Mercredi 27 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

Les Conséquences Des Importations De Véhicules Au Sénégal

Single Post
Les Conséquences Des Importations De Véhicules Au Sénégal

L’arrivée des voitures d’occasions au Sénégal a entrainé un véritable calvaire pour les populations tant sur le plan financier que sur le plan sanitaire. 

Qu’est-ce qu’un véhicule d’occasion ? 

On les appelle communément les « venants de la France ». 
Ce sont des véhicules qui étaient destinés à rouler en Europe, aux Etats Unis ou d’autres continents autre que l’Afrique donc répondant à 100% aux normes des pays d’origine. Ces véhicules ne répondent plus aux normes anti-pollution très strictes de ces pays exportateurs. Comme nous le savons les Européens sont trop rigoureux sur les normes antipollution afin de protéger leur environnement surtout au niveau des émissions des gaz d’échappement .Actuellement en Europe les normes euro 6 pour les camions vont rentrées en vigueur le 31 décembre 2012 .

Les émissions de particules vont alors devoir être diviser par deux, tandis que les rejets d’oxydes d’azote devrons être réduit de 77 %.Mites de rejets imposées par les normes antipollution européennes Euro 1-6 en g/kWh. 

Norme européenne d'émission Euro 

Les normes européennes d'émission, dites normes Euro sont des règlements de l'Union Européenne qui fixent les limites maximales de rejets polluants pour les véhicules roulants. Il s'agit d'un ensemble de normes de plus en plus strictes s'appliquant aux véhicules neufs. Leur objectif est de réduire la pollution atmosphérique due au transport routier. 

Les émissions de CO2 (résultant naturellement de la combustion de matières carbonées) ne sont pas prises en compte dans ces normes car ce gaz n'est pas considéré par la législation automobile européenne comme un gaz polluant direct (respirer du CO2 n'est pas toxique pour l'homme et les animaux sauf à des doses très élevées). La surveillance des émissions de CO2 par les véhicules fait cependant l'objet d'autres travaux de la part de l'Union européenne. 

Exemple de pollution de l'air due au transport routier. 

Historique 
La législation européenne est de plus en plus sévère sur les rejets des moteurs à explosion. Les normes d'émissions « Euro » se succèdent. La mise en œuvre se fait à des dates décalées pour les automobiles, les véhicules utilitaires légers, les motos et les poids-lourds. Les normes diffèrent entre les différents types de moteurs (moteurs à allumage commandé (essence, GPL...) ou moteurs Diesel) et types de véhicules, jusque dans les unités choisies, rapportées à la distance parcourue (par exemple g/km), sauf pour les véhicules lourds où elles sont rapportées à l'énergie développée (par exemple g/kWh). 
Les émissions de polluants sont mesurées durant un cycle de conduite normalisé appelé NEDC (New European Driving Cycle) qui dure 20 minutes. Il comprend une première phase de conduite typée "ville" suivi d'une phase de conduite plus rapide typée "route". La vitesse moyenne durant ce cycle est de 33 km/h. 

(Uniquement pour les voitures à essence à injection directe fonctionnant en mélange pauvre (combustion stratifiée) 
Ces émissions sont mesurées sur des véhicules dépourvus d'options dans des conditions qui peuvent être assez différentes de la vie réelle. Les moteurs sont d'ailleurs réglés pour respecter la norme dans le cadre légal. Les valeurs s'envolent par exemple très rapidement quand les véhicules dépassent les 130 km/h, vitesse maximale autorisée en France. Il n'en demeure pas moins que ces moteurs produisent, à puissance égale, moins de rejets polluants que des moteurs d'ancienne génération. 

L’importation de ces véhicules cause des énormes difficultés aux usagers, aux propriétaires, mais aussi à l’environnement. La mauvaise qualité du carburant, l’utilisation des huiles non conformes se manifestent par des irrégularités de marche du moteur, ratées, craquement, cognement, fumées blanche ou noir. 

Concernant la suspension, contrairement aux véhicules destinés pour l’Afrique on note une grande différence sur leur suspension qui est trop basse et non adapté aux routes. 

Les véhicules venant des Etats Unis en majeure partie équipée de moteurs essence subissent les même problèmes que les diesel car notre essence a beaucoup de plomb et de souffre. 

Etant technicien en Mercedes Benz et étant aussi citoyen de ce pays ma conscience ne supporte plus de voir tant de sénégalais comme moi subir toujours les conséquences néfastes de ces véhicules importés au profil des business men qui connaissent rien en automobile mais aussi ils se moquent de la pollution atmosphérique et de la santé des populations. 




ABIBOU FAYE 
Technicien certifié en Mercedes Benz 
Contre maitre à la sénégalaise de l’automobile 



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email