Vendredi 14 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

Macky Sall a raison, l'opposition ne le connaît pas assez (Par Mody Niang)

Single Post
Macky Sall a raison, l'opposition ne le connaît pas assez (Par Mody Niang)

La presse a rendu compte de l'audience-marathon que le président-politicien a accordée à une délégation de trois cents (300) personnes de l'APR de Matam, conduite par son griot Farba Ngom. La cérémonie s'est déroulée dans la Salle des Banquets du Palais de la République. Elle a duré cinq (05) heures d'horloge au cours desquelles il a écouté trente (30) orateurs. Dans ses réponses, il a eu notamment à étaler toute sa sérénité, tout son optimisme par rapport à l'issue de l'élection présidentielle du 24 février 2019. En particulier, si elle ne se déroulait qu'à Matam et à Fatick, il dormirait sur ses deux oreilles car là, il gagnerait respectivement à 100 % et à 90 %. C'est, du moins, ce que lui fait dire la presse et nous y reviendrons.

Comme il rate rarement l'occasion pour écorcher l'opposition, le président-politicien a usé, ce jour-là, d'un vieux proverbe pulaar, d'une formule métaphorique pour la mettre en garde (1). En d'autres termes, a-t-il lâché, "ils (ses adversaires) ne savent pas à qui ils ont affaire". Il n'aurait pas tout à fait tort car j'ai le sentiment que l'opposition ne connaît pas suffisamment cet homme qu'elle a en face. Elle ne mesure pas à leur juste valeur les nuisances dont il est capable, et sans état d'âme. Ce n'est pas seulement d'ailleurs l'opposition mais nombre de nos compatriotes qui n'appréhendent pas correctement les différentes facettes du personnage. Comme son prédécesseur et sosie, il a la chance inouïe de régner sur un peuple qui ne s'indigne pas beaucoup, en tout pas longtemps, un peuple qui donne l'impression de passer très vite sur les événements. C'est pourquoi, il faut constamment lui rafraîchir la mémoire, lui rappeler en particulier qui est vraiment ce Macky Sall et ce qu'il a fait et dit depuis le 2 avril 2012, date de son installation officielle comme quatrième Président de la République du Sénégal. Depuis cette date, il est à la tête d'un pays de treize (13) à quatorze (14) millions d'habitants. Un pays qui a compté parmi ses habitants de grands hommes, de grandes femmes ; un pays adossé pendant plusieurs siècles à des valeurs cardinales comme celles, bien connues, qui nous tournent malheureusement de plus en plus le dos. Ce pays-là se faisait en particulier une idée du chef, qui devait être bien au-dessus de la mêlée par les valeurs qu'il incarnait.

Parmi ces valeurs, nous retiendrons celle au-dessus de toutes : le respect scrupuleux de la parole donnée. L'ancien Khalife général des Mourides, Serigne Abdou Lahat Mbacké, lui accordait une importance sans limite. Il en donnait l'illustration chaque fois que de besoin. C'était le cas lors du grand Magal de 1988. A propos de respect de la parole donnée, il disait ceci : "Nit daal, boo mengëlee jëfi teyam ak waxi dembam te woro wu ñu, booy seet nit, nit a ngook." Et il ajouta : "Gor daal, dafay am káddu, káddoom dakoy tënkk." En d'autres termes, si tu es à la recherche d'un homme d'honneur, de dignité, donc de respect de la parole donnée, compare ses engagements d'hier à ses actes d'aujourd'hui !  S'ils se confondent exactement, tu as trouvé l'homme que tu cherchais. Le gor, l'homme d'honneur et de dignité doit respecter scrupuleusement sa parole. A la limite, il doit en être l'esclave, précisa-t-il.

Si nous partons de ce constat, nous n'avons pas un gor, un homme d'honneur et de dignité à la tête de notre pays, puisqu'il n'a aucun respect pour sa parole pour ses engagements. Je ne m'attarderai pas à donner des exemples, ce serait superflu. On en rencontre, qui crèvent les yeux, tout au long de sa gouvernance tortueuse de six ans six mois. J'ai l'habitude de l'affirmer et je le réaffirme ici avec force : sa parole ne vaut plus un copeck. Ce n'est pas tout d'ailleurs. Le président-politicien qui préside aux destinées de notre pays et qui veut rempiler dans six mois, n'est pas le chef idéal : il n'est pas juste, il est trop partisan. Il a divisé le pays en deux camps opposés : le camp de sa famille, de son parti-Etat et à un moindre degré de Bennoo Bokk Yaakaar, et l'autre qui est carrément laissé pour compte.

Dans les villes et leurs banlieues, dans le monde rural, dans l'administration, etc., partout on distingue facilement les deux camps opposés. Ce président, ce chef est manifestement injuste, foncièrement partisan. Il suffit, pour s'en convaincre, d'évoquer le cas du Maire de Dakar, condamné à cinq ans de prison ferme et cinq millions d'amende pour "faux et usage de faux sur des documents administratifs et escroquerie portant sur des deniers publics". A moins d'un miracle, cette condamnation sera confirmée en appel. Tout cet acharnement, pour la somme d'un milliard huit cent trente millions de francs CFA ! Ce n'est pas rien cette somme, en particulier dans un pays qui a encore sa place parmi les 25 pays les plus pauvres et les plus endettés du monde. Si la faute est avérée, l'auteur doit être puni. Ce qui est insoutenable, c'est la condamnation sévère du Maire de Dakar pendant que des délinquants potentiels, qui ont fait pire que lui, respirent tranquillement l'air de la liberté à la tête de services qu'ils continuent de piller impunément. Pendant que le président-politicien s'est empressé de transmettre, par l'intermédiaire de son Premier ministre, le rapport incriminant Khalifa Sall au Parquet de Dakar, nombre d'autres dossiers mettant gravement en cause ses amis dorment sous son coude et sur la table du Procureur de la République.

Pour ne m'arrêter que sur les dossiers de l'OFNAC, du temps de la Présidente Nafy Ngom Keïta, en  dix-huit mois d'activités, du 11 août 2014 au mois de Décembre 2015, l'OFNAC a finalisé une dizaine de rapports, dont les huit ont été transmis aux autorités judiciaires, sur décision de l'Assemblée générale de l'Office. Sept ont été ainsi adressés au Procureur de la République de Dakar et un à celui de Louga. Ce dernier a fait son travail car il a déféré les mis en cause devant le juge d'instruction qui, après enquête, les a placés sous mandat de dépôt. L'un d'entre eux, un ancien Directeur des Transports terrestres, a été extrait – on ne sait comment  – de la prison, pour être bombardé, par décret n°2016-985 du 13 juillet 2016,  Président du Conseil d'Administration du Fonds d'entretien routier autonome.

Il convient de signaler également que, par suite de dénonciations d'allégations de fausses quittances dans la plupart des centres de services fiscaux de Dakar, l'ancienne présidente avait diligenté des enquêtes portant sur huit des dix Centres que compte Dakar. En possession de preuves suffisantes, les enquêteurs avaient alors demandé l'ouverture d'une information judiciaire sur les agents mis en cause. Le 25 juillet 2016, jour même du limogeage de l'ancienne Présidente, l'Assemblée des membres de l'OFNAC avait délibéré sur trois rapports dont celui des Services fiscaux et avait décidé de leur transmission au Procureur de la République. Les trois rapports étaient en instance de transmission au Procureur au moment de la passation de service entre la Présidente sortante et sa remplaçante. Ils seront finalement transmis au Parquet. Au total donc, la Présidente Nafy Ngom Keïta, ses collègues membres et l'ensemble de son équipe ont transmis huit rapports, dont sept (07) au Procureur de la République de Dakar et un (01) à son homologue de Louga. A ceux-là s'ajoutent, naturellement, les trois rapports en instance (dont celui des Services fiscaux) qui ont été finalement transmis au Procureur de la république, par les soins de sa remplaçante.

Ces dossiers déposés auprès du Procureur de la République de Dakar, dorment encore, à ma connaissance, sur son bureau. Il est vrai que deux des dossiers incriminent gravement deux proches du président-politicien : les Directeurs généraux de la Société nationale de la Poste et du Centre des Œuvres universitaires de Dakar (COUD). Les crimes que ces derniers ont commis et continuent de commettre à la tête des deux structures, sont infiniment plus graves que les "faux et usages de faux" et autres "délits" imputés au Maire de Dakar. Peut-être, un jour, ces crimes seront-ils étalés au grand jour et les Sénégalais comprendront alors comment le politicien pur et dur qui les a dirigés a été injuste. Certains "hauts faits d'arme" des deux amis du président-politicien dépassent parfois l'entendement. Da ñuy jéggi léeg-léeg dayo.

L'ancienne Présidente de l'OFNAC avait ordonné une seconde mission pour enquêter, en particulier, sur la caisse d'avance du COUD. Dans ce cadre, le DG recevait 150 millions tous les dix jours, soit 450 millions par mois, pour acheter des légumes. Cette somme n'est pas évidemment considérable, si un kilogramme de haricot est acheté à 4500 francs. Malheureusement, la mission n'a pas abouti, l'ancienne Présidente ayant été limogée entre-temps. Notre Directeur général continue donc sûrement et sereinement son massacre de deniers publics. Lui, peut tout se permettre avec sa caisse d'avance et impunément, puisqu'il mobilise à Ndioum et à Podor.

Son ami de la Poste se distingue aussi par son management fort décrié. Le  samedi 29 juillet dernier, l'Amicale des diplômés des écoles de la Poste a animé une conférence de presse à la Maison de la Presse sur le thème "Projet de restructuration de la Poste : enjeux et perspectives". Le Président, l'inspecteur des postes Abdou Ndiaye a tiré la sonnette d'alarme en insistant particulièrement sur les problèmes notés dans la boîte. "Ce sont des difficultés de gestion de trésorerie particulièrement qui impactent négativement sur le budget de l'Etat", affirme-t-il. Et l'inspecteur des postes d'enfoncer le clou : "Aujourd'hui, la Société nationale la Poste a une dette importante vis-à-vis du Trésor public de 150 milliards de francs CFA. Nécessairement, il faut que l'Etat prenne des mesures fortes pour redresser la Société nationale". Une dette de 150 milliards de francs CFA ! Où passe l'argent de la Poste ? Personne ne cherche à savoir : le très politicien DG mobilise à Thiès.

Par-delà les fautes sur les deniers, les deux amis du président-politicien en font d'aussi graves sur les recrutements. Celui du COUD a recruté, d'un coup, 400 jeunes originaires du Département de Podor dont 155 sont de Ndioum, la ville dont il est maire ("Décryptage", page 7, "Walfadjri" du 30 octobre 2014 : enrôlement de 400 jeunes au COUD). Son camarade de la Poste en fait autant. Sur toute l'étendue du territoire national, les bureaux de poste sont bourrés de jeunes gens venus de nulle part. Les écoles de formation de la Poste ne recrutent pratiquement plus. Au cours de la conférence de presse du 30 juillet, le Président de l'Amicale des diplômés des écoles de la Poste a dénoncé ces recrutements externes et appelé à un recrutement par voie de concours pour donner aux Sénégalais les mêmes chances d'accéder à la Poste, mais aussi par un souci de qualité de ressources humaines. Il faut fermement condamner ces recrutements et, en particulier, l'esprit qui les sous-tend. Nous sommes tous Sénégalais.

Donc, l'homme que nous avons à la tête de notre pays est profondément injuste et foncièrement partisan, et ce n'est point un bon signe pour nous si on considère ces mots d'Oumar Ibn El Khatab, second khalife après le Prophète Mouhammad (PSL) : "Sept années de disette sont préférables à une année de magistère d'un dirigeant partisan." Ce n'est point un bon signe si, en plus, notre politicien pur et dur n'a aucun respect pour la parole donnée. Depuis six ans et demi qu'il est à la tête de notre pauvre pays, ses propos et comportements de tous les jours contredisent nettement ses engagements antérieurs. La patrie a rapidement cédé la place à son omniprésent parti-Etat. La sobriété est devenue pour lui et son camp un simple slogan. Il suffit, pour s'en convaincre, de suivre les longues caravanes de véhicules grand luxe qui le suivent pendant ses tonitruants et coûteux déplacements. Lors de la dernière coupe du monde de football, ses homologues croate et islandais lui ont administré une belle leçon d'humilité, de sobriété et de respect du bien collectif.

Point n'est besoin de s'attarder sur le fait qu'il est loin d'être vertueux. N'est-ce pas lui qui a publiquement béni la détestable transhumance et l'a pratiquement érigée en méthode de gouvernement ? N'est-ce pas lui qui profite sans état d'âme des présentations de condoléances pour débaucher des transhumants ? N'est-ce pas lui qui, pour gagner le maximum de ralliements, achète au grand jour des consciences avec l'argent du contribuable ? Tout cela n'a vraiment rien à voir avec la vertu. Un homme vertueux est surtout juste et respectueux de la parole donnée. Notre président-politicien n'est rien de tout cela. Il n'est pas, non plus, transparent. Transparence rime avec contrôle or, lui, a horreur du contrôle. La preuve, il a rendu inoffensifs et pratiquement muets nos principaux organes de contrôle. Nous sommes en fin 2018, le "Rapport d'activités" de l'OFNAC et le "Rapport public sur l'Etat de la Gouvernance et de la Reddition des Comptes"  de l'Inspection générale d'Etat (IGE) de 2016 et de 2017 sont toujours attendus.

Notre président-politicien devient surtout de plus en plus dangereux, notamment pas certaines de ses déclarations. Il étale sa forte conviction qu'il gagnera l'élection présidentielle à 100 % dans le Fouta et à au moins 90 % à Fatick. Cette conviction ne peut s'appuyer que sur deux raisons :

1- Il a fait dans les deux localités des réalisations qu'il n'a faites nulle part ailleurs dans le pays. Dans ce cas, ce serait injuste car, il a été élu pour le développement harmonieux de tout le pays. Oublierait-il alors qu'il est "le père de toute la Nation" ?

2- Le vote lui est acquis dans les deux localités parce que, d'une part, il serait natif de Fatick et, d'autre part... La question est tellement sensible que je n'ose pas l'aborder carrément ici. Elle nous éloigne de la tradition solidement établie que nous sommes une Nation une et indivisible. Nous n'avons vraiment que faire de certains comportements et de certaines déclarations centrifuges. Les présidents Léopold Sédar Senghor, Abdou Diouf et Abdoulaye Wade n'ont jamais déclaré publiquement que Joal, Louga et Kébémer voteraient respectivement pour eux à 100 % à l'occasion d'une élection présidentielle. Quelles que soient l'ethnie à laquelle nous appartenons et la localité d'où nous sommes originaires, nous formons un même peuple, un peuple qui devrait avoir les mêmes droits et être soumis aux mêmes devoirs. Le Président de la République, qui qu'il soit, devrait nous traiter tous sur un pied d'égalité. Ce qui serait loin d'être le cas aujourd'hui, avec le président-politicien qui nous dirige.

C'est ce président, politicien pur et dur, que l'opposition aura en face le 24 février 2019. Ce sera, pour elle, une tâche titanesque. L'homme ne se gargarise pas de morale ni d'éthique. Il dispose des trois pouvoirs et est assis sur un énorme trésor de guerre. Il peut compter, en outre, sur un ministre de l'Intérieur dévoué et qui a juré de le faire réélire. Il a déjà éliminé un candidat potentiel et mis en place une stratégie pour en éliminer bien d'autres au tout dernier moment. Ce ne seront donc pas des enfants de chœur, des chevauchées solitaires qui lui barreront la route vers un second mandat. Les différentes composantes de l'opposition devraient donc se départir de leurs différents ego et se retrouver dans trois ou quatre grands pôles. Le noyau de l'un d'entre eux ne devrait être composé que d'hommes et de femmes qui n'ont jamais été ni verts, ni bleus, ni marron ou même, quand ils l'ont été, n'ont à leur passif, aucun antécédent connu de mauvaise gestion. J'ai déjà une idée de ces hommes et femmes, mais la tâche sera rude de les mettre ensemble. Pourtant, la défaite du président-politicien vaut mille sacrifices.

(1) "L'Observateur" du 6 août 2018, page 3.



84 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (11:52 AM)
    trop vilain ce croco de journaliste macky aura son deuxième mandat
    Top Banner
  2. Auteur

    Mateodiagne

    En Août, 2018 (11:56 AM)
    Ce monsieur Mody Niang, tout le monde le connait dans son quartier. Il a violé sa fille, qui travaille au ministère des Affaires étrangères, quand elle avait 14 ans, et l'affaire a été étouffée. Je ne sais pas pourquoi le régime ne l'utilise pas pour le faire taire. C'est un dictateur chez lui et violeur qu'il faut dénoncer.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (11:59 AM)
    LA MEUTE DE RÉPONDEURS PAYES PAR LE PALAIS VONT SE DÉCHAÎNER SUR MODY NIANG.



    ALLEZ Y DE TOUTE FACON VOUS N'AVEZ QUE L'INSULTE A LA BOUCHE
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (12:03 PM)
    Dans ce pays c'est simple! Si tu on te donne pas un poste, tu vilipendes!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (12:04 PM)
    on nous tempeste avec les 30 millions de khalifa

    ce jeudi matin aliou sall est devenu l'homme le plus riche du senegal
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (12:09 PM)
    Pauvre idiot, encore un bavard qui a la certitude que son torchon va changer le cours des choses. Comme disait le ministre nos formons beaucoup de littéraires ,beaucoup de beaux parleurs.

    Le president de la république Maky Sall est un bosseur,un bâtisseur et il est au service du Sénégal. Et ça ce sont des faits réels, palpables  :sunugaal: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (12:14 PM)
    Ratatati rèk, ratatati rèk, wakhlène ba sèkèk Macky lui il travaille, et il gagnera par le travail Inchaallah.  :emoshoot:  :rigolo: 



    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (12:19 PM)
    Merci monsieur Niang , heureux de pouvoir vous livre apres un si long silence.

    que Dieu vous garde

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (12:27 PM)
    Bravo pere Mody, toujours constant, percutant et pertinent.
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (12:39 PM)
    Macky doit mettre ce Mody Niang en prison pour le restant de sa vie . Comment a t il pu oser écrire des jugements de valeurs sur la personne du président de la république . Nous ne sommes ni en France ni aux états unis .nous avons des valeurs qu il faut respecter . on ne dit pas certaines choses sur le chef de l etat . le procureur doit s auto saisir pour mettre au gnouf ce badola .
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (12:50 PM)
    Le jour ou la guerre éclatera dans ce pays causée par un petit monsieur de Macky Sall.C'est le seul moment ou certains sénégalais comprendront.

    Vive la république!

    Vive le Sénégal!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (12:51 PM)
    encore un wolof aigri et menteur . incha allah nous allons vous laminer en 2012 .
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (12:51 PM)
    Vieux vas te reposer, Macky est déjà réélu et tu as encore cinq longues années devant toi pour écrire tes très longs articles que personne ne lit, du reste, car tu es obsolète.



    Le Sénégal que tu connaissais n'existe plus, Macky l'a totalement modernisé .
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (13:02 PM)
    Moi je préfère Macky à tous ces detourneurs, voleurs, faussaires et jouisseurs de l'opposition. Le Sénégal avance, tant pis pour ceux qui ne veulent pas le voir. Tant pis!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (13:07 PM)
    C'EST MACKY QUI MERITE LA PRISON.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (13:12 PM)
    macky sera débarqué en mars 2019, les populations ne voient méme pas la queue du diable !
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (13:17 PM)
    Merci tres bon article: degg neexul...Le pays n'a jamais ete aussi infesté de voleurs a tous les niveaux qui ont trouve refuge a l'APR...Mais quand cesserons de nous lamenter seulement et agirons pour avoir un president digne de ce nom...un vrai patriote, un home de parole, sobre, et pas un voleur notoire, un diviseur...Maky Sall est vraiment un piètre dirigeant...Il risqué de creer de graves problemes dans ce pays :roadrunner:  :roadrunner:  :roadrunner:  :roadrunner: 
    Top Banner
    Auteur

    Galim

    En Août, 2018 (13:17 PM)
    Comment peut t'il penser donner des techniques et autres ficelles à l'opposition pour se débarasser de Macky Sall sans avoir au préalable jugé si cette dernière fera mieux que lui? Sur quels arguments objectifs et concrets repose t'il son parti pris pour l'opposition? sur quelles certitudes repose t'il son argumentaire en faveur de l'opposition? Et si par extraordinaire cette opposition venait au pouvoir et fasse pire que Macky Sall aura t'il lui Mody Niang l'honnêteté de regretter d'avoir pris fait et cause pour l'opposition? ou comptera t'il sur " la faculté d'oubli" du peuple pour ne pas faire son mea culpa?
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (13:30 PM)
    danguene di sonal seni bop rek macky aura un deuxieme mandat car c'est deja acquis
    {comment_ads}
    Auteur

    2nd Term For Macky Sall Ngaari

    En Août, 2018 (13:32 PM)
    Macky korr Marieme Faye moo ko yorr



    Macky Sall Ngaari gorko torodo



    Avec Macky pour un Senegal emergent et qui gagne



    Avec Marieme pour Servir le Senegal

    {comment_ads}
    Auteur

    Sénégal Dem Dikk

    En Août, 2018 (13:39 PM)
    Macky Roupilleur Sall est en train de ronfler (ah, le faineant/feignant!) au fond du bus. N'oubliez pas de le réveiller pour sa descente au TERMINUS 2019.





    Rappel: Macky Sall descend au TERMINUS 2019

    Rappel: Macky Sall descend au TERMINUS 2019

    Rappel: Macky Sall descend au TERMINUS 2019

    Rappel: Macky Sall descend au TERMINUS 2019

    Rappel: Macky Sall descend au TERMINUS 2019

    Rappel: Macky Sall descend au TERMINUS 2019

    Veuillez passer le message s'il vous plaît, et merci de votre attention.
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (13:45 PM)
    Sabotage organisé des élections

    Posez la grille ethnique et vous lirez Maky facilement.

    60 milliards à Maky pour une carte par personne qui ne viendra jamais alors que Wade, avec 15 milliards, a produit 2 cartes par personnes dans le temps et dans l’espace. Maky qui avait promis 3191 milliards de FCFA avec les conseils décentralisés et 500 mille emplois aux jeunes, est incapable de nous livrer des cartes d’identité.

    Tout le processus électoral est miné comme dans le maquis.

    Maky manipule la Constitution pour empêcher à Wade de se présenter à une élection présidentielle, avec un âge max pour les candidats. Maky invente le parrainage citoyen universel pour éliminer des adversaires qu’il n’ose pas affronter démocratiquement. Maky choisit les candidats à toutes les élections en manipulant la mackystrature qui les élimine, demandez à Karim et Khalifa. Le parrainage permet à Maky de faire le tri de ses adversaires qui réussiront à passer après le tamis et la justice. Maky choisit les électeurs en sabotant l’inscription, la fabrication des cartes, leur distribution, la fabrication des bulletins, leur acheminement, l’organisation du vote, la proclamation des résultats. Lors des législatives de juillet 2017, Maky a délibérément saboté les élections à Dakar, Touba, en milieu wolof, mouride et dans les zones non favorables. Aucun problème dans les régions toucouleur ou de sa belle-famille du Sine. Les 90.000 électeurs de 200 bureaux de vote à Touba n’ont pas voté parce que Maky n’en voulait pas. 1.021.502 électeurs n’ont pas vu la couleur de leur carte. Le vote a démarré à 18 heures à Touba comme l’a voulu Maky.1 million 500 sénégalais, des sans-papiers, n’ont pas voté par sabotage organisé car Macky qui avait voté sans pièces à Fatick en 2007 l’a voulu ainsi. 60 milliards investis sur des cartes pour voler les élections. Maky avait 5 ans pour préparer les élections. Il organise la fraude industrielle en confisquant la voix du peuple comme avec son wakh wakhééte sur un mandat de 5 ans . Les 6.210.000 électeurs votent ou pas comme Maky le veut. Relisez Althusser, Maky a confié l’appareil répressif de l’Etat à abdoulaye daouda diallo, l’appareil idéologique confié à yaya abdoul kane ministre des télécoms, chargé en plus du centre national d’Etat civil qui manipule les données démographiques avec fichage de tous les sénégalais dès la naissance, Chérif Diallo Directeur des TIC, Elhadji Ndiaye 2S TV PCA de la société sénégalaise de télédiffusion, Racine talla à la RTS, ARTP avec le DG Abdou karim sall et le PCA Abou Abel Thiam, l’opérateur de téléphone Hayo couvrant le Fouta, Tigo à Yérim sow qui avait mis l’hôtel Radisson à la disposition de Maky pendant la présidentielle de 2012 comme Alassane Ouattara avec l’hôtel Ivoire d’Abidjan pour lui servir d’Etat-major de guerre au cas où Wade refuserait de céder le pouvoir. La RTS, youssou ndour le ministre bodio bodio, en conflit d’intérêt avec son groupe falaat Maky, 2 S TV, le Quotidien, Libération, etc., font le reste du travail de propagande digne de la radio des mille collines du Rwanda. Il n’y a que les wolofs qui sont emprisonnés dont les candidats sérieux que sont Karim Wade et Khalifa. Cissé Lo avait déjà théorisé la coalition toucouleur et sérére. Senghor couplé à Mamadou Dia et Diouf avec son dauphin Tanor ont initié cette coalition ethnique depuis 1960. Maky la perpétue avec le PM Dione. En plus de la toucoulorisation à outrance de la république par des nominations, des bourses ethniques et recrutements ethniques d’ASP, Maky veut bruler ce pays où la coexistence des peuples et religions était incontestable. La justice récite une dictée sous contrôle de Maky. Attention Maky est dangereux !

    Chers compatriotes, réveillez-vous !

    Attention danger, l’ethnicisme émerge !

    Djolof fign , alias Tuubé waalo



    {comment_ads}
    Auteur

    Macky Korr Marieme Faye

    En Août, 2018 (13:49 PM)
    Sans le parrainage on risque d'avoir plus de candidats que d'electeurs
    {comment_ads}
    Auteur

    Ananymous

    En Août, 2018 (13:56 PM)
    Mody NIANG ne peut écrire un article sans dire du mal sur le Président WADE.

    Il a une haine viscérale envers le Président WADE et sa famille.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (14:02 PM)
    Pas 10 partis mais plus de 100 partis politiques
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (14:03 PM)
    Monsieur le journaliste, tu es méchant.

    Macky est le plus réaliste des présidents qui ont eu à gouverner ce pays.



    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (14:08 PM)
    Éternel Aigri mister Niang
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (14:08 PM)
    Éternel Aigri mister Niang
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (14:08 PM)
    Éternel Aigri mister Niang
    Top Banner
    Auteur

    Niang

    En Août, 2018 (14:10 PM)
    Quelle hypocrisie:! Refuser de parler de l'ethnicisation de la politique alors que ça saute aux yeux n'est que de l'hypocrisie. Un intellectuel doit prévenir et non passer son temps à pleurnicher.



    Mais venant de mody Niang cela ne me surprend pas.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme Ngor

    En Août, 2018 (14:14 PM)
    trop de bruits et trop d écrits le peuple souverain est la et on verra

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (14:29 PM)
    APR on vous voit venir dans les commentaires. MAIS la chute sera rude!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme Vous Resterez Opposant

    En Août, 2018 (14:30 PM)
    Top Banner
    Auteur

    Mbidou

    En Août, 2018 (14:47 PM)
    Mody Niang, la méchanceté chevillée au corps avec une petite dose de "racisme". Il parle d'un vieux proverbe pulaar qu'il ne veut pas citer, préférant sa traduction hasardeuse, par contre, il nous bombarde de maxime wolof, fier qu'il est.

    quel manque d'objectivité : "yiimaa yawmaa, anndaa ko ngondaa". Et Farba Ngom n'est pas le griot du Pr mais membre fondateur de l'APr. Faut respecter les gens, mon vieux.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (15:05 PM)
    Magnifique article qui décrit de façon nette ce type que nous avons mis par erreur à la tête de ce pays



    On dit que l'élection présidentielle c'est le rendez vous d'un homme avec son peuple.

    Moi je dirais, les élections de 2019 c'est le rendez vous du peuple avec son destin et son histoire. On verra si le peuple choisira la voie du GOR, de la dignité et de l'honneur.

    Votez pour un homme indigne, sans honneur c'es accepter aussi d'être un peuple indigne sans honneur. Les sénégalais seront en face de l'histoire.

    Moi je ne voterai jamais pour un traître, un homme qui ne respecte pas sa parole, un homme qui ne mérite que le mépris tellement il est indigne.

    Bravo Mr Mody vous avez parfaitement décri ce type qui nous dirige.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (15:14 PM)
    Vieux Mody Niang.ton discours est comme un disque usé. les populations des régions magnifient le travail du PR Macky SALL. le reste n'est que verbiage
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme Beugue Fatick

    En Août, 2018 (15:16 PM)
    thiey les insulteurs automatique de l'opposition des gens qui ne comprenne rien des affaires du gouvernement insulter calomnier mentir rek des tangues khol oh le sénégal
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (15:25 PM)
    MACKY LE TRAITRE
    {comment_ads}
    Auteur

    Tidiane

    En Août, 2018 (15:36 PM)
    Tu peut écrire chaque jour mais tu ne changera pas mes convictions envers ce président bâtisseur et respectueux ,ce que Toi n est pas .Aigri:
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (15:41 PM)
    Tous les haalpulaar ne sont pas des Tooroodos, Le Président Macky Sall , n'est pas un Tooroodo mais, d'origine Ceddo, être Ceddo chez les haalpulaar, c'est quelque chose. Réonse au no 19
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (15:46 PM)
    Comment un homme ou une femme qui s'indigne, qui croit en des valeurs, qui aime le Sénégal tant soit peu peut penser une seconde à soutenir ce maquis, la plus grosse catastrophe sociale, économique, politique, jamais arrivée au Sénégal. Mataa nasru Lah, Sénégalais, aidons-nous, le ciel nous aidera.
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (15:52 PM)
    Notre président-politicien devient surtout de plus en plus dangereux, notamment pas certaines de ses déclarations. Il étale sa forte conviction qu'il gagnera l'élection présidentielle à 100 % dans le Fouta et à au moins 90 % à Fatick. Cette conviction ne peut s'appuyer que sur deux raisons :



    1- Il a fait dans les deux localités des réalisations qu'il n'a faites nulle part ailleurs dans le pays. Dans ce cas, ce serait injuste car, il a été élu pour le développement harmonieux de tout le pays. Oublierait-il alors qu'il est "le père de toute la Nation" ?



    2- Le vote lui est acquis dans les deux localités parce que, d'une part, il serait natif de Fatick et, d'autre part... La question est tellement sensible que je n'ose pas l'aborder carrément ici. Elle nous éloigne de la tradition solidement établie que nous sommes une Nation une et indivisible. Nous n'avons vraiment que faire de certains comportements et de certaines déclarations centrifuges. Les présidents Léopold Sédar Senghor, Abdou Diouf et Abdoulaye Wade n'ont jamais déclaré publiquement que Joal, Louga et Kébémer voteraient respectivement pour eux à 100 % à l'occasion d'une élection présidentielle. Quelles que soient l'ethnie à laquelle nous appartenons et la localité d'où nous sommes originaires, nous formons un même peuple, un peuple qui devrait avoir les mêmes droits et être soumis aux mêmes devoirs. Le Président de la République, qui qu'il soit, devrait nous traiter tous sur un pied d'égalité. Ce qui serait loin d'être le cas aujourd'hui, avec le président-politicien qui nous dirige.
    {comment_ads}
    Auteur

    Fab

    En Août, 2018 (15:54 PM)
    Trop de littérature.

    Nous n'avons pas que ça à lire. Soyez court et concis.

    L'esprit de synthèse permet aux gens de connaître l'essentiel et de passer à autre chose.

    Si vous ne pouvez pas l'être, nous ne saurons jamais ce que vous voulez pour le Sénégal. :looney:  :looney:  :looney: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Mbao

    En Août, 2018 (15:58 PM)
    mody niga nioulé nonou la sa khol bi nioulé. di ga dé ak nakhar petit vieux, yallah lou mou sobe boci andoul , crise cardiaque rek fou kène nékoul comme djinakh bou dé ci pakh
    {comment_ads}
    Auteur

    Sandigué

    En Août, 2018 (16:01 PM)
    "La question est tellement sensible que je n'ose pas l'aborder carrément ici..."

    Donc il ne fallait rien dire, monsieur Niang. Ce que vous "n'ose[z]" pas aborder est le soubassement et la pièce maîtresse des oeuvres diaboliques de Macky Sall depuis son arrivée à la tête de l'Etat. En un mot comme en mille, il s'agit de son ETHNICISME aigue qui fait que le feu couve sous la cendre de l'hypocrisie ambiante entre les differents groupes qui constituent ce pays, mais surtout entre les Toucouleurs/Séréres hardis (pour cause!) de l'axe Matam-Fatick et les Wolofs plus ou moins passifs. Ne pas aborder ce sujet, aussi sensible et délicat qu'il soit, surtout si on a une tribune/plateforme comme vous en disposez, relève de la lâcheté.

    Il ne suffit pas de nous rappeler que Macky est un président-politicien. Ça, tout le monde le sait parce cet individu n'est pas intellectuellement armé pour diriger un pays. Il n'a jamais été préparé pour être un leader. Juste un apparatchik dans toutes les formations politiques dont il a été membre. Un rôle de subalterne de luxe bien rémunèré dans la cour des grands lui suffisait amplement jusqu'á cette ouverture inespèrée occasionée par les bouleversements cahotiques des deux derniéres années du magistère de Wade. Macky s'engouffre dans cette faille et se retrouve Président. Voila, un tocard gagne le prix DE Chef de l'Etat et nous sommes obligés de faire avec lui. Le pire des deux n'etait pas celui qu'on croyait car sans bagages, Macky se replie sur un entourage presque exclusivement ethnique et sectaire au grand dam de la cohésion nationale qui n'avait jusque lá jamais souffert de fractions majeures. S'en suivirent ces nomminations outrageantes et leurs corrollaires d'exclusivites ethniques dans certains départements de l'administration et dans certaines agences nationales. Comme si les autres ne comptaient que pour du beurre.

    Ne pas dénoncer ces pratiques mavkyavélliques par ceux qui savent et ont les moyens de faire savoir est un crime sans nom. Un manquement au devoir.

    Macky est indigne du génie sénegalais mais ceux qui se taisent devant ses flagrantes tentatives divisions ethniques pour règner sont aussi misèrables que lui.

    QUAND LA PRUDENCE EST PARTOUT, LE COURAGE N'EST NULLE PART.
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (16:08 PM)
    Macky une véritable catastrophe de l'histoire du Sénégal  :roadrunner: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (16:19 PM)
    Dans quel pays sommes-nous?

    Un ministre qui accuse un autre ministre pour 20 milliards , un député qui accuse un autre député de la même mouvance pour des milliards de commissions sur des marchés, et pourtant rien ne bouge au niveau de la justice.

    Ça devient insupportable.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (16:21 PM)
    Texte pertinent, comme d'habitude venant de toi, mais malheureusement trop sophistiqué pour les lecteurs de Seneweb composés majoritairement de quasi analphabètes à la culture politique insignifiante!!!! Merci beaucoup Mody. Et merci de t'être abstenu d'aborder cette question ethnique trop sensible que certains n'ont plus, hélas, le scrupule d'agiter. Ce président est un malheur pour ce pays.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (16:21 PM)
    en tout cas, dans une vidéo encore sur you tube, daouda dia, frère d'harouna dia, a déclaré qu'il appelait les sérères, les toucouleurs et les diolas à voter pour macky....Déclarations extrêmement graves qui sont malheureusement passées inaperçues ! Abdou diouf, ou senghor, avaient -ils appelé les sérères et les pulars à voter pour eux? Abdoulaye wade avait -il appelé les wolofs à voter pour lui ?

    Mbaye ndiaye, ancien ministre de l'intérieur, avait lui aussi déclaré que les sérères devraient voter pour macky...

    Les dérives ont commencé d'ailleurs avec wade avec les clins d'oeil sournois à sa communauté confrérique.

    Le sénégal risque un jour d'être détruit par des politiciens sans foi ni loi qui useront de toutes les manoeuvres pour rester au pouvoir, quitte même à gouverner un pays divisé et sous tensions ethniques!

    La dérive ethnique est encore plus grave, profonde, ...

    Que dieu nous préserve de nos politiciens!

    Macky doit tout faire pour que "l'aiguille" de la stabilité et de la cohésion ne s'égare pas entre ses mains. Il doit faire en sorte de la restituer à son successeur comme il l'a reçue de ses prédécesseurs! Et éviter les conseils de certains courtisans sectaires et opportunistes.
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (16:30 PM)
    EXCELLENT ARTICLE



    BRAVO DOYEN !!!!!







    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (17:23 PM)
    Macky n'est pas votre egal vous les polichiens du PDS et de Rewmi. Vous n'avez toujours pas digere la victoire de Macky en 2012. En 2012, Macky a gagne Dakar, Matam et Fatick au premier tour. Raison pour laquelle il dit qu'il va gagner a Fatick et a Matam. Ses parents sont de Matam, il est ne a Fatick, a grandi a Fatick, a ete maire de Fatick , sa plus grande maison est de Fatick, ses amis sont de Fatick etccc. Nous les senegalais , nous n'avons pas le tems des polichiens de l'oppostion qui ne fait que sur mensonges, diffamations, manipulations et calculs. Et puis arretez vos mensonges avec Mbaye Ndiaye. Mbaye Ndiaye a seulement dit aux gens de Fatick de voter pour lui, c'est tout. Il est originire de Fatick comme Macky etcc. Les sereres du Baol avaient vote largement pour Wade. Vous etes tout simplement traumatises depuis 2012. On s'en fou que vous disiez aux wolofs de voter pour tel ou tel candidat. On s'en fou. On a pas votre temps. Macky est sutenu par toutes les ethnies, toutes lesregions et toutes les confreries au Senegal. Moi je suis lebou de Ndayane. Idrissa Seck gagne a Thies car il est de Thies, Wade gagnait Kebemer car il est de Kebemer, Tanor Dieng gagne a Ngeniene car il est de la bas. KHalifa Sall gagne Grand Yoff car il a grandi et a ete maire de Grand Yoff. Moustapha Niasse gagne Keur Madiabel car il est de labas. Oumar Sarr gagne a Linguere car il est de la bas. Ahmed Fall gagne a Get Ndar car il est de la bas. Macky gagne a Fatick et a Matam car il est de la bas. Et puis en quoi cette question d'ethnies est sensible? Vous pensez seulement que Senewebs represente le Senegal avec des gens comme Foubes, Momar Mbaye ou encore Salam Fall. Senewebs n'a rien de la realite au Senegal. Vous etes simplement en colere et c'est pas le probleme des senegalais. Le senegalais lamba est loin et tres loin de Senewebs. La polichiens ne font meme pas 1% de la population. Au Senegal les gens ne pretent aucune attention a celu I peul , toucouleur, wolof ou serere. Quand a Senewebs. c'est autre chose
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (17:34 PM)
    Le probleme de senewebs avec certains journalistes de senewebs pensnet qu'ils snt d'une importance capitale. Malgre les reseaux sociaux, Macky gagne les elections depuis 2012. Vous pensez qu'un petit groupe extremiste peut dire a la majorite ce qu'ils doivent faire ou pas. Si vos commentaires etaient aussi important , pourquoi Macky a gagne en 2012, 2013, 2014 et 2017? Senewebs c'est seulement une partie des senegalais de l'exterieur pour avoir des nouvelles , mais surtout des polichiens surtout ceux de l'opposition qui sont au chomage depuis longtems, mais aussi parfois des sportifs comme Triple XXX, certains racistes ani noirs, et certains comme Thiedo Fall qui defendant la culture africaine. C'est tout. Mais sinon, le senegalais ce qui le preoccupe souvent c'est les series Pod et Marichou, Nafi, noye moyto sa none, les Khew avec Ndeyale, les marriages, les examens du bac et autres examens, faire des photos et les poster, comment faire pour nourrir sa famille etccc. Les senegalais qui vont sur senewebs ne font meme pas 0.000000000000000000001 de la population. On a d'autres chats a fouetter que dire des polichiens qui ne sont que la pour leurs propres interets personels et egoistes.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (17:39 PM)
    UN president VOLEUR

    DAKAR ARENA 66 MILLIARDS

    GOLDEN STATE 15 MILLIARDS

    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (17:41 PM)
    un president VOLEUR

    DAKAR ARENA 66 MILLIARDS

    GOLDEN STATE 15 MILLIARDS
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (17:48 PM)
    un president VOLEUR

    DAKAR ARENA 66 MILLIARDS

    GOLDEN STATE 15 MILLIARDS
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (17:50 PM)
    un president VOLEUR

    DAKAR ARENA 66 MILLIARDS

    GOLDEN STATE 15 MILLIARDS
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (17:50 PM)
     :taala_sylla:  :taala_sylla:  A DICTATOR, A TYRANT IS BORN !!!!!! :taala_sylla:  :taala_sylla: 
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (17:56 PM)
    quel article! on est intrigué parce que notre pays est dans le lot des 25 pays les plus pauvres dans ce monde qui en compte 195. Et il est très endetté et ne fonctionne que de travers (corruption baladeuse dans toutes les sphères administratives, chantiers impertinents juste en totale rupture de voie vers nos objectifs de développement et nettement surfacturés, ce qui peut augurer de difficultés qui vont s'ajouter au marasme économique qui fait sortir du pays ses enfants depuis plus de 30 ans. Mais, lueur d'espoir, Mody Niang de nous rappeler que le pays a des ressorts. Les Assises nationales censées redresser la trajectoire de la gouvernance du pays viennent de fêter ses dix années et une fournée de vrais patriotes ont préféré ne pas se salir les mains dans ce qui pourrait porter l'estocade final à l'avenir du pays. M. Niang les appelle à sacrifier leur ego à l'autel des intérêts bien compris du Sénégal aux fins de prendre en mains sa bonne destinée..very sweet!
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (17:56 PM)
    Vous les polichiens, arretez de nous prendre comme des moutons. Au Senegal personne ne vote pour l'ethnie, mais plutot de la localite. Macky n'a jamais gagne la commune de Kolda et pourtant Kolda est a 90% de peuls. Elections presidentielles de 2012,locales de 2013, referendum de 2014, legislatves de 2017, Macky a toujours perdu la commune de Kolda. Les wolofs votent plus que les peuls pour Macky. Les Halpuulars n'ont jamais vote pour tel ou tel candidat grace a son ethnie. Arretez vos mensonges. Avec Wade, tout etait question de Touba et pourtant en 2012 , il ya que 6 mille voix entre Macky et Wade alors qu'il yavait d'autres candidat Halpullar comme Arouna Dia qui n'a rien obtenu. C'est a Fatick ou Macky a eu le plus grand pourcentage avec 50 mille voix contre seulement 20 mille pour Wade. A Kolda , Wade avait largement gagne. A Diourbel et a Bambey, la quasi totalite des sereres ont vote pour Wade. Idrissa Seck gagne tout le temps la ville de Thies car il a ete maire de Thies.Macky gagne a Fatick car il a ete maire de Fatick et y est ne et grandi. Meme en 2017, le seul endroit ou Sonko a gagne au Senegal, c'est dans son village a savoir le village de Bissere ou il a eu 80% de voix. Il a aussi gagne la plupart des bureaux au Senegal. Je suis de Malicounda et il ya 3 sortes de Malicunda. En 2017 , Macky a gagne Malicounda , Malicunda Bambara et Malicounda Peul, qui sont des communes proches de Mbour. Bayilene fen Goudi, fen beuthieuk. Fen, fen, fen rek. Vraiment vous les polichiens vous etes le cancer du Senegal. Avez vous vu ce que font les Gorgui Sy Dieng, Sadio Mane, Diao Keita Balde , Youssou Ndour pour la population senegalaise. Vous etes la honte du Senegal .Vous etes sans importance au Senegal. Mais Si vous pensez que vous pouvez sur diviser dans ce site web inutile a savoir senewebs, bonne chance.

    Ibou Cisse

    Malicounda Bambara

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (18:06 PM)
    J'en suis sur qu'il a certains polichiens et certains journalistes de senewebs, rien qu'en voyantla photo de Macky, ont le Coeur qui se dechire. Macky est le choix des senegalais. En plus Macky n'est ni Hitler ni Mussolini. De toute facon, la frustration et la colere ne sont le fruit que des soucis de sante. Vous allez encore pleurnicher car il 'yaura beaucoup d;inauguration dans les prochains mois avec surtout les deux plus grandes infrastructures de l'histoire du Senegal a savoir l'autoroute ila Touba et le Train Express Regionale.Calmez vous, vos commentaires n'ont jamais ete utiles, ne le sont pas et ne le seront pas. Macky est dans le Coeur de l'ecrasante majorite des senegalais.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (18:10 PM)
    La plupart des commentaires haineux sur senewebs sont l'oeuvre des partisans d'Idrissa Seck et certains partisants du PDS, mais aussi certains journalistes de senewebs qui sont devenus haineux a cause des insultes de Foulbes alias peuls. Pas plus ni moins
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (19:02 PM)
    merçi mody,j'espere que les opposants vont t'ecouter.
    {comment_ads}
    Auteur

    Foulbés!

    En Août, 2018 (19:05 PM)
    Le Docteur Macky Sall, Peul de Souche purement pure, Président de la République du Sénégal éternellement archi-pluriel en tout de tout en TOUT de TOUT depuis les nuits de tous les temps et pour l'éternité éternellement éternelle,

    est un HOMME par nature naturellement naturelle digne-noble-courageux atavique,

    qui maitrise parfaitement tout le Sénégal et tous ses peuples éternellement archi-divers-archi-différents en tout de TOUT.

    Les exemples qui prouvent et attestent la véracité vraiment vraie de nos libres propos ci-dessus mis en exergue, crèvent les yeux pour toute personne dotée de bon sens, de bonne moralité, de civisme.

    Les premiers signaux qui signent le sinistre dessein à la base des commentaires tribalistes de M. Mody Niang, un cruellement certainisé,

    sont visibles à l'œil intégralement dégarni:

    Mody Niang dit, répète, exhibe, distille que le Docteur Macky Sall est un Président politicien qui ne respecte pas sa parole donnée.

    C'est à travers la politique qu'on arrive à la Magistrature Suprême ou à occuper des activités d'ordre public, républicain.

    Aucun président est arrivé à être Président de la République sans passer par la politique, non pas la politique politicienne,

    faite de mensonges-falsifications, triches, usurpations, combines-complots-pactes diaboliques-trahisons-traitrises-haines-racismes déguisés,

    mais la politique authentique basée sur des programmes-projets élaborés pragmatiquement, dignement-noblement-courageusement

    à mettre en œuvre effectivement partout dans le pays, en faveur de tous les archi-divers-archi-différents peuples sénégalais.

    La Constitution de la République du Sénégal, Charte fondamentale de la République, donc au-dessus de tous-toutes-partout dans le pays,

    illustre-atteste en son Article Premier que le Sénégal est une

    "République laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens, sans distinction d'origine, de race, de sexe, de religion. Elle respecte toutes les croyances.

    La langue officielle de la République du Sénégal est le Français. Les langues nationales sont le Diola, le Malinké, le Pulaar, le Sérère, le Soninké, le Wolof et toute autre langue nationale codifiée" Fin de citation.

    Un citoyen dignement digne de ce nom devrait impérativement connaitre bien la Constitution de la République, et se comporter strictement en conséquence conséquente!

    Que voit-on dans ce pays?

    La diffusion sauvage de tribalisme, ethnocentrisme, clanisme, régionalisme, confrérisme, des sordides foutaises indignement indignes de gens qui s'exhibent comme civilisés ou ayant toujours raison sur tout, toutes, tous, en fonction de leur culture-nature-langue-éducation-coutume-us-modes-manières-façons à eux.

    Le religieux doit être mis hors des activités de la République,

    car sa fonction ne consiste pas à s'immiscer dans les affaires strictement réservées à la République et ses Institutions,

    mais de parler de Dieu conformément aux Principes fondamentaux de l'Islam de Dieu à ses auditeurs.

    Il ne suffit pas de parler de Dieu, mais il faut surtout de se comporter strictement en conséquence.

    NOUS n'avons jamais entendu un des religieux cités abusivement par des pseudos intellectuels-patriotes-politiciens,

    pour étoffer leurs critiques racistes déguisées

    à l'égard d'autres Personnes ou Personnalités aux antipodes de leurs culture-nature-éducation-langue-us-coutume-modes-manières-façons,

    condamner les corruptions-prédations-trafics-magouilles-crimes-assassinats-viols-violences-trahisons-traitrises-haines-racismes,

    pourtant explicitement condamnés dans le sain-saint Coran de Dieu.

    Quand on parle du Sénégal, de tout le Sénégal, de choses qui touchent tous les peuples sénégalais,

    il faut user la langue officielle de la République, le Français, non pas une des langues codifiées nationales,

    tentant mesquinement de faire croire aux naïfs que celle-ci est comprise par tous les archi-divers-archi-différents à jamais peuples sénégalais.

    Des gens qui ignorent les réalités réellement réelles de tout le Sénégal, des Peuples sénégalais, qui piétinent en permanence la Constitution de la République, ses lois-règles-règlements en vigueur,

    ne peuvent pas respecter leurs paroles donnée, exhibées!

    Confondre l'ex président accidentel, wade abdoulaye,

    avec le Président de la République du Sénégal, Son Excellence, Docteur Macky Sall, Peul de Souche purement pure,

    donc éternellement digne-noble-courageux atavique,

    est un signal évident de mauvaises intentions, car il n'y a absolument rien de semblable entre le Dr. Macky Sall et l'ex président accidentel

    qui a souillé-déchiré-humilié-ethnicisé-tribalisé-clanisé-régionalisé-confrérisé-confectionné des systèmes de corruptions-prédations-trafics-magouilles-complots-combines-pactes diaboliques-fascismes-crimes-assassinats,

    laissant le pays en 2012 au fin fonds des tréfonds de malheurs-horreurs-terreurs-déshonneurs-HONTES-misères-drames.

    M. Mody Niang ne s'adresse donc qu'à ses semblables, ethniquement-claniquement-confrériquement parlant.

    Mais NOUS n'acceptons pas, n'accepterons plus jamais que le Sénégal, qui n'appartient à aucun-e Sénégalais-e,

    mais toutes-tous les Sénégalais-es appartiennent au Sénégalais, soit mis au service des uns-es au détriment des autres.

    Enfin, NOUS informons M. Mody Niang que le PULAAR (une des langues officielles)

    c'est une langue parlée par les Peuls dans plus de 22 pays en Afrique depuis des siècle

    il est donc plus correct d'écrire "un Proverbe en Pulaar" au lieu de proverbe pulaar; un vieux proverbe en Pulaar, certes, mais à jamais actuel:

    FOULBES!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Mamadou Diouf

    En Août, 2018 (19:27 PM)
    @Foulbes

    On ne va pas utilisliser le Francais. Nous n'avons rien a faire du Francais. Nous sommes des africains et nos ennemis sont les europeens et les arabes. Va en Italie en ce moment, peut etre tu sera vite eliminer. Les europeens quand ils parlent entre eux , ils utilisent les langues europeennes. Nous les africains aussi, quand on va parler on utilise les langues africaines. C'est la mentalite des senegalais. Arretes de rever. Lan langue wolof a de beaux jours devant elle. Je suis serere, je ne parle pas seulement la langue wolof, mais je fais aussi sa promotion pour qu'elle devient la langue officielle du Senegal. En Asie, entre eux ils parlent des langues asiatiques, en Europe entre eux ils parlent des langues europeennes, et toi tu nous fais la promotion d'une langue colonisatrice tachee de sang. Honte a toi. Je me demandes quand est ce que les africains vont se reveiller. Les europeens utilisent des traites comme toi pour nous voler nos ressources naturelles. Cela fait moins d'un an que Trump nous a insulte. Tu es trop trop bete.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (19:29 PM)
    Je ne connais pas ce mody NIANG de même que Babacar Justin Ndiaye mais je sais qu'ils sont pertinents. Merci pour ces éclairages et ses mises en garde :sunugaal: 
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (19:41 PM)
     :sunugaal:  :sunugaal: le president de la république Maky Sall a toujours raison pour le bien de tous :sunugaal:  :sunugaal: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Galsen

    En Août, 2018 (19:48 PM)
    JE RETIENS PRINCIPALEMENT :



    Les différentes composantes de l'opposition devraient donc se départir de leurs différents ego et se retrouver dans trois ou quatre grands pôles. Le noyau de l'un d'entre eux ne devrait être composé que d'hommes et de femmes qui n'ont jamais été ni verts, ni bleus, ni marron ou même, quand ils l'ont été, n'ont à leur passif, aucun antécédent connu de mauvaise gestion. J'ai déjà une idée de ces hommes et femmes, mais la tâche sera rude de les mettre ensemble. Pourtant, la défaite du président-politicien vaut mille sacrifices.



    TOUTE L'OPPOSITION DEVRAIT SOUTENIR SONKO POUR UN CHANGEMENT PROFOND DE LA MANIERE DE FAIRE LA POLITQUE........
    {comment_ads}
    Auteur

    Boy Ziguinchor

    En Août, 2018 (20:18 PM)
    Foulbes, bayil iniane ak sokhor. Wolof yi lougnou ame yalla molene ko maye. Yalla moye maye. Les senegalais dans l'ensemble sont tres fiers de parler leurs langues et de parler le wolof comme leurs deuxieme langues. Depuis l'histoire de l'humanite, partout ou il ya plusieurs communautes, il ya forcement une langue qui va dominer, une langue qui sert de communication. Que ca soit l'empire du Ghana, l'empire du Mali, Songhai, le royaume du Djolof, le Sine, le Saloum ,l'empire ottoman, partout il ya forcement une langue qui va dominer. Toi tu souffre beaucoup. Moi je vis avec des peuls du Fouladous, mais je n'ai jamais vu un seul qui a ta mentalite. En France, avec plusieurs langues, tout le monde parle le francais, en Espagne avec plusieurs langues, tout le monde parle l'espagnol, en chine avec plusieurs langues, tout le monde le mandarin, en indonesie avec plus de 700 langues, tout le monde parle le Bachatan, en Tanzanie avec plus de 100 langues, tout le monde parle le Swalihi, en Ethiopie avec plus de 10 langues, tout le monde parle le Oromo, au mali avec plus de 20 langues, presque tout le monde parle le Bambara. Au Congo Kinshasa avec plus 100 langues, presque tout le monde parle le Lingala. Ainsi va la vie. Aujourdh'ui des milliards de personnes parlent l'Anglais qui n'est pas leurs propres langues. Bayilene iniane ak sokhor. Kounek ak loula yalla maye. Toi tu souffre depuis des annees avec tes commentaires stupides alors que rien a change.Et puis si tu ne parles que le puulaar et le francais, quand tu iras en Gambie, qu'est ce que tu va parler car en Gambie ils ne parlent dans la majorite que l'anglais et le Wolof. Cette question de langues parfois c'est de la betise. Aux Etats Unis, les noirs americains, les allemands , les italiens, les francais etccc tous leurs langues origines ne sont pas l'Anglais. Beaucoup de francais d'origine italienne, espagnoles, hongroise ne parlent que le francais. Beaucoup de francais d'origine africaine ne parlent que le francais. Beaucoup de wolofs sont partis depuis longtemps dans le Fouta y sont restes et parlent mieux le puular que le wolof. Beaucoup de Halpulaars sont partis dans des endroits ou il ya plus de wolofs et ne parlent que le Wolof ou parlent mieux le wolof que le pulaar. Au 21eme siècle, l'anglais n'est plus seulement pour les anglais, le francais seulement pour les francais , le wolof seulement pour les wolofs. Il ya beaucoup de senegalais d'origine libanaise qui ne parlent que le Wolof et le francais. Toi meme tu ne sais pas si tes descendants vont parler le puular. Bilah nit kou gnoul mo ingane moromane. Bayilene sokhor ak ignane. Wolof yi lougnou ame yalla molene ko maye , tai yalla moye maye.Bilah borom khol bou bone mo sone deug deug. Le wolof est une langue africaine et c'est une tres grande chance pour le Senegal que le wolof soit parle par la majorite de la population. Honte a toi Foulbes, le fou de l'aventure ambigue de Cheikh Ahmidou Kane
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (21:19 PM)
    Dans un pays ou la majorité des citoyens ne s'interessent qu'à la lutte et les fêtes religieuses (Magal , Gamou et autres ) et les feuilletons comme WIRI à la télevision et ne cherchent absolument pas à travailler pour tirer ce pays vers le haut , faut pas s'étonner si la classe politique est à l'image de cette population : médiocrité , mensonges , aucune aptitude à développer quoi que ce soit , transhumance systematique pour "manger" tranquillement , école , santé , administration en deshérence et appels systematiques aux pays étrangers (France , Espagne , Italie , Japon Chine etc...etc...) pour demander une aide technique ou de l'argent .....surtout de l'argent ! Ce n'est pas les autoroutes , RER et bientot le gaz qui vont qui vont changer les mentalités de ce pays ! ......ce pays est gravement malade et comme Macky Sall risque fort d'etre réélu puisqu'il n'y a pas d'opposition crédible en face de lui espérons qu'en 2024 des hommes intègres et compétents prennent en main les destinées de ce pays
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (22:02 PM)
    Impuissants devant Macky. Ils sortent des histoires d'ethnie
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (22:17 PM)
    Cet article trahit son auteur en montrant son ethnocentrisme béat. Ce Monsieur part de deux déclarations qu'il manipule pour déballer ses vraies convictions et défendre les Pulaars comme s'ils étaient des victimes impuissantes dans un Sénégal sous le joug d'autres ethnies majoritaires. Arrêtez ces élucubrations d'intellectuels et ne nous voilons pas la face. La réalité est que les Pulaars sont plus ethnocentriques que les autres ethnies au Sénégal. C'est une donne sociologique que nulle théorie ne peut remettre en cause et que seuls des malhonnêtes peuvent nier.



    Moi, je suis apolitique. J'ai voté pour un des candidats qui ont perdu au premier tour mais j'avoue que même si j'exclue de voter pour Wade, j'hésite de voter pour Macky et je crains que les Pulaars n'éveillent de problèmes ethniques au Sénégal si Macky gagne ces élections. Les Pulaars sont tellement attachés à leur appartenance ethnique et accordent tellement d’importance à la parenté et aux références ethniques que le péril Puular pourrait bel et bien être une réalité. J'ai travaillé avec des Pulaars et j’ai des parents Pulaars. Ce n'est pas ce Barka Ba qui va me faire renier l’expérience du vécu.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (22:18 PM)
    Si ce Fuulbé s'empare du pouvoir il va faire du népotisme dans toutes les structures de l'Etat, à tous les échelons de la société. Partout ce sera du Puulagou et du Bander puularou etc... Attention à ce grand danger : le Fouta au palais.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (22:20 PM)
    La colonie du senegal a ete construite au detriment du Fouta.



    Fiadherbe avait theorise que la maniere la plus effective de combattre le "Fanatisme et la resistance' des El Hadji Omar, Abdoul Bocar etc... aurait ete de deplacer le commerce du Fleuve qui ete la seule voie de commerce vers l'est.



    Ils ont construit le chemin de fer :St Louis-Dakar-Kaolack-Bamako et y ont favorise les populations Oulofs qui accepter de cultiver l"arachide pour la nouvelle economie de traite,Ce que Abdoul Bocar Kane avait refuse parceque le considerant comme un servage...



    Dans la creations de cet nouvelle dynamique socio-culturelle,des marabouts sunnites qui avait accepter d'etre le nouveau clerge de l'islam joueront le role que l'eglise avait joue en France,et on a eu des confreries le long du chemin de fer et dans les villes coloniales :Tivaoune,Diourbel,Kaolack,Dakar....



    Le Fouta et la langue poular ne ce sont jamais remis de n'etre plus le lieu et la langue de commerce.....







    DONC LES POLITIQUE POSTE INDEPENDANCE QUI CONTINUENT LA POLITIQUE COLONIALE ONT ETE EN DEFAVEUR DE LA CULTURE POULAR.



    EST-CE QUE C'EST TROP DE DEMANDER A LA REPUBLIQUE DU SENEGAL DE FINALEMENT INTEGRER LE FOUTA A PART ENTIERE.



    eT, IL NE FAUT PAS DEMANDER AU TOUCOULEUR D'AVOIR DES MARABOUTS CHEZ QUI ON IRA RAMPER,CE N'EST PAS COMPATIBLE AVEC NOTRE CULTURE DE LIBERTE ET DE CONSCIENCE DE SOI.

    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (00:03 AM)


    Les marabouts décorés  :taz-smile:  :taz-smile:  :taz-smile:  :taz-smile: 



    Au mérite de l'ordre des colons  :taz-smile:  :taz-smile:  :taz-smile: 6



    Déggueutinà Deugg  :taz-smile:  :taz-smile:  :taz-smile: 



    À Tivawacity  :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Mamadou Diouf

    En Août, 2018 (02:56 AM)
    14 peuls sont tues a Mopti aujourdh'ui par les Dogons. Vraiment en Afrique on est barbare. Le 25 juillet, 17 peuls ont ete tues par des bambaras et des dogons. E tous cela ce sont nos cousins peuls qui en sont responsables. Ils attaquent les gens injustement et apres quand les gens font des represailles, cela devient sanglant.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ouro Sidy @yahoo.com

    En Août, 2018 (03:08 AM)
    Il faut regarder la realite en face les petit morpillons d opposants ne sont pas egale a Macky notre president est un bosseur un homme bien pose

    {comment_ads}
    Auteur

    Ouro Sidy @yahoo.com

    En Août, 2018 (03:08 AM)
    Il faut regarder la realite en face les petit morpillons d opposants ne sont pas egale a Macky notre president est un bosseur un homme bien pose

    Top Banner
    Auteur

    Ouro Sidy @yahoo.com

    En Août, 2018 (03:08 AM)
    Il faut regarder la realite en face les petit morpillons d opposants ne sont pas egale a Macky notre president est un bosseur un homme bien pose

    {comment_ads}
    Auteur

    Ouro Sidy @yahoo.com

    En Août, 2018 (03:08 AM)
    Il faut regarder la realite en face les petit morpillons d opposants ne sont pas egale a Macky notre president est un bosseur un homme bien pose
    {comment_ads}
    Auteur

    Ouro Sidy @yahoo.com

    En Août, 2018 (03:08 AM)
    Il faut regarder la realite en face les petit morpillons d opposants ne sont pas egale a Macky notre president est un bosseur un homme bien pose
    {comment_ads}
    Auteur

    Ouro Sidy @yahoo.com

    En Août, 2018 (03:08 AM)
    Il faut regarder la realite en face les petit morpillons d opposants ne sont pas egale a Macky notre president est un bosseur un homme bien pose
    Top Banner
    Auteur

    Ouro Sidy @yahoo.com

    En Août, 2018 (03:08 AM)
    Il faut regarder la realite en face les petit morpillons d opposants ne sont pas egale a Macky notre president est un bosseur un homme bien pose
    {comment_ads}
    Auteur

    Ouro Sidy @yahoo.com

    En Août, 2018 (03:08 AM)
    Il faut regarder la realite en face les petit morpillons d opposants ne sont pas egale a Macky notre president est un bosseur un homme bien pose

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (03:15 AM)
    Je suis un.niang et puular ceddo. Mais je suis déçu de Mody Niang. Il Il est ethniciste.

    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email