa réalisation.  Le coût était estimé, en 2006, au cinquième des dépenses allouées par le  Président Wade pour lutter contre les inondations durant ses six premières  années au pouvoir. Je rappelle que, depuis 2012, ce programme « PURE » dort  dans les tiroirs du cabinet du Président Macky Sall. 

Les aménageurs des gouvernements successifs de Wade et Sall ont  manqué, dans leurs choix, de proposer des solutions scientifiques adéquates et  durables au problème des inondations dans tout le pays. Leurs travaux se basent  généralement sur des approches routinières et provisoires qui engendrent des  coûts d’argent faramineux sur les dos des contribuables. Aucun de leurs  programmes, concernant les inondations, n’a montré l’efficacité requise pour  apporter des solutions scientifiques et durables. Toutes les tentatives proposées  sont restées jusque-là incertaines et sans effet.  

Je reviendrai sur l’état des lieux de la problématique de l’alimentation en  eau potable et pour l’agriculture à Touba avec des propositions de solutions. 

Pr Arona Coumba NDoffene Diouf, PhD - Science de la Terre, de l’Espace et de l’Environnement Université d’Etat de la Ville de New York- CUNY - Graduate Center, New York, Etats Unis  (https://gcees.commons.gc.cuny.edu/alumni/

Pr Arona Coumba NDoffene Diouf est Récipiendaire, en 2014, de la médaille américaine Leadership  du meilleur scientifique dans la région transatlantique décerné au Capitol à Washington, aux États Unis 



16 Commentaires

  1. Auteur

    En Septembre, 2023 (17:59 PM)
    Bravo pour cette analyse politico technique et les alternatives qui l'accompagnent. Je crains que le problème soit plus structurel. Il n'y aura pas de développement en Afrique sans accéder au préalable à la LUMIÈRE : celle qui permet la maîtrise de la MATIÈRE. Si l'Afrique n'offre pas au monde une compréhension alternative de l'ABSOLU, pontificale au TEMPS et à la MATIÈRE, elle sera toujours la dernière au concert des civilisations.

    Quand on fait allégeance à la religion civilisatrice des autres, c'est une mentalité d'esclave qui vous éloigne d'une version authentique de la VÉRITÉ. Il ne s'agit pas de substituer une civilisation à une autre, mais d'une volonté de compléter la connaissance de l'ABSOLU. C'est alors que l'Eternel, Maître du Temps, vous octroie un alphabet pour l'écrire, la Lumière pour sortir de l'obscurantisme et la connaissance qui permet de maîtriser la Matière. Jusqu'à ce jour, régneront inondations, incompétence, coups d'État, corruption, pauvreté...

    J'ai des propositions soumises à la critique (voire OUMZO DIOP : Graines de civilisation 1 et 2, Edilivre 2014 et 2015).

    A bientôt !

    OUMZO 
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2023 (20:19 PM)
      J ai arreté de lire quand il a parlé de saturation de la nappe Maastrichtienne. 
      Il est professeur?
       
      Mon Dieu !!! Meme un etudiant de première annee IST ne le dirait pas. 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2023 (13:03 PM)
      Ce monsieur doit arrêter de nous emmerder. Le président a fait tout son possible pour gerer la situation et le Khalife en est content et l'a dit. Vous sortez vos articles pour insinuer que Macky Sall est nul en comme president 12 ans sans reussir alors que vous avez entendu le ministre de l'intérieur et le Dg de l'Onas qui sont incompetents.
      Vous êtes des minables. Le président doit vous mettre en prison pour les 4 mois qui lui reste.
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2023 (01:45 AM)
      Autant j'ai aimé lire les solutions scientifiques durables aux problèmes d'inondations à l'échelle nationale, du professeur Diouf, autant j'ai aimé le commentaire de Oumzo. Nous avons besoin de mettre en œuvre ce genre de solution scientifique à la place des "romb rene dieum dewene rek". 
  2. Auteur

    En Septembre, 2023 (19:51 PM)
     Ce gars est un vrai Door Kaat. Li mouy Wakh, khamou si daara. D'abord Touba a été tracé sous sa forme actuelle par Gaindé Fatma et les inondations ne viennent pas de la saturation de la nappe maestrichienne. La preuve, après quelques jours les eaux sont soient drainees et le plus souvent infiltrées. C'est juste que l'on reçoit une quantité importante de pluies qu'on ne recevait pas avant, combinée avec une urbanisation non contrôlée.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2023 (20:22 PM)
    Franchement tu as raison les inondations c est un phénomène mondial et dû en partie à la bêtise humaine qui lui a donné un terrain fertile. Vous candidats présidentiels cherchez d autres arguments plus convaincants pour gagner le suffrage des sénégalais en les convainquant et non faire des textes kilométriques qui n incitent pas à la lecture. Vrai dorkate.   
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2023 (20:48 PM)
    Cela se voit que le sénégal n'avancera jamais dans le débat intellectuel. Un texte scientifique de cette richesse en argument, au lieu de lire ou d'amener des contributions adequates c'est toujours les insultes des jaloux qui n'apportent rien au débat sérieux et progressistes mais préférent les sorties des politiciens verreux qui nous ont ruiné. Bonne continuation professeur. Nala wa Touba déglou 
    {comment_ads} {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2023 (20:49 PM)
    Après avoir passé douzes longues années comme ministre-conseiller, Mr Diouf a attendu jusqu'à la fin des deux mandats pour parler de la problématique des inondations à Touba. Éeeeeh nos politiciens là! Ils nous prennent pour des cons quoi...
    Auteur

    En Septembre, 2023 (20:54 PM)
    Si tu avais au moins bien lu il l'a dit que ce programme est dans les tiroirs du cabinet de Macky et Wade....
    {comment_ads}
    Auteur

    Maguette Diop

    En Septembre, 2023 (21:23 PM)
    Enfin un homme politique différent des autres qui ne font que parler et tenir des promesses en l'air 
    {comment_ads}
    Auteur

    Assane

    En Septembre, 2023 (21:27 PM)
    Très belle expertise mr diouf 
    {comment_ads}
    Auteur

    Modou Fall

    En Septembre, 2023 (21:51 PM)
    Bravo pour cette analyse pertinente et les solutions apportées le sénégal a besoin de personne comme lui pour se développer 
    Auteur

    Aissatou Thiam

    En Septembre, 2023 (21:55 PM)
    Soutenons ces genres de politiques 

    soyons derrière eux et laissons ces autres baratineurs qui n'ont aucune expertise aucune compétence 

    l'histoire est en marche le sénégal aux intellectuels sénégalais !!
    {comment_ads}
    Auteur

    Amdi Diop

    En Septembre, 2023 (21:59 PM)
    Au lieu de dénigrer et de dire du mal attardons nous sur les solutions à nos problèmes et restons focus sur ce qui donne ces solutions là 

    Mr diouf nous à apporter une solution concernant les inondations à Touba de par son expertise et ses compétences ! Suivons le pour un sénégal meilleur 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2023 (16:20 PM)
      Do togg teh kou togg thiereh nga heupp thi souf? Comment comptes-tu résoudre de façon durable un problème aussi récurrent?
    {comment_ads}
    Auteur

    Mame Samba

    En Septembre, 2023 (22:36 PM)
    Très belle sortie de ce professeur je suis entrain de le suivre depuis quelque temps , un serieux prétendant à la présidence. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Khardiatou Seck

    En Septembre, 2023 (22:42 PM)
    Il s'agirait d'évoluer et de changer de mentalité avant de critiquer lisez d'abord les arguments sont solides. Ki foouum nekkone??
    Auteur

    Abdoulaye Amadou Diallo

    En Septembre, 2023 (00:43 AM)
    Merci beaucoup Professeur Arona Coumba Ndoffene Diouf le meilleur profil 
    {comment_ads}
    Auteur

    Quantbusiness

    En Septembre, 2023 (01:10 AM)
    Vous avez ete conseiller de ces deux presidents que vous citez pendant plus de 11 ans et comment se fait qu'ils preferent d'autres solutions que celles que vous proposez? Pourquoi vous avez prefere reste sur place si vous avez des convictions solides des vos solutions qui sont 80% moins cheres? Pourquoi vous ne faites pas une etude comparative de ce que vous proposez par rapport a ce qui ete fait a Touba (vous etiez aux affaires et devez avoir des informations detaillees de ce qui a ete fait a Touba). Ce que vous proposez ne sont que des solutions theoriques. Il faut les chiffrer avec des details techniques et financiers.
    {comment_ads}
    Auteur

    Latyro

    En Septembre, 2023 (22:17 PM)
    Bravo Dr Diouf.

    FAITES DES RECHERCHES SUR L'HOMME AVANT DE DOUTER OU DE CRITIQUER. COMME Y'AVAIT BEAUCOUP QUI DISENT QUE C'EST IMPOSTEUR, J'AI LE TEMPS DE FAIRE DES RECHERCHES, MAIS A MA GRANDE SURPRISE. C'EST UN GRAND SCIENTIQUE. 

    TAPEZ SUR CES LIENS DU GOURNEMENT AMERICAIN POUR VERIFIER.

    https://grantome.com/grant/NSF/GEO-0703752#panel-comment-body

    https://www.nsf.gov/awardsearch/showAward?AWD_ID=0703752
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email