Mardi 22 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

Le début de la fin pour le Néron de Banjul - Par Yoro Dia

Single Post
Le début de la fin pour le Néron de Banjul - Par Yoro Dia

Une opération Fodé Kaba 3 (intervention militaire de l’armée du Sénégal) n’est plus nécessaire. Elle ne l’est plus parce que c’est le début de la fin pour Yahya le Néron de Banjul. La peur est le moteur de la dictature. C’est pourquoi la dictature commence à s’effondrer le jour où les citoyens n’ont plus peur. Ben Ali a terrorisé les Tunisiens pendant des décennies, mais son régime s’est effondré comme un château de cartes le jour où les Tunisiens ont transcendé leur peur.

Les Égyptiens ont fait la même chose avec Moubarak. Fodé Kaba 3 ne sera guère nécessaire parce que, après 22 ans de tyrannie, les Gambiens commencent à ne plus avoir peur. Dans une dictature, quand les citoyens transcendent la peur, ils se rendent compte que le dictateur n’est qu’un tigre de papier. C’est pour maintenir cette peur permanente qui est le moteur du système que la violence est permanente dans une dictature.

Une dictature se fonde sur deux piliers que sont la violence et le contrôle de l’info. Ben Ali contrôlait tout en Tunisie, mais le fait de ne plus pouvoir contrôler les réseaux sociaux a entraîné sa chute. En Gambie, Yahya Jammeh contrôle encore un pilier (la violence), mais l’autre pilier (le contrôle de l’info) est en train de lui échapper. Une dictature qui n’a plus le monopole de l’info devient très fragile. C’est pourquoi toutes les dictatures sont des sociétés fermées comme la Gambie ou la Corée du Nord. 

Comme Néron, Yahya Jammeh est un incendiaire. En augmentant les tarifs du passage, poussant les syndicats de transporteurs à imposer le boycott de la Gambie, Jammeh a peut-être allumé le feu qui va l’emporter. Avec le blocus, les transporteurs démontrent qu’ils ont plus de bon sens stratégique que ceux qui nous gouvernent depuis l’indépendance. Le blocus nous montre une vérité simple. Du bon sens qui, apparemment, n’a jamais été la chose la mieux partagée au sommet de l’État.

Le blocus montre que la Gambie est un bantoustan dans le Sénégal et n’a d’autre alternative que le Sénégal alors que le Sénégal a toujours le plan B du contournement. Yahya Jammeh a toujours réussi miraculeusement à faire croire le contraire à nos dirigeants qui ont toujours tout sacrifié à l’autel de la paix en Casamance alors que Jammeh nous soutenait officiellement le jour et armait le MFDC la nuit, parce que le MDFC est le seul moyen de pression qu’il a sur le Sénégal.

C’est du bon sens : jamais Jammeh ne va nous aider pour la paix en Casamance parce qu’il scierait la branche sur laquelle il est assis. Par ce double jeu, il a survécu à Diouf et Wade et est en train de le répéter avec Macky Sall. Nous avons la paix en Casamance parce que l’armée a montré que l’intégrité du territoire est au bout du fusil pas dans des conciliabules à Banjul ou Kanilay.

La meilleure façon d’accélérer le retour définitif de la paix en Casamance est d’avoir une démocratie en Gambie. Les démocraties ne se font pas la guerre. Depuis que la Guinée Bissau est devenue démocratique, elle n’accepte plus le MFDC sur son sol. Une Gambie démocratique n’accepterait de servir de base arrière au MFDC. Le retour de la Gambie à la démocratie devrait se faire facilement parce qu’avant le coup d’État de Jammeh, la Gambie faisait partie des exceptions démocratiques en Afrique à côté du Sénégal du Botswana et de l’ile Maurice. Même si c’est le début de la fin pour Jammeh, l’accélération de sa chute dépend en grande partie des Gambiens, pas du Sénégal ou de la communauté internationale parce que, dans une dictature, l’opinion publique n’a aucune importance pour le dictateur dont la survie dépend exclusivement de sa capacité à entretenir la peur permanente.

C’est pourquoi ont dit : « dans une dictature, la seule vertu du citoyen est le silence ». Silence parce qu’on a peur. Les Gambiens ont rompu le silence et essaient de transcender la peur. Il est du devoir, de l’intérêt et du rang du Sénégal d’être à leurs côtés en aidant l’opposition démocratique à préparer l’après Jammeh, car, « un tyran ne trouve d’adversaire à sa taille que quand le peuple se soulève ». Ce qui se passe en Gambie n'est pas le début d’un soulèvement populaire, mais c’est le début de la fin pour Jammeh qui a transformé la Gambie en Goulag tropical. 

Yoro Dia, Politologue 


Article_similaires

27 Commentaires

  1. Auteur

    773733880

    En Avril, 2016 (21:04 PM)
    C vres le sort d un être humain est entre dans le main de dieu
  2. Auteur

    773733880

    En Avril, 2016 (21:04 PM)
    C vres le sort d un être humain est entre dans le main de dieu
    Auteur

    Versus

    En Avril, 2016 (21:34 PM)
    Yoro dia ,arretes de raconter des betises ........................ le sort d'un etre humain est entre les mains de Dieu ...........................
    Auteur

    Galimatias

    En Avril, 2016 (21:38 PM)
    juste une contradiction dans cet excellent article de yoro dia" l'accélération de la chute de jammeh ne dépend pas du Sénégal ni de la communauté internationale" et plus loin vous sommez le Senegal d'encadrer et d'aider l'opposition gambienne"
    • Auteur

      Polonais

      En Avril, 2016 (07:56 AM)
      où as-tu appris a lire le français?
      critiquer rek...tchippp
      "encadrer et aider l'opposition pour l’après diameh" --> cela veut dire lorsque les gambiens auront éjecter le dictateur!
      cancre que tu es!
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (22:19 PM)
    Auteur

    Mbayebousso

    En Avril, 2016 (22:45 PM)
    Oui mais le Sénégal doit aider à lui porter l'estocade.

    Que de tracasseries on subit en traversant la Gambie ou en y Allant!!!. Quel que soit votre âge ou grade de petits agents vous humilie. Aucun respect! Si négociation il y en aura, les tracasseries devront être prises en compte. Nous avons droit à du respect.Par ailleurs, si on doit continuer à payer pour traverser,la réciprocité devra être appliquée : la traversée du Pont Noirot devra désormais être payante
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (22:56 PM)
    Le sort de nos peuples est plutot entre nos mains. Sinon comment comprenez vous que le pays ou on prie certainement le plus en Afrique, le pays qui bat le record des thiant, des gamous et des magal, le pays avec la plus forte densite de mare a boue de la planete Terre ...soit parmi les derniers de la classes, meme africaine.?
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (22:58 PM)
    Ce menteur
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (23:21 PM)
    L'accélération de la chute de Jammeh dépend du Sénégal!!
    Auteur

    Ibou Camara

    En Avril, 2016 (23:35 PM)
    Vous avez totut dit en ce qui concerne la situation en Gambie et en celle des governments,le prbleme en est que Jammet mentailt aux authorites senegalaise concernant le cas casamance,et maintenant ce sait qui est envers le senegal( ennemy n1).

    Maky sall doit savoir que Yaya Jammeh est un Cancer pour la sous region plus particulierement le Senegal car il yaya destabilisait le senegal pendant 20 ans en disant aux authorites quíl leur aidait a etablir la paix en casamance,si le Senegal na rien sur le cas Yaya Jammeh il va inviter les islamists en pour destalbiliser le senegal car il ne veut ceder la place au peuple Gambien.
    Auteur

    Le Sn Supporter

    En Avril, 2016 (01:20 AM)
    En tout cas le Senegal doit aider l'opposition gambienne.Jammeh un cancer dans les entrailles du Senegal qui risque de nous couter tres cher si on n y prend pas garde.

    Macky , il est temps de prendre position et de parler au peuple senegambien!
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (01:33 AM)
    C'est aux gambiens de prendre leur propre destinee en main, la main du Senegal dans cette crise serait quelque peu "colonialiste" vue les plaintes deja deposees a la cedeao.
    Auteur

    Wag The Dog

    En Avril, 2016 (01:41 AM)
    Les batards senegalais s'en donnent a coeur joie dans les medias pour vilipender Jammeh en faisant croire aux honnetes senegalais que la Gambie est au bord de l'explosion sociale. Nous qui sommes en Gambie savons bien que malgre la manifestation brutalement reprimee de jeudi dernier jusqu'a ce que mort d'homme s'en suive, la vie continue ici dans le plus paisible des mondes comme si rien ne s'etait passe. C'est regrettable pour ceux qui y ont laisse la vie mais il n'y a rien de nouveau sous le soleil des dictatures et des pretendues "democraties" africaines (les morts sous Senghor, Diouf, Wade et l'idiot Macky ne me dementiront pas. C'est vrai, ils ne sont plus là). Cette lubie macabre de la presse senegalaise pour la Gambie n'est en realite que le reflet de la nouvelle donne politique initiee par l'avenement d'un bouffon comme Macky a la tete du Senegal. Ses insuffusances et ses tares sont tellement criardes que ses souteneurs ne peuvent faire que dans le registre de la DIVERSION pour que les senegalais oublient le calvaire de leur malheureux choix de mars 2012. La Gambie n'est certainement pas le paradis en tant que tel, mais elle est tres loin de l'enfer du mensonge et de l'hypocrysie que vivent les senegalais. Entre parentheses, SANEKH eest prevu a Banjul le 22 avril et TITI sera ici le 29. Je me demande s'ils iraient faire des shows et des concerts s'il s'agissait de la Syrie.



    • Auteur

      You A Real Dog

      En Avril, 2016 (02:17 AM)
      yow yaye nafeekh rek et t'es fier comme ca ´toi tu ne vis certainement en gambie ou t'es tt simplement partisan de dictateur. espece de vendu va!
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2016 (05:12 AM)
      eh bien, ils devraient être interdits de voyage par l'État, comme d'ailleurs tous ces lutteurs et autres souteneurs don't iran ndao. tous ces gens qui se font graisser la patte par le régime de jammeh devraient recevoir une visite dela dic. ils sabotent le travail du gouvernement, en essayant de donner de la légitimité au régime de jammeh. et qu'on vienne pas nous parler de ces fumisteries de même people, bokk, bene la gnou et tutti quanti. qu'ils dissent plutôt à la dic combine ils ont reçu ou recevront.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (03:00 AM)
    Un tres bon article. Yoro Dia est des meilleurs journalistes du Senegal. Cest lun des plus cultives. Dailleurs il a tjrs ete tres bon depuis le cem et lycee
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (05:37 AM)
    Le Senegal et certains senegalais cherchent toujours des boucs emissaires pour justifier leur echec catastrophique en Casamance.

    Encore des conneries sur la democratie et les droits de l'homme.

    Qu'attendez vous pour aller faire pression sur les USA afin que la justice yankee libère le meurtrier senegalais de la semaine dernière qui a tué sa femme et sa fille.

    Quand il sera sur la chaise electrique ou pret pour l'injection letale vous ne direz rien.

    Ce sera la meme chose si un trafiquant de drogue senegalais est condamné à mort en Indonésie ou en Chine ou meme en Iran.

    Depuis la condamnation à mort et l'execution des senegalais en Gambie on nous pompe l'air parce que le Senegal est un pays d'impunité.

    Le MFDC a déclenché sa lutte armée quand Yaya Jammeh était encore au Collège.

    Ce ne sera pas la chute ou la mort de Yaya Jammeh souhaitée tant par les senegalais qui mettra fin au conflit en Casamance.

    Au contraire attaquer la Gambie risque de créer un embrasement avec une participation des combattants du MFDC du coté des fidèles de Jammeh.

    On l'a vu en 1998 et 1999 avec l'opération Gabou en Guinée Bissao qui a fait près de 1000 tués et blessés coté militaires senegalais.

    Avec à la clé un réarmement de Atika qui a puisé armes ,munitions de toutes sortes dans l'arsenal des FARP de la Guinée Bissao.

    Yoro Dia assis sur son anus à Dakar dans un bureau climatisé peut écrire ce qu'il veut .

    Les gambiens soutiennent majoritairement Yaya Jammeh.

    350 000 senegalais vivent en Gambie et y gagnent leur vie.

    Qui vuvra verra
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2016 (06:38 AM)
      toi tu es juste un demon fils de satan et esclave de yaya jamet et comme tu es menteur fils du prince du mensonge tu peu mentir sur l'operation gabou va revoir tes comptes 1000 morts c'est pas du cote senegalais demande aux bissao guineens et aux gambiens ainsi qu'au mfdc ce qu'est l'armee senegalaise eux te dirons espece de con.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (07:21 AM)
    Oui les Gambiens en ont certainement marre de ce bouffon du genre Bokassa ou Amine DADA. Ils doivent s'engager dans la lutte et ils y seront aidés par toutes les nations éprises de démocratie. Merci Yoro Dia. :emoshoot:  :fbhang: 
    Auteur

    Hamid

    En Avril, 2016 (07:36 AM)
    les gas il faut se dire la vérité toute crue okkk et la vérité est le sénégal doit nationalisé la gambie et rien d'autre cette espace n'est qu'une région du sénégal et il est temps de le réintégrer dans le sénégal.

    Auteur

    Anonyme Kaliss

    En Avril, 2016 (07:38 AM)
    je ne sais pas pourquoi ya des personnes impolies dans le senegal ils ne savent que insulter



    moderer vos languages svp vous pouvez dire votre opinion sans autant insulter qui que se soit
    Auteur

    Tapalapa

    En Avril, 2016 (07:46 AM)
    Yoro bonne deduction. Tu as parfaitement raison et je souligne le fait jammeh que les ralation jammeh MFDC ne st plus roses.



    Le senegal peut aider en vulgarisant tout ce qui se passe labas par leurs medias



    merci :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (08:05 AM)
    Pourquoi toujours parler de Jammeh comme si le Sénégal a déjà fini tout ce qu'il avait à faire.

    Est-il de notre ressort de décider de l'avenir d'un autre pays qui a sa souveraineté.Enlevons d'abord les brindilles qui scintillent dans nos yeux et c'est mieux pour nous.

    Dans ce Sénégal,j'ai l'impression que certains ne font du matin au soir que s'occuper de l'inutile,du bavardage,d'insultes etc...

    Enfin,jetez un coup dans la fameuse presse rien du vomissement.Wa salam
    Auteur

    Xxx3

    En Avril, 2016 (08:09 AM)
    Tres bon article. C'est aux Gambiens de regler ce problem en prenant leur courage a deux mains
    Auteur

    Courage

    En Avril, 2016 (08:29 AM)
    Yahya a longtemps abusé de la peur des gambiens. A eux de sortir de cela par leur moyen le courage. il est en chaque peuple et déterrmine le résultat du combat. il y'aura des morts c'est vrai, des blessés c'est sûr. Le fou de Yahya ne se laissera pas abattre facilement et comme tout chien apeuré, sa seule tactique de défense sera d'attaquer et de détruire le maximum de gens en sombrant et cela le peuple gambien doit s'y attendre et le gérer avec courage.



    Nous vos freres et soeurs sénégalais sont de tout coeur avec vous mais ce n'est pas notre combat, c'est le votre. Nous nous avons fait et mené nos propres combats avec succès, à vous de vous réveiller et de mettre ce slogan en marche "Enough is Enough"

    L'avenir de vos enfants, votre devenir est entre vos mains. Personne ne se battra pour vous, ni les sénégalais ni la communauté internationale. chacun a ses batailles à mener. Vous mener la votre et comme le dit ce Monsieur a l'excellent article, l'après Yahya Diamé se fera avec le Sénégal

    Courage..........................................
    Auteur

    Kemo

    En Avril, 2016 (09:04 AM)
    Contribution hyper nulle car ecrite uniquement pour apporter la voix de l'auteur dans l'hysterie mediatique du moment. Yaya Jammeh sera toujours au pouvoir dans vingt ans et tout ce vacarme sur seneweb et tfm, en plus des contorsions intellectuelles de ce yoro dia, madiambal diagne et autres plumitifs senegalais ne seront qu'un exercice en futilite destine a fouetter un illusoire sentiment de nationalisme dans un pays qui a (re)vendu son ame a la France. Rendez vous en 2036.
    Auteur

    Dommoge

    En Avril, 2016 (09:23 AM)
    Pourquoi ces mensonges? Dieu est là pour démentir les menteurs. Pourtant avant le coup d'Etat, les opposants ont prédit la chute du régime au mois de décembre 2015. Il n'en est rien. Ce n'est pas à partir de vos fauteuils de Dakar que vous allez savoir ce qui se passera en Gambie. Si c'était la Mauritanie, personne n'oserait piper mot. Chaque année des sénégalais sont emprisonnés en Mauritanie et personne ne proteste. Vos prédictions sont fausses. Demain vendredi, il ne se passera rien en Gambie. Ne dites pas après que Yaya a négocié avec l'opposition car vous êtes champions du Wakh wakheet.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2016 (09:33 AM)
    Félicitations de Bruxelles !!!

    Bien écrit.

    Auteur

    Zeus

    En Avril, 2016 (09:33 AM)
    Toutes mes félicitations au syndicat des transporteurs. Qu'il continue dans ce bras de fer avec le tueur gambien. C'est leur contribution à la marche de la Gambie vers la démocratie Mais il faut que les gambiens prennent leur destin en main en multipliant la pression sur le régime du tueur gambien. Je déplore le silence coupable de la CEDEAO au premier chef son président en exercice le président Macky SALL qui brille par son inertie troublante. Chers gambiens du courage continuez à vous battre vous viendrez à bout de ce dictateur
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2016 (15:50 PM)
      d'accord avec yoro, l’abcès gambien est crevé, reste à vider le pus. cela va encore faire mal, mais ce sera ensuite la guérison courage et persévérance au peuple gambien qui est le seul artisan de sa libération. merci aux transporteurs qui vont précipiter la chute de dictateur.
    Auteur

    Rufus Haile

    En Avril, 2016 (10:27 AM)
    le senegal, la gambie et le monde entier on ete averti que yahya jammeh est en train de preparer son caliph islamique radical et sous l'egide de DAECH ou mieu connut comme etat islamiquie, (I.E). vrai, le mur de la honte et de la peur commence a seffondrer, mais cela requier du temps. je l'ais dis a maintes fois, ni le senegal a le choix, en faite personne n'a le choix car le temps compte vite, si jammeh etablit son caliph avant la fin de 2016, le senegal versera beaucoup de snag car il sera oblige de combattre non les gambiens car eux on en marre de ce fou furieux, mais les djihadistes de Daech, E.I et Boko Haram. Daech est compris de combatant experimentes et radicaux, et la le vrai probleme commencera pour le senegal et la region entiere. il faut intervenir maintenant et eviter le pire, vous aves ete avertis, il faut en finir avec le fou le plus dangereux de notre epoque.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR