Mardi 25 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

Non, l'Alliance Pour la République ne mourra pas ! (Cellule d'Appui et de Veille Stratégique de l’APR)

Single Post
Non, l'Alliance Pour la République ne mourra pas ! (Cellule d'Appui et de Veille Stratégique de l’APR)
Notre défaite brutale lors de la Présidentielle du 24 mars 2024, à profondément ébranlé notre Parti.


Résultante de la conjonction de multiples facteurs, cette défaite devra être analysée dans toutes ses dimensions et autour d'une Question centrale: Pourquoi avons - nous perdu le pouvoir ?


En attendant la définition et l'identification des modalités du déroulé d'une telle exigence, comprendre ce qui se passe, présentement, dans notre pays, est une urgence politique.


Aujourd'hui, en effet, s'opère une vaste entreprise de " Révisionnisme historique ", de destruction par la voix, l'image et l'écrit, de tout ce que notre pouvoir a réalisé de meilleur, au Sénégal, pour le bonheur de son grand peuple.
De fait, " l'anti - Mackysme" classique, celui porté par de vieux briscards de la vie politique, des figures tristounettes qui ont blanchi sous le harnais de la politique politicienne, a effectué sa mue. Prenant, faussement, appui sur la publication des Rapports des Corps de Contrôle et au travers de lectures biaisées de la vie interne de notre Parti, une nouvelle engeance s'ébranle. Au mépris du Droit et des Valeurs du Politique, elle privilégie l'attaque "ad hominem " et " ad persona" centrée sur le Président Macky Sall, mais les objectifs ultimes se situent ailleurs.


Le but de toutes ces attaques ineptes, infectes et saugrenues, est d'éradiquer 12 ans de transformation radicale du Sénégal, de rattrapage et de remodelage ; 12 ans d'innovations plurielles, de diplomatie rayonnante et de modernisation de nos terroirs...!


Elle est forte, la tentative des " Éradicateurs " d'ensevelir la plus belle page économique et sociale de l'histoire du Sénégal depuis l'indépendance. Une telle démarche a pour socle politique, la mise à mort programmée de l'Alliance Pour la République et de la Coalition Bennoo Bokk Yaakaar. Elle est connue, bien connue, cette stratégie d'impacter les consciences citoyennes par la construction d'imaginaires de vérité. L'amplification et l'interprétation abusive des Rapports des Corps de Contrôle ont pour finalités, d'une part, de semer le trouble dans notre Parti, de notre Coalition et, d'autre part, d'impulser un rejet de Camp, par la majorité de nos Compatriotes. Cette double perspective est attestée par " l'indignité positionnelle" d'hommes de Presse, de politiciens retors et papelards jetant des boules puantes, des torrents de boue sur le Président Macky Sall et sur note Parti, prêts qu'ils sont à opérer une pestilentielle migration des Allégeances!! Elle est, également, perceptible à travers la posture de certains hauts Responsables. Ces derniers, oubliant que le politique est ancré dans la dialectique, Victoire/Défaite, sont tentés par un " fractionnisme partisan", aux motifs superfétatoires que " le Président nous a trahis", " le Président nous a sacrifiés", " on ne peut plus continuer ainsi", " on doit changer le nom, le logo et les couleurs du Parti." Au vrai, ils nous rappellent ce que nous savons tous: un parti qui perd le pouvoir imprime difficilement des dynamiques centripètes et demeure traversé par des logiques centrifuges ( on le lâche)!!


Pourtant, l'histoire politique récente de notre pays devrait inspirer nos positions. Elle renseigne sur 02 vérités : d'abord, aucun Parti ayant exercé le pouvoir, n'a disparu de la scène politique ; ensuite, aucun parti né du fractionnisme (totalement différent du "séparatisme partisan" fondé sur une rupture politique et proposant une Alternative Programmatique), n'a pu s'imposer et accéder au pouvoir. Il ne s'agit point d'un quelconque déterminisme historique figeant le processus et inoculant des vérités à tout jamais incrustées dans le marbre. Mais bien des leçons dont il faut s'inspirer.
Si le Parti Socialiste est remarquable par sa longévité et par sa capacité à survivre à sa défaite, datant d'un quart de siècle, c'est pour plusieurs raisons dont: une implantation avérée sur l'ensemble du territoire national ; une excellente formation politique de ses membres ; une légitimité politique des Responsables tant nationaux que locaux et une solide structuration fruit d'un long héritage jalousement préservé.


Autant d'atouts expliquant que, malgré tous les efforts déployés par le Régime Libéral, le PS n'a été que moyennement affecté par la mobilité politique de rupture. Autant d'atouts, expliquant également, la préservation du legs politique, en dépit du départ du Président DIOUF.


Toute autre expérience est celle qui nous guette et que nous caractérisons de " Syndrome du PDS".


Celui - ci, au lendemain de sa défaite aux allures d'un très grand désaveu populaire, a été fragmenté par des dynamiques centrifuges: des membres- fondateurs de 1er plan, ayant occupé des fonctions institutionnelles majeures (Pape Diop, ex Présidents du Sénat et de l'Assemblée Nationale, Abdoulaye Baldé, Ousmane Ngom, Souleymane Ndéné Ndiaye, Habib Sy, Aida Mbodj, Aliou Sow, M. Diagne Fada...), ont quitté la barque libérale pour enclencher des trajectoires solitaires. Toutefois, 12 ans après sa défaite, le PDS demeure encore un Parti significatif de la scène politique nationale. S'il en est ainsi, c'est parce que : Son fondateur et figure d'incarnation exclusive ( le Président Wade), est toujours politiquement actif, même s'il propulse une figure tutélaire par procuration ( Karim Wade); une ceinture militante faisant office de noyau dur, demeure et surfe sur les acquis politiques historiquement engrangés par le Président Wade. C'est pourquoi, en dépit d'un Bilan plus que mitigé, le Régime Libéral, électoralement désavoué, garde son identité politique et survit à ses grandes contradictions.


Il est donc clair que notre Parti fera face à des départs, même s'il en souffrira comme ce fut le cas en Mars 2024. Ce n'est donc pas vers cette direction que nous devons regarder. C'est plutôt dans notre capacité à remobiliser nos Bases, à conforter nos Bastions électoraux, à respecter plus que par le passé, les Responsables et les Militants, qu'il nous faut chercher et retrouver nos traditions gagnantes!

APRÈS LA DÉFAITE....
CONSTRUIRE LA VICTOIRE !!!!!!

Il est une vérité incontestable que la défaite du 24 Mars 2024 ne saurait masquer: l' ALLIANCE POUR LA RÉPUBLIQUE EST LE 1ER PARTI POLITIQUE DU SÉNÉGAL !


Notre Parti est fort de ses centaines de milliers de membres, de ses centaines de Maires, du contrôle de près d'une dizaine de Départements ; de ses milliers de Jeunes, de Femmes, du 3e Âge. Sa force collective est liée à sa capacité à fédérer toutes les couches, catégories sociales et des Travailleurs issus de tous les Secteurs d'activités. Notre Parti, avec à sa tête le Président Macky Sall, est fort aussi, des formidables Réalisations inédites que notre pouvoir a su et pu faire et qui expliquent nos victoires sur toutes les Forces et hommes politiques qui se sont dressés devant nous, ces 12 dernières années !!!


C'est vrai que nous avons commis des erreurs, voire de grandes fautes. Il nous appartient, dans l'unité, en toute lucidité et fraternité, de les identifier, au nom du devoir d'inventaire et de leur apporter des solutions correctives.
C'est autour de ces exigences, devenues urgences, que nous devons concevoir et bâtir, Ensemble, " l'Opération Reconquête ".

QUE FAIRE?

1. La mise en place d'un CP ( Comité Permanent) chargé, entre 02 Sessions du SEN, de piloter le Parti.


2. Pourvoir, en droite ligne des Recommandations de notre Congrès du 21 Décembre 2024, tous les Postes de toutes les Structures du Parti.


3. Reprendre les Tournées nationales et internationales pour remercier nos Bases, les remobiliser et procéder, localement à une réflexion partagée sur la Présidentielle de Mars 2024. Le but ultime de l'opération politique, est la tenue d'un Séminaire National sur l'évaluation de la Présidentielle et le nouveau Cap à définir pour le Parti.


4. Définir un positionnement politique approprié :


A/ Par rapport au nouveau Pouvoir.
B/ Par rapport au reste de l'Opposition.

`
5. Préparer les Législatives.


Ceux qui sont devant Nous, sont des TCHOUNÉ. Ils ne sauraient nous empêcher de réaliser notre grande destinée : NOTRE RETOUR AU POUVOIR EN FÉVRIER 2029.

Signé :

La Cellule d'Appui et de Veille Stratégique de l’APR (La CAVE)



13 Commentaires

  1. Auteur

    En Mai, 2024 (14:08 PM)
    Il faut casser ce parti et ses prédateurs à commencer par macky sall et amadou ba avant qu'il ne soit trop tard
    Top Banner
    • Auteur

      Morpheus

      En Mai, 2024 (14:35 PM)
      Le révisionisme a commencé avec le monarque de marrakech qui s'est donné des noms de rues et même d'un village dans le kedougou.
      Par la peinture de nos bus, mosquées, édifices publiques et tenues des élèves aux couleurs de l'APR.
       
       
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (14:49 PM)
      Qui vivra verra ! l'APR n'avait pas de passion ni d'âme en joie et conviction politique. Plus milliards volés au peuple. Triste héritage. 
    {comment_ads} Top Banner
    • Auteur

      Bouba

      En Mai, 2024 (16:55 PM)
      Pourquoi vous avez perdu?
      Je vous le fais en quelques phrases: On aime sa femme au début d'une relation, quelques années plus tard, on a envie d'une deuxième femme ou on a même souvent envie de tuer sa ou son partenaire de 12ans. Parce que c'est fini, on n'a plus envie de lui ou d'elle. Voilà la raison principale! Les Sénégalais voulaient tout simplement un changement! Ne cherchez pas trop loin !
    {comment_ads} {comment_ads}
  2. Auteur

    En Mai, 2024 (14:09 PM)
    Sonko diomaye tu connai bien lentreprise excellec electrification rural.les dirigeant en tete un ivoirien truand mechant malfaiteur refuse toujour de payer les salaire du moi davril et des frais de perdiom et congés quils doit à leur employés.des parren sont malade et celui qui doit les soigner et nourrir travail labas.quoi qui leur arrive sera la responsabilité de excellec.et on est en location et risque d'être jetter dans la rue avec nos parent malade et petit fille
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (14:13 PM)
    Attendez un peu rek quand la justice commencera à s'occuper de vos détourneurs de deniers publiques,vous ne penserez même plus à Fevrier 2029.
    {comment_ads}
    Auteur

    Yakari

    En Mai, 2024 (14:25 PM)
    Attendez de vois ce que la justice vous reservera !!! Bandes de voleurz!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Ayato

    En Mai, 2024 (14:40 PM)
    APR votre place est en Prison .
    Top Banner
    Auteur

    Citron

    En Mai, 2024 (15:04 PM)
    Non il est juste au coma artificiel en attendant la mort définitive et aller en enfer 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (15:09 PM)
    Des rêveurs, une erreur, plus jamais cela.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (15:20 PM)
    APR sera dissoute a cause des grand detournements... De toutes facons au Senegal, un parti au ppouvoir qui pert ne revient jamais au pouvoir... PS, PDS, APR c'est FINITO....
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (17:01 PM)
    Detrompe toi macky lapr mourra de sa belle mort tes crimes et torturés ne s'effaceront a jamais assassin criminel voleur de l'argent public
    Top Banner
    Auteur

    En Mai, 2024 (17:01 PM)
    Detrompe toi macky lapr mourra de sa belle mort tes crimes et torturés ne s'effaceront a jamais assassin criminel voleur de l'argent public
    {comment_ads}
    Auteur

    Bathie

    En Mai, 2024 (20:23 PM)
    APR? C'était une coalition Benno qui a pris le Sénégal en otage pendant 12 ans. Que de crime, de vols, de complots..,qui n'ont pas permis à APR d'être un parti structuré.

    Ce poète qui rêve d'une seconde vie, de ce machin de parti, rêve surtout de voyages avec perdiem au frais de Macky et des milliardaires pour sillonner le pays et la diasporas, et réveillez les morts.

    Le PS est mort, le PDS est mort, je me demande qui pourra maintenir ce soi-disant parti de Macky dans un coma artificiel jusqu'en 2029, pour qu'il revienne en vie....

    Seul le poète, comique qui pondu ce texte pourra!
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (06:29 AM)
    On s'opposera au retour de Macky. Plus jamais encore. Ca suffit.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (11:48 AM)
    Qui a pondu un texte mal rédigé, truffé de fautes. Juste la première phrase, plus de deux fautes. Quelle honte. Vous aviez douze ans pour travailler et vous rendre meilleurs.

    Aussi, comment pouvez-vous parler de RECONQUÉRIR le pouvoir. Pendant ces 5 dernières années, vous n'étiez même PAS CAPABLES de voir que vous perdiez le pouvoir. Le président Macky Sall n'avait préparé AUCUN  DAUPHIN. Personne qui avait l'allure de pouvoir continuer à gouverner la barque. Vous l'avez laisser faire. Parcequ'il voulait forcer un 3eme mandat. Son ni-oui, ni-non, vous suffisez. Diantre, vous aviez toute la latitude de lui faire comprendre que c'est un ÉVIDEMMENT NON! Et vous préparez en conséquence. Mais dois-je perdre mon temps pour vous expliquer que depuis sa deuxième rélection, tous les signaux étaient au jaune, annonçant votre perte du pouvoir. Vous regardiez le bout du doigt qui vous pointait le soleil. Vous constatez maintenant l'émail qui s'y trouve. Sonko Ins Sha Allah fera dix ans de pouvoir après les 10 ans de Diomaye. Si vous avez la patience d'attendre 20 ans moins 2 mois, c'est bon. Merci de garder patience.
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email